Les 4 chevaux de course sont sauvés !

Les 4 chevaux de course sont sauvés !
  • 20313
  • 57


Ils sont jeunes. Ils n’ont pas convaincu aux courses de sélection. 
Leur viande est si recherchée. Sans votre aide, ils se retrouveront dans une assiette… 
Un grand merci pour eux ! 

***** Mise à jour 06 07 20 *****

Les 4 chevaux sont bien arrivés ce week-end
au refuge de l'association Les Chevaux de l'Eden !

"Ils sont gentils n'hesitez pas à venir les rencontrer !!!"



***** Mise à jour 01 07 20 *****

L'association nous informe que les chevaux arriveront ce week-end au refuge
pour une nouvelle vie !
Nous vous tiendrons informés de leur arrivée !

***** Ils sont sauvés ! (25 06 20) *****

Depuis plusieurs jours, une belle mobilisation s'est mise en place
pour sauver ces 4 chevaux de course mis hors circuit. 

Grâce au soutien sans faille des clicoeurs, ils n'iront pas à l'abattoir. 
Nous vous donnerons très prochainement de leurs nouvelles !

Encore un grand merci et à très bientôt ! 

*****



Nous avons été contactés par Laura, la présidente de l’association Les Chevaux de l’Eden pour un sauvetage urgent !

Les courses de sélection de chevaux ont repris avec la fin du confinement.

Le principe de ces sélections ? Les chevaux doivent faire un certain chrono sinon ils sont considérés comme non performants et … au revoir !
Ils ne gardent que les meilleurs.

« Cela détermine ceux qui vont à la poubelle ou pas.

Et une grande partie d’entre eux ne finit pas bien... »


Ces courses ont lieu dans le département de la Loire, un bassin important d’écuries et d’entraineurs de chevaux de course.

« Il y a deux hippodromes importants où se déroulent actuellement les épreuves de sélection  »

Suite aux épreuves, les responsables d’écuries, les entraineurs, les drivers, les jockeys et les propriétaires font le bilan des chevaux, de ceux qu’ils gardent et qu’ils ne gardent pas.

Le chronomètre, un outil si petit mais aux si grandes conséquences…

Le chronomètre, outil de leur sort : la vie ou la mort.

« En moyenne, il n’y a que 20 à 30% de chevaux qui réussissent ces courses de sélection.

C’est un milieu qui se veut discret. Personne ne parle, ni ne dit clairement ce qui advient aux chevaux recalés.

Certains doivent être rachetés et sauvés par des associations et d’autres probablement envoyés chez des marchands pour l’abattoir.

Nous ne souhaitons pas encourager ce système de marchands. C’est pourquoi, d’une part, nous les récupérons, avant, directement à la sortie des écuries et d’autre part, parce qu’ils sont moins chers que chez un marchand qui les vendra au prix de la viande.

Et leur viande est chère ! Elle est de qualité car elle ne contient aucun gras donc il n’y a aucune perte. »


C’est là qu’intervient l’association pour leur sauvetage !

Depuis 2012, l’association Les Jardins de l’Eden recueille des chevaux destinés à l’abattoir, des chevaux abandonnés, maltraités.

« Il n’est pas rare de trouver un cheval attaché, seul, au portail de l’association. »

Elle récupère également les chevaux malades que les propriétaires n’arrivent pas à soigner.

« Notre philosophie : privilégier le cheval, son intérêt, son bien-être et ses besoins fondamentaux. »

Aujourd’hui, ils sont 17 chevaux à vivre à l’association. Il y en a également placés en famille d’accueil.

« Nous sommes l’association de la dernière chance pour eux. Nous avons la chance d’être entourés d’un bon réseau de professionnels de santé équine et d’éthologie. »

Le sauvetage qu’est en train d’organiser cette association est fait en collaboration avec l'association Herthland, qui est habituée à ce type de sauvetage, et qui connait bien le milieu des courses.

« Au fil du temps, la présidente de Heartland a gagné la confiance de certaines écuries qui lui confient les chevaux avant d’envisager d’autres solutions. »

Il faut faire vite !

En effet, lorsqu’elle est prévenue des chevaux et du nombre à sauver, elle ne bénéficie que d’un très court délai pour venir les récupérer.

Sinon, ils partiront dans le mauvais camion…

L’association doit faire preuve d’une grande réactivité.

Ce sont 4 chevaux, gentils et magnifiques, que l’association souhaite sauver. Elle a la capacité de les accueillir dans les meilleures conditions.

Ils sont 4, âgés entre 3 ans et 13 ans.

Sur les 4 chevaux, Laura ne connait que le nom d’un seul, Blason.

« C’est déjà exceptionnel car ils ne sont que des numéros, appelés uniquement par leur numéro. » nous confie-t-elle.

UA4CHEVAUX180620
 
UA4CHEVAUX180620
 
UA4CHEVAUX180620

Un transporteur spécialisé les emmènera jusqu'à Marguerittes, dans le Gard. Un voyage de 500 km au bout duquel Laura les attendra pour leur offrir une nouvelle vie.

Sur les 5 hectares de terrain que compte l’association, 1,5 hectares leur seront dédiés pour se dépenser. Ils bénéficieront d’un espace ouvert avec 3 boxes et de la nourriture à volonté.

UA4CHEVAUX180620

« Ils sont habitués à rester dans des boxes. Ici ils auront toute la liberté de s’exprimer. »

Laura est déjà en train de préparer leur arrivée en mettant en place les clôtures, les baignoires et les râteliers afin de parfaire l’espace.

UA4CHEVAUX180620

En plus de l’aménagement, le sauvetage de ce type de chevaux nécessite des soins et une alimentation spécifique.

A leur arrivée, les chevaux seront examinés par un vétérinaire.

« Nous devrons également faire appel à un maréchal-ferrant. Ces chevaux sont ferrés en aluminium. Ce qui est dangereux quand ils ne travaillent pas car le fer peut leur rentrer dans le sabot. Nous serons obligés de leur ôter.

Par ailleurs, les chevaux de course sont souvent secs et stressés par leur alimentation très riche en raison des efforts qu’ils ont à fournir.

Dans les premiers temps, il est important de changer leur alimentation. Ils devront manger une nourriture plus pauvre en calorie mais en plus grand quantité. Le fait de mâcher procure au cheval une décontraction. Leur mettre à disposition un fourrage à volonté va les aider à se détendre et à redescendre le stress lié à leur mode de vie d’athlète.

De plus les chevaux de course n’ont pas de gras. Ils sont tout en muscle et demandent une grande consommation d’aliment pour entretenir leur corps. En moyenne, ils mangent deux fois plus qu’un cheval espagnol ou de Camargue. Au fil des mois, ils baisseront eux même leur consommation et l adapteront à leur nouveau besoin.

Dans notre région, le prix du foin est particulièrement élevé car il est importé des régions voisines. Ici, avec la chaleur, les rendements en foin sont assez bas sur les terres exploitées. »

Laura met en place toutes les conditions nécessaires pour leur arrivée, sans stress et pour assurer leur confort le temps de leur trouver une famille d’accueil.

« Nous espérons, avec votre aide, pouvoir leur offrir un bel avenir après leur carrière sportive, afin qu’ils ne soient pas traités comme des objets à rentabilité.... Sans votre aide on ne pourra pas...

Nous avons négocié un délai avec les entraîneurs pour nous permettre de nous organiser. Mais passé ce délai, leur sort ne sera plus entre nos mains. »

5 400 euros au total sont nécessaires !

Vos dons et appels du cœur permettront de financer la rachat des 4 chevaux aux écuries, leur transport et le contrôle vétérinaire à leur arrivée.

Dans leur vie, tout n’était qu’une question de temps.

Aujourd’hui, encore, le temps est plus que compté pour eux ! Nous devons les sauver, maintenant ! Le chronomètre est enclenché…

 

En soutien à

UA4CHEVAUX180620

Les Chevaux de l'Eden : Nous sommes une association loi 1901 qui a pour but l'accueil de chevaux issus de tout horizon qu'ils soient de maltraitance, issus d'élevage, de reconversion sportive suite à des blessures...d abandosn..... Le but est de leur offrir le temps de pouvoir se soigner et de se reconstruire avant de rejoindre une famille, que cela soit pour du loisir, de la compagnie ou autre du... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
Les Chevaux de l'Eden

UA4CHEVAUX180620 UA4CHEVAUX180620 UA4CHEVAUX180620 UA4CHEVAUX180620 UA4CHEVAUX180620 UA4CHEVAUX180620

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 57 commentaires)


Gadynette a posté le 07/07/2020 à 08h13

Mille mercis pour ces beautés...qu'ils soient enfin heureux, crinières au vent !!!

Merci Chris69 de m'avoir rassurée pour CHICAGO. Qu'il soit heureux lui aussi !!!!

Chris 69 a posté le 06/07/2020 à 19h18

@cliqueur ....471 et Gadynette
merci de vous souvenir de Chicago. pour vous rassurer : quelques personnes de connaissance ont contribué de grand coeur à son rachat. Il est sauvé et arrivera le 8 juillet au refuge. Cela m''aurait semblé trop injuste de laisser ce pauvre cheval partir à l'abattoir, faute de temps pour l'association de trouver une solution alors que les deux autres étaient sauvés ! On voudrait tant leur éviter à tous un sort funeste. C'est la vie : certains ont de la chance et d'autres pas.

Gisele2500 a posté le 06/07/2020 à 14h36

super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!merci pour eux!!!!! ils sont tellement beaux!!!!!!!!!!

Anne_47199 a posté le 05/07/2020 à 11h03

Je ne comprends pas pourquoi les entraineurs ont tjrs leur mot à dire? Ces, chevaux sont ils sauvés lou non?
L'espère qu'ils trouveront vite de nouveaux propriétaires qui sauront leur donner une vie normale

Pascale86 a posté le 05/07/2020 à 10h54

C'est une très bonne nouvelle !! Bonne continuation

Gadynette a posté le 02/07/2020 à 07h35

Bonne route pour votre nouveau destin. Soyez heureux mes tous beaux.

Clicoeur_1237008670 a posté le 27/06/2020 à 15h22

Super soyez heureux

Gadynette a posté le 26/06/2020 à 07h48

mille mercis pour ce très beau sauvetage. Longue vie à eux.

Oui, CHICAGO, on espère très vite de bonnes nouvelles de son sauvetage.

Clicoeur_67937471 a posté le 25/06/2020 à 23h38

DES NOUVELLES DE CHICAGO?

Elizabeth_25974 a posté le 25/06/2020 à 18h18

Encore un beau sauvetage de réussi .... bon vent les loulous

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte