Stop au gavage des oies et des canards pour le foie gras !!

Stop au gavage des oies et des canards pour le foie gras !!
  • 322023
  • 144

"Seuls les mâles sont gavés. Les femelles, quant à

elles, sont gazées ou broyées à la naissance."


 

Aidez Welfarm à informer les citoyens des souffrances causées par le gavage, d'accompagner la recherche d'alternatives au gavage et d'oeuvrer pour une application stricte de la réglementation protégeant les palmipèdes.

 

Industrielles ou non, certaines productions animales sont incompatibles avec le minimum qu'on puisse exiger, aujourd'hui, en matière de protection animale.

C'est le cas du foie gras, seul mode d'élevage nécessitant l'alimentation forcée des animaux. Les canards et les oies ne mangeraient évidemment pas spontanément les énormes quantités de nourriture provoquant la stéatose hépathique qui caractérise un foie gras.

Pour mettre fin à ce calvaire, l'association Welfarm, demande donc l'interdiction du gavage comme l'ont exigé beaucoup de pays européens...

Aujourd'hui, on ne peut pas produire de foie gras sans gavage. 

Or le gavage implique de lourdes souffrances pour les canards et les oies. En l'absence d'alternative à l'alimentation forcée, les produits issus du gavage sont donc incompatibles non seulement avec le bien-être animal, mais également avec le respect dû à l’animal.

Des études scientifiques et techniques doivent être menées afin de trouver une alternative au gavage.

Quelques chiffres concernant la production française de foie gras

  • 20.000 tonnes par an, soit 3/4 de la production mondiale.
  • 38 millions de palmipèdes engraissés par gavage (dont 97% de canards).
  • 1,5 million de palmipèdes meurent chaque année en période de gavage.
  • 4 français sur 5 consomment du foie gras.

 

Le processus de gavage

Le gavage consiste à administrer de force à l'aide d'un tuyau de 20 à 30 cm enfoncé de l'oesophage au jabot de l'animal des aliments très énergétiques et non équilibrés en énormes quantités : en 45 à 60 secondes, ou, grâce à des techniques plus « modernes » par pompe pneumatique, en 2 ou 3 secondes.

L'animal ingurgite, deux fois par jour, plus de 450 g d'aliments, soit, pour un homme de 70 kg, deux fois 7 kg de pâtes en quelques secondes.


Des oiseaux en souffrance

Le canard mulard et l'oie ont des particularités physiologiques liées au caractère migratoire. Ils ont une capacité naturelle à faire des réserves et sont ainsi plus gras. Aujourd'hui, on les gave à l'extrême jusqu'à ce qu'ils présentent une grave pathologie hépathique. Pour produire du foie gras, on doit rendre ces palmipèdes malades.

L'acte de gavage implique de nombreuses souffrances :

  • les organes internes sont comprimés : la taille du foie est multipliée par 10 ;
  • les palmipèdes souffrent de difficultés respiratoires, halètements, diarrhées ;
  • les oiseaux sont épuisés et ont des difficultés à se déplacer.

 

Des conditions de vie inadmissibles

Comme si ça ne suffisait pas, l'hébergement des canards et des oies sur la période de gavage est aussi une grande source de souffrance et de frustration. Ceux-ci sont maintenus durant la période de gavage dans des cages individuelles. La majorité d'entre eux ne peuvent ni se déplacer, ni se retourner, ni battre des ailes, ni vivre avec leurs congénères, ni se baigner, ni se toiletter...

Or, ces cages individuelles sont interdites en Europe depuis le 1er janvier 2011. Pourtant, la France a décidé de n'appliquer cette mesure qu'à partir de 2016.


Soutenez Welfarm dans son combat quotidien

et dites NON au gavage des oies et des canards !

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 144 commentaires)


Marie-Claire_43868 a posté le 08/08/2017 à 15h25

merci de signer cette pétition, horreur dans une porcherie:
https://secure.avaaz.org/campaign/fr/stop_pig_farm_torture_loc/?tzoFqdb&v=500337048&cl=12947766212&_checksum=adfe91dd1fce7922f80fe457a7653e2b0c641d617bc446fdad406ab52781ed7d
Merci, merci.

Hazelle a posté le 29/01/2017 à 01h56

I Cette souffrance pourrait-être évitée si les êtres humains faisaient un effort...connaissant la souffrance de ces pauvres bêtes je n'achète jamais de foie gras, il y a tellement de maltraitances.....
Apparemment c'est la France qui reste indigne dans ce domaine...
C'est de la barbarie...c'est une honte...
De toute façon, trop d'animaux sont en souffrance grâce à l'homme !!! et je me demande parfois si cela changera un jour ....lorsque l'on voit un animal maltraité par quelqu'un, cela m'écœure...
Si j'étais au gouvernement, j'appliquerais des peines de prison pour les tortionnaires d'animaux et je pense qu'il y aurait moins de souffrances appliquées...
Mais le monde est ainsi fait et il ne changera pas, certaines personnes sont nées le cœur bon et d'autres sont néfastes...pareil dans beaucoup de domaines...j'ai l'impression qu'il y a plus de gens mauvais sur cette terre lorsque l'on voit toutes ces atrocités qui sont faites...

Mlemot a posté le 09/01/2017 à 14h38

Malheureusement chaque année la même chose se reproduit. Personnellement je me pose la question suivante. Les gens se rendent ils compte qu'ils mangent des animaux volontairement rendus malades. Honnêtement c'est à se poser des questions. Lorsque je vois ces éleveurs qui se plaignent et qui se montrent sur le petit écran aux informations, on dirait que leur façon de parler de leur marchandise ne fait référence qu'à un objet et non pas à un être vivant. Tant des campagnes ont déjà été levées contre cette barbarie qui il faut espérer sera un jour totalement interdite.

LAURIE_905540106 a posté le 22/12/2016 à 13h14

stopper le foie gras à Noël ou autres "fêtes". Moins d'animaux souffriront pour vous gaver vous Humains que vous prétendez être!!!!!

Clicoeur_924440352 a posté le 22/12/2016 à 13h47



Tout à fait d'accord avec vous Laurie !
je suis végétarienne et je suis triste de voir tous ces étalages de foie gras pendant les fêtes ! Je pense toujours à ces
animaux qui souffrent.
Paupi qui aime et respecte les animaux.

Dominik a posté le 09/07/2016 à 11h21

HONTEUX de faire souffrir ces animaux, pour ensuite s'avaler le foie gras, dans leurs grandes ""GUEULES""
beurk beurk beurk!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Alison95 a posté le 10/06/2015 à 13h14

Je crois que même en diffusant des telles choses dans les médias , les hommes continueront à manger ce genre de produit . Tellement de personnes restent indifférents face à la souffrance animale... Bande de ******.
Merci à ceux et celles qui luttent pour la protection animale.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte