Abandonnés et traumatisés par leur passé

Abandonnés et traumatisés par leur passé
  • 97672
  • 5

ils ont besoin de vous pour se reconstruire !
Nous devons les aider !

728€ / 1 600€

46%

Lucky et Buzz sont si mignons…

Et pourtant…

Abandons multiples, maîtres irresponsables, manque d’éducation, manque d’affection, ils souffrent d’hyperattachement et de comportements inappropriés mettant en danger leur famille et leurs proches.

Ils sont trop traumatisés par leur passé, une vie de famille est difficile pour eux.

Ils en souffrent.

Aujourd’hui, à cause de ce passé, ils souffrent de solitude et du manque d’affection depuis trop longtemps derrière les barreaux d’une pension des Yvelines.

Les pauvres ne comprennent pas ce qu’ils font là...

Attaché à un arbre, il était aux portes de la mort

Lucky a à peine deux ans. C’est un croisé berger de 38 kg. Il a été lâchement abandonné par son propriétaire qui l’a attaché à un arbre au fond d'un bois dans les Yvelines. Il est trouvé par une joggeuse dans un état plus que pitoyable : sale, amaigri, déshydraté. Sans elle, Lucky n’en aurait plus eu pour longtemps… Il serait mort de faim et de déshydratation, attaché à cet arbre.

Lucky est emmené chez le vétérinaire et placé sous perfusion pour le réhydrater. D’après le vétérinaire, il serait resté au moins 15 jours dans cet état.

La joggeuse a souhaité le prendre en famille d'accueil.

Rapidement, probablement en raison d’un manque d'affection et d'attention, le pauvre Lucky développe de l'hyperattachement avec sa sauveuse. Elle a des difficultés à le gérer. Elle finit par déménager et ne peut pas le garder.

Lucky est alors placé dans deux autres familles d'accueil où le même scénario se reproduit. Hyperattachement, instinct de protection. Il veut mordre toute personne qui s’approche de sa famille d'accueil.

Famille permissive, « avec eux, il était le roi ! »

Buzz, quant à lui, est un petit Jack Russel trouvé errant à Herblay, dans le département du Val d’Oise. La personne qui l’a trouvé contacte une bénévole de l’association Gamelles Sans Frontières.

L’association le place d’abord en famille d'accueil où tout se passe très bien.

Puis, un couple de jeunes retraités craque pour Buzz et l’adopte. Il l’emmène partout avec lui et le font participer à tous les loisirs du foyer : vélo, bateau...

La vie rêvé pour ce petit chien !

Ce couple, trop permissif, lui laisse tout faire et lui cède tout.

Petit à petit, Buzz prend le dessus. Le couple n'a plus accès au canapé, ni à leur chambre. Buzz fait sa loi. Il devient agressif. Le couple a peur de lui. Deux mois plus tard, les adoptants le ramènent à l’association.

Au vu de son comportement, l’association ne peut pas prendre le risque de le replacer en famille d'accueil. Elle le met donc en pension.

Là-bas, Buzz leur mène également la vie dure. Personne ne peut entrer dans son box. Impossible de lui mettre un collier. Il doit être attrapé au lasso pour l'attacher et le sortir. Après ces derniers mois de liberté, il vit très mal l’enfermement.

Trop longtemps, seuls, derrière les barreaux…

« Nous n'avions plus de solutions pour eux et nous avons dû nous résigner à les mettre en pension. »

Déjà 6 mois derrière les barreaux pour Lucky et 1 an et demi pour Buzz. C’est trop !

A l’arrivée de Buzz en pension, le directeur l’a pris en charge pour sa rééducation.

« Pour Buzz, le directeur de la pension a fait ce qu’il pouvait mais il est arrivé à court de solutions. Il ne pouvait plus rien faire pour améliorer son comportement. Et pour Lucky cela dépassait ses compétences. Car tous deux partent de loin. »

Pour mettre toutes les chances de leur côté, afin qu’ils ne passent pas le reste de leur vie derrière les barreaux, l’association fait donc appel à un comportementaliste canin qui vient à la pension.

Quatre séances sont effectuées. « La comportementaliste a bon espoir mais il ne faut rien lâcher. Les séances doivent continuer ! »

Au moins quinze séances sont nécessaires. Une fois adoptés, ils devront continuer les séances que l’association prendra en charge pour que tout se passe bien et pour que Lucky et Buzz ne fassent pas l’objet d’un nouvel abandon.

« Cela serait fatal pour eux, ils ne supporteraient pas. »

Ces séances sont une lueur d’espoir !

Ils doivent rester à la pension le temps de continuer les séances et de trouver une famille.

Mais leur placement en pension et le recours à un comportementaliste canin représentent un coût important pour l’association qui n’a plus la capacité de les financer et qui a dû arrêter ses prises en charge et sauvetages.

Malgré tout, l’association Gamelles Sans Frontières souhaite aider ces deux chiens pour leur donner toutes les chances d'être enfin adoptés pour être enfin heureux et laisser leur passé et souffrances derrière eux.

1 600 euros sont nécessaires

Vos dons et appels du cœur permettront d’aider l’association à financer les séances avec un comportementaliste canin et la pension canine.

Ils ne demandent qu’à avoir une vie normale et heureuse. Aujourd’hui, ensemble, offrons-leur cette chance !

 

En soutien à

2CHIENS100620

Gamelles Sans Frontières : Gamelles Sans Frontière, c’est l’histoire de 2 amies passionnées par nos compagnons à 4 pattes et particulièrement sensibilisées aux difficultés que la cause animale peut rencontrer. Aider à nourrir et soigner les animaux les plus démunis de France et d'Espagne, en soutenant notamment les petits refuges grâce à nos collectes de croquettes et matériels spécifiques. Aider les... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de Gamelles Sans Frontières

2CHIENS100620 2CHIENS100620 2CHIENS100620 2CHIENS100620 2CHIENS100620 2CHIENS100620

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 5 commentaires)


Michele_24849 a posté le 27/06/2020 à 11h33

Souvent les chiens abandonnés font de l hyperattachement....ce fut le cas de ma chienne Cindy..trouvée sur une aire de repos que j'ai gardé.... heureusement j avais un autre chien Blaky qui a tempéré un peu son affection surtout envers moi qui l avais sauvé....je devais faire très attention surtout aux hommes car elle les niaquait s ils s approchaient trop près de moi....elle avait pourtant un amour exclusif pour mon fils....il fallait voir son regard plein d amour pour lui....elle le suivait partout...

Gadynette a posté le 25/06/2020 à 08h22

j'espère que vous allez bien mes beautés

Meschats a posté le 16/06/2020 à 00h46

Bonjour,

Pour ces troubles de comportements, j'ai vu pas mal de vidéos dites de la méthode Gun qui montre son efficacité pour corriger ces problèmes.
Voici des vidéos de cette méthode qui est bluffante et qui s'accompagne par un chien faisant parti de la thérapie :
https://www.youtube.com/user/GUN777777777/videos

Je ne me souviens plus dans quelle vidéo qui ressemble au premier chien cité par cet hyperattachement, il n'en demeure pas moins similaire.
Après tout, il y a des cas vraiment très graves avec des propriétaires qui étaient à la limite de l'euthanasie ou de l'abandon de leur chien. On voit le grand soulagement et leur quiétude une fois leur chien "sauvé" par cette méthode. Cela vaut le coup d’œil. Pour le second chien, il serait donc possible qu'il réintègre chez ses propriétaires une fois sociabilisé et surtout il faudra que les propriétaires doivent avoir le rôle de chef de meute afin d'équilibrer le rapport harmonieux. Cela gagnera de la place pour les autres chiens de l'association mais toujours est-il c'est qu'il ne faut pas les culpabiliser de l'avoir laisser à l'association un certain temps quand ils n'ont pas pu le gérer comme il faut car ils l'ont laissé à l'association et non pas abandonner comme pour le premier chien. Si pour ce premier, la personne d'accueil pouvait le reprendre ce serait la double réussite.

Cordialement et bon visionnage.

Monique95 a posté le 08/07/2020 à 13h13

Attention ce meck est un psychopathe demande 2000e à 300 euros pour essayer de rééduquer vos chiens. Traumatisé les proprio les culpabilise et fait de menaces si tj payés pas de m nde Dew acomptes en liquide toujours liquide. Ne pas y aller surtout. M et me ses chiens sont programmés. Bref j ai regardé ses vidéos certaines car montre pas celle quk marche pas oj qu i' gueule sur les proprio et les chiens sont traumatisés bref pas conseiller ce meck c est un fou un malade eu des témoignages de gens traumatisé par cet ordure un arnaqueur des plaintes ont été déposés contre lui bonne chance les loulous plutôt sym dog lui est bien

Clicoeur_709096646 a posté le 11/06/2020 à 14h41

Un comportementaliste résoudrait ce problème assez rapidement , et que les séances ne seront pas trop longues

Gadynette a posté le 11/06/2020 à 13h23

Les pauvres, comment le premier a t'il pu abandonner son chien attaché à un arbre ??? Merci à la joggeuse de l'avoir sauvé. Dommage qu'elle n'ait pu le garder.
Et le 2ème toutou, abandonné certainement.
J'espère de tout coeur que l'éducation par le comportementaliste va fonctionnement et que ces deux boules de poils trouveront un gentil foyer

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte