L’HORREUR POUR CHEVAL ESPOIR 33

L’HORREUR POUR CHEVAL ESPOIR 33
  • 0

SAMEDI DERNIER, UN TERRIBLE INCENDIE A DÉTRUIT

LA GRANGE ET LES BOXES DES CHEVAUX.

3 CHIENNES, TESS, RENARDE, CHECHETTE,

ONT PÉRI, CARBONISÉES.

*** Dernière minute ***

Nous vous tiendrons informés ici des dernières nouvelles liées à ce sauvetage.

28/05/14 - 14h10 : c'est avec tristesse que nous venons d'apprendre le départ de KALI. La pauvre ponette aveugle est décédée d'une crise cardiaque. Dominique et ses bénévoles sont effondrés.

----------


CHEVAL ESPOIR 33 A BESOIN DE VOTRE AIDE EN URGENCE !

C'EST LA SURVIE DE L'ENSEMBLE DE L'ASSOCIATION QUI EST EN JEU.

SAMEDI DERNIER, UN INCENDIE CRIMINEL A TOUT RAVAGÉ ET TUÉ 3 CHIENNES. DOMINIQUE A TOUT PERDU ET PLEURE SES LOULOUS PARTIS TROP TÔT.

ENVIRON 40 CHEVAUX SONT AUJOURD'HUI EN DANGER. L'ASSOCIATION NE PEUT PLUS LES NOURRIR, LES SOIGNER ET LES ABRITER.

SAUVONS VITE CHEVAL ESPOIR 33 EN CONSTITUANT UN FONDS D'URGENCE !

"Nous n'avons plus rien. Tout a brûlé. Plus de licols, plus de longes, plus de nourriture, plus de matériel de pansage, plus de médicaments, plus de couvertures, etc. PLUS RIEN DU TOUT. Tout est parti en fumée. Sans vous, on peut mettre la clé sous la porte."

Cliquez sur l'image pour lire l'article de Sud Ouest.

L'incendie a eu lieu 24 mai samedi vers 23 heures sur les terres de l'association Cheval Espoir 33 au grand Bignac, à Chamadelle (33). Les pompiers ont été alertés et sont intervenus en urgence.

Mais il était trop tard : la grange était déjà détruite en grande partie. 3 chiennes qui vivaient dans la grange, TESS, RENARDE et CHECHETTE, ont péri dans l'incendie. Une poutre de la charpente est tombée au milieu de la grange, leur coupant l'accès à l'arrière où elles auraient pu sortir... Les flammes de plusieurs mètres de haut ont tout dévasté en un temps record.

Environ 40 chevaux étaient présents durant l'incendie. Par chance, ils se trouvaient à l'extérieur du bâtiment. Certains se sont légèrement blessés, effrayés par la venue des pompiers et le bruit des sirènes.

KALI, une ponette aveugle, a été retrouvée prostrée et blessée au fond du pré, se balançant de droite à gauche. 3 autres chevaux, dans le paddock le plus près de la grange, ont défoncé la clôture électrique. Un d'entre eux souffre d'une coupure à la jambe. Au moment où nous écrivons ces lignes, les bénévoles sont encore en train de faire le tour de tous les chevaux, en espérant qu'il n'y ait pas d'autres blessés...


Dominique, Présidente de l'association Cheval Espoir 33, a déposé une plainte à la gendarmerie. Une enquête a été ouverte. Les premiers éléments suggèrent que cet incendie ne serait pas accidentel... En effet, comment une grange sans électricité et humide pourrait prendre feu accidentellement ? D'autant plus que cet incendie a tout brûlé en un temps record... Difficile de croire à un coup de malchance.

Dominique est très pessimiste quant à la prise en charge de l'assurance.

Pour l'instant, l'association est dans le flou. Les démarches auprès de l’assurance vont prendre beaucoup de temps. Cheval Espoir 33 n'est que locataire des lieux. La réponse de l'assurance peut prendre du temps, et suite aux premiers contacts, Dominique se montre très pessimiste... La construction de la grange n’aurait pas été déclarée dans les normes. Par ailleurs elle était déjà très vétuste... Quoi qu’il arrive, s’il y a une prise en charge, elle sera très minime.

Et les besoins sont immenses. C’est simple, il faut repartir de zéro.

Licols, longes, nourriture, matériel de pansage, médicaments, couvertures, batteries des clôtures électriques, pompe qui servait à puiser l'eau du puits... Sans compter tous les frais vétérinaires...

L'association est toujours en train de faire le bilan, qui ne risque que de s'alourdir. 

Cheval Espoir 33 ne peut pas se permettre d'attendre plus longtemps : c'est la survie de l'association qui est en jeu !

En urgence, il faut mettre les 40 chevaux à l’abri, car ils n’ont plus rien. Si l'un d'eux tombe malade ou se blesse, il ne pourra pas se faire soigner. Il est donc impératif que l'association reconstruise une grange, ou trouve des box temporaires, dans les plus brefs délais.

Entre les démarches auprès des gendarmes pour la plainte, les démarches auprès de l’assurance, l’évaluation des dégâts, les soins à apporter aux animaux, la nourriture à trouver en urgence, Dominique ne sait plus où donner de la tête...

Face à l’ampleur de la catastrophe Dominique et ses amis cherchent par tous les moyens à trouver de l’aide, financière ou matérielle. Ils ont lancé de nombreux appels à dons, financiers ou matériels.

Heureusement, les amis de Dominique font en ce moment preuve d'un bel élan de solidarité.

Le montant précis des besoins n'est donc pas encore connu. La situation et les besoins évoluent  très vite.


Mettre en place  un fonds d’urgence

Dominique lance un appel urgent à toute la communauté Clic Animaux pour constituer un fonds d'urgence qui permettra de participer au financement de la reconstruction de la grange, de la nourriture et des soins pour les chevaux.

Dans quelques jours, les besoins financiers qui seront de toute façon énormes, seront plus précis. Nous vous tiendrons bien évidemment informés de cette évolution et de la somme qui est nécessaire à collecter pour sauver l’association.

L'association sait juste que cet accident va lui coûter très cher et qu'elle ne pourra en aucun cas subvenir seule à tous les besoins de ses animaux.

Dominique n'a plus rien et pleure ses loulous partis trop tôt.

Nous savons que vous les clicoeurs, vous ne l’abandonnerez pas.


Merci à tous pour votre soutien !


TESS, RENARDE ET CHECHETTE.

REPOSEZ EN PAIX.

NOUS NE VOUS OUBLIERONS PAS.



Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 0 commentaires)


Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte