Irma : infections sur infections, nous devons la sortir de là !

Irma : infections sur infections, nous devons la sortir de là !
  • Partager
  • 80005
  • 17

SOS TRAITEMENT
DÉLAISSÉE, PUIS ABANDONNÉE

865€ / 1 900€

46%
 
­
 
­

L’association Gamelles Sans Frontière, nous a contactés, pour l’aider à venir en aide à une minette.

Gamelles Sans Frontière, c’est l’histoire de 2 amies passionnées par nos compagnons à 4 pattes et particulièrement sensibilisées aux difficultés que la cause animale peut rencontrer. Elle aide à nourrir et soigner les animaux les plus démunis de France et d'Espagne, en soutenant notamment les petits refuges grâce à des collectes de croquettes et de matériel spécifique. L’association aide beaucoup des animaux de la rue et leurs maîtres à faire face à la précarité et à l’exclusion.

Si un animal seul et sans famille croise leurs regards, il sera recueilli, placer en famille d’accueil, puis proposé à l’adoption. Et une chose est sûre, il sera aimé et choyé.

Irma a besoin de vous, elle a décidé de nous raconter son histoire. 

«  Je m’appelle Irma, et le vétérinaire estime mon âge à 10 ans. Moi, je ne sais plus exactement.

Je n’ai pas été épargnée…

J’avais un foyer, une famille, tout allait bien, j’avais une vie de chat sympa.

Mais…

Je n’ai jamais eu le droit de rentrer dans ma maison, pour me mettre au chaud… Ils n’ont jamais voulu… L’hiver, j’avais très froid…

Qu’est-ce que j’avais fait de mal pour être traitée ainsi ?

J’étais un fantôme…

Personne n’avait l’air de vouloir de moi. 
Je n’étais pas identifiée et pas stérilisée, j’ai passé ma vie à faire des chatons… C’était éprouvant ! Mais ça m’a permis de ne pas être seule.

Et puis des années plus tard

Les voisins m’ont enfin repérée, et se sont inquiétés pour moi. Ils sont allés voir mes anciens propriétaires pour les forcer à m’opérer, pour ne plus que j’ai de bébés. Et ils ont accepté.

Après l’opération, je pensais que j’allais pouvoir rentrer dans ma maison ! 

Mais non…

Mes propriétaires ont déménagé, sans moi.

Heureusement, mes voisins étaient là pour veiller sur moi, ils m’ont nourri, c’est déjà bien. Je ne pouvais pas rentrer me mettre au chaud chez eux, mais au moins, j’avais le ventre plein. Je suis très reconnaissante.

Mon étoile

Un jour, comme chaque jour, je traînais encore dans mon quartier, à la recherche d’un regard, d’une caresse, d’une friandise, et je suis tombé sur le regard de Margaux, ma bonne étoile.

Elle a décidé de me capturer dans une cage, je me suis laissé faire, Margaux était sympa avec moi. Elle m’a emmenée chez un premier vétérinaire, puis un deuxième.

J’ai vite compris que j’avais un problème…

Le verdict

Tous étaient unanimes, et m’ont diagnostiqué un polype purulent, potentiellement malin, donc cancéreux à mon oreille droite. J’ai dû subir une intervention chirurgicale et comme si ça ne suffisait pas, j’ai développé une otite due à l’infection.

Ça fait un mal de chien !

Et ce n’est pas fini…

J’ai également contracté une infection parasitaire à la toxoplasmose, un microbe qui a entraîné une uvéite sur mes deux yeux. 

Maintenant, je comprends mieux pourquoi je ne voyais plus rien de l’œil droit et que mon œil gauche commençait à se voiler.

Après plusieurs semaines de traitement, l’infection est stabilisée mais les séquelles de l’uvéite restent irrémédiables.

Ma vue ne s’améliorera jamais.

Et ensuite, qu’est-ce que l’on fait de moi ?

J’ai eu très peur que Margaux m’abandonne, comme mes anciens propriétaires. 

Mais au lieu de ça, Margaux a trouvé des solutions pour me soigner. 

Elle a contacté l’association Gamelles Sans Frontière, pour qu’ils me prennent en charge, et ils ont accepté. 

Je suis partie dans une famille d’accueil chez Esther.

­
­
­
­

Elle est aux petits soins avec moi, je dors bien et je mange bien, Esther est très sympa avec moi. 

Je vais beaucoup mieux,  mais je ne suis pas tout à fait remise et mes soins ne sont pas terminés.

Je viens de terminer un premier traitement : l’Oromedrol pour mes infections dermatologiques.

Et maintenant j’attaque le Synulox, pour mes multiples autres infections. 

Je dois encore aller voir un ophtalmologue pour soigner mes yeux.

Je ne remercierai jamais assez mon étoile, Margaux. 

Je dois être guidée pour manger. 

Je commence à me rendre compte de tout ce que Margaux et l’association ont fait pour moi. Sans elles, je ne sais pas si j’aurais pu vivre encore longtemps comme ça.

Les vétérinaires disent de moi que je suis une battante, j’accepte tous les soins sans miauler, et je commence même à montrer mon côté câline à ma famille d’accueil. »

« Nous avons besoin d'aide pour pouvoir continuer à la soigner, elle le mérite après tant d'années de souffrances et de misère.

Comme beaucoup d'associations, les temps sont particulièrement difficiles actuellement. Nous sommes complètement saturés, les demandes de sauvetages tombent tous les jours par dizaine, nos familles d'accueil poussent les murs, mais notre trésorerie est au plus bas, car nous vivons une année exceptionnelle, pendant l'été, les adoptions sont toujours plus lentes, mais cette année, nous avons battu tous les records et n'avons eu que très peu d'adoptions depuis plusieurs semaines. Par conséquent, l'argent ne rentre pas (pour rappel, nous n'avons absolument aucune subvention et ne vivons que grâce aux frais d'adoption et aux dons).

Nous avons dû interrompre les prises en charge depuis juillet, car nous sommes noyés sous les factures vétérinaires. Mais il est impératif pour nous de pouvoir continuer à soigner correctement nos protégés.

« Sans ces traitements, son uvéite aurait atteint intégralement sa vue sur des deux yeux.

Sans opération chirurgicale, son polype et son otite auraient conduit à d’autres pathologies, plus graves. 

Son ouïe est atteinte, Irma rencontre des difficultés à se déplacer, même dans son espace habituel.

Sans notre aide, Irma serait morte. »

­
­
­
­

1 900 euros sont nécessaires pour sauver Irma…

Vos dons et appels du cœur aideront l’association à financer l’opération chirurgicale, les traitements pour ses multiples infections et une partie des soins ophtalmiques.

­
­

Merci les Clicoeurs ! 

 
­

HAPPY END !
 

Vous vous souvenez de Malaïka ?
 

Depuis son opération, Malaïka se porte bien.

“Elle est toujours sous cortisone 5mg, elle prend un demi-comprimé par jour.

Après de longs mois, elle a enfin (re) atteint les 4kg et se montre de nouveau très joyeuse et joueuse. Les tentatives de réduction du dosage journalier en corticoïde ayant été infructueuses, le vétérinaire recommande de la maintenir sous nourriture Hypoallergenic stricte et elle sera sous cortisone, à vie.”

­
­
­
­
­
­
­
­
­
 

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 17 commentaires)


Clicoeur_69441398 a posté le 22/09/2022 à 10h24

Des nouvelles de cette petite Irma , svp?

Valerie_49735 a fait un don de 50.00 le 14/09/2022 à 12h13

Aidez-moi à faire avancer la fiche d'Irma svp!

Clicoeur_69441398 a posté le 13/09/2022 à 10h52

Pauvre petite , cette fiche n avance pas

Nouchka clicoeur a posté le 25/08/2022 à 08h38

Merci à Margaux et à Esther. Deux belles âmes.
Je partage car la sécheresse est également dans mon porte monnaie...

Meschats a posté le 25/08/2022 à 03h36

Bonjour,

Je rajoute un autre conseil. Vous pouvez lui donner quelques gouttes de collyre de silicium organique dont je ne peux pas donner la marque mais vous pouvez le trouver sur internet.

Cordialement

Claude marie_12058 a posté le 23/08/2022 à 22h17

bravo a vous pour cette pauvre petite choute qui serait morte! les gens qui l'ont laissée devraient payer pour cet acte horrible! ce sont des monstres!

Clicoeur_1177142655 a posté le 23/08/2022 à 17h59

Don de 40e envoyé à l'association

GSF78 a posté le 29/08/2022 à 18h51

Bonjour, Merci très chaleureusement pour votre don et votre bienveillance.

Cath 95 a posté le 23/08/2022 à 13h00

Courage petite irma
Nous sommes avec toi et ton association
Plein de bisous et de papouilles

Thierry_3298242 a fait un don de 10.00 le 23/08/2022 à 09h44

Courage petite mère. Merci à l'organisateur, à clic animaux.

Mitiga a posté le 22/08/2022 à 20h27

Encore une fois, quel intérêt de prendre un animal si c'est pour le laisser dehors et ne pas le soigner? Je ne comprendrai décidément jamais ce genre de personnes.
Petite Irma, le vent a enfin tourné dans la bone direction pour toi, même si toute ces années de misère t'ont laissé des séquelles. Mais quel bonheur ce doit être pour toi de manger à ta faim, d'être soulagée de tes souffrances et de recevoir de l'affection et de l'attention.
Accroche-toi ma belle, le pire est derrière toi.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte