150 vies sont menacées, nous devons les sauver !

150 vies sont menacées, nous devons les sauver !
  • Partager
  • 33582
  • 9

Une des plus importantes associations de la région de Lyon est menacée

Nous devons les sauver !

2 159€ / 5 600€

39%

« La misère animale ne s'est en effet pas confinée, bien au contraire…

Cette année a été compliquée pour tous les secteurs. En tant qu'association, nous avons souffert énormément du contexte actuel… Nous avons tenté de répondre présent à tout moment et n'avons jamais pris de pause, même quand il nous fallait prendre le risque d'avoir des amendes pour récupérer des chats dans la rue ou pour distribuer de la nourriture pour les animaux des plus démunis.

Malgré une volonté sans faille de la part de nos équipes, nous avons vu nos événements être annulés un par un pendant que les frais chez nos vétérinaires augmentaient.

Car, nous sommes régulièrement amenés à prendre en charge des chats et des chiens malades, accidentés, âgés »


C’est un véritable cri d’alerte que nous lancent Anaïs et les bénévoles de l’association Sans Croquettes Fixes.

Nous sommes très inquiets pour eux, car le rôle qu’ils jouent pour les chats, les chiens, et également les personnes sans domicile fixe de la région de Lyon, est très important.

Sans eux, ce sont des centaines de vies qui seraient menacées.

Rien qu’en 2020, ce sont plus de 800 chats qui ont été pris en charge par l’association !

L’équipe de l’association est constamment sur le terrain.

« Grâce à nos bénévoles, nous sommes en mesure d’apporter une attention toute particulière aux « chats des rues ». Notre objectif est, entre autres, d’accompagner les communes dans des campagnes de stérilisation afin de limiter la prolifération des chats errants. »


Et ça n’arrête jamais, comme le raconte Chloé, par exemple.

"Un vendredi soir, suite à l’expulsion de leur maître, deux minettes sœurs se sont retrouvées à la rue. Aucune n'était stérilisée. L’une d’elle avait des bébés depuis 15 jours, Fleur, l’autre depuis 24h Lizabelle.

Le premier problème est que, depuis la naissance aucun chaton de Lizabelle ne tète. Lorsqu’on nous appelle, 3 sont déjà morts.

Nous sommes donc partis en urgence récupérer les 2 minettes et les 7 chatons restants A ce moment-là, l’urgence est de réchauffer ces bébés et de les biberonner pour leur redonner des forces. 2 des chatons meurent en arrivant au biberon trop tard malheureusement.

Le 3eme tète un tout petit peu. On croise les doigts...

On tente de le remettre à la mamelle de la maman et après de nombreux efforts, l’impression qu’il tète est là mais ... pas 1 gramme de pris.

On soupçonne donc une mammite chez la maman. Autre problème, le chaton de 24 heures refuse le biberon... Notre dernière chance est donc de l’insérer dans la portée de Fleur.

Pour l’instant, petite crevette est toujours là, minuscule petite tête blanche au milieu de ses frères et sœurs de substitution.

Et Lizabelle a été soignée pour la mammite qui est très douloureuse chez la chatte."

Nous espérons que tout se passera bien pour cette famille.
"

150CHATS030621

Il y a César, aussi, trouvé coincé dans un portail, avec la colonne vertébrale disloquée...

« Nos bénévoles ne prennent malheureusement jamais de repos. Ce dimanche, pendant que certains nourrissaient des chats libres et que d’autres faisaient des transferts au sein de familles d’accueil, deux bénévoles ont été appelés sur une situation d’urgence sur la commune de Craponne.

Ce chat a été repéré coincés dans les barreaux d’un portail, certainement depuis un certain temps.

150CHATS030621

Un passant a réussi à la sortir de ce portail et il s’est réfugié dans un jardin. Il était terrorisé, mais surtout paralysé du train arrière, probablement dû à des lésions internes.

Étant donné que ce chat n’était pas identifié, nous avons pris la décision de le faire voir en urgence par un de nos vétérinaires.

Malheureusement, ses blessures étaient trop graves. Sa colonne vertébrale s’était disloquée et une partie était broyée. Même si cela n’est jamais simple, nous avons pris le parti de ne jamais nous acharner lorsqu’il n’y a plus d’espoir. Ce beau matou a donc été endormi.

Chaque semaine, beaucoup de chats meurent dans l’indifférence la plus totale."

150CHATS030621

Repose en paix, César…

Et ces 3 chatons, retrouvés à côté du corps de leur mère…

150CHATS030621

« Aujourd’hui, certains de nos bénévoles ont été confrontés à une triste situation. Trois chatons étaient en train de mourir de faim à côté du corps de leur mère. Cette dernière, percutée par une voiture, avait tout de même réussi à se traîner jusqu’à ses chatons avant de succomber à ses blessures. Nous aurions aimé pouvoir la sauver elle aussi mais elle était déjà morte lorsque nous avons été alertés. Nous avons pu toutefois récupérer les trois chatons de la portée, les réchauffer et les nourrir au biberon.

Ces situations sont toujours d’une profonde tristesse pour nous, en particulier lorsque l’on voit la détermination de cette minette qui, malgré des blessures dramatiques, a donné toute l’énergie qui lui restait pour retourner auprès de sa portée »


Ou encore, ces 3 chats arrivés empoisonnés…

« Notre week-end a été également rythmé par d'autres urgences. Trois chats sont en effet arrivés empoisonnés. En cette saison, beaucoup de personnes mettent des produits chimiques dans leurs jardins et, malheureusement, ce sont les chats qui en font notamment les frais.

La belle Irma, au centre sur la photo, n'a pas survécu. Malgré les soins apportés, elle a rejoint bien d'autres chats que nous aurions tant aimé pouvoir sauver.

Odette, trouvée au même endroit qu'elle et à droite sur la photo, s'est quant à elle bien remise.

Pour ce qui est d'Edna, l'histoire est un peu plus incroyable puisqu'il s'agit en réalité de Leyster, une minette que nous avions perdu il y a de ça quelque temps. À cause d'un problème d'identification, nous n'avons pas été contactés lorsqu'elle a été trouvée mais nous avons pu par la suite faire le lien et la récupérer… »

150CHATS030621

Ce ne sont que quelques exemples des interventions de l’équipe de l’association, réalisées ces dernières semaines.

Sans Croquettes Fixes : sauver les animaux de Lyon et sa région


Sans Croquettes Fixes s'engage sur plusieurs tableaux.

« Nous mettons tout particulièrement l'accent sur les laissés pour compte, comme par exemple les animaux malades, ayant des pathologies compliquées à gérer. Du moment que nous avons accepté une prise en charge, nous faisons tout ce que nous pouvons pour lui apporter les soins adéquats. Nos bénévoles sont caractérisés par une volonté d'en faire toujours plus et également par le fait qu'ils ne baissent jamais les bras, même lorsque la situation semble désespérée.

Nos bénévoles viennent également en aide aux personnes ayant du mal à subvenir aux besoins de leurs animaux.

Tous les vendredis, nos bénévoles distribuent par exemple des croquettes gratuitement pour toutes les personnes en difficulté. À noter qu'il nous arrive régulièrement de faire des gardes temporaires pour des personnes devant être hospitalisées et n'ayant pas forcément de moyens.  »

150CHATS030621

Et malgré la situation sanitaire du pays, nous avons continué à faire notre maximum pour les animaux dans le besoin ».

150CHATS030621

L’association a également à cœur d'inscrire ses actions sur le long terme.

Conscients que les chats "errants" sont une véritable problématique, elle accompagne de nombreuses villes dans des campagnes de stérilisation.

« L'idée est de limiter au maximum la prolifération afin de diminuer la misère animale. Nous avons en outre pour objectif de laisser aux chats sauvages la possibilité de vivre en sécurité dehors, sans avoir à subir le traumatisme d'une vie enfermée. Dans toutes les situations, nous faisons du cas par cas ».

Parfois, attraper un chat sauvage relève d’un véritable exploit, comme le raconte Delphine, une bénévole :

"Je ne peux pas passer à côté de Elfia. Brigitte me demande d’aller voir deux chats en mauvais état pour les sortir de la rue. Ce sont des chats craintifs, plusieurs associations sont mobilisées pour m’aider sur plusieurs jours à les capturer. Car ils ne rentrent pas en trappe, ils n’ont plus d’odorat. Au bout de plusieurs jours, fatiguée, j’en attrape finalement un à l’épuisette grâce à l’équipe et l’autre, la plus mal en point, disparaît lors de la dernière tentative.

Je reprends ma voiture découragée, je prends le périphérique, je m’arrête à Bron, je prends mes affaires et ressors pour remonter dans ma voiture. Et là je me dis que je dois halluciner car la minette est sous ma voiture...dans une rue inconnue pour elle. Elle a voyagé dans le moteur de ma voiture ! C’est limite la crise cardiaque. Le mauvais scénario... impossible de l'attraper.

Elle se glisse dans une autre voiture, je cherche et dérange les propriétaires de nuit. On pousse la voiture dans le jardin fermé sans allumer le moteur. On met une trappe, elle restera dans la voiture deux jours. Un mécanicien viendra même pour démonter la voiture, mais rien. On en conclut qu’elle s’est enfuie.

Deux nuits sans vraiment dormir et là le lundi matin, elle est dans la trappe comme par miracle ! Soulagée mais surtout épuisée par le stress."

150CHATS030621

Grâce aux liens qu’elle a construits avec les mairies alentours, Anaïs et son équipe de bénévoles œuvrent désormais aussi pour les animaux errants, en particulier les chats qui sont trappés, identifiés et stérilisés régulièrement, ce qui permet à tous ces petits êtres de bénéficier du statut de chats libres et de les protéger.

150CHATS030621
 
150CHATS030621

Parfois, de drôles de surprises sur les sites de nourrissage !

Sans Croquettes Fixes aide également à placer des chiens et des chats en famille d’accueil ou en proposition d’adoption lorsque leurs maîtres sont trop âgés pour continuer à s’en occuper dans de bonnes conditions, lors de départ en maison de retraite ou en Ehpad ou bien lors de décès.

150CHATS030621

Newton, encore à la charge de l'association car il ne trouve pas de famille

Sans Croquettes Fixes ne détient aucun refuge pour ses protégés mais peut compter sur ses nombreuses familles d’accueil, toujours prêtes à accueillir les animaux en détresse en attendant de pouvoir leur trouver une famille adoptive.

Il y a Jean-Yves, adorable chat, trouvé la patte criblée de plombs, miaulant devant une porte, pour qu’on l’aide, comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous :

VIDEO

Winnicot, en train de mourir sur un parking

150CHATS030621

Winnicot fait partie de ces animaux sauvés grâce à l’association.

Le petit loulou était en train de mourir sur un parking de Vénissieux.

Anaïs et son équipe l’ont pris sous leur aile.

Winnicot est resté une semaine aux urgences vétérinaires. Il était en décompensation cardiaque et devra suivre un traitement.

Il doit subir des échographies cardiaques très régulièrement.

C’est un petit chat qui nécessite d’être suivi.

Hercule, une horrible blessure à la patte, le tendon visible

150CHATS030621

Hercule

L’association s’est battue pour sauver le petit Hercule.

Trouvé en pleine campagne, le petit chat roux avait la patte dans un état catastrophique. Les os et les tendons étaient visibles.

150CHATS030621

Lors de son trappage, l’association ne s’attendait pas à une telle blessure.

Mais elle s’est battue pour le sauver et lui permettre de garder sa patte.

De longs et pénibles soins ont été prodigués sur Hercule.

Le chemin fut long, coûteux, mais en a valu la peine puisque le petit chat s’en est depuis remis, il n’a pas eu besoin d’être amputé.

Une victoire pour l’association qui voit Hercule évoluer de jours en jours.

Musy, de graves lésions au niveau de la bouche, et des troubles neurologiques

150CHATS030621

Musy

Nous avons Musy, chat errant, récupéré il y a un an par l’association avec des lésions importantes au niveau de la bouche.

Il est FIV, c’est un chat qui est énormément fragilisé à cause de sa pathologie.

De nombreux soins dentaires ont été prodigués au petit loulou.

Récemment, le pauvre Musy a développé des troubles neurologiques, il n'a pas pu être relâché sur son site et est donc en famille d’accueil afin de recevoir tous les soins nécessaires.

Massouille, retrouvée déshydraté, cachectique, avec la teigne

150CHATS030621

Massouille

Massouille a été trouvée dans la rue il y a 1 an.

Très déshydraté, cachectique, il souffrait de teigne diffuse.

Il a été hospitalisé de nombreuses fois et de nombreux examens ont été nécessaires.

Il a fait beaucoup de complications et l’association ne compte plus les frais vétérinaires engagés pour le petit minou: épanchement au niveau du cœur, tachycardie, pyélonéphrite sur une année…

Resretto, agonisant sur un muret, transi de froid

150CHATS030621

Restretto

Le petit Restretto a été signalé à l’association, il agonisait sur un muret.

Il était tout seul, en hypothermie et d'une maigreur à faire peur.

Le petit bébé a été hospitalisé, le vétérinaire est parvenu à le soigner.

Restretto a été choyé par l’association tout au long de ses soins.

Panda, retard de croissance, teigne, soucis chroniques ORL, un seul rein

150CHATS030621

Panda

Panda a été recueilli avec sa maman et toute la fratrie en famille d’accueil.

Très rapidement Panda a montré des signes d’évolution inquiétants. Panda a en effet présenté un gros retard de croissance, ne faisant qu’1kg500 à 6 mois, une teigne récidivante et des soucis chroniques ORL.

Panda avait un souffle au cœur, un seul rein ainsi qu’une malformation de l’appareil urinaire. La teigne a pu être éliminée au bout de 3 mois de soins intensifs, cependant Panda reste, à vie, porteur sain.

Son trouble ORL est important, il souffre également de conjonctivites récidivantes, d’une infection buccale et un déficit sensoriel (malentendant et malvoyant).

Malgré tout cela, Panda est aujourd’hui un chat de 14 mois, certes plus petit que les autres, pesant 3kg200, mais très câlin et vif.

Pattex, colonne vertébrale touchée, difficultés à uriner

150CHATS030621

Pattex

Pattex a été abandonné à la SPA dans un état de choc. Sa colonne vertébrale a été touchée, il ne pouvait plus marcher. Il a été pris en charge, des premiers soins lui ont été dispensés, une opération était également envisagée.

Cependant l’état moteur de Pattex s’est amélioré grâce aux corticoïdes et aux anti-inflammatoires.

Pattex a retrouvé une certaine mobilité avec cependant une amplitude de mouvement limitée. Le minou n’est pas capable d’uriner et de déféquer seul. Sa vidange étant difficile due à un manque de souplesse de sa vessie, un traitement pour la détendre est nécessaire ainsi que des vidanges régulières 3 à 4 fois par jour. Une surveillance accrue de sa fonction urinaire et rénale est obligatoire ainsi qu’une alimentation spécifique. Pour éviter les accidents, Pattex doit porter des couches.

Paillette, crises d’épilepsie intenses, dans son monde

150CHATS030621

Paillette

Paillette quant à elle a été recueillie à l’âge de 2 mois, au départ en parfaite santé. Un jour, une planche lui est tombée et elle a perdu connaissance. Après des soins vétérinaires de premier secours, Paillette a repris conscience mais était devenue aveugle.

Très rapidement, Paillette a commencé à faire des crises d’épilepsie intenses, tous les 2 jours environ. Son comportement a radicalement changé et elle est devenue agressive et sur la défensive. Son traitement pour l’épilepsie a été ajusté et les crises ont pu s’espacer énormément (environ 1 tous les 2 mois). Elle prend un traitement matin et soir.

Elle a encore des phases où elle ne comprend pas ce qui l’entoure avec des épisodes faisant penser à des pertes de mémoires. Elle n’a pas encore de vraies relations d’échange avec ses congénères, mais elle commence à s’y intéresser.

150CHATS030621

Tous ces soins administrés représentent la plus grande partie de la plus grande partie des dépenses de l’association Sans Croquettes Fixes tous les mois.

Et la crise sanitaire actuelle n’a pas aidé Anaïs et ses bénévoles dont les demandes de sauvetage et d’opérations ont explosé : décès de propriétaires suite au coronavirus, nombre important d'animaux abandonnés à prendre en charge, sans compter l'accroissement du nombre de personnes démunies dans le besoin, avec un rythme de croquettes à fournir assez soutenue.

L’association est sur tous les fronts et n’a jamais flanché.

Bien que l’engagement de cette belle équipe soit honorable, toutes ces actions de sauvetage ont nécessité beaucoup de fonds.

Sans Croquettes Fixes ne peut plus attendre, il faut les payer pour pouvoir continuer à sauver d’autres petites victimes.

Mais en pleine difficulté financière, l’association a plus que jamais besoin d’aide pour sortir la tête de l’eau et continuer ses opérations dans Lyon et ses alentours.

« Faire partie d'une association en protection animale n'est pas toujours évident. Il y a des hauts et des bas...des fous rires mais également des sanglots. Ce dernier mois a été rempli d'embuches... mais ce n'est rien comparé à ce que certains animaux doivent endurer, livrés à eux-mêmes.

Alors nous nous battons, toujours prêts à agir en cas de besoin... Certaines situations sont urgentes et ne peuvent pas attendre. Quelques personnes nous reprochent de vouloir "trop faire", mais nous essayons simplement de répondre au mieux à la misère animale, qui est loin de s'améliorer avec la situation actuelle. »

150CHATS030621

En outre, nous avons eu également une hausse cruelle des prises en charge.

À noter également que la grande majorité des stérilisations ont été annulées pendant le confinement ce qui, par la force des choses, a entraîné de nombreuses portées dans la rue. Face à toujours plus de misère, nous n'avons pas réussi à dire non. Pour certaines de ces portées, malheureusement, le typhus est venu s'en mêler. Encore une fois, nous n'avons pas baissé les bras et avons déboursé ce qu'il fallait pour tenter de sauver ces petites boules de poils… »

C’est pourquoi Sans Croquettes Fixes sollicite l’aide de Clic Animaux et des clicoeurs pour l’aider à faire face et à continuer le combat qu’elle mène chaque jour avec son équipe.

Grâce à votre aide chers clicoeurs, Pattex, Panda, Paillette et les autres petits protégés pourront continuer à recevoir leurs soins et être sauvés et les croquettes pour les animaux de personnes démunies ou de sans abri pourront être distribuées sans encombre.

Tous ensembles, tous unis, nous pouvons y arriver !

Un grand merci pour votre solidarité auprès de Sans Croquettes Fixes et de tous ces animaux dans le besoin.

5 600 euros sont nécessaires pour cela

Vos dons et appels du cœur aideront l’association Sans Croquettes Fixes à financer les soins de ses animaux en famille d’accueil et les factures vétérinaires déjà engagées en attente de paiement.

 

En soutien à

150CHATS030621

SANS CROQUETTES FIXES : L’association Sans Croquettes Fixes agit dans la région de Lyon. Nous nous sommes fixé deux buts en ce qui concerne les actions de l’association : Venir en aide aux animaux des sans-abris de Lyon et ses alentours en leur apportant, dans la mesure du possible, nourriture, soins vétérinaires et tout produit pouvant améliorer leur confort (jeux, couvertures, collier.. ).... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de SANS CROQUETTES FIXES

150CHATS030621 150CHATS030621 150CHATS030621 150CHATS030621 150CHATS030621 150CHATS030621

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 9 commentaires)


LilyKoala a posté le 14/06/2021 à 03h02

Personnellement, j'ai trois chats, c'est mes précieux et même si ma situation financière est précaire, ils ont toujours des croquettes, des friandises quand c'est possible, de la litière propre.... Même quand je n'avais que ma première chatte qui a 14 ans, j'ai souvent sacrifiée mes besoins pour les siens...
Je suis handicapée et isolée, sans mes chats je ne tiendrais pas le coup face à la maladie... Heureusement qu'il y a des associations qui sont là pour sauver et protéger toutes ces petites créatures fantastiques et innocentes qui ne méritent pas d'être dans la rue mais dans des familles aimantes pour la vie...
Je ne peux malheureusement pas faire de dons mais je clique tout les jours, plusieurs fois par jour...
Continuez d'être des héros !!!!

Nat1966 a posté le 10/06/2021 à 08h34

On devrait tous participer à une taxe pour animaux pour mettre en place une campagne de stérilisation obligatoire et une enveloppe annuel pour les associations divers les aidant..... Les gens dépenses futilement pour des choses inutiles mais soit disant à la mode ???? Pourquoi les oublier il font partie de notre vie ces loulous dans le besoin ???? je suis tellement tellement triste de cette misère que les associations subissent alors qu elle aident tant... Un appel du cœur + clic tout les jours

Rose a posté le 09/06/2021 à 19h19

Tellement juste ce que vous dites Yolande ! chacun pense à sa petite personne d'abord ! et quand certains jeunes disent que leur jeunesse a été sacrifiée, qu'en pensent nos anciens !!!!!!

Yolande_1072 a posté le 09/06/2021 à 14h50

Je suis d'accord avec Mitigation et Griffe Noire. Les gens ne pensent qu'aux loisirs, à leurs prochaines vacances, ils se plaignent de ne pouvoir aller au restaurant ou au cinéma. Ces gens n'ont pas la moindre pensée pour ceux qui sont décédés, ceux qui sont endeuillés, ceux qui sont isolés à cause de la pandémie. Pire, ces gens là seront peut être les premiers à abandonner leurs animaux pour PROFITER.. PROFITER, ce mot me desole. Il est trop souvent employé actuellement. Ces gens là ont une piètre idée de l'essentiel. L'essentiel, c'est d'abord eux et leurs plaisirs.

Yolande_1072 a posté le 09/06/2021 à 14h53

Oh là, excusez moi, Mitiga

Boubou a posté le 09/06/2021 à 10h47

élections régionales : POUR LA CAUSE ANIMALE

https://wiki.politique-animaux.fr/regionales-2021?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=2021%2F06%2F08-li-elections-regionales-suite&source_init=newsletter

Gadynette a posté le 07/06/2021 à 13h32

Quel travail cette association peut faire tous les jours sur le terrain !!!!! Merci à vous tous et toutes...il y a tellement à faire. Merci d'être là pour tous ces pauvres animaux qui n'ont juste demander que de l'AMOUR....pour les autres, reposez en paix...la vie est cruelle pour certains.

Clicoeur_260458214 a posté le 07/06/2021 à 12h04

Bonjour Griffe Noire,
je ne comprends pas que les grandes surfaces ne reprennent pas les collectes car j'ai lu que sur beaucoup d'associations elles ne pouvaient toujours pas en faire ! c'est aberrant car moi j'habite à Gien dans le Loiret et Auchan à autoriser de nouveaux les collectes, d'ailleurs je crois bien qu'il y en à eu au moins deux depuis 6 mois déjà et elles sont super bien fonctionnées, d'ailleurs une association de seine et marne se déplace à chacune de ces collectes et je peu vous dire que les chariots sont remplis à ra bord et ensuite partagées entre plusieurs associations !! je crois qu'il faut que les associations insiste et se renseigne un peu mieux sur le fait que les magasins sont autorisés à reprendre ces collectes il y va de la survie de ces associations et de leurs protégés !!

Mitiga a posté le 07/06/2021 à 10h05

Oui, de la misère il y en a chez les animaux. C'est effrayant!
Et il est vrai que nos gouvernants s'en fichent complètement, disons-le.
Je suis d'accord avec vous Griffe Noire, les gens ne pensent qu'aux loisirs alors qu'il y a tant d'autres choses essentielles dont se préoccuper, notamment les animaux qui sont des êtres vivants sensibles, au même titre que nous. Mais visiblement cela n'interpelle encore pas tout le monde...
Vous avez frappé à la bonne porte, association Sans Croquettes Fixes.

Clicoeur_1734856781 a posté le 06/06/2021 à 09h16

Nous sommes humains nous sommes responsables faites stériliser et castrer vos chatonnes et chatons offrez leur un
Vrai foyer sinon n’en prenez pas ils paient le prix fort ????????????????????????????????????

Marinette a posté le 06/06/2021 à 18h38

Clicoeur 1734856781. Sous la dernière photo, si vous lisez le paragraphe, il est écrit "que la grande majorité des stérilisations ont été annulées pendant le confinement ce qui a entraîné de nombreuses portées.

Griffe Noire_54499 a posté le 07/06/2021 à 07h39

oui le confinement a été très difficile pour les animaux qui déjà ne sont pas la priorité du gouvernement alors des mesures stupides comme ne pas pouvoir aller nourrir les chats errants et bien sur pouvoir les stériliser et je suis étonnée que la reprise des collectes dans les super marché apparemment n'ont pas encore été autorisés et quand je vois les gens qui se plaignent de n'avoir pas pu aller au restaurant ou au cinéma ça me fait rire ce n'est pas vital

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte