Stop au massacre pour la fourrure

Stop au massacre pour la fourrure
  • 8000
  • 32

Des animaux vont encore être torturés... 

Pour une capuche.

Ca y est, l'hiver est là.

Un peu partout, les manteaux chauds, à capuche,ont fait leur apparition. Et derrière chaque capuche, il y a des animaux torturés.

Trop de gens ne le savent pas. Il faut à tout prix continuer à alerter.


Chaque jour, Animavie se mobilise pour faire interdire la fourrure naturelle et faire cesser ces souffrances inutiles au nom d'une "mode".

Et comme vous le savez, la mode des doudounes aux capuches ornées de fourrure véritable est un succès chez les jeunes. C’est un fléau contre lequel il faut continuer à se battre. 

Les jeunes achètent régulièrement ce type de vêtement sans se douter un instant que leur capuche est ornée d’un animal mort. La plupart d’entre eux pensent qu’il s’agit de fourrure synthétique au vu du prix de vente. Ce qu’ils ne savent pas c’est que bien souvent, cette fourrure est animale et est devenue accessible à tous, démocratisant ainsi la torture animale sous prétexte de mode.

Soutenir les actions de communication et de lobbying

L'association Animavie soutient avec un collectif d'association regroupé sur le nom Mode Sans fourrure, une grande campagne de communication, "Vire ta capuche"

L'humoriste Rémi Gaillard, un grand ami des animaux qui n’hésite pas à mettre sa notoriété et son talent au service de leur protection, participe à cette campagne.

L'enjeu est de taille. Trop d'animaux souffrent, et meurent... Trop de gens achètent innocemment des manteaux avec des capuches à fourrure, sans se douter de la souffrance qu'il y a derrière. 

Arnaud, de Animavie : " Nous sommes particulièrement fiers de soutenir financièrement la campagne de nos partenaires Mode Sans fourrure. Un collectif d’associations de protection animale dédié à la lutte contre la fourrure. Ensemble nous sommes plus forts ! La mode des capuches décorées de fourrure véritable doit cesser et c’est pour cela qu’il faut absolument diffuser la vidéo de Rémi Gaillard"

 

 

Animavie, en campagne depuis de nombreuses années

"Nous écrivons en ce moment même aux candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils se prononcent sur une interdiction des élevages d’animaux à fourrure en France. Grâce au soutien de Yves Lahiani, le vétérinaire vedette de France 2 et d’une dizaine de vétérinaires motivés, nous allons faire bouger les lignes avec le manifeste Vétérinaires sans fourrure"

STOPFOURRURE2016

Depuis 2 ans les lignes bougent !

Des marques décident d’arrêter la fourrure véritable, l’angora ou le duvet d’oie… 

Les industriels de la vente de fourrure sont en baisse de régime depuis deux ans.

Sur le plan politique, plusieurs pays de l’Europe ont interdit les élevages à fourrure ou sont en débat sur la question.

Mais le lobby de la fourrure est fort et puissant. Partout en Europe, les producteurs font font tout pour contrer la moindre mesure pouvant aider les animaux, même l’ajout de quelques centimètres aux cages… 

Dans les écoles de mode , ils vont jusqu’à offrir des peaux aux étudiants pour les déculpabiliser sur l’utilisation de la fourrure

Plus que jamais, il faut continuer à soutenir les actions d'Animavie, pour que cessent définitivement ces pratiques barbares !

Le combat contre la fourrure doit continuer, il ne faut pas lâcher prise !

Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer les futures actions de lobbying et de communication d'Animavie contre la fourrure naturelle.

Merci à tous pour votre soutien !

Etat des lieux sur la fourrure naturelle

C’est une véritable vie de misère qui attend un animal sélectionné pour sa fourrure. Il est enfermé dans une cage sordide et minuscule, où il tourne en rond, se ronge les pates à sang ou reste prostré de stress et de peur. Les conditions d’hygiène et de traitement sont, quant à elles, plus que déplorables. Arrivé à un certain âge, calculé de manière scientifique en fonction de la meilleure qualité de son pelage, il est électrocuté, pour obtenir une fourrure bouffante. La mise à mort se fait à l’aide de deux électrodes, l’une placée dans la bouche et l’autre dans l’anus.

STOPFOURRURE2016

« Un manteau de fourrure nécessite la mise à mort d’environ 80 visons, 42 renards, 40 ratons laveurs, 10 à 15 loups ou 18 lynx. »

Certains animaux sont même gazés... pour les plus petits comme le chinchilla, on leur brise la nuque. La plupart des animaux restent conscients lors du dépeçage, afin d’éviter la rigidité cadavérique qui arrive très vite après la mort.Une autre partie de la production provient du piégeage en forêt : des pièges non sélectifs qui peuvent aussi bien capturer des femelles gestantes, des espèces menacées ou même des chiens perdus… Une fois pris au piège, les animaux ne peuvent échapper à une mort lente et douloureuse. Certains se rongent même la patte pour tenter de s’échapper.

STOPFOURRURE2016

Les associations de protection animalière dénoncent le chiffre incroyable de 56 millions de victimes massacrées chaque année, au nom d’un effet de mode…

Ne laissons continuer cette mode de l’égoïsme et de la souffrance. 

Ensemble, agissons contre cette pratique barbare d’un autre siècle.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 32 commentaires)


ANNE_32618 a posté le 14/12/2016 à 14h58

LORSQU UN ANIMAL MALHEUREUSEMENT DECEDE AU COURS DE LA COLLECTE LES FONDS RECUS PROFITENT E V I D E M M E N T AUX AUTRES ANIMAUX DE L ASSOCIATION MERCI DE CONTINUER A PARTICIPER ET A DONNER DANS CES CAS CELA PROFITE T O U J O U RS A UN AUTRE(verifie de visu )

Mamou a posté le 06/12/2016 à 20h09

Une pétition de plus

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/complices-martyre-massacre-milliers-animaux/26546

Mamou a posté le 08/12/2016 à 12h30

http://www.30millionsdamis.fr/jagis/signer-la-petition/je-signe/28-pour-un-nouvel-etiquetage-detaille-de-la-fourrure/?L=-11&cHash=43117407cf6bc8b083482dfffda22506%3Fconfirm%3D1

Parigo... a posté le 03/12/2016 à 03h54

Finalise, finalise car l’intrigue est vraiment insoutenable, nous sommes tous désireux de savoir le déroulement de cette passionnante enquête et donnons, car je crains devoir bailler avant que naisse un élement choc aussi révélateur, parce que voyons..une rumeur en alimentant une autre qui ne serait à peine les prémices d’une vraie info, ça sent l’amateurisme..hem ! Il faut travailler plus et plus vite. Et si jepuis dire ici " il ne faut pas vendre la peau de l’...." Alors donnons et attendons !

CLO a posté le 30/11/2016 à 06h40

Les autres collectes avancent, mais l'enquête de ce journaliste a eu pour effet de stopper net les dons pour cette campagne anti-fourrure.

Louloute83 a posté le 27/11/2016 à 05h11

Madame, Monsieur,

Plusieurs sympathisants et associations de protection animale, partenaires du site Clic Animaux, m’ont fait part de certains problèmes rencontrés avec ce site internet :

appel aux dons incessants pour rapatrier des animaux de l’étranger (ce qui pourrait occasionner des litiges financiers)
déformation des propos des associations dans les appels aux dons. Ce point poserait des problèmes quant à la véracité des « cas » exposés sur le site
absence de transparence sur les critères de sélection des associations et des animaux mis en place sur le site
relations difficiles entre l’entreprise clic animaux et les associations et donateurs

Le site Clic Animaux faisant partie d’un groupe qui réalise chaque année 13 millions d’euros de chiffre d’affaire, j’enquête actuellement, en tant que journaliste passionnée par les animaux, sur les pratiques de ce groupe et de son éthique.

Une enquête que je suis entrain de finaliser sortira prochainement dans la presse sur ce site aux pratiques visiblement spéciales.

Afin d’être la plus complète possible dans mon enquête, et pour recouper les informations en ma possession, je souhaiterai obtenir un maximum d’éléments sur les rapports que vous entretenez avec ce site. Bien entendu, l’ensemble des éléments seront anonymes dans mon enquête si vous le souhaitez et je garderai confidentiels les éléments que vous pourrez me transmettre afin de garantir votre anonymat. Il est cependant primordial de délivrer une information fiable

Beaucoup d’organismes de protection animale s’interrogent sur le mode de sélection des appels aux dons sur le site www.clicanimaux.com.Certains pointent du doigt les délais de publications et le manque de transparence sur la sélection des différents appels aux dons. Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous confrontée à ce manque de transparence ?

Si un « cas » intéresse le responsable marketing de Clic Animaux, il déciderait de piocher dans votre site, votre facebook ou sur votre forum à la fois les photos et les informations. Des éléments choisis sans discernement. Les textes seraient réécrits totalement par le responsable marketing de Clic Animaux avec de grosses différences dans les faits et dans le contexte du sauvetage de l’animal. Cela conduirait à avoir une vision totalement déformée voire mensongère du sauvetage de l’animal selon certains. Avez-vous déjà constaté cela avec votre association ? Si oui, pourriez-vous m’en dire plus/me transmettre des éléments à ce sujet ?

constatation est faites actuellement qu’1 appel aux dons sur 3 en moyenne concerne des rapatriements d’animaux de l’étranger(Roumanie, Serbie, Russie, Tunisie, Maroc, Espagne…).Dans 80% des cas, les appels aux dons font état d’un financement d’identification, de stérilisation, de vaccination. Somme qui est refacturée par l’association aux adoptants. Ce qui serait un double paiement des frais liés aux animaux. Des sommes importantes sont en jeu (plusieurs dizaines de milliers d’euros). Beaucoup de donateurs et d’associations dénoncent ces appels aux dons craignant que cela ait une conséquence directe sur les adoptions et les finances de leur association. Avez-vous connaissance de ce phénomène ? Si oui, comment vous affecte-t-il ?

Des appels aux dons seraient lancés pour des animaux déjà morts. Avez-vous été confrontés à ce problème ?

De nombreuses arnaques auraient eu lieu avec des chevaux envoyés à l’abattoir. Des animaux qui n’auraient jamais dû être envoyés à l’abattoir mais dont l’histoire a été enjolivée pour les besoins des appels aux dons. Avez-vous vécu de près ou de loin ce phénomène ?

Les responsables de Clic Animaux auraient des échanges durs avec des associations, leur faisant sentir que leur association avait besoin d’eux et qu’elle devait se plier à leur exigence. Avez-vous eu ce genre de rapport avec l’équipe de Clic Animaux ?


Merci de participer à cette enquête si vous le souhaitez














Geraldine_10885 a posté le 23/11/2016 à 15h44

je suis incapable de regarder des atrocités pareilles, c'est tellement monstrueux. ARRETONS CES HORREURS, j'ai défilé un jour à Toulouse avec une association pour dénoncer les horreurs de ces trafics de fourrure. Les gens semblaient se foutre de nous. D'autres au contraire nous applaudissaient et les ignorants qui restent et ferment les yeux à notre passage. Combien sont-ils ceux qui ne veulent surtout pas savoir. Ces barbaries d'un autre âge ne doivent plus exister ici ou ailleurs. Imaginez vous dans cette situation de torture et là, c'est le néant.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte