Merci pour les 112 animaux !

Merci pour les 112 animaux !
  • 122932
  • 45

 

Merci pour eux ! 

***** Des nouvelles des 112 animaux 15 01 21 *****

"J'ai le regret de vous annoncer que nous avons perdu notre petit agneau "bébé" la semaine dernière subitement. 

Nous avons réussi à sauver l'œil de notre coq et éviter l'énuclation. 

 Voici quelques photos de nos protégés aujourd'hui. 

"Je vais allée voir Bo en pension surement ce week end,
je ferai un petit message à ce moment là pour vous donner des nouvelles également. 

 Voici Macao, Odyssée et Naokhali  trois de nos bengals,







Naya notre malinoise,


Eden, notre patou (celle avec le trou sur la tête sur les premières photos),



notre coq et son oeil tout beau



Et certains de nos oiseaux de volières 

*****



Horreur, macabre… les mots sont faibles pour décrire la situation dont nous a fait part Alicia, la présidente de l’association Au Petit Bonheur de Nos Oubliés.

Elle nous appelle à l’aide suite à une réquisition judiciaire de 112 animaux. L’association s’est portée partie civile et le jugement aura lieu l’été prochain.

En raison d’une procédure en cours, nous ne pourrons pas citer le lieu, ni certains détails ni mettre des photos qui permettraient d’identifier le site.

C’est suite à un signalement qu’Alicia se rend sur place, chez cet éleveur, pour faire une constatation, en présence de la gendarmerie.

En arrivant, ils sont horrifiés par le sinistre spectacle.

Plus d’une centaine d’animaux vivent dans des conditions atroces.

Sur le terrain, une accumulation d’objets, des monticules de débris, d’épaves de voitures, des sacs de vêtements, des palettes….

La propriété privée, lieu d’habitation de cet éleveur, s’apparente à une déchèterie.

112ANIMAUX161220

Des animaux partout, de toute espèce : chiens, chats, agneaux, poules/coqs, canard, oiseaux de volière, paons. Tous sont des animaux de race.

Sur le terrain, il n’y a aucun point d’eau ni aucun point de nourriture.

Pire, tous ces animaux vivent au milieu des cadavres de leurs congénères.

Pour les nourrir, des croquettes bon marché sont balancées à même le sol, tout comme le foin balancé de temps en temps. Les poules n’ont pas de grain. Au sol, ils trouvent des yaourts en état de décomposition. Servaient-ils d’aliments ?

Affamés, les animaux se nourrissent ainsi des cadavres qui jonchent le sol.

Les chiots, eux aussi affamés, mangent les oreilles et les pattes des agneaux vivants.

Dans l’enclos des volailles, les pauvres bêtes évoluent au milieu des cadavres de poules.

Dans la volière s’entassent 19 perruches, 2 lapins, 2 cacatoès et tous ces petits canetons et poussins... sans eau, ni nourriture et dans un espace complètement inadapté.

112ANIMAUX161220

En plus des cadavres, il y a des excréments. Partout.
Le terrain n’est pas nettoyé. Une odeur pestilentielle y règne.

Les animaux sont maigres, malades, blessés et n’ont reçu aucun soin.
Tous sont infestés de parasites.

L’éleveur, quant à lui, est en détresse psychologique.

Après 4 heures de constatations, ce jour-là, le procureur de la République autorise la réquisition des deux chiens vivant enchaînés.

112ANIMAUX161220

Le noir et blanc souffre d’une dysplasie sévère de la hanche jamais soignée.

Le blanc a les yeux rouges et abîmés. Il est atteint d’une déshydratation sévère.

Tous deux sont infestés de puces, parasités et maigres. Surtout le blanc qui a une plaie causée par une infection aux puces.

112ANIMAUX161220

Après une visite vétérinaire et un déparasitage, ils sont placés en pension où ils reçoivent leurs soins. Ils y resteront probablement quelques mois le temps de se sociabiliser et d’apprendre le contact avec l’humain, avec l’aide d’un éducateur canin.

L’association monte un dossier conséquent pour déposer une plainte.

Fin novembre, la DDPP intervient et l’association obtient la réquisition de l’ensemble des animaux.

Entre la constatation et l’obtention de l’autorisation de réquisition, certains animaux ont disparu et d’autres sont arrivés.

Comme ces canards qui n’ont pas été retrouvés.

112ANIMAUX161220

Ou encore celui-ci, qui marche ainsi, tordu, car il souffrait d’une fracture mal consolidée.

112ANIMAUX161220

Où sont-ils ?

En retournant sur place en présence de la DDPP et de la gendarmerie, ils aperçoivent un congélateur débranché.

Ils l’ouvrent et découvrent un scénario macabre.

A l’intérieur, le cadavre en décomposition de deux moutons et d’autres cadavres d’une espèce qui n’est même plus identifiable.
Dedans, ils reconnaissent le mouton qu’ils avaient vu lors de la constatation et qui était prostré, caché sous un bloc de béton.

112ANIMAUX161220

Ils découvrent également un chien qu’ils n’avaient pas vu la première fois, un Patou.

Il est détenu dans le vide-sanitaire, au pied de la maison de l’éleveur, enchaîné à priori depuis plusieurs mois, dans le noir.

112ANIMAUX161220

« L’éleveur dit que c’est son chien mais le chien a hurlé quand le propriétaire l’a touché. »

Le pauvre est sorti difficilement de sa prison.

112ANIMAUX161220

Il est terrorisé par l’humain. Il se terre, se cache, baisse les yeux. Pendant tous ces mois d’enfermement, il n’a eu aucun contact avec l’humain. Il est sous-alimenté et complètement replier sur lui-même.

Qu’a-t-il pu bien subir pour avoir si peur ?

Il est placé en pension, sans doute pendant de longs mois, car il est impossible de le mettre en famille d’accueil pour le moment. Ayant peur de l’humain, il se laisserait dépérir.

L’intervention d’un éducateur canin et d’un comportementaliste sera nécessaire.

Il aura besoin de beaucoup de temps suite aux traumatismes subis.
Sa reconstruction sera longue.

Au total, ils sont 112 à être réquisitionnés.

En attendant l’autorisation de réquisition, grâce à la solidarité d’autres associations, Alicia a pu leur trouver à tous des familles d’accueil et anticiper leur arrivée en construisant des parcs et des enclos.

Le jour J, Alicia et d’autres associations se sont mobilisées pour venir chercher tous les animaux munis de cages, de vans ou de camions adaptés au transport des animaux.

Les 28 novembre et 2 décembre, la saisie est donc organisée.

« L’éleveur nous a demandé quand il pourra récupérer ses animaux... »

Tous ont rejoint leur famille d’accueil à l’exception d’un agneau qui est hospitalisé pour dénutrition et infections. Malheureusement, après deux jours d’hospitalisation, il est mort, de faim...

112ANIMAUX161220

L’autre agneau est également affamé et blessé aux pattes et aux oreilles à cause des chiots affamés qui l’attaquaient pour se nourrir.

112ANIMAUX161220

Il est en famille d’accueil avec des soins et une visite vétérinaire quotidienne. Il se réalimente petit à petit. Il souffre de ses infections aux pattes et oreilles. Les plaies sont purulentes.

Il a perdu une partie d’une oreille, pour l’autre oreille la gardera-t-il ?

Chaque jour, ses plaies sont nettoyées et les peaux mortes coupées pour éviter une nécrose. Il a besoin d’un traitement antibiotique.

Tous les chats, tous les chiens et les volailles qui présentent des blessures ont passé une visite vétérinaire. Et tous les animaux de la saisie ont été déparasités.

Au vu des conditions de négligence et de maltraitance dans lesquelles ils vivaient, tous ont besoin de soins.

Comme :

Ces poules qui ont la gale des pattes et qui sont couvertes de poux.

112ANIMAUX161220

Les animaux de volière qui ont une dépigmentation des plumes liée au stress et aux attaques entre eux.

112ANIMAUX161220

Les chats qui souffrent tous d’importants coryzas qui n’ont jamais été soignés et qui ont fini par atteindre les bronches. Leurs yeux sont collés.

112ANIMAUX161220

Un canard qui a une aile cassée.

112ANIMAUX161220

Un coq qui a un œil crevé. Il est en soins actuellement. Son œil sort de l’orbite.
Malgré le traitement antibiotique, cela ne suffit pas à endiguer l’infection.
Bien que les anesthésies ne soient pas recommandées chez les volailles, il devra être énucléé.

« Il est trop mal en point pour vous envoyer une photo. »

Et il y a aussi cette malinoise de 4 mois et demi qui n’a jamais été sociabilisée ni sollicitée. Elle aussi vivait enchaînée.

Elle est très craintive de l’humain et des congénères. Elle est agressive quand elle ne connait pas une personne.

Pourtant, cela ne l’a pas empêché de sauter dans les bras d’une bénévole qui l’a délivré de sa chaîne.

112ANIMAUX161220

Elle est en famille d’accueil. Elle va avoir un bilan comportemental et devra suivre des séances de rééducation.

« Il y a un gros travail à faire sur elle car elle a peur de tout, des humains, des bruits. »

Tous ont subi un lourd traumatisme et ont des séquelles physiques et psychologiques.

Aujourd’hui, la priorité est de soigner et d’apporter les traitements et l’alimentation nécessaires à ces 112 animaux.

De son côté, l’association Au Petit Bonheur de Nos Oublies se bat pour que cet éleveur n’ait plus l’autorisation d’avoir des animaux et que sa carte professionnelle lui soit retirée.

L’association, à qui est confiée la garde de ces animaux en attendant le jugement, a besoin d’aide pour les soins de ces 112 âmes maltraitées.

Face à l’ampleur d’un tel sauvetage, nous ne pouvons qu’accepter de lui venir en aide, pour le bien de ces 112 animaux !

Ils ont besoin de nous !

5 000 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur permettront à l’association de financer les visites vétérinaires, les soins et traitements des 112 animaux réquisitionnés, l’hospitalisation de l’agneau, les frais de pension des 3 chiens et les cours d’éducation canine des 4 chiens.

 

En soutien à

112ANIMAUX161220

Au Petit Bonheur De Nos Oubliés : L’association a pour objectif de venir en aide aux animaux dans le besoin et d’œuvrer pour pallier à la détresse animale suite à l'abandon et/ou la maltraitance. Elle a pour mission de sortir des animaux de fourrières, chiens, chats, « NAC » Nouveaux Animaux de Compagnie, afin de leur permettre de trouver un bon foyer d'adoption. Des sauvetages d'animaux errants peuvent... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de Au Petit Bonheur De Nos Oubliés

112ANIMAUX161220 112ANIMAUX161220 112ANIMAUX161220 112ANIMAUX161220 112ANIMAUX161220 112ANIMAUX161220

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 45 commentaires)


Andrée_183 a posté le 15/01/2021 à 11h37

Soldé

Evelyne_66423 a posté le 10/01/2021 à 07h18

Tant de souffrance... j'espère qu'ils se remettent avec des soins et de l'amour. Bravo et toute ma tendresse pour eux (70 euros pour finir la fiche).

Frédéric_33428 a posté le 09/01/2021 à 12h00

Coucou, 80 euros de mieux... Il faut terminer .... Merci. Fred

Edith_27182 a fait un don de 20.00 le 06/01/2021 à 21h31

Un petit don pour ces malheureuses victimes qui vont connaître maintenant une meilleure vie.
Merci à l'association "Au Petit Bonheur De Nos Oubliés".

Gabrielle_72558 a fait un don de 20.00 le 05/01/2021 à 18h21

Notre devoir est de venir en aide à ces animaux.
Et punir sévèrement ces monstres par de la prison ferme + amende et ne plus avoir le droit d'approcher un animal.

Frédéric_33428 a posté le 04/01/2021 à 11h39

Meilleurs Voeux... 110 euros de plus pour cette association. Biz. Fred

Jasper a posté le 02/01/2021 à 20h14

Un nouveau don. Je suis revenue voir la fiche et je suis triste parce que je ne m’en remets tout simplement pas devant tant de cruauté et souffrance animale.

Denise_55969 a posté le 01/01/2021 à 19h36

On s y met tous il faut solder cette fiche

Jasper a posté le 01/01/2021 à 19h15

Un autre petit don. Trop tard pour le petit agneau, on espère le mieux pour les autres. Merci

Hachepsous a posté le 01/01/2021 à 18h36

LE PROPRIO A ENCORE L'AUDACE DE DEMANDER QUAND IL VA RECUPERER SES ANIMAUX !!!

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte