Merci pour les 600 animaux

Merci pour les 600 animaux
  • 9288
  • 64


MERCI POUR LES ANIMAUX DE LA FERME DES RESCAPÉS !

 

**** Des nouvelles des 600 animaux de La Ferme des Rescapés 04 01 2018 ***

Les bénévoles de La Ferme des Rescapés nous ont adressé le message suivant :

« La Ferme des Rescapés remercie infiniment tous les clicoeurs pour leur soutien, ainsi que Clic Animaux.

 Nos animaux vous seront éternellement reconnaissants.

 En ce moment, il fait très mauvais temps et tous nos protégés apprécient la chaleur et le confort .

 Même les chats sauvages restent au chaud, à l'intérieur, préférant ne pas subir les intempéries.

 Pucki, un de nos petits rescapés de Roumanie, autrefois enfermé dans une fourrière et très maigre est maintenant prêt pour l'adoption. Il a repris du poids et se révêle être un chien extrêmement gentil.

 Nous souhaitons pour 2018 que tous continuent de se reconstruire et de s'épanouir à la Ferme des Rescapés et nous espérons de nombreuses et belles adoptions.

 Cordialement,

 La Ferme des Rescapés. »

Merci à tous pour votre soutien.

**************

Elles ne sont que deux : Verena, et sa fille, Morlind. Ce sont deux femmes extraordinaires.

A elles seules, elles s'occupent chaque jour, de plus de... 600 animaux.

Mais aujourd’hui, elles ne peuvent plus faire face seules !

« Il n’y a même pas le temps d’être épuisées moralement ou physiquement.

Sans aide, nous ne pourrons pas tenir ! »


NOUS NE POUVONS PAS LES LAISSER TOMBER

Jusqu'au 31 décembre 2017, vous bénéficiez, si vous êtes imposable, de la déductibilité fiscale des dons effectués pour LA FERME DES RESCAPÉS . 66% de vos dons effectués en 2017 sont alors déductibles de vos impôts, à concurrence de 20% de votre revenu imposable.

2017… un bilan catastrophique

L’année 2017 a été très chargée pour Verena et sa fille, Morlind.

95 chiens ont été sauvés des terribles fourrières de Roumanie…

18 équidés ont été recueillis afin de leur faire éviter une mort à l’abattoir…

200 poules ont été accueillies, elles aussi étaient promises à l’abattoir…

Plusieurs dizaines de chats, des vaches, des cochons et des oies.

L'association se retrouve donc avec plus de 300 bouches en plus à nourrir, entretenir et soigner chaque jour, ce qui monte le nombre total d'animaux à plus de 600 !

Combien de temps cela va pouvoir durer ?

Compte tenu de leur état de santé, de leurs pathologies, de leur passé, personne ne voulait adopter ces animaux ou même les prendre en charge.

Ils sont nombreux à avoir besoin d’attention, de soins et de visites régulières chez le vétérinaire.


Banu

« Banu était une petite chienne mourante, enfermée dans une fourrière de Roumanie.

Elle était dans un état critique à son arrivée. Nous l'avons soignée et requinquée.

Elle est devenue une petite chienne curieuse et joyeuse. »

SOS600ANIMAUX271217


Jorge

Jorge a été recueilli il y a quelques semaines.

Le pauvre est dénutri, malade et a des problèmes de peau.

Aujourd’hui, il reprend doucement des forces et doit régulièrement voir le vétérinaire.

« Hélas, il est encore très craintif… il a surement été maltraité ! »

SOS600ANIMAUX271217


Carlos

Carlos a été recueilli alors qu’il avait une blessure importante à la mâchoire, le pauvre a surement était percuté par une voiture.

A son arrivée à l’association, il était maigre et apathique.

« Il faudra encore beaucoup de temps, de travail, de soins et de patience pour qu’il ait confiance à nouveau en l’humain. »

SOS600ANIMAUX271217


4 chèvres

« Nous avons été contactées par un éleveur qui nous a demandé si nous pouvions prendre en charge 4 chèvres de réforme.

Nous sommes donc allées les récupérer afin de leur éviter l'abattoir. Elles sont jeunes mais ne produisent pas assez de lait.

Deux d'entre elles sont terriblement maigres.

L'éleveur les a sorties du bâtiment, dans lequel elles se trouvaient, avec beaucoup de violence.

Comme tant d'autres accueillies auparavant, ces 4 petites chèvres vont enfin pouvoir découvrir, à la Ferme des Rescapés, l'herbe, le soleil et la liberté. »

SOS600ANIMAUX271217


2 autres chèvres

« Ce soir, La Ferme des rescapés a recueilli à nouveau des chèvres de réforme, maigres, boiteuses, malades... L'une d'entre elles est mourante...

L'enfer que subissent certaines chèvres laitières reste trop bien caché derrière les murs des bâtiments dans lesquels elles sont enfermées.

Voici quelques photos de celles qui au moins, ne devront pas subir un long transport vers l'abattoir. Une nouvelle vie les attend au refuge. »

SOS600ANIMAUX271217


Pépite

Pépite a été abandonnée, nous ne connaissons rien de son passé.

La pauvre a toujours été en retrait et a du mal à faire confiance aux humains.

SOS600ANIMAUX271217


60 poules sorties de l'enfer d'un élevage en batterie

« Nous avons évité l'abattoir à 60 poules réformées d'un élevage en batterie.

C'est dans ce bâtiment qu’ont vécues pendant 8 mois les poules avant que nous n'intervenions

SOS600ANIMAUX271217

Aujourd’hui, elles vivent dehors, dans la nature, sans se demander quand elles partiront à l’abattoir. »

SOS600ANIMAUX271217


Monroe

Et puis il y a Monroe... Il y a quelques années, une femme qui recueillait des équidés en détresse a contacté la Ferme des Rescapés. Elle venait de récupérer d'un marchand une double ponette et sa pouliche. La maman était handicapée et malade. Elle avait du mal à se déplacer. Son état s'est dégradé et elle a fini par succomber chez cette femme... L'association a récupéré la pouliche qui n'avait que 3 mois. Elle était très craintive.

Pendant plusieurs mois, elle eu besoin de soins et de nourriture spéciale. Elle a d'abord grandi avec un jeune ânon. Puis, lorsqu'elle a commencé à aller au pré avec les autres, elle s'est liée d'amitié avec un autre jeune poney. Ensuite, une ponette plus âgée les a adoptés tous les deux.

Les deux jeunes ne se quittent jamais, ils jouent beaucoup ensemble. Mais ayant eu tous les deux de mauvaises expériences avec les hommes, ils restent très méfiants et leur maman adoptive n'est jamais loin.

SOS600ANIMAUX271217

Monroe et son copain


Bai

Bai a été sauvé de l’abattoir.

Le cheval Bai est entré au centre équestre à l'âge de 3 ans. Il y a travaillé jusqu'à maintenant. Il a le dos bien creusé, il est trop maigre et usé.

SOS600ANIMAUX271217


Blondie, Le boeuf cœur au front

« Une association du Tarn et Garonne "Les oubliés de Saint-Beart" est alertée sur les misérables conditions de détention d'un veau de 4 mois.

SOS600ANIMAUX271217

Un sordide début d'existence

Somme toute, une histoire malheureusement banale dans le monde de l'agriculture, celle d'un bovin qui n'est encore qu'un nouveau-né, acheté à son éleveur alors qu'il n'a que 4 jours et dont le seul objectif de l'acquisition est l'engraissage avant abattage.

Insuffisamment nourri, parqué sur un lopin de terre boueux sans aucun abri pour le protéger de la pluie en cette saison hivernale, "Les oubliés de Saint-Beart" réussissent à soustraire le jeune animal de ce piteux lieu de vie et de son propriétaire peu scrupuleux... contre monnaie sonnante et trébuchante.

SOS600ANIMAUX271217

Premiers pas à la Ferme des Rescapés


Mais il fallait trouver pour lui un environnement adapté et voilà notre veau qui arrive à La Ferme des Rescapés, découvrant un sol recouvert de paille fraiche, une étable pour se protéger et le droit de manger à sa faim. Mais oui, ça existe !

Après une rencontre avec le vétérinaire et des repas à volonté, diarrhées, carence, retard de croissance s'envolent. Ne reste qu'un nom à lui trouver : Blondie tu t'appelleras.

Castré quelques mois plus tard, Blondie coule des jours tranquilles en compagnie des chevaux Myfair et de son fils. L'horreur est bien derrière lui ! »

SOS600ANIMAUX271217

Quand le veau devient boeuf


SOS600ANIMAUX271217

Blondie en bonne compagnie du Maréchal Ferrand


Blondie, le bœuf avec un cœur sur le front est jeune et vivra le plus longtemps possible à la Ferme des Rescapés.


Lucky

SOS600ANIMAUX271217


Maya, petite chatonne victime de maltraitances. Brûlée à l’acide, et la queue coupée volontairement

« Afin de lui éviter l'euthanasie, nous avons récupéré Maya à la fourrière.

Elle a été trouvée dans un triste état par la fourrière et en grande souffrance.

Sa queue a été coupée volontairement et elle a également une grande plaie, probablement une brûlure à l'acide.

Nous essayons de la soigner au mieux et de soulager sa souffrance. »

SOS600ANIMAUX271217

Nous aimerions que la liste s'arrête là... mais ce ne sont que quelques exemples.


Plus de 600 animaux vivent au refuge de la Ferme des Rescapés.

La Ferme des Rescapés n'a rien de commun avec un refuge traditionnel.

Les chiens vivent en meute libre. Ils ont pour la majorité été maltraités et/ou abandonnés dans d’horrible conditions.

Cette année, La Ferme des Rescapés a également mis en place un partenariat avec l'association Mukitza et ce afin de sauver des chiens de Roumanie qui vivent dans de terribles conditions.

Il nous a semblé évident, face à tant de souffrances, de leur ouvrir les portes de notre refuge et de leur offrir un avenir.

Ces chiens arrivent à la Ferme des Rescapés dans un état physique déplorable et beaucoup sont complètement "cassés" psychologiquement.

La majorité des chiens accueillis n'a plus confiance en l'Homme. C'est donc grâce à la meute que nous travaillons avec eux. Une fois sociabilisés, ce sont des chiens équilibrés et gentils. Ils reprennent goût à la vie et redeviennent curieux et joyeux.

La maison d'habitation appartient aux chats.

La Ferme des Rescapés s'est spécialisée dans l'accueil des chats sauvages, agressifs ou handicapés. Nous sommes un des seuls refuges à accueillir des chats déclarés comme agressifs et ils arrivent donc de toute la France, que ce soit de fourrières, d'associations ou de particuliers.

Touchées par la haine et l’extermination dont ils sont victimes, nous avons donc construit cinq grandes chatteries et aménagé trois petites maisons avec parcs sécurisés. Toutes sont chauffées en hiver.

Lorsque les chats, dans cet environnement sécurisé se sont apaisés, ils circulent librement sur toute la propriété.

Les équidés, quant à eux, vivent en groupe, sur 25 hectares.

Ils sont 55 en ce moment à vivre ainsi une retraite paisible. La plupart d'entre eux a plus de 20 ans.

La majorité des équidés qui vivent à la Ferme des Rescapés a longtemps travaillé dans des centres équestres. Certains sont réformés de course. D'autres appartenaient à des cavaliers qui s'en sont "débarrassés" quand ils sont devenus vieux, trop boiteux, âgés ou malades.

Tous se sont retrouvés dans le circuit de la boucherie.

Nous les avons sauvés de l'abattoir. Certains sont inapprochables ou extrêmement méfiants envers les humains.

Ils ne sont pas les seuls à profiter pleinement de leur nouvel environnement.

La Ferme des Rescapés accueille des chèvres de réforme qui arrivent dans un état lamentable. Elles sont maigres, boiteuses, mourantes.

L'enfer qu'elles subissent reste trop bien caché derrière les murs des bâtiments dans lesquels elles sont enfermées toute leur vie.

A la Ferme des Rescapés, elles découvrent pour la première fois de leur vie, la liberté, l’herbe, le soleil.

Nous sauvons également chaque année quelques agneaux et moutons de réforme qui étaient promis à l'abattoir ou l’égorgement rituel.

Plusieurs fois par an, la Ferme des Rescapés sauve des poules de réforme et leur évite ainsi l'abattoir.

SOS600ANIMAUX271217

Elles arrivent peureuses et déplumées mais deviennent très vite curieuses et pleines de vie.

Nous les proposons ensuite à l'adoption.

Verena se démène pour essayer de faire vivre ses protégés. Mais ce n’est plus possible.

Personne ne peut résister à cette situation, sans aide...


Que faire pour aider ?

Les frais sont considérables pour un refuge avec autant d’animaux.

« Pour les chats, nous dépensons 25 000 euros par an pour leur nourriture et les frais vétérinaires.

Le fourrage des chevaux et des autres animaux de la ferme est un budget considérable.

La dernière livraison a été faite il y a quelques semaines et il faut dire que c’est toujours aussi impressionnant de voir autant de foin arriver…

Nous dépensons plus de 20 000 euros pour le foin et les compléments alimentaires. »

Il faut également compter les croquettes des chiens, le maréchal-ferrant, les soins des chiens, les vermifuges, les vaccins, les stérilisations, les puces électroniques, les tests sanguins, les traitements des animaux malades…

L’association a le soutien de certaines fondations, mais cela ne permet pas de subvenir aux nombreux frais.

Jusqu'à maintenant, l'association a réussi à s'en sortir. Mais face aux arrivées massives de 2017, la situation est maintenant beaucoup plus compliquée et fragile. Les besoins financiers ont explosé.

« Notre travail quotidien est entièrement bénévole, nous n’avons aucun salaire, pas de vacances, pas de jours de repos.

Nous travaillons de 6h à 23h, mais gérons aussi les urgences la nuit si nécessaire.

Pour combler le gouffre des dépenses nous espérons bien sûr recevoir encore quelques dons de fin d’année, mais nous enregistrons une baisse des dons et une hausse des dépenses. »


L'association est donc loin du compte pour équilibrer les recettes et les dépenses...


Une histoire qui ne doit pas s'arrêter là !

Plus que jamais, il faut continuer à soutenir le remarquable travail de Verena et des bénévoles.

Nous voulons l’aider à rembourser les dettes vétérinaires les plus anciennes et l'aider à payer les frais de nourriture de ses protégés.

Nous savons que nous pouvons compter sur vous !

Tous ensemble, nous pouvons sauver l’association.

4 000 euros au total sont nécessaires !

Vos dons et appels du coeur permettront de financer les factures les plus anciennes et aider l’association à financer les soins quotidiens :
- Le remboursement des dettes les plus anciennes : 2 000 euros
- Une aide les croquettes et le foin pour les 2 prochains mois : 2 000 euros

Merci les clicoeurs.

Verena, et sa fille, Morlind, 2 femmes exceptionnelles

Verena et Morlind, se sont donné pour mission de sauver de la maltraitance, de l'envoi à l'abattoir, de l'exploitation, de l'abandon tous les animaux quels qu'ils soient.

Lorsque Verena a déménagé dans le Lot en tant que maraichère biologique il y a 16 ans, elle a vu autour d'elle beaucoup d'animaux négligés, abandonnés et maltraités.

Pendant des années, elle a soigné stérilisé et recueilli ces animaux dont personne ne voulait. Elle en a aussi racheté qui vivaient dans des conditions misérables. Verena a dépensé des dizaines de milliers d'euros de frais vétérinaires, mais aussi d'aménagement de clôtures, de parcs, etc.

En 2008, elle a réalisé qu'elle ne pouvait plus subvenir aux besoins des centaines d'animaux qu'on lui apportait.

C'est donc à son initiative et à celle de sa fille que l'association la Ferme des Rescapés a été créée en janvier 2009.

SOS600ANIMAUX271217
 

En soutien à

SOS600ANIMAUX271217

LA FERME DES RESCAPÉS : L'association de protection animale La Ferme des Rescapés lutte contre l'abandon, la maltraitance, l'envoi d'animaux à l'abattoir, la présence d'animaux dans les cirques, etc. Sur la ferme de l'association cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés. Que deviennent les chevaux une fois sauvés ?L'association La Ferme des Rescapés... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
LA FERME DES RESCAPÉS

SOS600ANIMAUX271217 SOS600ANIMAUX271217 SOS600ANIMAUX271217 SOS600ANIMAUX271217 SOS600ANIMAUX271217 SOS600ANIMAUX271217

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 64 commentaires)


Nicolinemina a posté le 20/01/2018 à 19h29

QUE DIRE DE PLUS CHRISTINE A RAISON J'AIDE DIVERSES ASSOCIATIONS DANS LA MESURE DE MES MOYENS AYANT UNE PETITE RETRAITE J'AI 3 CHAT ET JE NOURRI UN JEUNE PERDU OU ABANDONNE JE CONNAIS TRES BIEN LES ABANDONNE DE ST BEAT .BON COURAGE A VOUS DEUX

Christine_38302 a posté le 19/01/2018 à 20h34

Verena et Morlind, : vous etes exceptionnelles , vous donnez tous aux animaux: vous les sauvez , les soignez avec amour sans compter les heures ....
Heureusement que des personnes comme vous existent ! vous etes de vrais modeles pour la cause animale !
merci

Marie-Claire_43868 a posté le 14/01/2018 à 15h54

Vous avez mesdames un coeur noble, bien plus noble que beaucoup de gens qui se taxent d'humanisme...
En secourant ces animaux, vous aidez aussi l'humain car sans animaux nous ne pourrons plus vivre sur terre, je vous admire.

Margherita_47646 a posté le 12/01/2018 à 15h28

Super nouvelles et ancore milles merci à ces deux grandes dames!!

Clicoeur_192158095 a posté le 10/01/2018 à 03h00

comment va Maya ?????

LAURIE_905540106 a posté le 08/01/2018 à 19h49

IMMENSE RESPECT ET ADMIRATION A VOUS MESDAMES

Caresses et tendresse à vos protégés

Sacha a posté le 05/01/2018 à 22h54

Humblement mais sincèrement: merci.... pour tous ces coeurs sur 2 ou 4 pattes que vous sauvez sans gloire, ni fortune... Je vous admire pour cette vie mise au service des animaux que vous faîtes revenir à la vie! Vous m'aidez à croire en la race humaine!
J'espère que 2018 vous apportera la force et l'aide nécessaire pour mener à bien votre «mission» car à ce stade, on peut parler de «mission» véritablement!
Mais surtout, n'oubliez pas de penser à...vous de temps en temps, ça pourrait vous être utile! ;-)

Gadynette a posté le 05/01/2018 à 07h30

Merci pour toutes les dernières nouvelles. J'espère que PUCKI sera adopté (tenez nous au courant). Mille caresses à tous les animaux.
J'ai une pensée ce matin en voyant les infos à la télé, en Corse, avec les incendies, un chasseur a perdu une moitié de ses chiens (certains ont été sauvés et la moitié, comme dit le chasseur "ont été grillés" car il n'a pas pu enlever la chaine qui les reliait à leurs niches". Pauvres âmes partis dans d'horribles souffrances

Cigale30 a posté le 04/01/2018 à 17h54

Vos petits protégés ont bien raison de rester au chaud, merci pour ces nouvelles. Que tout ce petit monde se porte bien.

Merci à Vous, Mesdames et à tous vos bénévoles.

Nicole_49282 a posté le 04/01/2018 à 17h02

BRAVO MESDAMES, VOUS ETES FORMIDABLES.

L'année commence bien pour vous et vos protégés je souhaite et espère que vous puissiez faire encore beaucoup d'heureux/heureuses. ON VOUS AIDERA.
VOUS LE VALEZ BIEN :-) )

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte