Victimes du confinement, « on ne peut pas les laisser s’affamer ! »

Victimes du confinement, « on ne peut pas les laisser s’affamer ! »
  • 77005
  • 24

Ils sont 80 chats trop malades et trop vieux, non adoptables,
 et 50 chats des rues…
Nous ne vous laisserons pas mourir de faim !

2 549€ / 2 720€

94%

Nous avons été contactés en urgence par l'association AnimaLove.

« Nous sommes en panique totale, désespérément à bout de solutions. Nous sommes dépités. Nous ne savons plus comment faire.

C'est bientôt la fin de notre stock nourritures et de litières. »


En temps normal, l’association est financée par les dons reçus récoltés lors de manifestations et événements.

« Or tous sont annulés en raison de la situation sanitaire.

Nos fonds personnels ne suffisent plus pour pallier aux prochaines semaines et encore moins aux prochains mois. Comment les nourrir ? Nous ne pouvons pas les laisser mourir de faim !

Notre crainte est vraiment pour les semaines à venir.... »


Depuis 2012, l’association Animalove, située dans le département de la Somme, prend en charge tous les animaux dans le besoin, qu'ils soient errants, abandonnés ou en fourrière. Principalement des animaux très atteints, blessés, malades.

En 8 ans, ce sont 300 vies qui ont pu être sauvées grâce au dévouement de Céline, présidente de l’association, et de tous les membres et bénévoles.

« Nous nourrissons une cinquantaine de chats des rues »

L’association trappe, identifie et stérilise les chats errants. Les plus sauvages sont relâchés. Les autres sont placés à l’adoption.

Les bénévoles nourrissent quotidiennement une cinquantaine de chats errants et libres sur plusieurs sites à Moreuil, dans la Somme, et dans les communes aux alentours.

Chaque jour, ils peuvent avoir un œil sur eux. « La plupart du temps, ce sont les bénévoles qui nous font des signalements : des chats malades, blessés, des nouveaux chats ou chatons arrivés sur un site… »

La plupart sont inadoptables…

Parallèlement, l’association a à sa charge 80 chats et 1 chien. Tous sont placés en famille d’accueil. La majorité d’entre eux ne sont pas adoptables. Certains sont trop sauvages, trop craintifs, d'autres ont d’importantes pathologies (calicivirus, coryza, insuffisance cardiaque ou rénale, hypertension, herpès, MICI, asthme…) qui nécessitent des traitements à vie ou chroniques et beaucoup de disponibilité.

D’autres, FIV +, ont été retirés de l’adoption car, en plusieurs années, ils n’ont jamais trouvé de familles.

« Les personnes ne souhaitent pas adopter un chat malade. Nous avons beau expliquer qu'ils sont juste porteurs, ils ne veulent que des chats sains.

D'autres sont à l'adoption depuis des années mais n'ont jamais intéressé personne… »

130CHATS060520

Et il y a aussi César, bientôt 15 ans, le seul chien de l’association. Il est insuffisant cardiaque et a de l'arthrose. Avec l’âge, sa santé est de plus en plus fragile et il tombe souvent malade.

130CHATS060520

Pour les chats ayant les pathologies les plus graves, c'est Céline qui les prend en charge et qui les soigne…à plein temps !

C’est le cas de :

Mowgli , 9 ans. Il est à l’association depuis 6 ans. Il était paralysé du train arrière. Grâce à l’association, il a pu récupérer ses facultés. Néanmoins, il ne sait pas uriner ni déféquer seul. Céline doit le vider manuellement matin et soir et plus si nécessaire. Personne ne croyait à sa survie ! Sauf l’association et elle a eu raison !

Princesse, 6 ans. Ses propriétaires se sont séparés et sont partis, sans elle. Il faisait froid, elle était remplie de bourres de poils. Elle avait un amas de selles molles collées et de poils qui lui bouchait l’anus. Suite à des diarrhées chroniques et à une perte de poids, des examens ont révélé que Princesse souffre d'une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). Elle est sous traitement à vie.

130CHATS060520

Gaspard, 10 ans. Il est à l'association depuis 5 ans. Il a été trouvé errant dans un champ, envahi de puces et dépoilé. Il était très mou et avait très faim. Gaspard est diabétique. Il est soigné par insuline. Il est également atteint d'hypertrophie plasmocytaire de la gencive inférieure. Son propre tissu se développe trop, ce qui le fait souffrir atrocement. Il ne peut plus manger correctement. Il a déjà subi deux opérations pour lui ôter cette hypertrophie et lors de la dernière intervention, quelques dents ont dû être extraites.

130CHATS060520

Mya, 8 ans. Elle a dû subir une extraction dentaire en urgence à la suite d’une excroissance gingivale très enflammée et infectée. La pauvre minette ne pouvait plus manger ni fermer sa bouche sans que ses dents n’appuient sur cette masse. Sa gencive était remplie d’ulcères, ses dents se déchaussaient, elle risquait la septicémie. Aujourd'hui, Mya va beaucoup mieux bien qu'il ne lui reste que deux petits crocs du bas. Malheureusement, elle fait régulièrement de grosses crises de calicivirus. Elle est sous traitement de corticoïdes lorsque ses crises sont trop douloureuses.

130CHATS060520

Mickey, 8 ans, vivait dans un taudis rempli de détritus et de nourritures avariées. « Il était en train de mourir. »

Il a été sauvé grâce aux clicoeurs. Retrouvez son histoire en cliquant ICI.

« Mickey est le cas le plus complexe que nous ayons rencontré jusqu’à présent. »

Du pus sortait de son œil, de son nez et de sa bouche. Son œil était tout blanc. Il a dû être retiré. Il a eu de nombreuses complications. Du pus s'écoulait constamment de son orbite vide. Plusieurs traitements ont été nécessaires pour en venir à bout.

Du pus s'écoule toujours de son nez. Après analyse, il s'est avéré qu'il est atteint de pasteurellose. Il doit prendre un traitement à vie car il rechute à chaque arrêt. Mickey n'a plus de cloison nasale à cause de la pasteurellose et de son coryza hyper purulent resté sans soins avant que l’association ne le recueille.

Il souffre aussi d'hypertension et est cardiaque.

Malgré tous ses problèmes, il a la joie de vivre, mange avec appétit et joue comme un chaton.

130CHATS060520

Croquette, 13 ans. C’est une minette adorable sortie de refuge. Elle y était depuis quelques temps et commençait à déprimer.

Croquette a eu une extraction du conduit auditif suite à des otites à répétition. Elle avait un polype et son conduit était nécrosé et infecté de pus. Elle a également eu une extraction dentaire suite à un calicivirus très virulent dont elle est porteuse chronique.

130CHATS060520

Phenix, 1 an et demi. Il est arrivé à l'association cadavérique. Il ne pesait que 3 kg alors que, pour son gabarit, il aurait dû faire le double.

Il était atteint de la toxoplasmose. Il a un souffle cardiaque et est diabétique. Il prend un traitement d’insuline. Il a également une énorme otite avec une gale des oreilles pour lesquels il est traité actuellement.

130CHATS060520

Nemo, 11ans, a été trouvé dans une poubelle par une de nos bénévoles.

Il a des problèmes de peau sur son nez. Sa peau part en lambeau et il est parfois en sang. Il est atteint d’une dermite nasale chronique, une hyperplasique granulomateuse et éosinophilique, une maladie de peau qui nécrose les vaisseaux sanguins. Le traitement adapté a été mis en place : médicaments et séances de laser chaque mois.

130CHATS060520

Leurs pathologies impliquent des soins et traitement importants, parfois à vie. Ce qui représente un budget important pour l’association.

Comment nourrir ces 130 bouches…sans aucun fonds ?

Habituellement, l’association est financée grâce aux dons qu’elle reçoit lors des manifestations mensuelles qu’elle organise.

« Nous organisons des collectes alimentaires dans les hypermarchés, des stands sur lesquels nous vendons des objets réalisés par nos bénévoles, des stands d'animations et d'informations sur l'association et sur la sensibilisation à la cause animale.

Lors de ces événements, nous recevons des dons de nourriture, de litières, de produits nettoyants, d’accessoires, des dons argent. »


Ainsi, l’association peut nourrir, soigner et apporter le matériel nécessaire à tous les chats dont elle a à charge.

Mais aujourd’hui, avec le confinement, aucune manifestation n’est organisée.

« Nous sommes dans une terrible impasse car l'association n'a pas du tout les fonds suffisants pour faire ces achats vitaux et nécessaires à leur confort et à leur hygiène de vie : croquettes, pâtées et litières.

Nous ne savons pas combien de temps cela va durer. En fonction du déconfinement, nous ne sommes pas sûrs de pouvoir refaire des collectes avant l’été ou la rentrée.

Nous n'avons pas assez avec nos fonds personnels et les collectes en ligne ne fonctionnent pas. »


D’ici quelques années, Céline souhaiterait acheter une ferme afin de créer un sanctuaire pour les chats inadoptables avec un parc extérieur et des chatteries pour les chats proposés à l'adoption. Un projet qu’elle garde en tête.

Pour le moment, Céline est inquiète. Il y d’abord urgence de nourrir tous ses protégés.

« On n'y arrivera pas sans votre aide. On ferait n'importe quoi pour eux vous savez... »

2 720 euros sont nécessaires

Vos dons et appels du cœur permettront à l’association de financer deux mois de croquettes, de pâtées et de litières pour les 80 chats placés et pour nourrir les 50 chats des rues.

 

En soutien à

130CHATS060520

ANIMALOVE : Animalove est une association de protection animale basée dans la Somme à 20 kilomètres d'Amiens. Submergée, elle a besoin d'aide pour continuer son action, étant l'une des seules associations animalières du département.  ➤ En savoir plus

Parrainez 130CHATS060520
et les protégés d'ANIMALOVE

130CHATS060520 130CHATS060520 130CHATS060520 130CHATS060520 130CHATS060520 130CHATS060520

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 24 commentaires)


Andrée_183 a posté le 25/05/2020 à 10h42

On va y arriver , 100 € pour booster la cagnotte et merci à cette association pour tout ce qu'elle fait . Amitiés

Fany a posté le 24/05/2020 à 10h12

Un petit coup de pouce aussi pour cette cagnotte mettez la en avant
Plus que 10 %, les personnes qui ont cagnotté aimeraient la voir aboutir
Merci pour eux

Lafafa a posté le 24/05/2020 à 21h30

Oui Fany cette cagnotte a besoi d'un mise en lumière pour la solder...

Mitiga a posté le 20/05/2020 à 21h17

Merci pour tout ce que vous faites pour ces pauvres minous à qui vous apportez amour et réconfort.

Fany a posté le 18/05/2020 à 23h17

Un petit don de 20 euros, bravo à vois pour ce que vous faites !
Gardez courage et espoir...
Je suis contente de voir qu'il y a quand même de bonnes personnes qui donnent aux autres
Merci à tous... ;)
Bisous et caresses à vos protégés

Juanito74 a fait un don de 50.00 le 18/05/2020 à 21h47

Courage à votre association....

Clicoeur_142774605 a posté le 18/05/2020 à 18h24

Un petit don pour ces pauvres minous qui font vraiment peine à voir! Courage à vous parce qu'il faut en avoir! j'aurais aime vous aider davantage mais il y a beaucoup d'associations à aider ! Plein de caresses à tous ces éclopée de la vie!

HENNY a posté le 18/05/2020 à 17h34

Cette association NE PROGRESSE PAS non plus dans Ne sais pas combien d'animaux y sont déjà par ses morts de faim ! Il ne reste plus que 22 % et ces animaux doivent aussi manger !

Monique_23664 a fait un don de 20.00 le 18/05/2020 à 13h45

Petit don pour cette association très méritante. Je me souviens, moi aussi, du petite Mowgli et lorsque je vois ses progrès, je me dis que la patience paye. J'ai , moi auss,i un petit Mowgli avec un calicivirus, sale maladie qui ne se guérit pas.

Clicoeur_anna 994 a posté le 18/05/2020 à 07h14

il faut arreter de vous arracher les cheveux en et ici pour sauver des animaux alors un peux de respet pour les association vous n'avais pas honte ??????????????????????? faut pas faire attention aux fautes merci

Clicoeur_142774605 a posté le 16/05/2020 à 20h29

Mais cessez donc de vous chamailler ça dessert la cause que nous défendons tous : lutter contre la misère animale et en sauver le plus possible .
J'aime tous les animaux ,les chats en particulier .J'en ai 7 tous trouves ,abandonnes en bord de route en période de vacances.Je suis aussi FA pour chats .La souffrance animale me rend malade la cruauté humaine me révolte .
Ce que font toutes ces associations est remarquable et j'admire le dévouement des personnes qui s'en occupent et leur courage parce qu'il en faut quand on voit autant de misère.Merci d'exister et de faire tout ce que vous faites ...Mais je dois reconnaitre que parfois j'aurais tendance à penser comme Lou.Un pauvre animal qui est âge ,qui a de nombreuses pathologies graves ne vaudrait il pas mieux qu'il s'endorme paisiblement plutôt que de multiplier tout un tas d'examens qui vont ajouter des souffrances supplémentaires et inutiles ? je comprends que ce soit difficile mais on peut se poser la question!

Lou a posté le 17/05/2020 à 15h09

Je suis contre l'euthanasie de complaisance combien de fois, faudra-t-il le dire. Il y a obstination déraisonnable dès lors que les soins ne sont plus là pour fournir un meilleur confort de vie à l'animal. Il s'agit de : l'emploi de thérapies exagérément lourdes pour les animaux disproportionnés par rapport à l'amélioration attendue. Je ne veux pas qu’un animal souffre inutilement, c’est ce que ne comprennent pas mes détracteurs.

Clicoeur_142774605 a posté le 17/05/2020 à 20h31

@ Lou Je ne suis pas loin de penser comme vous mais je reconnais que ça doit être un crève coeur !

AnimaLove a posté le 18/05/2020 à 16h06

Bonjour.

Nous ne faisons pas d'acharnement quand nous savons que l'issue est de toute façon fatale.
Mais quand la vie de l'animal peut continuer, et que l'animal se bat pour ça, nous l'aidons à guérir et n'allons sûrement pas l'euthanasier parce que ce serait plus simple et moins coûteux.
Ce ne serait pas digne de s'appeler "protection animale" dans ce cas.

Certains de nos chats sont malades chroniques et les pathologies de certains sont lourdes mais ils ont une qualité de vie correcte avec leur traitement. Ils mangent, jouent et font des câlins.
Nos aînés humains sont aussi sous de multiples traitements, c'est normal avec l'âge ils ont des soucis de santé et on les soigne pour une meilleure qualité de vie. De même que certains humains jeunes souffrent de pathologies chroniques et on ne va pas les tuer sous prétexte que parfois ils souffrent ...
La souffrance fait partie de la vie et tant qu'elle n'est que temporaire il n'y a aucune raison de mettre fin à la vie..

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte