Merci pour ces 130 vies !

Merci pour ces 130 vies !
  • Partager
  • 237684
  • 36


Merci pour eux !

« Vous le savez, nous faisons appel à Clic Animaux uniquement pour des situations graves. Nous y voilà... Je vous avoue que je n'en dors plus, je souhaite avant tout pouvoir continuer nos belles actions. Mais sans aide, cela ne sera bientôt plus possible. »

Chers clicoeurs, Jessica, de l’association Nid’Accueil, vient de nous lancer un appel désespéré pour sauver ses protégés.

Depuis plus de 15 ans, elle et sa maman consacrent leur vie pour les animaux maltraités, dans la région de Dijon.

« Comme de nombreuses associations, Nid'Accueil a beaucoup souffert de la crise sanitaire. Les confinements ont fait beaucoup de mal aux associations de protection animale comme la nôtre.

Le manque de stérilisations a engendré un nombre considérable de naissances et nous avons fait de notre mieux pour répondre toujours favorablement aux demandes de prises en charge et de sauvetages.

Nous avons également accueilli un grand nombre de chats adultes suite à des décès de personnes âgées ou placement en EHPAD. »


Les protégés de l’association vivent sur une propriété d’environ 3 hectares et demi, 119 chats, 2 chiens, 4 équidés et 5 ovins vivent leur vie librement.

« Notre projet était simple : nous souhaitions créer un endroit paisible, au sein d’un écrin de verdure, loin des habitations afin de faire profiter nos animaux d’une vie en toute liberté et sécuritaire »

Jessica et sa maman Eliska se donnent corps et âmes pour le bien-être de leurs petits protégés.

Cette passion pour les animaux les a toujours animées.

130VIES250621

Galya

« Ma mère a un amour inconditionnel pour les animaux. Depuis petite, elle a su tisser des liens avec eux. Elle n’a jamais tourné le dos à un animal en détresse. Chaque vie compte pour elle, pour nous. Elle m’a en quelque sorte transmis cette si belle passion. Cela va faire 15 ans que nous sommes sur tous les fronts et que nous accueillons au sein de notre association chats, chiens, chevaux, moutons, volailles… afin de leur offrir une vie des plus dignes ».

Eliska et sa fille donnent la priorité aux animaux laissés pour compte.

Ces petits êtres qui n’intéressent personne, qui sont trop vieux ou qui ont besoin de soins constants et ne peuvent pas être adoptés.

Alors, elles ont créé un vrai havre de paix, avec des installations adéquates pour subvenir aux besoins des 130 vies sous leur responsabilité.

Pour les chats, de petites maisonnettes et niches en bois ont été dispersées un peu partout sur le terrain grillagé du refuge.

130VIES250621

« Bien que nous ayons grillagé notre terrain, les chats ne sont pas limités dans leurs déplacements. Ils peuvent aller et venir comme bon leur semble et sortir du refuge grâce à la forêt et aux grands espaces à côté. Pour nous, il était important de leur donner cette liberté de mouvement. Ceux qui ont besoin de soins, de contact humain ou encore de surveillance restent sans problème sur notre terrain. Le but étant de laisser le libre choix aux chats les plus craintifs et les plus indépendants sur leurs allées et venues, sans leur engager un stress supplémentaire. »

130VIES250621

Cinq chalets en bois ont été construits et aménagés pour accueillir les 119 félins dans le besoin.

130VIES250621

Les chalets sont chauffés l’hiver et tous les chats peuvent s’y prélasser au chaud, dans des paniers douillets et où la nourriture est distribuée en abondance.

130VIES250621

Lorsque les chats ont besoin de soins, d’une période d’isolement ou de convalescence, une petite infirmerie a été mise en place pour prendre en charge les petits protégés les plus abîmés par la vie.

Les équidés et les ovins, quant à eux, peuvent profiter de boxes et d’un terrain verdoyant.

130VIES250621

Leur permettant ainsi de s’abriter à tout moment lorsqu’il pleut ou lorsqu’il fait froid.

130VIES250621

Chaque animal parvient alors à trouver son équilibre, son espace de vie.

La cohabitation entre chats, chevaux, chiens et ovins se passe relativement bien et le refuge a réussi à créer une véritable harmonie.

130VIES250621

Les 150 protégés de Nid’Accueil demandent une présence constante entre les soins des plus fragiles, la nourriture à distribuer ainsi que l’entretien des chalets et des hectares de terrain à surveiller et à nettoyer.

« Ma mère se donne corps et âme pour ses animaux ! Elle n’arrête pas une seconde ! ».

Le rythme est éreintant mais rien n’arrête Eliska !

Elle débute sa journée dès 6 heures du matin, où elle commence toujours par nourrir ses chevaux, ses moutons, brebis et boucs.

Vient ensuite le tour des chats qu’elle nourrit et soigne.

Eliska donne les traitements aux plus malades, s’occupe de nettoyer les plaies de certains minous blessés et vérifie la présence de ses petits protégés sur son site.

A partir de 12 heures, Eliska et sa petite équipe de bénévoles redonnent à manger aux animaux, redonnent les traitements réguliers de nombreux félins, nettoient les chalets, les boxes et défrichent les 3 hectares de terrain du refuge.

Eliska continue ensuite la journée seule et termine tard sa tournée, jusqu’à vers 2 heures du matin parfois.

Beaucoup d’animaux ont besoin de surveillance, Eliska vérifie toujours que tout aille bien avant de pouvoir enfin se reposer.

Il arrive qu’elle se réveille en pleine nuit, pour vérifier encore une fois si ses protégés ne manquent de rien et que l’état des chats les plus fragiles, en grande demande, soit toujours stable.

Car le Nid’Accueil ne connait pas de pause, chaque animal a besoin de soins particuliers.

130VIES250621

Dalilo

Comme Dalilo, ce pauvre cheval qui est arrivé à l’association en très mauvais état. Il était très amaigri et semblait toujours très fatigué.

Il a fait plusieurs bouchons à l’œsophage qui ont nécessité des consultations vétérinaires.

« Nous avons eu très peur de le perdre ! Le vétérinaire soupçonnait des soucis dentaires. Nous avons donc fait venir le dentiste équin qui a confirmé ces soupçons, en nous expliquant que Dalilo avait perdu de nombreuses molaires par manque de soin dans le passé et qu'il n'arrivait pas à se nourrir normalement ».

Il était très urgent de trouver une alimentation adaptée car, sans elle, Dalilo allait finir par s'épuiser et mourir de faim.

Jessica et sa maman ont finalement trouvé un régime alimentaire qui semble lui convenir.

Il s'agit de foin et d'ajout de luzerne ainsi que d'un mélange coupé d'herbe et de graines. Le tout est réhydraté légèrement avec de l'eau pour rendre la mixture plus souple et moins sèche.

Dalilo ne fait plus de bouchons pour le moment, et semble avoir déjà repris un peu de poids, mais surtout du tonus.

« Le voir galoper pour la première a été un moment extrêmement touchant, c’était un instant inoubliable ! »

Mais le coût de cette alimentation reste lourd pour le refuge et ce régime alimentaire est très important pour Dalilo, qui, sans cette nourriture spécifique, ne survivra pas. Chaque jour sa vie en dépend.

130VIES250621

Charon est un petit chat aperçu dans le village voisin.

Le pauvre minou souffrait énormément d’une grosse plaie au cou.

Sûrement un cas de maltraitance.

Charon est FIV+.

Il a eu besoin de nombreux soins spécifiques pour soigner cette vilaine plaie : pommade à base de miel médical, traitements anti-inflammatoires, changement de ses pansements...

Sa souffrance était telle qu’il a même fallu l’anesthésier pour lui changer ses pansements.

Depuis, Charon vit en sécurité au sein du refuge et est régulièrement surveillé par Jessica et sa mère.

130VIES250621

Barry

Barry est un chat qui vit à l'association depuis sa naissance. Il est né d'une mère errante et avec une grave ataxie cérébelleuse qui touche son système locomoteur.

Il a maintenant 11 ans et, après avoir passé ses premières années de vie à beaucoup tomber à cause de son handicap, il s'est beaucoup abîmé les dents.

Il a fallu l'opérer afin de lui extraire les dents qui lui restaient et qui le faisait beaucoup souffrir suite à de nombreux abcès et infections à répétition.

Une opération chez un vétérinaire spécialisé en dentisterie a été nécessaire afin d'être sûr d'extraire toutes les racines et les débris qui pourraient être logés dans la gencive.

L'intervention a été lourde et Barry met du temps à se remettre…

130VIES250621

Pablito

Il y a aussi Pablito.

Ce beau chat roux est arrivé lorsqu’il était tout jeune avec une très grave gingivite chronique. Il avait la gencive tellement enflammée qu'elle saignait. Plusieurs traitements lui ont été administrés afin de diminuer les symptômes mais, avec le temps, ses dents ont fini par se déchausser.

Une extraction totale des dents a alors été nécessaire afin de le soulager sur le long terme.

Depuis son opération, sa gencive s'est nettement améliorée mais seul le temps pourra dire si Pablito est enfin sorti d’affaire.

130VIES250621

Mimi

Mimi est un vieux chat de la rue qui est arrivé au refuge l'année dernière.

Il souffre d'une gingivite chronique suite à son FIV.

Il a commencé à beaucoup maigrir dernièrement car sa gingivite le faisait beaucoup souffrir.

La seule solution est une extraction totale des dents tout comme Pablito.

Le gros risque, en dehors de celui de l'anesthésie, est que son FIV empêche la bonne cicatrisation ou la ralentisse.

Malgré tout, c'est la seule solution qui a été proposée afin de le soulager...

« C'est ça ou l'euthanasie… et il est inenvisageable pour nous d'endormir Mimi alors qu'il pourrait vivre encore quelques années avec nous.

L'intervention est très difficile et douloureuse pour lui et la cicatrisation est compliquée. Nous devons lui faire faire des séances de laser afin de favoriser Nous sommes néanmoins conscients que cela ne suffira peut-être pas à résoudre tous ses soucis, car il a également le foie fragile, mais au moins, il est bien plus confortable qu'auparavant. Et c'est ce bien-être au quotidien qui compte le plus pour nous ! ».


L’intervention pour Mimi a été très coûteuse pour l’association qui a de plus en plus de mal à faire face aux nombreuses factures encore à payer.

Oddie, Peppo, Ava et Figaro


Récemment, Eliska et Jessica ont recueilli 4 chatons provenant de Mayotte, en grand besoin.

« Nous avons, comme l'année précédente, souhaité venir en aide à une portée de quatre chatons en provenance de Mayotte.

Pourquoi Mayotte, alors que nous avons beaucoup de chats errants qui attendent notre aide ici en Métropole ?

Parce que cette petite île n'a aucun moyen pour soigner les animaux sur place. Le peu de soins qui peuvent être apportés sont faits avec le peu de matériel mis à la disposition du vétérinaire. Lorsque celui-ci rencontre des cas très graves et particuliers, il est obligé de les envoyer en métropole pour tenter de les sauver »
, nous explique Jessica.

Ces quatre chatons ont été trouvés errants avec leur mère dans un carton sur le parking d'un supermarché.

Ils sont tous nés avec de graves malformations aux yeux du très certainement à l'Herpesvirose contracté in utéro.

Il était impossible de leur apporter des soins sur place.

Une fois les chatons rapatriés en métropole, Nid’Accueil s’est adressée à plusieurs vétérinaires spécialisés en ophtalmologie.

C'est à ce moment-là que le verdict est tombé: ils souffrent de très graves malformations des paupières. Il manque à ces 4 adorables minous, la délimitation entre la muqueuse de l'œil et des poils. Les globes oculaires sont aussi malformés.

Il s'est avéré que deux des quatre chatons, Oddie et Pippo, étaient totalement aveugles.

130VIES250621

L’association a alors pris la décision de prévoir, en intervention, une double énucléation sur les chatons, Peppo et Oddie.

130VIES250621

Ava

La petite femelle Ava quant à elle semble avoir une paupière fonctionnelle.

Seule une énucléation sera nécessaire à son bien-être.

Pour Figaro, c’est un ulcère de la cornée et de granulome. Il lui faut une délicate chirurgie reconstructrice pour créer une muqueuse de la paupière, avec une greffe prélevée sur la lèvre du minou.

130VIES250621

L'intervention a été longue et le réveil très douloureux pour le pauvre Figaro.

Après quelques heures, malheureusement, celui-ci a fait subitement un arrêt cardio respiratoire.

Il a été réanimé et placé en coma artificiel.

Malgré tous les efforts de la clinique, Figaro a fait un second arrêt cardiaque, qui lui a été fatal.

Après un chagrin immense de la perte du petit protégé, l’association Nid d’Accueil a eu beaucoup de mal à continuer les soins sur les trois chatons restants.

Au vu de l'accident cardiaque de Figaro, elle a décidé d'effectuer des échographies cardiaques sur les chats avant une nouvelle opération.

Il s'avère que la petite Ava souffre d'un souffle cardiaque mais ses autres frères vont bien et aucune malformation n’a été décelée.

Après ce nouvel examen, Peppo a subi sa double énucléation.

130VIES250621

Peppo

Son frère, Oddie, s’est également fait opérer.

Il est actuellement en convalescence et devra subir une seconde opération d'ici un mois au vu de se faire énucléer des deux yeux également.

Prochainement, Ava va être emmenée pour sa stérilisation et, si le temps le permet, elle sera énucléée, elle aussi, de son œil.

Le vétérinaire envisage également d'effectuer ces soins en deux opérations si la petite minette a du mal à supporter l'anesthésie, avec son problème de souffle au cœur.

« Notre association n'était pas préparée à de tels frais et c'est pour cette raison que nous sommes obligés de faire appel à vous aujourd’hui afin de pouvoir terminer ces opérations et peut-être trouver des familles pour ces chats adorables qui ont un début de vie très difficile ».

130VIES250621

Leia est arrivée un jour au refuge, l'œil ensanglanté et dans un très mauvais état.

Elle souffrait beaucoup et essayait par grands coups de patte d'enlever sa gêne, en vain.

130VIES250621

Leia

Jessica ne savait pas si on allait pouvoir lui sauver son œil, déjà bien amoché.

Heureusement pour la belle Leia, sa blessure a été prise à temps et une intervention a pu être effectuée.

Encore sous traitement, elle profite de sa longue convalescence.

130VIES250621

Joli cœur

Joli cœur est arrivée en même temps que Dalilo.

Il lui manque des molaires et de ce fait, elle ne peut plus assimiler la nourriture.

C'est difficile à vivre au quotidien pour elle.

Afin de la soulager, il faut lui faire une préparation à base de compléments en granulés, muesli, légumes et eau chaude.

Le refuge est en grande souffrance

Comme de nombreuses associations, Nid'Accueil a eu une année 2020 extrêmement difficile : le premier confinement a fait beaucoup de mal aux associations de protection animale, dont la leur.

Le manque de stérilisations a engendré un nombre considérable de naissances et Jessica et sa mère ont fait de leur mieux pour répondre toujours favorablement aux demandes de prises en charge et de sauvetages.

Un grand nombre de chats adultes, suite à des décès de personnes âgées ou en placement en EHPAD, ont été recueillis.

« De mémoire, jamais, depuis que Nid'Accueil existe, nous avons vécu une telle situation ! »


S'ajoute à cela le manque de dons ainsi que de collectes habituellement proposées en magasin, impossible à effectuer durant toute cette période de crise sanitaire.

Les frais vétérinaires se sont également dangereusement accumulés…

Les parrainages leur permettent à peine de continuer à nourrir leurs animaux. « Ma mère et moi-même sommes sur les genoux !! Nous sommes totalement épuisées, aussi bien physiquement mais surtout psychologiquement. Nous avons même envisagé de tout arrêter tellement la situation est devenue difficile à vivre...

Heureusement, nous avons la chance d'être entourés de bénévoles et d'adhérents bienveillants qui ont toujours été là pour nous et pour nos petits protégés. Ils nous ont donné la force de reprendre l'année 2021 avec l'espoir qu'elle soit moins compliquée que la précédente… Malheureusement, nous constatons que cela n’est pas le cas.

Depuis le début de l'année, nous avons dû effectuer de très nombreux sauvetages! Nous nous efforçons à pouvoir, du mieux que nous pouvons, répondre toujours positivement aux demandes...mais voilà, nous avons également nos nombreux pensionnaires qui ont, pour certains, eu besoin de soins importants et cela a engendré de très gros frais vétérinaires.

Des frais auxquels nous n'étions pas préparés et pour lesquels nous n'avons plus de trésorerie !

Nous avons très difficilement fini l'année 2020...et nous voilà de nouveau dans une situation qui nous semble insurmontable.

Je vous avoue que l’on n'en dort plus. Nous souhaitons avant tout pouvoir continuer nos belles actions. Mais sans un coup de pouce de votre part et des formidables clicoeurs, cela ne sera bientôt plus possible ».


C’est un véritable appel à l’aide que nous envoie l’association qui n’arrive plus à joindre les deux bouts.

Si l’association ferme, que deviendront les 150 animaux du refuge ?

Sans vous, sans votre précieuse aide, l’association Nid’Accueil est condamnée.

Ne laissons pas cela arriver. 150 vies comptent sur nous !

Tenez bon Eliska et Jessica, nous allons vous aider à vous relever !

5 500 euros sont nécessaires pour cela

Vos dons et appels du cœur aideront l’association Nid’Accueil à financer les opérations à venir des 4 chats de Mayotte, de rembourser une partie des frais vétérinaires déjà engagés ainsi que l’achat de nourriture pour les 150 animaux du refuge.

 

En soutien à

130VIES250621

NID'ACCUEIL : L’association Nid’Accueil est une association régie par la loi 1901, créée en juin 2006. Le nombre d’abandons ainsi que les cas de maltraitance d’animaux augmentent malheureusement chaque année, et notamment dans la région de Dijon, où se trouve l’association Nid’Accueil. Face à cette situation, Nid’Accueil met à disposition de ses pensionnaires à...  ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de NID'ACCUEIL

130VIES250621 130VIES250621 130VIES250621 130VIES250621 130VIES250621 130VIES250621

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 36 commentaires)


Nid'accueil Jessica a posté le 20/08/2021 à 00h23

Chers amis des animaux. C'est avec un peu de retard, certes, mais vraiment du fond du coeur que nous tenions à vous remercier de votre soutien immense! Grâce à vous et à votre grande générosité notre association a pu sortir la tête hors de l'eau et repartir sur de bonnes bases.
Les années 2020 et 2021 sont, sans nul doute, les plus difficiles que nous ayons pu vivre depuis la création de Nid'Accueil.
La crise sanitaire a clairement fait beaucoup de mal à des structures comme la nôtre et s'ajoute à cela des abandons et sauvetages en constante augmentation.
C'est parfois très frustrant pour nous...mais quand nous voyons tout l'amour et la bienveillance que les clicoeurs et les donateurs dégagent pour sauver des assos comme le Nid, cela nous met du baume au coeur!
Merci à vous tous d'être là, de répondre toujours présents lorsque nous en avons le plus besoin.
Merci à vous tous de nous avoir aidé à sauver notre refuge et nos nombreux petits protégés! Merci de nous permettre de pouvoir continuer à leur offrir une vie meilleure. Il n'y a rien de plus à ajouter...juste MERCI! Vous êtes tous de belles personnes et heureusement qu'il en existe encore!

Gadynette a posté le 14/09/2021 à 15h05

c'est nous qui vous remercions infiniment pour tout le travail formidable que vous faites pour nos amis les animaux

Nicolaix a posté le 14/09/2021 à 18h56

Merci pour votre message NID D ACCUEIL ! J espère de tout coeur que vos protégés se portent le mieux possible et surtout les petits qui ont dû être énucléés totalement, ça doit être très dur pour eux pour trouver leurs repères.... une douce caresse à tous et à vous bon courage pour continuer à sauver tous ces petits coeurs

Mitiga a posté le 29/07/2021 à 10h47

Comme promis dans mon précédent commentaire qui a, comme souvent, disparu, (ClicAnimaux doit avoir une dent contre moi!), un petit don ce jour par virement.
Je suis bénévole dans une SPA locale bien connue dont les animaux ont eux aussi bien besoin de soutien et pour lesquels je donne le maximum de mes possibilités, en temps et en apports de toutes sortes, et ne peux faire mieux, mais c'est toujours ça.
Bon courage à vous Jessica et Eliska.

Agathe a posté le 27/07/2021 à 10h31

Très Chers Petits Vous Allez Être Heureux Maintenant :)
Très Chers Petits Vous Allez Être Heureux Maintenant :)
Très Chers Petits Vous Allez Être Heureux Maintenant :)
Très Chers Petits Vous Allez Être Heureux Maintenant :)

Clicoeur_268226988 a posté le 26/07/2021 à 19h19



57€ pour terminer cette fiche enfin!!!!

merci mesdames pour votre devouement

Frédéric_33428 a posté le 26/07/2021 à 18h34

100 euros de plus. .Allez, ,il faut terminer la fiche de Nid Accueil, ce soir. Merci. Fred

Choupito a posté le 26/07/2021 à 19h07

Toujours aussi généreux merci

Bouhouia_3295404 a posté le 26/07/2021 à 18h11

Tweete et partagé sur Facebook

Bartolomeo_71831 a posté le 26/07/2021 à 17h46

Petite participation.. Je croise les doigts pour Tout ces amours

Mireille_19297 a posté le 26/07/2021 à 17h44

Don fait. Merci de ce que vous faites pour eux. J espère que tout ira bien pour vous. Courage

Marionb a fait un don de 20.00 le 26/07/2021 à 17h35

courage à vous et mille mercis pour ces petits animaux sans défense

Marc_22862 a fait un don de 10.00 le 25/07/2021 à 22h46

Courage à vous ...

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte