DES CHIENS ÉLEVÉS PAR DES HUMAINS POUR SERVIR DE FOURNISSEURS D'ORGANES !

DES CHIENS ÉLEVÉS PAR DES HUMAINS POUR SERVIR DE FOURNISSEURS D'ORGANES !
  • 531438
  • 507

 A Gannat, en Auvergne, on élève des chiens pour

leur prendre leurs organes.

Ils seront vendus frais ou congelés, "à la pièce",

comme de simples marchandises.

Aidez Pro Anima : vos dons et Appels du Coeur permettront de poursuivre les actions de lobbying, de sensibiliser le public, et de financer des programmes scientifiques proposant de vraies alternatives.

Dites NON à ces massacres inutiles !


Dites OUI à la recherche SANS les animaux !

Avec Pro Anima rejoignez le CCE²A et "Les chiens des rues" !

L'actualité nous donne tristement raison : jamais cause animale et santé humaine n'ont semblé être à ce point liées !

Après l'affaire du Médiator ou les "rats OGM", c'est au tour des effets secondaires désastreux des pilules contraceptives de 3ème et 4ème génération de faire aujourd'hui la une de l'actualité ! Ces médicaments, pourtant longuement testés sur animaux, échouent lorsqu'il s'agit de détecter des effets secondaires graves et sur le long terme sur les humains. C'est un drame similaire qui a encouragé Christiane Laupie-Koechlin à créer Pro Anima : la mort prématurée de Georgina, sa fille, des suites d'une thrombose due à la pilule Diane 35.

Pendant ce temps-là, des milliers d'animaux sont élevés pour faire perdurer un système dangereux et cruel : celui de l'expérimentation animale pour des tests de sécurité sur médicaments !

Une multinationale élève actuellement des animaux destinés aux laboratoires de vivisection. Elle totalise 18 centres de souffrance en Europe. En France, son principal établissement est situé à Gannat, en Auvergne.
 

Elevés par des humains pour servir de... fournisseurs d'organes !


Dans cet élevage, les chiens sont destinés à une vie de souffrance pour tester des médicaments, mais pas seulement : leurs organes sont vendus frais ou congelés "à la pièce" comme de simples marchandises. Des budgets colossaux sont consacrés à faire perdurer un système basé sur la cruauté et l'approximation scientifique.

La lecture de la brochure interne de cet élevage fait froid dans le dos. On trouve par exemple ce genre de phrases :

"...fourniture pour essai clinique et recherche bio-médicale. Support de recherche pour actes chirurgicaux ou manipulation génétique. Des beagles "à la carte" sont disponibles avec anti-corps prédéfinis, système immunitaire désactivé et non vacciné pour assurer une prise optimale des maladies injectées aux animaux et une progression optimale de celles-ci."

"...les programmes de socialisation avec l'humain commencent dès le plus jeune âge - des soignants socialisent avec les chiens, c'est-à-dire jouent avec eux et les caressent. Ces interactions rendent les beagles plus faciles pour les manipulations. Tarif jusqu'à 2300 Euros la pièce."

Imaginer les souffrances de ces pauvres chiens

est tout simplement effroyable.

Les chiens sont torturés et mutilés lors de cruelles expérimentations. La plupart d'entre eux subissent ces expériences à plusieurs reprises jusqu'à ce que mort s'ensuive. Si les tests ne les tuent pas, ils seront tout simplement euthanasiés.

 

DERNIÈRE MINUTE : REJOIGNEZ LA MANIFESTATION

DE GANNAT DU 19 JANVIER 2013

Pro Anima relaie l'appel du CCE²A - Collectif Contre l'Expérimentation et l'Exploitation l'Animale - et l'association "Les chiens des rues" le samedi 19 janvier 2013 à 12h pour une manifestation au départ de la gare de Gannat (03800) jusqu'aux portes de cet élevage.

Le but est de demander la fermeture de l'élevage de Gannat et de développer urgemment une recherche scientifique hors utilisation animale.


Vous pouvez également soutenir Pro Anima dans

son combat contre l'expérimentation animale.

Vos dons et Appels du Coeur permettront de poursuivre les actions de lobbying, de sensibiliser le public, et de financer des programmes scientifiques proposant de vraies alternatives.
 
Dites OUI à la recherche SANS les animaux !

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 507 commentaires)


Germain a posté le 28/02/2017 à 23h45

Utilisation des organes du chien: Parle-le-t'on de pratiques de l'hexagone ou de l'Espagne?
Ici dans le Sud-ouest on vole encore des chiens, pas pour la reproduction mais pour des labos....Alors ou sont-ils?
Pour l'Europe seulement deux races helas classifiees comme humaines pratiquent ce traffic....je vous laisse deviner. Aux USA, idem mais tout le monde le sait qu'il s'agit d'un pays frontalier.
Avant tout, il faut distinguer la place du chien dans une famille, peu importe sa morale. S'il s'agit d'un jouet ou juste pour avoir...alors le malheur guette ces pauvres annimaux, comme on les nomment.
Si par contre le chien devient un vrai compagnon, membre integral de la famille, on n'est plus dans le meme registre et ces chiens ne figurent jamais sur la liste des abandonnes ou maltraites.

Sabine_37765 a posté le 28/11/2016 à 08h56

La science dispose de tissus créés par cellules souches..ah Oui c'est plus cher mais la vie d'un animal est plus précieuse que l'argent.. Non ? Barbares de bipèdes... Honteux

Clicoeur_293188161 a posté le 22/11/2016 à 08h33

Je suis entièrement d'accord avec Alison 95.....Ces tests devraient être effectués sur les ordures qui sont en prison, si on peut appeler ça prison car ils sont mieux lotis que certaines personnes à l exterieur....
Ces prisonniers enfermés pour crimes crapuleux feraient de magnifiques cobayes et je prendrais un malin plaisir à les faire souffrir en leur faisant de mutiples experiences cruelles....C est tout ce qu ils méritent et ainsi on eviterait toute cette soufrance animale et les contribuables qui les nourissent seraient heureux de savoir que leur argent sert à la recherche....!

Françoise_15267 a posté le 07/07/2016 à 22h53

Aidez le CIWF en soutenant le financement participatif d'un film sur la réalité de l'élevage industriel, qui sera diffusé au cinéma parmi les bandes-annonces publicitaires, pour toucher un maximum de public:
https://www.helloasso.com/associations/ciwf-france/collectes/devoilons-la-realite-de-l-elevage-industriel-sur-grand-ecran
Voici le message:
"Suite au lancement de notre campagne de financement participatif pour un film publicitaire montrant la réalité de l’élevage intensif au cinéma, nous voulions vous dire un grand MERCI. Notre objectif initial de 20 000€ a été atteint en 5 jours seulement ! Cela permet de payer l’achat d’espace publicitaire dans 234 cinémas indépendants. Et ce n’est qu’un début. Votre enthousiasme pour ce projet nous permet de prévoir une diffusion encore plus ambitieuse de ce film : plus de villes, plus de salles, et des salles plus grandes. Chaque don supplémentaire nous permet d'envisager de nouveaux cinémas. Pour cela, nous avons ajusté notre objectif à 35 000€. Si vous n’avez pas encore participé à ce projet, rendez-vous sur bit.ly/ciwf-cinema. Et si vous avez déjà participé ou ne pouvez pas le faire : partagez au maximum !"

Carmarie a posté le 21/11/2015 à 09h25

Je viens d'apprendre par un tweet, que l'institut national de la santé aux USA va libérer tous les chimpanzés et les mettre dans un sanctuaire.

Kristy a posté le 24/09/2015 à 17h40

que font les politiques pour changer cela ?......ce sont des gens sans état d'âme.......tellemnt cupides qu'ils ferment les yeux sur la souffrance animale...

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte