« Combien de cadavres trouverons-nous en fin de confinement ? »

« Combien de cadavres trouverons-nous en fin de confinement ? »
  • 83513
  • 41

Ce qu’ils ont fait à la petite Tokyo est horrible. Ils sont 50, comme elle, menacés.
« Il ne reste que 50 euros sur le compte de l’association. » 
NOUS DEVONS LES SAUVER !

3 557€ / 4 000€

89%

L’association Celtiques Lévriers et Cie nous a contactés avec beaucoup d’inquiétude.

C’est la fin de la saison de la chasse, en Espagne. « Nous savons tous ce que cela signifie pour les lévriers galgos… »

Malheureusement, l'association se retrouve dans une grande précarité financière à cause de la situation sanitaire. Les chiens de leur refuge partenaire en Espagne sont menacés. Le refuge de Cambiando Miradas est basé à Ecija en Espagne, à environ 80 km de Séville.

Malheureusement, plus de sauvetages, plus d’adoptions, plus de dons. Plus aucune rentrée d’argent. « Il ne reste que 50 euros sur le compte de l’association. »

Le refuge se retrouve à saturation, avec des dettes vétérinaires, et plus d'argent pour les nourrir.

La situation est catastrophique pour le refuge et pour ses pensionnaires.

« C’est un outillage pour les chasseurs, rien de plus ! »

Ecija, une ville nichée dans les terres arides de cultures d’oliviers où se pratiquent la chasse, la course avec les lévriers, les combats de chiens et où les Espagnols élèvent les taureaux et les chevaux pour « l’art » de la corrida…

Les chiens de cette région d’Espagne vivent des atrocités sans nom. Leur vie est un véritable calvaire… Ils y sont torturés, tués, mutilés.

Le sud de l’Espagne, c’est aussi une région où beaucoup de chiens sont jetés à la rue, donc errants, dans les rues des villes et les campagnes à la recherche de nourriture et d’attention.

Victimes de cruautés impensables !

Le galgo est un chien prisé des chasseurs qui, une fois la saison de chasse terminée, s'en débarrassent sans pitié.

Ils sont battus, maltraités, enchaînés, épuisés à la chasse. Ensuite, ils sont abandonnés et remplacés par de nouveaux martyrs.

Les galgos survivants sont entassés dans des refuges, où la mort les attend également.

A cause de coutumes et autres légendes, le galgo subit également des actes de tortures. Les chasseurs pensent par exemple que plus la mise à mort du galgo est cruelle, plus son successeur sera bon chasseur.

Parfois, ce sont des portées qui sont sacrifiées. Les petits et la mère sont égorgés et jetés dans des poubelles.

Les femelles sont enfermées dans des caves pour la reproduction de masse. Elles sont ensuite mises à la rue.

Le même sort est réservé au podenco, un chien de chasse qui ressemble au galgo, mais jugé "moins beau". Le podenco jouit d'une très mauvaise réputation. On le dit turbulent, pas bon à la chasse, indressable... personne n'en veut.

150 000 licenciés de chasse officiels et 10 à 15 chiens par meute. Chaque année, ce sont plus de 50 000 galgos et podencos qui sont massacrés.

50CHIENS060520

Ce sont des chiens brisés physiquement et psychologiquement qui arrivent au refuge d'Ecija.

« Il leur faut près d’un an pour qu’ils s’en remettent physiquement. Psychologiquement, c’est autre chose… »

Aucun sauvetage possible, un refuge saturé

Habituellement, Miguel, le responsable du refuge en Espagne, effectue des maraudes pour sauver les chiens. Chaque mois, c’est une dizaine de chiens qu’il attrape et ramène au refuge. Leur arrivée au refuge marque pour eux la fin d’un calvaire.

Mais, depuis le confinement, Miguel ne peut plus arpenter les rues, ni les champs. Les chiens ne peuvent plus être secourus. Pourtant, nous sommes à la fin de la saison de chasse en Espagne. La période la plus dramatique pour eux.

Beaucoup d’entre eux doivent se trouver dans les campagnes seuls, blessés et affamés. Malheureusement, Miguel ne peux rien faire si les chiens n’errent pas à proximité du refuge.

« Combien de chiens blessés errent en ce moment ? Combien de cadavres trouverons-nous à la fin du confinement ? »


Il y a quelques jours, Tokyo a eu la chance d’errer devant la porte du refuge. C’est Miguel qui la découvre. « Elle a une bonne étoile ! »

Son corps si frêle est couvert de plaies. Pas une seule partie de son corps n'est épargnée. Le pire est cette énorme plaie ouverte au niveau du haut de la queue. Le verdict est affligeant, une partie du sphincter anal est cassé.

Son scrotum est arraché. Ce qui lui occasionne une incontinence urinaire et fécale.

La pauvre Tokyo a probablement été tirée violemment par la queue et balancée.

50CHIENS060520

« Tokyo est allée chez le vétérinaire et celui-ci a fait des tristes constats, la petite Tokyo est abimée de partout !!!

Des plaies ouvertes balaient son petit corps si frêle !!!

Des anciennes cicatrices ici ou là parsèment ce petit corps !! Pas une seule partie de son corps n'est épargnée.

Le pire étant certainement cette énorme plaie ouverte au niveau du haut de la queue. Le verdict est affligeant, une partie du sphincter anal est cassé. La blessure à la queue attrape un morceau du sphincter.

Ce qui explique pourquoi Tokyo n'arrive pas à contrôler ses envies, ses excréments, pauvre petite. Malgré tout cela, le vétérinaire a dit que Tokyo allait se remettre avec du temps et des soins adaptés. Malgré toutes ses misères Tokyo est une adorable galga qui n'a aucune rancœur vis à vis des humains… »

Pauvre Tokyo…

Chaque mois, l’association Celtiques Lévriers organise le transport en France de 6 chiens, pour les placer dans des familles, chose quasi impossible en Espagne.

Or, avec la situation sanitaire, les sauvetages sont annulés depuis début mars.

Depuis mars, ce sont donc 12 chiens qui auraient dû rejoindre leur nouvelle famille à l’abri de cette maltraitance, de cette vie si cruelle, pour eux, en Espagne.

Autant de place qui ne se libèrent pas pour en sauver d’autres, blessés par cette cruauté.

« Nous ne savons pas quand les transports pourront reprendre. En juin ? Cet été ? En septembre ? »

Ils attendent patiemment en Espagne un avenir plus radieux en France.

Le refuge se retrouve donc à saturation. Sa capacité maximum est de 35 chiens.
Aujourd’hui, ils sont 50…


Parmi eux, il y a :

Turron. Il a été trouvé dans les champs. Le pauvre a servi à la chasse jusqu’au moment où les chasseurs n’ont plus voulu de lui. Pas assez bon chasseur à leur goût ?

50CHIENS060520

Victoria depuis 3 ans au refuge. Saisie par la guardia, la police espagnole, chez son galguerros, elle est la seule survivante des chiens saisie là-bas.

50CHIENS060520

Golfo et Dartacan. Eux aussi ont connu la chasse, la maltraitance, l’abandon quand ils ont été jugés plus utiles ou pas assez efficaces. Ils ont été trouvés dans les champs.

50CHIENS060520
 
50CHIENS060520

Hera, la doyenne, est atteinte de leishmaniose. Hera attend patiemment de pouvoir rejoindre sa famille en France après tant d’années passées au refuge sans intéresser personne.

50CHIENS060520

Matilda, 6 ans, a été trouvée le 28 mars elle n'a servi qu’à la reproduction. Elle attend la douceur d’un foyer.

50CHIENS060520

Et il y a 4 chiens qui ne quitteront jamais le refuge. Deux en raison de leur race. Ce sont des pitbulls, ils ne pourront jamais passer la frontière. En France, ils seraient euthanasiés. Ils ont été des chiens de combat et portent les marques et le comportement de leur triste passé. Les deux autres, en raison de leur état de santé trop fragile.

Quand les jours passent, l’inquiétude grandit et la nourriture diminue

A cause de la situation sanitaire liée au covid-19, Miguel est le seul autorisé à se rendre au refuge. Les trois bénévoles qui l'aident n’y sont pas autorisés. Miguel se retrouve donc seul pour nettoyer, soigner, sortir et nourrir les 50 chiens.

L’association Celtiques Lévriers et Cie vit exclusivement des dons lors des adoptions permettant ainsi de nourrir et soigner les chiens et de payer les frais structurels de l’association. Avec l’arrêt des sauvetages, il n’y a plus d’adoptions…Sans aucun fonds, l’association se retrouve dans une situation de grande précarité financière.

« Nous avons ces dettes à payer et nous nous retrouvons sans fonds pour acheter les croquettes et les antiparasitaires.

Les antiparasitaires peuvent paraître superflus en cette période mais ils sont indispensables. La leishmaniose est très présente en Espagne. Nous devons les protéger. Nous n’aurions même plus la possibilité de financer leurs traitements s’ils en sont atteints. »


70 kilos de croquettes par jour sont nécessaires pour nourrir tous les chiens. Soit plus de 2 tonnes de croquettes chaque mois.

« Comment faire ? Nous ne pouvons plus, nous n’y arrivons plus… »

Les clicoeurs, nous devons venir en aide à cette formidable association et à ces pauvres rescapés de la cruauté humaine. Nous ne devons pas les abandonner.

4 000 euros sont nécessaires.

Vos dons et appels du cœur permettront de financer l’achat de croquettes pour nourrir les 50 chiens pendant deux mois, les 50 colliers antiparasitaires et d’aider l’association à financer une partie des soins nécessaires au rétablissement de Tokyo.

 

En soutien à

50CHIENS060520

ASSOCIATION CELTIQUES LEVRIERS ET CIE : Notre association est avant tout un collectif de bénévoles fervents défenseurs de la cause animal, très soucieux d'aider à protéger et sauver nos amis lévriers mais aussi tous les autres petits martyrisés. Nos principales actions sont de : - Collecter des produits de première nécessité pour aider et soulager les refuges en Espagne (ex : croquettes, produits de soin canins,... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de l'ASSOCIATION CELTIQUES LEVRIERS ET CIE

50CHIENS060520 50CHIENS060520 50CHIENS060520 50CHIENS060520 50CHIENS060520 50CHIENS060520

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 41 commentaires)


Clicoeur_709096646 a posté le 25/05/2020 à 12h59

Ca va pas aussi vite que les fiches coeur d'Ascha et Mukitza, chiens de roumanie

Clicoeur_1794703957 a posté le 24/05/2020 à 20h20

Je connais quelqu'un qui a fait 3 transports de chiens de refuge d'Espagne vers la Belgique et la France ce mois ci, c'est donc possible

Anonyme a posté le 23/05/2020 à 19h44

pays de tarés avec ces pauvres animaux, puis la corrida!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Clicoeur_260458214 a posté le 22/05/2020 à 16h25

Pourquoi ne peuvent-ils pas voyager puisque des chiens en provenance de Roumanie sont arrivés mi-mai et d'autres arrivent le 23 mai (par camion climatisé) ou alors les faites vous venir par avion ? j'espère qu'ils pourront voyager très bientôt ces pauvres loulous et ainsi laisser leur place à d'autres malheureux ! et dire que les chefs d'état de tout pays même chez nous ne font rien pour les animaux, leur place sur le trône les rend vraiment insensible ! dégoutée, écoeurée ….

Lune a posté le 20/05/2020 à 23h05

@ Ulna,
Bonsoir..


ASSOCIATION CELTIQUES LEVRIERS ET CIE
Le Patis 72240 CURES
72240 CURES

Téléphone : 07.63.42.16.14
Email : celtiques_levriers@orange.fr

Gadynette a posté le 20/05/2020 à 08h47

c'est tellement horrible.

Frédéric_33428 a posté le 19/05/2020 à 14h26

Nu petit don de 100 euros… NB/ Ce matin à la TV.. J Ba Moreau, Directeur d un abattoir de la Creuse et Député de LREM...……………………………………….

Pascale_18758 a posté le 19/05/2020 à 14h10

https://www.solidarite-animal.com/annonce,affiche,1940.html?fbclid=IwAR0DMWwww9rLr0sTf4qYwfKO6QC8sshX8fa-Bm5yLCRFq5LS-399uHnrBj8 Offre gratuite de nourriture pour chien et chat

Denise_55969 a posté le 19/05/2020 à 08h57

Allez les clicoeurs encore un petit effort pour clôturer cette fiche

Clicoeur_260458214 a posté le 17/05/2020 à 17h38

Ulna si vous cliquez sur ASSOCIATION CELTIQUES LEVRIERS ET CIE (à droite de l'écran) vous arrivez sur leur page avec tous les renseignements adresse, téléphone et adresse email ! leur tél: 0763421614 ! merci de vous intéressez à une des louloutes Mathilda (petite Podenca) si je n'avais pas 4 chiens à la maison je crois bien que j'aurais adopter un Podenco, je suis un peu gaga de cette race qui souffre tant avec les maudits chasseurs ! bonne chance pour vous et Mathilda petite mère en attente d'un bon foyer !!! Isabelle

Ulna a posté le 18/05/2020 à 16h53

MERCI !

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte