Victoriya, nous n’allons pas t’oublier !

Victoriya, nous n’allons pas t’oublier !
  • 23526
  • 58

Dominique a besoin de vous une dernière fois.
 
Il faut financer le sauvetage de Victoriya
Elle est blessée, tout comme sa camarade Juliette
Nous allons les aider !

1 186€ / 1 528€

78%

Victoriya est la dernière vache de l'« Opération Freedom» démarrée il y a maintenant plusieurs semaines par Dominique et son association L'homme et son chien.

Elle provient du même élevage que Vic, Freedom, Catherine, Justine ou encore Juliette et ses bébés, qui ont pour leur part découvert la liberté samedi 19 mai.

Comme eux, Victoriya était vouée à l'abattoir. Sans solution d'accueil pour elle, l'association L'homme et son Chien n'a pas pu la faire sortir en même temps que Juliette et ses 2 veaux.

La situation s'est pourtant débloquée plus vite que Dominique n'aurait pu l'espérer. La famille qui a accueilli Juliette a décidé d'accueillir également Victoriya. L'association L'Homme et son Chien est donc retournée la chercher en urgence chez son éleveur qui lui promettait un sombre avenir.

Ne disposant pas des fonds nécessaires pour son rachat, Dominique a dû laisser un chèque de garantie à l'éleveur afin qu'il la laisse repartir avec Victoriya. Dominique a l'obligation de le payer dans les meilleurs délais.

Si aujourd'hui Victoriya a rejoint Juliette et ses bébés, une forte dette pèse actuellement sur son association qui n'a pas les moyens de financer son sauvetage.

Et malheureusement, Juliette et Victoriya sont blessées et ont besoin de soins.


Des frais vétérinaires imprévus

Les nouveaux propriétaires de Juliette se sont rendus compte que la vache avait une blessure grave au niveau des cornes.

« Juliette a une corde enfoncée dans les chairs tout autour de sa tête, sous les cornes. Ça se voit très bien sur les photos, les chairs sont nécrosées et infectées, il y a de grosses croûtes derrière les cornes… »

La pauvre vache souffrait en silence depuis plusieurs semaines avec cette corde qui a fusionné avec sa peau.

VICTORIYA

Victoriya n'est pour sa part pas mieux lotie. Elle a une entaille profonde sur la queue. Le jour de sa sortie, elle a été blessée alors qu’on essayait de retirer des excréments collés à sa queue.

Un élastique a été posé pour stopper l'hémorragie, mais il faut lui prodiguer des soins rapidement.

Les deux vaches et les deux bébés ont également besoin de foin pour les prochaines semaines.

L'association L'Homme et son chien n'est malheureusement pas en mesure d'assumer ces nouvelles dépenses.

Elle compte sur vous chers clicoeurs pour que l'Opération Freedom se termine en beauté.

En tout, ce sont 16 vaches qui auront été sauvées et qui n'auront pas connu une mort atroce dans un abattoir.

Dominique sait que vous soutenez ses actions et compte à nouveau sur vous.

Ensemble, nous allons y arriver.

Pour cela, 1 528 euros sont nécessaires

Vos dons et appels du coeur permettront de financer :
- Le rachat de Victoriya : 1 100 euros
- Les soins pour Victoriya et Juliette : 193 euros
- Du foin pour Victoria, Juliette et les 2 bébés : 235 euros

« L'OPÉRATION FREEDOM doit se terminer sur un nouveau succès : Victoriya est la dernière !!! »

Juliette et ses bébés doivent être sauvés, comme Freedom, Vic, et les autres !

Tout a commencé avec Freedom et Vic, comme nous le rappelle Dominique.

« Le regard empreint de douceur d’une jeune vache nous avait émues et son triste sort avait déjà été scellé puisqu’elle ne portait pas de veau cette année-là... C’était sans compter sur notre volonté et notre ténacité. Nous avons pu sauver cette jeune vache de race vosgienne âgée de 3 ans, rebaptisée Freedom, ainsi qu’une compagne de vie, VIC, génisse de race montbéliarde âgée de 2 ans.

Par-delà ce premier sauvetage, Opération Freedom a continué depuis, puisqu'il a été décidé de procéder au sauvetage de l'ensemble de l’ancien cheptel de l'élevage en reconversion, d'où sont issues Freedom et Vic.

Une lourde tâche nous a été donnée, celle de trouver des familles adoptantes hors du circuit lait/viande pour ces gentils bovins qui ne demandent qu'à vivre et qui sont habitués à l'homme, ayant passé toute leur existence attachés dans une étable.

Et au bout du chemin, il y a la vie, la paix, le bonheur... pour quelques génisses, quelques vaches et leurs jeunes veaux. »



Des sauvetages réussis

Vic et Freedom ont été libérées et vivent désormais paisiblement en Lorraine.

VICTORIYA

Vic et Freedom

Après elles, d'autres vaches ont pu être sorties de chez cet éleveur qui les destinaient toutes à l'abattoir.

Deva, Danaé et Valentine ont été les suivantes à échapper à la boucherie. Elles ont été suivies par Victoire, qui a rejoint Valentine chez un gentil monsieur.

VICTORIYA

Victoire et Valentine

Justine et Catherine, 2 génisses d’un an, et leurs veaux de 5 mois ont, elles, été accueillies en Ardèche, au centre de médiation animale Le Hogan.

Elles s’appellent maintenant Yaksha et Shakti. Leurs veaux ont été baptisés Hamsi et Nandi.

VICTORIYA

Yaksha et Shakta (ex Justine et Catherine)

Enfin, Babette, la doyenne et son veau, âgé de 3 mois, ont été accueillis en Bourgogne, à l’Arche d’Emy.

VICTORIYA

Babette et son veau

« C’est le premier de ses bébés que Babette peut allaiter et garder avec elle. Les autres lui ont été pris dès leur naissance pour être engraissés avant l’abattoir si c’était un mâle, ou faire, aussi, des bébés à la chaîne, pour fournir du lait aux humains, quand c'était une génisse. »

Juliette et ses 2 bébés prénommés Ninon et Nouky sont arrivés dans leur famille d'accueil samedi 19 mai.

Ils sont sont parfaitement acclimatés et ont fait connaissance avec les autres animaux de la famille.

Ils goûtent enfin au bonheur qu'ils méritent.

VICTORIYA

Juliette et ses bébés Ninon et Nouky

 

En soutien à

VICTORIYA

L'HOMME ET SON CHIEN - LA BANDE A BASILE : Fondée en août 2009, l'association L'Homme et son Chien oeuvre pour la protection animale et l'aide aux personnes et à leurs animaux en détresse. Elle lutte contre la maltraitance et la reproduction. Elle milite également contre la vente d'animaux dans les animaleries et entre particuliers, contre le trafic de chiens et contre toute forme de cruauté envers les animaux. Ces... ➤ En savoir plus

Parrainez VICTORIYA
et les protégés de L'HOMME ET SON CHIEN - LA BANDE A BASILE

VICTORIYA VICTORIYA VICTORIYA VICTORIYA VICTORIYA VICTORIYA

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 58 commentaires)


Ship's a posté le 17/06/2018 à 12h03

Où en est on pour la 2 ème vache?

Anna994 a posté le 15/06/2018 à 06h36

un petit dont pour toi victoria j'espere que personne ne ta oublier

Annick_21925 a posté le 15/06/2018 à 09h36

Merci beaucoup pour Elle, Anna !
Moi aussi, j'espère tellement que personne ne l'oublie : elle a besoin de nous !

Christine_53981 a posté le 13/06/2018 à 22h09

Il faut tout faire pour aider Victoriya ?
S'il vous plait...
Elle a droit au bonheur, elle aussi
MERCI à tous pour aider à solder de toute urgence sa fiche !

Boubou a posté le 13/06/2018 à 21h42

Jeanne Chatelain
4 juin, 09:29 ·

ÊTES-VOUS COMPLICE ?

"Jeter un voile pudique sur la souffrance animale, que tout conduit à rendre invisible, y penser de temps en temps, parce qu'une vidéo révèle ce qui se passe dans des bâtiments d'ordinaire fermés au public, puis continuer, dès le lendemain, à vivre comme si rien d'effroyable n'arrivait ou comme s'il était impossible de mettre fin à ce massacre quotidien, c'est accepter d'être contaminés par le mal.
Pour être perpétré, il a besoin de complices qui participent, directement ou indirectement, comme acteurs économiques ou comme consommateurs, à un système caractérisé par l'exploitation sans limites des animaux.
Il se nourrit aussi de l'attentisme social. Car la plupart des citoyens ne sont pas des ennemis des animaux, mais des individus capables de cloisonner leur vie morale et psychique."

Corine Pelluchon, Manifeste animaliste, Politiser la cause animale, Alma

Pour rappel : Les veaux sont les sous-produits de la production de lait, pour les tuer, il suffit de manger des produits laitiers ou du fromage, car les veaux, chevreaux, agneaux ne sont mis au monde que pour que les femelles aient du lait. Comme les mâles n'auront jamais de lait, ils sont assassinés afin d'être rentabilisés en viande.

*** source Appa équidés

Boubou a posté le 13/06/2018 à 21h31

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/agroalimentaire/art-de-vivre-bien-etre/2018/06/11/les-5-idees-recues-sur-la-consommation-de-viande-selon-l-association-l214_12879291.html

Boubou a posté le 13/06/2018 à 21h17

RETOUR SUR L'ARTICLE 13 - RESPECT DU "BIEN ÊTRE ANIMAL". REGARDEZ, ECOUTEZ, PARTAGEZ, ABONNEZ-VOUS, REJOIGNEZ-NOUS !]

La Meute Antispéciste revient sur cette vaste supercherie qu'est l'article 13 traitant du "respect du bien être animal".
Une coquille vide qui n'a que pour seul but de faire croire aux français.e.s que l'État les écoute alors qu'il n'en est rien.
Tous les amendements visant à réduire la souffrance liées aux exploitations animales ont été rejetés lors de la 3ème séance qui s'est tenue le 27 mai 2018 à l'Assemblée Nationale. Pourquoi ? Car il ne s'agit pas de légiférer sur le bien être animal mais sur le bien être économique et humain d'un système spéciste.

Par cette loi, votée le 30 mai 2018, l'État et les député.e.s insultent ouvertement les français.es, et plus particulièrement les animalistes, en méprisant leurs revendications.

Nous ne voulons pas de cages plus grandes mais l'abolition de toute forme d'exploitations animales.

Tant que nous nous évertuerons à vouloir améliorer les conditions d'exploitation des animaux, aucun changement n'aboutira.
Exploitation animale et bien être animal sont 2 termes antinomiques.

L'État impose ses lois au mépris des animalistes. A nous de lui montrer notre détermination à être la voix de ceux qui n'en ont pas.

Il est temps d'adapter nos méthodes face à un État corrompu par les lobbys de l'alimentation et n'ayant aucun scrupule à légitimer le massacre de millions d'animaux par jour !

QUAND L'INJUSTICE EST LOI, DÉSOBÉIR EST UN DEVOIR !

***source Appa équidés

Annick_21925 a posté le 13/06/2018 à 20h56

Plus personne pour aider Victoriya ?
S'il vous plait...
Elle voudrait pouvoir profiter de la vie, de la liberté comme sa copine Juliette et ses bébés, et avec eux trois.
Elle a droit au bonheur, elle aussi, non ?
MERCI !

Gadynette a posté le 11/06/2018 à 08h28

que dit votre courrier du TGI ???
peut-être que cela peut s'arranger avec Rossignol (perso, je ne suis pas au courant de votre "litige" entre vous deux).

J'espère que la fiche de VICTORIYA va bientôt être finalisée.

Yolande_1072 a posté le 11/06/2018 à 10h20

C'est quoi le TGI ?

Mimine a posté le 11/06/2018 à 12h04

@YOLANDE-1072, tribunal de grande instance .

Clicoeur_50981 a posté le 09/06/2018 à 18h51

HELP URGENT !
La collecte litière de l'asso SOS chiens france finie dans 5 heures !
Ils n'ont même réuni la moitié de la somme.
Il manque encore 158 euros.
Si tout le monde met 1 euro, on devrait y arriver
https://hope-pet-food.com/parrainage-don-animaux/514-1-pour-200-litieres-pour-l-asso-sos-chiens-france-76.html
..

Clicoeur_2021683150 a posté le 09/06/2018 à 10h12

reçue aujourd'hui, uon courrier du TGI , pourriture de rossignol

Mimine a posté le 09/06/2018 à 15h23

Vous l'avez chercher.

Aj a posté le 09/06/2018 à 21h40

Quand on cherche rossignol,on le trouve ....

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte