NON AUX ÉLEVAGES DE CHIENS DESTINÉS À L’EXPÉRIMENTATION

NON AUX ÉLEVAGES DE CHIENS DESTINÉS À L’EXPÉRIMENTATION
  • 425542
  • 342

Aujourd’hui, en France, des élevages spécialisés fournissent des chiens

à différents laboratoires de recherches biomédicales, en toute légalité.

Pro Anima se bat pour demander la fermeture de ces élevages et

développer urgemment une recherche scientifique hors utilisation animale.

Merci à tous pour votre soutien.

L’exemple de l’élevage de Mézilles, dans l'Yonne

A Mézilles, dans l'Yonne, se trouve un élevage d'environ 1.000 chiens. Ceux-ci sont « produits » en masse toute l'année dans le seul but de répondre à la demande des laboratoires pour leurs expériences.

C’est une véritable usine de fabrication de chiens destinés à alimenter les laboratoires français et européens.


L'un des plus grands centres d'Europe...

Ces chiens, principalement des Beagles,  y sont nourris, soignés voire bichonnés par l'homme, avant d'être envoyés par ces mêmes hommes en chambres expérimentales. Une partie des chiens est quant à elle élevée en confinement, sans contacts avec l'extérieur, pour répondre à des besoins spécifiques. Les animaux sont ensuite livrés dans des conditions optimales aux laboratoires.

L'utilisation du matériel de laboratoire est vaste : contrôle de sécurité du médicament, création et contrôle de vaccins, recherche fondamentale, actes chirurgicaux, thérapie génique, etc.


Un élevage qui existe depuis... 35 ans !

La question de continuer ces expériences coûteuses et inutiles se pose, tout comme la pertinence de travailler sur des modèles biologiques autres que l'espèce concernée : l'homme. Quant à l'horreur que constitue cette industrie, d'un point de vue éthique, la question ne se pose plus depuis longtemps.

Soutenez Pro Anima dans son combat contre l'expérimentation animale.

Vos dons et Appels du Coeur permettront de poursuivre les actions de lobbying, d’organiser des manifestations, de sensibiliser le public, et de financer des programmes scientifiques proposant de vraies alternatives.
 
Dites OUI à la recherche SANS les animaux !


DERNIÈRE MINUTE : REJOIGNEZ LA MANIFESTATION

DE MÉZILLES DU 8 SEPTEMBRE

Pro Anima rejoindra le CCEA - Collectif Contre L'Expérimentation et l'Exploitation l'Animale - le samedi 8 septembre 2012 sur la Place de l'Horloge à Auxerre. Les objectifs sont de demander la fermeture de l'élevage de Mézilles et de développer urgemment une recherche scientifique hors utilisation animale.

 Pour en savoir plus, cliquez ici.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 342 commentaires)


Bakidandy a posté le 29/06/2017 à 10h44

JE ME PERMETS DE SQUATTER TA FICHE PETIT PIETRO :

samedi 1er juillet rassemblement pour "UN ETE SANS CRUAUTE"

http://www.international-campaigns.org/agenda/

a Amiens, Caen, Paris et Lyon

manque du monde à Paris surtout pour tenir un stand. Merci (de diffuser aussi si vous ne pouvez pas venir)

une phrase prise dans le lien de INTERNATIONAL CAMPAINS :

L’expérimentation sur les animaux ne va ni régresser ni cesser si les personnes sensibles au sort des animaux ne s’organisent pas pour sensibiliser, informer et protester !

Diogène a posté le 22/07/2016 à 14h05

J'aimerais que l'on affiche le visage de ces personnes qui se cachent derrière leur bonne conscience !

Bene_40923 a posté le 06/07/2016 à 15h16

PRO ANIMA ,je vais cliker pour vous qui faite un travail extraordinnaire
SUIS ECOURÉE,REVOLTÉE,FOLLE DE RAGE FACE À CES ATROCITÉES,on parle des chinois et nous!!!!!on fait QUOI?

Papulka a posté le 03/07/2016 à 15h41

La photo du pauvre chien ci-dessus reflète dans tout son horreur sa peur d'être encore torturé et il se fait tout petit afin de passer inaperçu, quel tristesse, c'est révoltant !!!
A Florence_24228 : je suis tout à fait d'accord avec votre avis, ces déchets irrécupérables de société qui sont en prison et sont nourris et logés pour rien, pourraient servir au moins à une bonne cause - les expériences et laisser vivre les animaux pacifiques et sans défense.
IL FAUDRAIT CONNAITRE LES MARQUES qui font les expériences sur les animaux (d'acc avec Lydia83), il faudrait exiger UNE LOI de protection animale, mais vu que les élections pointent à l'horizon, notre gouvernement "a d'autres soucis".
Que faire ? Les pétitions existent, mais est-ce que quelqu'un en tient compte ?
Les manifestations ? Il en faudrait une, NATIONALE, en même temps tout le monde, car les manifs régionales, on est parfois même pas au courant.

Lydia83 a posté le 13/05/2016 à 15h37

Une horreur de faire souffrir ces pauvres animaux. Comment des hommes et femmes peuvent être aussi démoniaques pour faire subir ces tortures à des êtres sans défense. J'espère qu'ils subiront le même sort avec des maladies qu'"ils attraperont et qu'ils mourront. Il faut qu'on connaisse le nom des marques qui demandent ces tests aux laboratoires pour boycotter leurs produits. Si le chiffre d'affaire diminue ils changeront de tactique sur leurs expériences si tout le monde refuse d'acheter leur marchandise. Je suis d'accord sur ce qui est dit plus bas, faire des expériences sur les criminels qui sont en prison et qui coutent beaucoup d'argent à la société, c'est à dire nos impots.

Carmarie a posté le 15/05/2015 à 10h16

Les chercheurs qui utilisent des animaux sont avant tout des pervers dont le plaisir est de voir la souffrance dans les yeux de l'animal. Utiliser des animaux leur permet de mettre plus rapidement sur le marché des médicaments, les drames surviennent après la mise sur le marché, scandales sanitaires, effets secondaires, intoxication. La biologie de l'animal et de l'homme sont trop éloignés et ils le savent tous, mais le but est de gagner vite de l'argent. Tous pourris !

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte