Emagny : le témoignage de l'horreur

Le 21 janvier 2012, à Emagny, dans le Doubs, avait lieu une manifestation contre un élevage de visons. Plus de 200 personnes se sont réunies pour demander la fermeture définitive de l'élevage de la honte, où près de 10.000 visons s'entassaient dans des petites cages...

 « Certaines personnes se sont effondrées en pleurs,

d'autres sont parties vomir derrière les arbres,

d'autres encore semblaient pétrifiées... »

 A Emagny, dans le Doubs, un élevage fait venir des visons d'Amérique

pour les entasser dans des cages exiguës et les exploiter sans relâche,

pour finalement les massacrer dans des conditions cruelles...

 

Le but de ce carnage : fabriquer des manteaux de fourrure.


    

L’association Combactive

a lancé, en janvier dernier,

un appel à venir manifester

contre cet élévage.


Plus de 200 participants

ont répondu présents.

         


Cet élevage symbolise la cruauté de l’industrie de la fourrure. En outre, il ne répond pas aux normes sanitaires et environnementales imposées par la loi. Des mouvements écologiques ont élevé leur voix pour exprimer leur mécontentement et réclamer immédiatement la destruction de la partie illégale de l’élevage. A l’unisson, les manifestants se sont dirigés vers l’élevage. Les porte-parole des associations représentées ont pu exprimer leurs revendications.

 

 

Nous vous proposons de découvrir ici le témoignage édifiant de Jules Brunois, qui a participé à cette manifestation.


« Nous étions quelques centaines de personnes de tous horizons ce samedi froid de janvier à Emagny. Nous nous étions réunis ici pour demander justice à un éleveur sans scrupule qui exploitait des visons de manière illégale sur une parcelle de forêt classée, mais détruite pour y installer son élevage honteux.


Après avoir traversé le petit village, nous nous sommes engagés à travers champs pour rejoindre cet élevage. Nos slogans reflétaient notre colère de savoir ces milliers de  petits animaux enfermés, à quelques pas de là, et destinés à être gazés, puis dépecés pour alimenter "l'industrie" de la fourrure... Des villageois nous ont rejoints, écœurés de savoir ce qui se passait à quelques mètres de leur habitation, et désespérés de voir leur petite rivière, l'Oignon, polluée à jamais à cause de cet élevage...

Nous sommes passés sous un pont et devant nous l'horreur : 9500 petites cages alignées qui contenaient chacune un vison...

L'éleveur avait garé des camions devant son "exploitation", mais ni leur nombre ni leur taille ne pouvaient dissimuler ce camp de la mort... Ces petites bêtes étaient à un mètre de nous, et seuls des barbelés et leurs cages nous séparaient d'eux.


Tout le cortège s'est tu en arrivant devant ce cauchemar.




 

Certaines personnes se sont effondrées en pleurs, d'autres sont parties vomir derrière les arbres, d'autres encore semblaient pétrifiées...

 

Tous les manifestants sont restés sans voix durant de longues minutes.

Les petits visons tournaient en rond dans leur minuscule cage gelée à une vitesse vertigineuse. Ils s'arrêtaient de temps à autre pour mordre frénétiquement leur patte ou leur fourrure sous l'effet du stress, comme pour détruire ce pour quoi ils étaient "élevés".


Notre colère reprit tout à coup lorsque l'éleveur décida de faire fonctionner les moteurs de ses camions pour nous enfumer et nous gazer, sort qu'il réservait également à ces petits animaux... Il nous invectivait, nous faisait des gestes obscènes.

Nous avons rappelé à cet assassin que 80% de son exploitation était illégale. Les visons sont des animaux sensibles et sociaux, rien ne peut justifier de leur faire vivre ce calvaire pendant plusieurs mois avant de les massacrer pour les dépecer !



Nous sommes repartis à travers champs, abattus et marqués pour toujours par
ce sentiment d'impuissance devant tous ces petits animaux, qui ne demandaient qu'à vivre pleinement et à être heureux... »

 

Cette journée restera gravée dans les mémoires de ces personnes.


 

Et maintenant ?

 

Suite à cette manifestation, l’association Combactive a été reçue, à sa demande, par la préfecture de Besançon. La discussion menée faisait référence au jugement rendu en 2010 : les bâtiments construits illégalement sur la zone boisée protégée devaient être détruits dans les 3 prochains mois. Ce jugement n’est toujours pas appliqué. La préfecture a assuré tout mettre en oeuvre pour contester la non application du jugement. Les associations de défense animale et de l’environnement saisiront le tribunal si la procédure n’aboutit pas.


Ce témoignage nous a été envoyé par l’association Animavie, qui va prochainement lancer une campagne de sensibilisation contre la fourrure, visant à informer la population et les pouvoirs publics de l'existence de telles situations. Animavie soutient et encourage Combactive pour l’initiative de cette action contre l’élevage d’Emagny.



Il ne faut pas abandonner le combat, il faut continuer à faire pression

auprès des pouvoirs publics et à sensibiliser l'opinion !

 

Aidez Animavie à lancer sa campagne de communication contre la fourrure.

 

Vos dons et Appels du Cœur aideront Animavie à financer et à

déployer sa campagne d'action, de communication et de lobbying

contre la fourrure naturelle.

 




Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 41 commentaires)


Guillermet claire a posté le 04/03/2012 à 11h19

ravie pour ma petite chienne preferee
donfait en anonyme
une caresse pour toi

Guillermet claire a posté le 04/03/2012 à 11h16

ravie pour takimina
don anonyme fait

Celichou78 a posté le 02/03/2012 à 17h26

Ca y'est takamina, tu es parrainée !! jespère que tu retrouveras une nouvelle famille ma belle !! pleins de caresses

Bruna a posté le 01/03/2012 à 18h49

Voilà j'ai mis les 27 euros restant pour takamina, j'en avais marre de voir son compte stagner en même temps il y a tellement à faire pour tous c'est difficile, j'aimerai la parrainer aussi mais sur le site d'Atika home il est juste question d'adoption pour moi impossible cause vie en appartement, pour ceux qui ont aidé "luis" il est par contre possible de parrainer des galos sur le site de "lévrier 74".

Celia974 a posté le 28/02/2012 à 15h21

Soutenez aussi gege et hello kitty!!

Ruby a posté le 26/02/2012 à 17h50

Et TAKAMINA pendant ce temps ...il ne faut pas pousser , elle ne sort pas de ses 55 % ; allez bougez vous , et clic animaux que faites vous ?

Alexia a posté le 26/02/2012 à 17h06

bonjour voila jai cree un forum car ma mere a bessoin de argent pour nourire le refuge quel a garder voila si vous vennait pour que je vous esplique comment sa fonctionne vennait sur le chat box je vous espliquerait se nest pas payant je vous dit ses juste que le soir je fait le ressencement et plus il et actif plus jai de largent pour payer le refuge et aussi vous pouvait adopte les annimaux voila le lien : http://annimaux61125.forumgratuit.fr/

Coco a posté le 26/02/2012 à 09h11

Ne mangé plus de viande c' est la meilleur solution, moi jy ai renoncée depuis longtemps,et croyé moi je me porte mieux.

Ruby a posté le 24/02/2012 à 18h30

En attendant Takamina stagne où plutôt son compteur , alors qu'il ne faut que 200 euros ...Il y a des choses souvent que j'ai du mal à comprendre ...

Prunelle a posté le 23/02/2012 à 18h00

@ SNOOPATTY
C'est fait sur " MES OPINIONS.COM ". Avez-vous vu, 87% des signatures sont contre le halal ! C'est encourageant, d'autant que la barre des 10 000 a été dépassée, pour permettre de présenter cette pétition aux politiques ! Si enfin on pouvait espérer !....

@ CLARA
Votre réaction est pour le moins curieuse, en intervenant pour suggérer de signer les pétitions, ce sont tous les animaux en général qui sont concernés, et c'est plaider en leur faveur. Car n'avez-vous pas pensé que si le problème était pris à la base ( respect de l'animal entre autres ) on serait sans doute moins confronté à tous ces cas de maltraîtance. Et celà ne nous empêche nullement d'intervenir pour l'animal dont nous " squattons " la fiche ! Quant à aller " ailleurs " comme vous le dîtes, quoi de plus normal de parler de ces pétitions sur des sites où l'on est certain d'avoir à faire à des personnes sensibiliées par la cause animale !

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte