Nous avons besoin de 10 parrains ou marraines en urgence !

Cher clicoeur,

Cette semaine nous recherchons 10 anges gardiens pour Pontabski, Djazz, Idiga, Groseille, quatre chevaux, et Emeraude, une ânesse.

Ils ont un point commun : tous allaient mourir.
Soit à l'abattoir soit à petit feu car ils n'étaient plus alimentés, volontairement...

Dénutrition, carences,
ils étaient d'une maigreur extrême, proches de la mort.

Leur santé, restée très fragile,
nécessite une alimentation et des traitements adaptés.

Leur état les rend inadoptables.
C'est donc l'association Les Réfuge des Oubliés
située dans le Morbihan qui prend soin d'eux.

Accepteriez-vous de devenir leur Marraine ou Parrain ?

 

Pontabski, 22 ans

Gravement dénutri,
Ponta s'est retrouvé sur une petite annonce, à donner.

Il était à la limite de la mort.
Il était si dénutri qu'il ne pouvait plus se relever, l'association l'a aidé pendant plusieurs jours avec le tracteur et des sangles afin qu'il puisse se lever à nouveau.

Atteint de la maladie de Harper, une maladie neurologique, Ponta a besoin d'un traitement quotidien et de compléments alimentaires journaliers adaptés à son âge ainsi qu'un traitement pour soulager son arthrose.



- un traitement quotidien pour sa maladie neurologique
- des compléments alimentaires (4 litres par jour)
- un traitement contre l'arthrose
- du foin

Pontabskii a besoin de
2 parrains ou marraines :

Soit 6,46 € après déduction fiscale

 

« Elle souffre de carences suite à une dénutrition importante »

Djazz

Recueilli il y a cinq ans, Djazz est cachectique,
son organisme est affaiblit par une dénutrition importante.

Brisé par un début de vie très difficile,
il a manqué d'une alimentation adaptée et a multiplié les carences,
Djazz n'a donc pas pu se développer correctement.
A l'âge de 6 ans, il avait encore le poids et le corps d'un poulain.
Plusieurs mois ont été nécessaires pour le remettre en état.

« C'est un cheval adorable à qui nous donnons des soins journaliers justement à cause de ces carences de longue date.
Inadoptable, il reste à la charge du refuge car il a une santé fragile. »



- Des complémentaires alimentaires (4 litres par jour)
- Un traitement organique enrichi en minéraux
- Des prébiotiques
- Du foin

Djazz a besoin de
2 parrains ou marraines :

Soit 6,80 € après déduction fiscale

 

« Sauvée de l'abattoir avec un ulcère à l'œil »

Groseille

Groseille fait partie des cinq équidés sauvés le jour de Noël 2019.
En arrivant, elle était cachectique, totalement affaiblie, et avait un ulcère profond à l'œil qui la faisait terriblement souffrir.

« Nous avons tout tenté pour soigner cet œil. D'abord un traitement externe lourd pendant plus d'un mois et ensuite une opération mais sans résultats.

Nous avons donc dû prendre l'ultime décision de l'énucléation. Une opération qui a pu se faire il y a plusieurs semaines grâce aux clicoeurs.

C'est une demi-ponette très attachante qui court les prés toujours accompagnée de ses deux copines Igloo et Image. »



- Un traitement anti-inflammatoire
- Des compléments alimentaires (4 litres par jour)
- Du foin

Groseille a besoin de
2 parrains ou marraines :

Soit 5,44 € après déduction fiscale

 

« Il la laissait s'affamer à petit feu pour qu'elle meure sans frais. »

Idiga

Idiga vivait en troupeau chez un marchand de chevaux.

« Ils étaient laissés à l'abandon, sans soins, comme souvent, pour ceux qui sont difficiles à vendre.

Cette méthode est utilisée par certains marchands pour les laisser mourir sans avoir de frais vétérinaires.

La nourriture n'était pas abondante et les chevaux devaient se battre pour survivre. »


Idiga faisait partie des plus faibles du troupeau,
elle ne pouvait se nourrir.

Son œil, infecté et non soigné avait complètement fondu.



- des compléments alimentaires (4 litres par jour)
- un traitement pour la peau
- du foin

Idiga a besoin de
2 parrains ou marraines :

Soit 5,78 € après déduction fiscale

 

« Usée par une vie à reproduire »

Emeraude

Cette belle ânesse de 29 ans était chez un marchand.
Elle allait être envoyée à l'abattoir.

« Nous l'avons recueillie pendant le confinement.
Ayant servie toute sa vie à la reproduction,
ce n'était qu' « un ventre » pour son propriétaire.
Aujourd'hui, elle est déformée
et malheureusement peut-être encore gestante.

C'est une petite ânesse extrêmement douce et affectueuse qui apprécie tout particulièrement les caresses,
peut-être pour la première fois de sa vie. »



- Des compléments alimentaires adaptés à son âge
- Du foin

Emeraude a besoin de
2 parrains ou marraines :

Soit 5,10 € après déduction fiscale

 

En soutien à

CAPPA

LE REFUGE DES OUBLIES : Le Refuge des Oubliés est situé à Montcaret en Dordogne entre Bergerac et Libourne. Association loi 1901 reconnue d'intérêt général, les dons versés à l'association donnent droit à déduction fiscale. Créée et présidée en 2014 par Cynthia JOUGLAS inquiète par la condition de maltraitance des chevaux, des ânes et le manque de structure d’accueil en Dordogne, l'association assure un service public auprès de la DDPP, des tribunaux, des mairies, des gendarmeries.  ➤ En savoir plus

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

 
Merci à tous de votre soutien.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 2 commentaires)


Gadynette a posté le 06/10/2020 à 07h50

10 petites fées pour ces gentils chevaux...ils vont les avoir !

Nadine_18060 a posté le 05/10/2020 à 16h12

quelle belle action de devenir parrain marraine d un petit protege;
je suis marraine depuis tres longtemps de ninon petit ane dans cette association et j en suis tres fiere
tres belle association meritante comme beaucoup d ailleurs nadine

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte