Le nombre de cadavres ne cesse d’augmenter…

Le nombre de cadavres ne cesse d’augmenter…
  • 46550
  • 11

Morts dans des palettes, des moteurs ou des pots d’échappement.
Blessés et affamés, dans cette zone industrielle, ils sont en danger !
Nous devons les sauver !

2 026€ / 3 000€

68%

« Nous devons agir vite avant que la situation ne devienne incontrôlable ! »

Il y a peu de temps, ils n’étaient qu’une vingtaine. Maintenant, ils sont 43 !

Dans quelques jours, combien seront-ils ?

« La situation s'aggrave pour beaucoup de chats, ils sont en insécurité totale, nous ramassons de plus en plus de cadavres et la situation financière de l'association, qui devient dramatique, ne nous permet pas de les sauver.

Cette année, nous avons beaucoup trop d'animaux à gérer.

Nous sommes sollicités de partout et essayons de tenir le coup car chaque jour est de plus en plus pénible. »


C’est l’appel de détresse de Déborah, de l’association Capucine et Compagnie qui, après avoir tapé à toutes les portes, associatives et administratives, sans succès, se retrouve dans un désarroi total.

L’association vient en aide aux chats et aux chiens. Elle a pour objet d'améliorer le sort des animaux, de les protéger, de les défendre, de lutter contre les abandons, la prolifération, d'aider les maîtres en difficultés. Elle trappe, soigne et nourrit des chats errants.

« Cette année est la plus catastrophique que nous connaissons. »

« Cette année, le nombre d’appels et de demandes de prise en charge a considérablement augmenté.»

L’association reçoit des signalements pour des chats et des chiens. Des animaux errants, des abandons, des blessés, des accidentés, des particuliers qui découvrent des chats dans leur jardin, des demandes de stérilisation, des chats jetés directement dans le jardin de l’association…

« Des gens se plaignent des chats qui s'accouplent et ils veulent les faire partir au plus vite, ils ne sont pas les bienvenus. Ce sont surtout des chats abandonnés qui vont chez les gens pour demander de l'aide, ces gens nous appellent car ils ne peuvent pas les garder. »

Si l’association arrive facilement à faire adopter les chatons, ce n’est pas le cas pour les chats adultes. Ils sont vieux ou malades, comme les chiens, et ils n’intéressent personne.

« Nous avons actuellement 18 chats et 7 chiens au sein de l'association à nourrir et à soigner chaque jour. La majorité d’entre eux restera à l’association jusqu’à leur dernier souffle.

Depuis la crise Covid-19, les associations aux alentours ont arrêté les sauvetages car elles sont au complet et, comme nous, elles n’ont plus les moyens.

Il y a trop d'interventions à faire et nous sommes désormais seuls sur la zone.

Nous rencontrons une baisse importante de dons. Et nous n’avons pas de subventions.

Nous avons déposé des demandes auprès de plusieurs mairies mais ils nous répondent que tout est bloqué et que les dossiers ne pourront pas être étudiés avant mi 2021.

On ne s’en sort plus, tout s’accumule. »


Toujours plus de cadavres dans cette zone industrielle

Il n’y a pas que les particuliers qui appellent l’association. Les chefs d’entreprise, aussi.

La grosse préoccupation et angoisse de l’association est la situation et le devenir de 43 chats vivant sur le site de 4 sociétés dans une zone industrielle et commerciale, en Essonne.

« Ils se reproduisent, ils meurent dans des moteurs de voitures ou dans des palettes, accidentés par les manœuvres des employés d'une entreprise, traumatisés de voir autant de décès ou de chats handicapés. »

Elle est très inquiète pour eux car ils sont en danger et en insécurité totale.

Il devient fréquent de retrouver des cadavres.

« Ce sont les patrons d’entreprise qui nous contactent pour que nous débarrassions les chats de leur entreprise. Malheureusement, ils nous appellent toujours trop tard. Ils les laissent proliférer avant de nous appeler. Les chats se sont déjà reproduits et ont investi les lieux. Les chatons se sont particulièrement multipliés pendant le premier confinement et cet été. Ils sont affamés. »

43CHATS201120

Déborah, nous raconte le signalement d’un employé d’une entreprise de cette zone : « Elle nous a contactés pour un chat totalement affamé et d’une maigreur extrême. L’employée l’a déposé à l’association. Nous l’avons nourri tout doucement. 1 heure après son arrivée, le pauvre meurt d’un arrêt cardiaque. »

Dans la première société, il y a de nombreuses palettes en extérieur. Les chats s’y refugient, restent coincés, agonisent probablement pendant des jours et meurent.

« Heureusement, le patron est conciliant. En attendant que nous trouvions une solution, nous lui apportons des croquettes tous les lundis pour qu’il puisse les nourrir car nous ne pouvons pas accéder au site facilement. Nous avons mis des abris dans un coin pour déposer les gamelles afin qu’elles soient protégées de la pluie. »

43CHATS201120

Dans la seconde société, le patron est également conciliant. Pour le moment.

Le troisième site est une société de location de voiture. Les employés sont choqués de retrouver régulièrement des chats morts dans les moteurs ou dans les pots d’échappement des voitures.

Le patron n’accepte plus leurs présences car il doit faire réparer sans cesse ses véhicules à tel point que son assurance refuse désormais de prendre en charge les frais de réparation.

Il ne veut plus d’eux et les laisse s’affamer.

Dans la quatrième et dernière société, une chaîne de restauration rapide, les chats font les poubelles, le sol est jonché de déchets, il y en a partout. Le personnel en a marre.

C’est l’association qui vient alors nettoyer les dégâts afin d’apaiser le personnel le temps de trouver une solution.

43CHATS201120

Sur ces trois derniers sites, l’association vient les nourrir tous les deux jours, soit tard le soir vers 23h, soit tôt le matin quand la zone est encore calme.

Parmi ces 43 chats en danger, certains ont besoin de soins.

« Ils ont des pertes de poils, certains boitent car ils ont dû être percutés par des véhicules, d'autres sans doute coincés dans des palettes. D’autres se grattent et doivent être déparasités, il y a des coryzas… »

43CHATS201120

L’association souhaite les trapper, dans un premier temps les femelles, pour les stériliser afin de les relâcher sur un autre site de nourrissage, sur la propriété de l’association.

« Nous avons un garage qui leur servirait d’abri et un grand jardin pour eux.

Les chatons pourront être sociabilisés en famille d’accueil pour être proposés à l’adoption tout comme les chats les plus sociables.

Il est hors de question de les remettre sur ces sites dangereux.

La situation ne pourra pas durer longtemps car ils vont se reproduire et les patrons attendent de l’association une solution, ils vont perdre patience.

Par ailleurs, s’ils sont trop nombreux, nous n’aurons pas la place pour les accueillir tous.

Avec l’hiver, nous avons peur qu’ils cherchent tous à se mettre à l’abri dans ces entreprises et qu’ils se retrouvent piégés, blessés ou qu’ils ne meurent, tués.

Malheureusement, nous n’avons pas les moyens de faire quoique ce soit pour eux. »


« Nous n’avons aucune aide pour ces malheureux ! »

« On essaie d'avoir un accord avec la Mairie mais c'est très long, en attendant, nous devons nous débrouiller pour les aider car sans nous, la souffrance animale s'accumule. Personne ne nous vient en aide. »

L’association est dans une impasse.

« Notre vétérinaire ne fait plus d’avance pour les stérilisations. Les autres ne nous connaissent pas et refusent.

Nous sommes la seule association sur ce secteur, les autres associations sont complètes. En ce moment, les refuges ne prennent plus les animaux et pourtant les gens continuent de les abandonner.

La fourrière nous permettrait de gagner du temps pour qu’ils soient en sécurité quelques temps mais elle ne vient pas non plus les capturer disant que ce ne sont pas des chats en divagation.

Autrement dit, nous n'avons vraiment aucune aide. »


« Et il y a 25 rejetés qui comptent aussi sur nous chaque jour »

En parallèle, l’association a en charge 18 chats et 7 chiens.

Les chiens sont malades ou vieux et ne pourront jamais été adoptés. Ils sont là parce qu’ils ont été abandonnés.

« A une période, afin d’apporter de l’argent à l’association, nous prenions des chiens et des chats en pension. Certains y sont depuis des années car leur maîtres ne sont jamais venus les rechercher.

43CHATS201120

Les chatons trouvent facilement des adoptants mais pour les chats adultes, c’est plus compliqué. Quand ils sont deux ans ou qu’ils sont malades personnes n’en veut.

La majorité d’entre eux restera à l’association à vie.

Leur état de santé et leurs pathologies demandent des soins et traitements quotidiens. »


C’est le cas de :

Milla

43CHATS201120

« Une petite minette qui vivaient au bord de l'autoroute avec sa mère.

Milla a 4 ans et ne cesse d'avoir des problèmes de peau dont nous ignorons l'origine. Elle doit prendre une dose chaque jour d'un médicament qui coûte 200 euros le flacon. »


Roucky

43CHATS201120

« Agé de 17 ans, il a été abandonné par sa maîtresse car elle ne supportait pas ses miaulements répétés…

Roucki était un chat très négligé, jamais emmené chez le vétérinaire.

Ses miaulements étaient dû à un mal être, il est hyperthyroïdien, il souffre également d'une insuffisance rénale, de problèmes de peau et d’un souffle au cœur pour lequel il a un traitement. »


Et il y en a encore 15 chats, comme eux.

Pour les chiens, il y a en 7, dont :

Vicky

43CHATS201120

« Elle a 11 ans. Elle a été déposée à l'association par des gens du voyage qui ne pouvaient pas la garder.

Vicky a toujours accumulé des problèmes de santé, elle souffre régulièrement de gastro. Elle a été hospitalisée pour une gastro hémorragique récemment.

Elle a perdu énormément de sang et était fortement déshydratée.

Elle est également sous traitement pour une hypothyroïdie. Elle souffre d'arthrose et doit prendre des compléments alimentaires. »


Candice

43CHATS201120

« La pauvre vivait en cage. Elle a 12 ans et perd la vue et l'ouïe. Elle a actuellement un traitement pour essayer de conserver son œil. Le second œil commence à être atteint de cataracte dont on ne peut empêcher la progression. Candice souffre d'insuffisance rénale et d'arthrose. Elle doit prendre des compléments alimentaires régulièrement pour marcher sinon elle n'arrive plus à se lever. »

Vanille

43CHATS201120

« Elle souffre d'arthrose, elle commence à boiter, les promenades sont limitées. Vanille souffre de problème de digestion par période, elle vomit et souffre de diarrhées. Elle est régulièrement suivie chez le vétérinaire et reçoit un traitement adapté en cas de rechute. »

« Il y a trop de souffrances qui s'accumulent. Nous avons dû en faire euthanasier tellement certains manquaient de soins. Il n’y avait plus rien à faire pour les sauver.

Nous sommes tous très fatigués, parfois on craque puis on se dit que nous devons continuer pour eux.

Mais nous sommes très inquiets. Les femelles vont encore mettre bas, on aura encore plus de chatons à récupérer et plus de familles d'accueil.

Et combien de temps encore les patrons de ces entreprises accepteront-ils tous ces chats ? Combien de cadavres retrouverons-nous ?

Face à tous les refus d’aide, je me tourne vers vous car vous êtes notre seul espoir. Nous n'avons plus du tout de solutions pour venir en aide à ces pauvres animaux dans cette zone industrielle dangereuse et pour payer leurs soins. »


Sans vous les clicoeurs, l’association ne peut rien faire pour eux.

Nous devons les sauver !

3 000 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur aideront l’association à stériliser et à soigner les 43 chats pour les mettre à l’abri.

Merci pour eux !

 

En soutien à

43CHATS201120

CAPUCINE ET COMPAGNIE : L'association Capucine et Compagnie est une association de protection animale, qui à bout but de venir en aide aux animaux en détresse dans toute la France. Elle a pour objet d'améliorer le sort des animaux, de les protéger, de les défendre, de lutter contre les abandons, la prolifération, d'aider les maîtres en difficultés dans la mesure du possible. L'association héberge... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
CAPUCINE ET COMPAGNIE

43CHATS201120 43CHATS201120 43CHATS201120 43CHATS201120 43CHATS201120 43CHATS201120

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 11 commentaires)


BlackOrchid a posté le 28/11/2020 à 16h24

Je profite de cette fiche pour demander des nouvelles de Gracie Manteau Rouge qui a eu une collecte sur Clic A récemment.

BlackOrchid a posté le 28/11/2020 à 12h12

Fait don de 150€ pour aider les minous de Capucine et Compagnie - Cette misère que les humains font subir aux animaux me dévaste.

Ludivine_72022 a posté le 25/11/2020 à 07h22

C'est vraiment horrible, malheureusement comme je n'ai pas de revenu, je ne peux faire que des petits dons et partagé. J'espère que toutes les cagnottes atteindrons la somme demandée de tout mon cœur

Gigi a posté le 24/11/2020 à 01h21

C'est terrible toutes ces histoires...ce serait tellement bien si sur terre les animaux étaient aimés et chouchoutés...et dire que la France est censée être un pays civilisé!

Mimine a posté le 24/11/2020 à 10h10

Les hommes ne s'aiment déjà pas entre eux ,alors comment voulez vous qu'il en soit autrement pour les animaux.

Gadynette a posté le 23/11/2020 à 08h21

c'est tellement triste tous ces pauvres cas...merci à l'association de faire tout ce qu'elle peut, avec de faibles moyens....

Mitiga a posté le 22/11/2020 à 18h19

Il y a trop de misère et de souffrance dans ce monde où certains détiennent des fortunes et ne font rien, ou au contraire se servent de leur argent pour massacrer des animaux, tandis que d'autres voudraient tellement aider et ne peuvent pas. C'est injuste...

Sylvie_25609 a fait un don de 100.00 le 22/11/2020 à 15h01

Un petit don de 100 euros pour vous aider J’espère Que vous trouverez des solutions pour eux et rapidement pour éviter d’autres drames. Il faut aussi que la mairie accélère . Merci pour votre dévouement et ce que vous faites pour ces pauvres cœurs. Sissi (Var)

HENNY a posté le 21/11/2020 à 14h21

Horrible comment les bêtes humanoïdes traitent d'innocents animaux sans défense comme s'ils étaient des ordures !
Je ne comprends pas comment vous pouvez faire cela !
Alors vous n'avez pas de cœur, et certainement pas de sentiment dans votre tonnerre aveugle ! Comme si ces animaux vous demandaient de venir dans ce monde pourri.
Tout cela grâce aux monstres qui peuplent la terre.
Heureusement, il y a des gens qui ont du cœur et qui essaient d'aider ces animaux, mais qui n'ont pas les moyens de le faire.
C'est pourquoi nous devons cliquer et aider autant que possible ! Bonne chance ! J'espère que cette association pourra bientôt être fermée et qu'ils recevront l'argent dont ils ont besoin ! Il y a tellement de souffrance animale, c'est l'enfer pour les animaux.

BlackOrchid a posté le 22/11/2020 à 15h27

Henny, votre commentaire n'est pas très compréhensible ... Vous vous en prenez à l'association qui essaie de sauver ces animaux comme elle le peut ou aux gens qui maltraitent et abandonnent ces pauvres bêtes ? Pourquoi dites-vous "j'espère que cette association pourra bientôt être fermée et qu'ils recevront l'argent dont ils ont besoin" ... d'un côté vous semblez vouloir la mort de l'association, et de l'autre vous souhaitez qu'elle reçoive l'argent de la collecte pour soigner ces chats .... SVP expliquez mieux votre point de vue, on s'y perd. Quant à l'enfer pour les animaux, c'est vrai, et l'enfer est bien sur terre par le fait des humains qui leur pourrissent la vie.

Isabelle_3809 a fait un don de 50.00 le 21/11/2020 à 00h46

Bravo et merci pour votre dévouement envers les animaux. On voit toute sorte d'abandons... laisser son animal déposé en pension au départ! Je vous souhaite beaucoup de courage ainsi qu'à toute votre équipe. Un petit don pour vous aider. Je vous admire!

Jasper a posté le 20/11/2020 à 22h42

Ils n’ont pas demandé de venir au monde..tant de souffrance c’est épouvantable On devrait les aider.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte