Merci pour le refuge de Tamara et ses 1 320 animaux !

Merci pour le refuge de Tamara et ses 1 320 animaux !
  • 117839
  • 90

On lui a tiré dessus. On l’a frappée. On l’a séquestrée.
On a tenté de brûler son refuge. Parce qu’elle sauve des animaux !
Aujourd’hui, le refuge de Tamara menace de fermer. 
Un grand merci pour eux ! 

***** Des nouvelles de Tamara et du refuge 06 07 20 *****

Grâce à vous, le refuge de Tamara est toujours bel et bien ouvert
et ses 1 320 animaux sont à l'abri !

Touchée par cette belle mobilisation et cet élan de solidarité,
Tamara a souhaité vous remercier chaleureusement
pour votre soutien, en vidéo.

Nous vous invitons à découvrir son message.


" Bonjour chers amis de France et des autres pays. Nous sommes au refuge à Kiev, le premier en Ukraine. Ici vivent plus de 1000 chiens errants et 320 chats errants.

L’Ukraine est en guerre depuis 6 ans, ils y meurent chaque jour des soldats ukrainiens, des civils et bien sûr des animaux.  Nous avons sauvé la vie de plus de 300 chiens des zones de guerre dans l’Est de l’Ukraine, ces animaux sont maintenant à Kiev : l’un d’entre eux, DASHA, est assis à mes côtés.

Je voudrais tous vous remercier, en particulier les Français, pour vos donations au refuge. Sans vos donations, nous ne pourrions pas survivre parce que les citoyens d’Ukraine sont très pauvres, à cause de la guerre et de la mauvaise situation économique. En conséquence, ils n’ont ni l’argent, ni le temps de soutenir les animaux errants d’où l’importance de votre soutien. Il a permis d’aider à sauver la vie de nombreux animaux, non seulement au refuge mais aussi dans les rues.

J’espère un jour que quelqu’un parmi votre groupe (les clicoeurs) souhaitera rendre visite à vos nouveaux amis à Kiev du refuge et visiter le refuge. Nous serons tous très heureux de vous voir au refuge et les animaux vont donneront de l’amour, de l’affection.

Encore une fois, MERCI, MERCI BEAUCOUP pour toutes vos donations et « MERCI BEAUCOUP !"

*****



Voici l’histoire d’une dame incroyable.

Peu d’entre nous la connaissent, mais après avoir lu ces lignes, vous comprendrez qu’elle ne doit pas rester dans l’ombre.

C’est Jennifer, la présidente de l’association Auxan, qui nous a contactés pour venir en aide à ce refuge situé en Ukraine.

Touchée par un article paru dans la presse en 2012, Jennifer s’est déplacée à plusieurs reprises dans ce refuge en Ukraine.

Plus qu’une demande d’aide, c’est un véritable cri d’alarme qu'elle nous lance pour ce refuge et ses 1 320 animaux menacés quotidiennement depuis des années et aujourd’hui en perdition !

Car à partir de fin juin 2020, le refuge n’aura tout simplement plus de fonds pour « survivre ».

« Comment trouver les fonds pour maintenir ce précieux refuge pour animaux ? En cas d’échec, non seulement le refuge devra fermer ses portes, mais ses 1320 pensionnaires à quatre pattes seront brutalement massacrés par les « dog hunters » ! »

Il s’agit du premier refuge pour animaux fondé en Ukraine, en 1997, par Tamara Tarnawska, une femme extraordinaire, âgée de 63 ans.

Dom-Tom, Tunisie, Roumanie, vous apportez régulièrement un soutien précieux pour sauver des chiens et des chats dans ces endroits du globe où ils ne sont pas considérés, où ils errent et sont en proie à tous les dangers : maltraitance, tortures.

En Ukraine, la condition animale est tout aussi déplorable.

Dans ce pays, en guerre depuis 6 ans, la situation économique et sociale est instable et désastreuse. Avec un salaire moyen équivalent à 200 euros, la vie est particulièrement difficile. La condition animale est loin d’être une priorité.

1320ANIMAUX110620


Un refuge saturé

Et la situation sanitaire liée au COVID-19 n’a rien arrangé et a occasionné une recrudescence des abandons pendant le confinement. Tamara découvre régulièrement des cartons devant la porte. Il y a encore quelques jours, la même journée, 11 chiots et 8 chatons ont été déposés devant les portes de son refuge. Tamara ne peut se résoudre à les laisser.

Et avec la guerre, beaucoup ont dû fuir les zones de guerre laissant derrière eux leurs animaux. Tamara a recueilli environ 300 chiens dans ces zones de guerre.

1320ANIMAUX110620


Aujourd’hui, ce refuge abrite plus de 1000 chiens et 320 chats. Il est à saturation.

« Le téléphone de Tamara sonne toute la journée pour des demandes de prise en charge. Mais elle n’a pas d’autres choix que de les refuser, faute de place. Dans la mesure du possible, elle tente comme elle le peut de venir en aide aux chiens dans un état critique, maltraités, blessés, souffrants. »

Et autour du refuge, de nombreux chiens errants rôdent. Tamara les nourrit.

Cibles des tirs des chasseurs de chiens, ils sont en danger.

A l'intérieur, ils disposent d'un terrain 4 hectares.

« Avec une telle liberté, ils sont moins stressés. »

1320ANIMAUX110620
 
1320ANIMAUX110620

Deux cliniques vétérinaires à proximité suivent les animaux et les vétérinaires se déplacent parfois directement au refuge.

Ils sont 5 employés à faire ce qu’ils peuvent avec tant d’animaux. Difficile pour Tamara de trouver quelqu’un qui veut travailler au refuge avec tous les risques que cela comporte…

Mais Tamara fait preuve d’un incroyable dévouement et d’une grande persévérance. Pour être allée chez elle, Jennifer constate qu’elle mène une vie très simple. Elle ne dépense rien pour elle. Tout est pour son refuge et ses animaux.

En parallèle, Tamara a un rôle social très actif dans la communauté. Elle organise des conférences de presse, des tables rondes, participe à des programmes de radio et de télévision et organise souvent des journées portes ouvertes pour le public, en particulier pour les écoles et les enfants afin de sensibiliser à la condition animale.

« Cette femme est dotée d’une ténacité et d’un courage exemplaires. Quelle personne aurait le courage de s’installer en Ukraine pour y monter d’une telle structure, sans aucun financement des autorités ukrainiennes, et affronter au péril de sa vie les « dog hunters » depuis autant d’années ? »

1320ANIMAUX110620

Un des chiens tué par des Dog-Hunters

Tamara se bat, chaque jour, pour eux.
Elle ne lâche rien, jamais !

Les chiens haïs, son terrain convoité, le refuge en ligne de mire

Depuis 2006, le refuge de Tamara est régulièrement la cible de violentes et nombreuses attaques des « dog hunters » armés, des chasseurs de chiens.

En 2016, une organisation officielle est même créée regroupant des personnes qui détestent les chiens errants. Ils les abattent sans scrupule et leur font subir les pires souffrances et atrocités. A son compteur, des milliers de chiens tués.

Cette organisation a même imprimé des bulletins d'information réguliers sur leurs actions pour tuer des chiens et menacer toutes les personnes qui protègent ces chiens.

En parallèle, en septembre 2013, Tamara a reçu des pressions pour qu'elle cède le terrain de 4 hectares pour construire une piste de Formule 1. En échange de la terre, on lui a suggéré de relâcher 800 chiens et 200 chats dans la forêt. Tamara refuse !

Abattus ou empoissonnés : la mort rôde

Entre les chasseurs de chiens et les personnes qui convoitent le terrain, le refuge, ses 5 employés et les animaux sont les cibles de tirs de balles, de massacres, d’empoisonnements. Les chiens agonisent pendant plusieurs heures, ils sont égorgés. Un chenil à chiot a été incendié. Des menaces de mort sont déposées régulièrement dans la boîte aux lettres du refuge.

1320ANIMAUX110620
 
1320ANIMAUX110620

Tous les moyens sont bons pour tuer les chiens, provoquer, pousser le personnel à bout. Leurs objectifs : tuer tous les chiens, fermer le refuge et obtenir le terrain.

A ce jour, depuis 2015, le refuge a subit 24 attaques. 48 chiens en sont morts. Cette constante montée de la violence fait régner un climat d’insécurité permanent au sein du refuge.

1320ANIMAUX110620

Un système de vidéosurveillance, directement relié à la police, a dû être installé.

Les caméras de sécurité ont réussi à capturer les numéros d'immatriculation. Ces informations ont été transmises à la police Malheureusement, malgré les plaintes déposées à chaque attaque et agression, aucune arrestation n’a pu avoir lieu pour le moment.

Et les dernières années, les attaques, et les menaces se sont multipliées.

Un de ses opposants, un chasseur de chien, a récemment déclaré « J'ai le sentiment que le refuge va bientôt brûler ».

Une insécurité permanente

Et Tamara n’est pas épargnée. Elle est régulièrement menacée de mort et brutalisée.

En 2012, suite à une attaque de chasseurs de chiens, elle perd deux dents.

En 2014, sa voiture est incendiée et du poison est déposé dans son appartement.

En 2018, elle est séquestrée dans sa voiture, pour qu’on la force à restituer le terrain.

Et cela ne s’arrête jamais….

Elle a demandé au Ministère de l’Intérieur une protection de son refuge et de ses employés. Mais avec la guerre, les priorités sont ailleurs et une sécurité du refuge ne peut être assurée 24h/24.

C’est dans ce climat d’insécurité permanente que Tamara tente de protéger tant bien que mal son refuge et ses animaux.

1320ANIMAUX110620

Les animaux arrivent au refuge suite à des abandons ; des signalements ou découverts errants dans les rues de Kiev…Certains sont dans des états lamentables.

Parmi ceux qui ont rejoint le refuge récemment, il y a :

Micha, un chiot trouvé accidenté dans la rue au printemps, quelqu’un a appelé le refuge. Il a été immédiatement emmené à la clinique vétérinaire pour être soigné. Il va mieux mais est encore affaibli. Il dort beaucoup et semble triste.

1320ANIMAUX110620
 
1320ANIMAUX110620
 
1320ANIMAUX110620

Snap, trouvé dans la rue la gorge tranchée par un fil de métal. Tamara a demandé à la clinique vétérinaire de venir le récupérer en urgence pour le sauver. 7 chirurgies et 2 mois d’hospitalisation ont été nécessaires. ,

1320ANIMAUX110620

Bobby, un chien à 3 pattes abandonné dans un état déplorable à l’entrée du refuge la semaine dernière. Il est soigné au refuge car la clinique a refusé son accès à la clinique, de peur qu’il soit contagieux.

1320ANIMAUX110620

Mia et Jack, En mai, le personnel a trouvé une boîte avec 8 chatons devant le refuge. Jack a besoin d’une opération afin de pouvoir retrouver la vue.

1320ANIMAUX110620

Alfred a été trouvé dans la rue en train de se faire attaquer par des chiens, Il a été sauvé de justesse. L’œil ensanglanté a dû être retiré par le vétérinaire. Il vit à la chatterie du refuge. C’est un chat calme, doux et gentil, qui cherche à montrer son immense reconnaissance pour son sauvetage auprès des employés par de nombreux câlins et coups de tête.

1320ANIMAUX110620

Et tant d’autres…

Pourquoi tant d’animaux au refuge ?

En ouvrant son refuge, Tamara a recueilli les animaux errants de Kiev auxquels se sont ajoutés, au fil des années, ceux retrouvés en zone de guerre, ceux errants ou abandonnés.

Mais surtout, aucune sortie, aucune adoption.

Tous ces animaux resteront au refuge à vie.
Si le refuge reste ouvert…


Les chiens sont nombreux dans le pays. Les adoptions se font plus que rares et surtout les procédures d'adoption sont très complexes pour les associations et adoptants.

Les adoptions dans un autre pays sont quasiment impossibles.

Et aussi, le coût que représente le transport vers un autre pays en Europe pour un seul chien lui permet de nourrir de nombreux chiens. Alors elle n’hésite pas.

Idem pour les collectes de croquettes dans un autre pays. Jennifer a testé d’envoyer plusieurs sacs de croquettes. Les formalités administratives et douanières sont longues : analyse des croquettes, multiples autorisations administratives pour le transport… Il faut compter deux à trois mois pour qu’elles arrivent à destination, et encore, s’il elles ne restent pas bloquées à la douane.

Leur nourriture, une denrée rare et chère

La nourriture doit donc être achetée en Ukraine. Mais avec la guerre et la pandémie, la nourriture pour animaux se fait de plus en plus rare et chère.
« Les prix ont flambé avec la pandémie. »

Avant, Tamara réussissait à obtenir des supermarchés de la viande dont la date de péremption était dépassée pour nourrir les chiens. Aujourd’hui, cette viande est distribuée aux Ukrainiens.

Près de 5 tonnes de nourriture par mois sont nécessaires entre pâtée et croquettes. Tamara peine donc à les nourrir.

« Chaque soir, elle se couche, sans savoir comment elle va pouvoir nourrir 1320 bouches, les soigner : c’est un stress insoutenable ! »


Sans aide, fin juin, le refuge fermera et les animaux seront massacrés

D’autant plus qu’un nouveau coup dur vient s’ajouter.

Depuis 23 ans, ce refuge ne fonctionne que grâce à l’aide internationale.

« A partir de fin juin, le refuge n’aura tout simplement plus de fonds pour survivre et l’association suisse, AUXAN, n’aura plus les moyens de maintenir cet équilibre si fragile. Chaque organisation n’apporte qu’une aide ponctuelle. Avec la crise sanitaire, elles se sont retrouvées en difficulté et ont dû réduire leur budget. Fin juin, le refuge ne percevra plus aucun don.

La situation en Ukraine n’aide pas. Entre la guerre, l’instabilité économique et politique et avec une telle corruption, les organisations sont de plus en plus frileuses à apporter des fonds. »


Aux 5 tonnes de nourriture à financer chaque mois, viennent s’ajouter les 5 salaires à payer, les charges de fonctionnement, etc.

« Tamara est donc en recherche constante de fonds pour entretenir le refuge et le maintenir ouvrir malgré l’énorme pression et l’insécurité constante. Elle est soumise à un stress énorme. »

Elle se bat, chaque jour, pour maintenir ce refuge ouvert, pour tous ces animaux, sans aucun soutien de son pays.

« En cas d’échec, non seulement le refuge devra fermer ses portes, mais ses 1320 pensionnaires à quatre pattes seront brutalement massacrés par les chasseurs de chiens qui n’attendent que cela ! »


Une histoire consternante, révoltante. Le danger est permanent pour ce refuge et peut venir de n’importe où.

Nous devons à tout prix aider ce refuge, pour ces 1 320 animaux qui ne demandent qu’à vivre !

Seule, Tamara, cette remarquable femme, n’y arrivera pas.

7 400 euros sont nécessaires pour cela

Vos dons et appels du cœur permettront d'aider à financer :
- les frais de nourriture pour les 1 320 animaux
- les salaires des permanents du refuge
- les soins vétérinaires des animaux
- le système de sécurité relié à la police
- l'électricité du refuge et l'essence de la camionnette pour transporter les chiens


Le combat d’une vie

En France, les grands médias ne parlent quasiment pas des conditions de vie des animaux en Ukraine. La dernière fois, c’était, il y a longtemps grâce… au foot.

Peut-être aviez-vous entendu parler à cette occasion du massacre des animaux errants avant la coupe de football de l’EURO 2012 ? Les autorités avaient donné l’ordre de « nettoyer les rues des chiens errants. » 1 000 chiens ont été abattus avec une grande cruauté ou empoisonnés.

Pourtant, ce pays dispose de lois de protection animale !

Des lois instaurées grâce au travail de cette dame, Tamara.

Son formidable combat pour l’amour des animaux

D’abord journaliste radio à Munich puis aux Nations Unies à Genève, c’est au cours d’un séjour à Kiev en 1992, avec une délégation du Conseil de l’Europe, que Tamara découvre le terrible traitement des animaux errants en Ukraine.

En 1994, elle se rapproche de la Fondation Brigitte Bardot et créée la Société pour la protection des animaux SOS en Ukraine (SPA-SOS)afin de faire pression sur les dirigeants ukrainiens et de se connecter avec les organisations internationales.

Elle dénonce un abattoir…à chiens !

Fin1996, avec d’autres journalistes, elle réalise un documentaire " sur un abattoir pour animaux errants près de Kiev. Un abattoir où, pendant 56 ans, les chiens et les chats errants ont été abattus dans des conditions de cruauté insoutenables. L’équipe a pu capturer en caméra cachée des scènes de la tuerie barbare de chiens et de chats. Les chiens avec de la "mauvaise fourrure" étaient tués en se faisant fracasser la tête avec une matraque en métal, les chiens avec une "belle fourrure" étaient écorchés vifs. Leur peau était vendue à l'étranger.

Attention les images sont difficiles !

Ce documentaire, diffusé sur de nombreuses chaînes de télévision en Europe occidentale, a choqué. Une forte mobilisation a suivi sa diffusion. De nombreuses personnalités, de nombreux maires de grandes villes, le chancelier fédéral d'Autriche, le directeur général des Nations Unies à Genève, la Fondation Brigitte Bardot, ainsi que des milliers de citoyens ont envoyé des lettres au président de l'Ukraine.

En mars 1997, une pétition de 3,5 millions de signatures du monde entier a été remise en personne par Tamara au maire de Kiev. Plusieurs organisations de protection des animaux ont manifesté devant les ambassades d'Ukraine à Paris et Vienne.

Le même mois, avec l’accord du maire de Kiev, avec le soutien international et des dons européens, Tamara construit le premier refuge animalier en Ukraine, à Kiev, sur le même terrain que l’abattoir pour chiens errants, sans aucun soutien financier des autorités locales.

1320ANIMAUX110620
 
1320ANIMAUX110620
1320ANIMAUX110620

La même année, elle lance une campagne massive pour stériliser les animaux errants.

Depuis 2003, Tamara a arrêté son métier de journaliste aux Nations Unies pour se consacrer pleinement à la cause animale en Ukraine.

1320ANIMAUX110620

Grâce à son investissement, elle réussit à instaurer les premières lois sur la protection animale en Ukraine.

De nombreux prix lui sont décernés : par Bill Clinton, le président d’Ukraine, le maire de Kiev et par des organisations internationales de protection animale.

1320ANIMAUX110620

Mai 2017, Jennifer et Tamara reçoivent prix pour leur soutien aux animaux en Ukraine, par le Maire de Kiev.


Malheureusement, malgré ces lois, la situation n’a pas vraiment changé.

1320ANIMAUX110620
 

En soutien à

1320ANIMAUX110620

Association AUXAN : AUXAN est une association suisse à but non lucratif, créée en Mai 2013 à Morges (près de Lausanne), reconnue d'utilité publique et se consacrant à la protection animale. Elle ne se réclame d'aucune tendance politique. Avant tout , AUXAN a pour objectif d’aider et de soutenir, en Suisse et à l’étranger, des refuges ou des associations en difficulté, afin de leur permettre de... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
l'Association AUXAN

1320ANIMAUX110620 1320ANIMAUX110620 1320ANIMAUX110620 1320ANIMAUX110620 1320ANIMAUX110620 1320ANIMAUX110620

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 90 commentaires)


Titeféevivi a posté le 13/07/2020 à 10h18

Très heureuse que la cagnotte est réussie. C'est une femme admirable et je suis contente d'avoir participé à cette cagnottes pour l'aider à nourrir tous ses chiens et chats.
Merci Tamara pour ce que vous faites pour eux
Courage !!! les français ont un grand coeur (du moins quelques uns) ceux qui aiment les animaux...

Asphodèle a posté le 13/07/2020 à 08h47

Cette femme est admirable. Longue vie au refuge de Kiev !

Gadynette a posté le 03/07/2020 à 13h12

Merci AUXAN pour votre réponse...mais la collecte n'est que pour 1 mois ??? c'est vraiment peu !!! et le temps passe si vite. J'espère que l'association aura beaucoup de personnes qui donneront "un don" !!! un grand MERCI à vous et à NATACHA

Michele_24849 a posté le 01/07/2020 à 09h27

Oui mettez un teaming en place pour l association et donnez des coordonnées PayPal et Cb pour faire des dons directement a l association....ne pouvez vous pas partager les besoins de cette association sur FB afin qu elle soit connue....merci

Yolande_1072 a posté le 30/06/2020 à 11h01

Ce doit être un grand soulagement pour cette association

Gadynette a posté le 30/06/2020 à 07h52

mille et mille mercis pour cette fabuleuse DAME qui se dévoue corps et âme pour toutes ces belles créatures (mais après...combien de temps va t'elle tenir ?)

Association AUXAN a posté le 30/06/2020 à 09h13

Oui c'est formidable. Hier, son employée Natacha pleurait, des larmes de joie et de reconnaissance vis à vis de toutes ces personnes qui ont témoigné leur soutien et leur solidarité.

Cette collecte permettra au refuge de tenir un bon mois et nous allons ensuite constituer un groupe de personnes qui souhaitent apporter leur soutien régulier pour permettre à ce refuge de tenir dans le temps. Une association en France, reconnue d'utilité publique, a accepté de collaborer sur ce projet afin de permettre à tous les donateurs , basés en France, d'obtenir des attestations de don! J'y travaille et vous tiendrais informés très prochainement.

Encore MERCI à tous!!

LAURIE_905540106 a posté le 08/07/2020 à 03h12

Association AUXAN

Une association en France, reconnue d'utilité publique, a accepté de collaborer sur ce projet afin de permettre à tous les donateurs , basés en France, d'obtenir des attestations de don! J'y travaille et vous tiendrais informés très prochainement.

J'espère de tout cœur que ce projet se concrétisera.


Chayenne a posté le 29/06/2020 à 21h44

tres heureuse que cette collecte soit reussie , merci a cette dame au grand coeur et a son devouement pour tous ces proteges ! tous ces animaux qui ont tant besoin d'aide ,de soins et d amour au quotidien ,cette dame se bat ,et ne baisse jamais les bras,merci de vottre courage et tenacité ,mon coeur est avec vous et j 'espere que ce refuge soit reconnu d 'utilité et surtout que vous soyez aidé et protegés par les autorités! bravo!

Carole_10084 a posté le 29/06/2020 à 21h31

Don de 30 euros
La cagnotte est soldée? Car il est affiché qu il manquait encore 900 euros !
J espere de tout cœur pour cette dame si dévouée
Comment va t elle faire au quotidien elle a des aides?
Donnez nous des nouvelles régulièrement svp

_MURISE a posté le 29/06/2020 à 20h11

jJe suis si heureuse pour cette brave personnes et tout son personnel pour ce refuge exceptionnel, bonne chance à elle et que tous ces petits trouvent tout le réconfort dont ils ont besoin, ils le méritent tant pauvres animaux, cette personne est une SAINTE et je croise les doigts pour qu'elle ait à nouveau beaucoup de dons pour l'aider, son travail est formidable et extraordinaire, merci à toute son équipe qui n'a pas démérité et qui mérite toute notre gratitude aussi, Moi aussi j'admire Tamara pour son grand courage face à tout ce qu'on lui a déjà fait subir!!!! Vos actes Madame sont de vrais miracles pour tous ces petits malheureux qui doivent vous être si reconnaissants. Plein de pensées amicales pour vous et plein de bisous à tous vos petits protégés, longue et belle vie à tous!!!!!!

Association AUXAN a posté le 29/06/2020 à 18h56

A vous tous , nos donateurs, nos héros :

Vous avez réussi à SAUVER CE REFUGE DE 1320 ANIMAUX à KIEV, en UKRAINE !

Tamara et toute son équipe vous remercient du fond du coeur pour cet élan de générosité sans précédent et inespéré.

La somme collectée permet à la fois de redonner un avenir à tous les chiens et chats du refuge et espoir au personnel de ce refuge qui se sentait abandonné et désespéré.

Dans un pays en guerre, où chaque jour des personnes meurent au front pour défendre leur pays, vous avez permis d’épargner ces animaux impuissants , eux aussi victimes des conflits.
Grâce à vous, ils ont un toit assuré, de la nourriture suffisante , des soins et de la tendresse.

Un immense merci - ????????? ???????!
Un immense Merci aussi à toute l'équipe de Clicanimaux, sans qui, cette collecte n'aurait jamais eu lieu!

Michele_24849 a posté le 29/06/2020 à 19h17

Super contente de voir cette collecte finie....bonne chance pour la suite et merci a cette femme plus que courageuse....n attendez pas ..refaire une autre collecte moins grosse pour avoir de la trésorerie d avance...donnez un lien pour pouvoir envoyer des dons directement....merci

Marie-Hélène_40801 a posté le 29/06/2020 à 23h57

Et un immense merci à vous Jennifer, sans qui, cette collecte n'aurait jamais eu lieu :)



Marie-Hélène_40801 a posté le 30/06/2020 à 00h16

Qui serait partante / partant pour faire partie d'un club de parrains afin d'assurer la survie du refuge sur lle long terme ?

Comme je l'ai déjà indiqué je suis très motivée pour être marraine.

Un teaming pourrait également être mis en place où les donateurs donnent 1€ par mois, ce qui, multiplié par le nombre de donateurs, donne une ressource qui peut être conséquente (en fonction du nombre de donateurs) et surtout qui est sûre et récurrente (certaines associations ont plus de 600 donateurs, soit plus de 600€ par mois, ce qui fait déjà une bonne base). Qui peut refuser de donner 1€/mois ?


Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte