Merci pour les 11 chiens de Lévriers en Détresse !

Merci pour les 11 chiens de Lévriers en Détresse !
  • 157817
  • 25

 

Merci pour eux ! 

Au Royaume-Uni, la course de lévriers est une institution et une activité « juteuse... »

C’est un univers impitoyable où seuls les résultats et la rentabilité comptent.

Des millions d’euros sont engrangés chaque année.

« Le Covid pèse beaucoup sur les Greyhounds car ils font des courses retransmises et, souvent, un nombre plus important que ce que leur corps ne peut supporter, d'où des blessures de plus en plus fréquentes. »

Ils vont courir parfois même blessés, bien souvent dopés aux stéroïdes, aux anabolisants, et quelques fois à la cocaïne.

Beaucoup de greyhounds sont recalés car blessés ou non performants parce qu’ils ne font pas leur chrono.

Avec le temps, les éleveurs, souvent entraîneurs, ont entre 200 et 500 chiens. Ils savent repérer quel chien sera un mauvais coureur. Inutile alors de prendre la peine de l’entraîner, il est mis de côté et voué à un triste sort.

Dans le Greyhound, tout est bon… pour l’exploitation

Quand ils deviennent inutiles pour le monde des courses, les Greyhounds sont éliminés. Chaque année, dans le monde, 100 000 lévriers sont éliminés dont 30 000 en Europe.

Pour d’autres, ils sont vendus aux enchères, comme un vulgaire objet.

C’est qui est arrivé à Starla, Johno, Ronald, Princesse, Molly, Paddy, Nicky, Natasha, des rescapés des courses.

C'est à ce moment-là que Catherine Madry, la présidente de Lévriers en Détresse, est intervenue pour les sortir de ce circuit infernal...

« Ils ont tous des problèmes car les pauvres sont en bien mauvais état : chutes durant les courses (70km/h !!!), yeux abîmés, griffes fragiles, douleurs musculaires et osseuses.

Ils ont également été dopés »,
nous raconte Catherine.

« Ils souffrent d’entorses. Ils souffrent aujourd’hui de problèmes digestifs. Eux-aussi ont besoin d’une nourriture adaptée. »


Starla, 70 courses…

Starla a 6 ans et a participé à 70 courses.

Elle aussi souffre d’une blessure au muscle gracilis, le muscle interne de la cuisse. Elle a également une maladie de la cornée appelée Pannus nécessitant un traitement.

SOS11CHIENS070121

« Nous avons craint l'ostéosarcome pour Starla mais par chance, c'est de l'arthrose, alors qu'elle n'est pas vieille. »

Paddy, 73 courses…

SOS11CHIENS070121

Paddy a 5 ans et est né en Irlande. Il a participé à 73 courses. Ses ongles sont fragiles et nécessitent un traitement permanent, à base de zinc.

Ronald, 62 courses…

SOS11CHIENS070121

Ronald a 3 ans. Il est né en Irlande et a participé à 62 courses. Il a une blessure au muscle Gracilis, le muscle interne de la cuisse.

Princesse, trop faibles pour les courses ?

Princesse a 2 ans. Elle n’a fait aucune course.

Peut-être n’a-t-elle pas fait les chronos aux épreuves de sélection ?

SOS11CHIENS070121


Johno et Molly…

SOS11CHIENS070121

Nous ne connaissons le nombre de courses auxquelles ils ont participé

« Johno est un grand maladroit charmant. Il est affectueux et doux, timide de temps en temps. Johno n’a pas besoin de faire de longues balades, son passé l’a bien fatigué. Il aspire maintenant à une vie tranquille avec des parents humains... »

SOS11CHIENS070121

« Molly est une princesse, elle recherche l’affection »

Johno et Molly vivait dans un box, derrière des vivaient dans des boxes, derrière des barreaux, avec des muselières sur la gueule, comme ça…

SOS11CHIENS070121

Il a y également Onyx, Monte Carlo et Nemrod… abandonnés

« Nous avons été appelés "au secours" pour Monte Carlo, le Barzoï »

SOS11CHIENS070121

Monté Carlo

C’est un beau et grand mâle qui, malheureusement, a dû subir une ablation de la rate. Et il ne faut pas que Monte Carlo attrape froid

SOS11CHIENS070121

Onyx

 
SOS11CHIENS070121

Nemrod

Catherine : « leurs maîtres ne peuvent plus les assumer. Notre rôle est de donner la meilleure vie possible à ces pauvres bêtes. Ces animaux souffrent tellement de l'abandon. »

La petite Natasha, terrorisée…

SOS11CHIENS070121

Enfin, il y a Natasha, qui vient de Tunisie.

« Je l'avais vue lors d'un séjour de travail avec une association de Tunis. Natasha était prostrée contre un mur et sa mine si triste m'a brisé le coeur. J'ai décidé de lui donner une chance en France.

Natasha est hyper craintive. Jetée chiot à la rue, elle a dû se battre pour survivre. A présent, nous travaillons à la rendre plus calme et apaisée. »

Tous ont connu les abandons, la maltraitance, ou l’horreur des courses…

Aujourd’hui, ces pauvres chiens « ne servent plus à rien ».

Ils sont mal en point, après tant d’années de sévices.

Tous ces pauvres animaux ont déjà tellement connu de souffrances. Et ils n'arrivent pas à se faire adopter.

Dans cas, c’est simple : ou quelqu’un comme Catherine est capable de les accueillir dans son refuge, ou c’est la mort.

« Nous passons beaucoup de temps pour essayer de mettre en place les meilleures conditions pour de bonnes adoptions. Deux jeunes filles en Mission de Service Civique jouent avec les chiens, les promènent, les amènent en Maison de Retraite, leur parlent, les brossent, leur donnent toute la bienveillance possible.

La nourriture fait partie de la thérapie. En effet, les chiens ne rechignent pas sur une nourriture de qualité. Et bien manger les tranquillise, participe à leur mieux-être. Un chien heureux, c'est une chance pour une bonne adoption. Nous le constatons depuis longtemps.

Il y a aussi l'aspect "nettoyage" de l'organisme pour les greyhounds qui ont tous absorbé des stéroïdes, des anabolisants, sans parler des drogues telles que la cocaïne. C'est aussi ça l'industrie des courses. »


Malheureusement, la situation financière de l’association Lévriers en Détresse est bien compliquée ; et aujourd’hui, elle n’a pas les moyens de les faire vivre, dans son refuge de la Nièvre…

« Avec cette épidémie, les adoptants ne peuvent pas se déplacer et nos chiens restent longtemps.

Nous aimons leur donner de bonnes croquettes, ce qui nettoie leur organisme des drogues qu'ils ont pu recevoir dans leur vie sur cynodrome.

La situation est difficile pour nous car les charges tombent toujours (eau, électricité, assurances, salaires, charges sociales, carburant pour les déplacements, frais vétérinaires, téléphone....) mais les rentrées de dons sont trop limitées.

Starla, Johno, Ronald, Princesse, Molly, Paddy, Nicky, Onyx, Natasha, Nemrod et Monte Carlo vous remercient.

Il fait froid, nous sommes en confinement dès 18h, on voudrait donner un peu de bonheur, via une bonne gamelle, à nos protégés.

De tout coeur merci.

Catherine »

2 000 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur permettront à l’association Lévriers en Détresse d’acheter à leurs chiens de quoi manger cet hiver.

Merci, les clicoeurs !

 

En soutien à

SOS11CHIENS070121

LEVRIERS EN DETRESSE : L’association Lévriers en Détresse se bat pour sauver les lévriers de l’abattage lorsqu’ils sont réformés par les circuits de course sur piste. Depuis la création de l’association en 2000, plus de 1000 lévriers ont déjà pu être sauvés d’une mort atroce puis adoptés. L’association reçoit des lévriers dans un état de faiblesse critique, et doit donc... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
LEVRIERS EN DETRESSE

SOS11CHIENS070121 SOS11CHIENS070121 SOS11CHIENS070121 SOS11CHIENS070121 SOS11CHIENS070121 SOS11CHIENS070121

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 25 commentaires)


Catherine des Lévriers a posté le 23/02/2021 à 12h39

MERCI !!! Nous avons envoyé des photos et vidéos qui seront postés sous peu par l'équipe CLIC.

Dany a posté le 20/02/2021 à 10h11

Merci encore Vicky pour avoir terminé cette collecte pour sauver ces loulous

Vicky a fait un don de 60.00 le 17/02/2021 à 16h13

Don de 60 € pour solder cette fiche

BlackOrchid a posté le 16/02/2021 à 17h00

Un petit paypal fait pour aider à terminer cette collecte.

Evelyne_66423 a posté le 12/02/2021 à 01h54

Avez-vous un compte teaming? merci!

Catherine des Lévriers a posté le 18/02/2021 à 12h42

Bonjour Evelyne,
Non nous n'avons pas de compte teaming.
Bonne journée !

Evelyne_66423 a posté le 12/02/2021 à 01h18

Allez il faut finir la collecte pour ces adorables chiens, un don.

Marie-france_24052 a posté le 10/02/2021 à 18h20

je viens de regarder la vidéo de cette chienne complètement trauma. Je pense qu'il ne faut pas la caresser pour le moment. Il faut attendre qu'elle réalise qu'il ne lui arrivera rien de mal et c'est elle qui décidera du jour où elle acceptera que la main de l'homme la caresse. Etre près d'elle , lui parler doucement, ne jamais élever le ton et un jour viendra où c'est elle qui demandera une caresse;
Pour l'instant on voit très bien qu'elle a peur et n'apprécie pas du tout le contact de la main

Catherine des Lévriers a posté le 17/02/2021 à 12h02

Bonjour,
Natasha est entre les mains d'un éducateur canin qui exerce au refuge de Thiernay avec qui nous sommes en liens étroits. Elle évolue bien.
Merci Marie-France.

Catherine des Lévriers a posté le 09/02/2021 à 13h56

Merci pour votre soutien.
Courage en ces temps difficiles ! Nous ne baissons pas les bras pour sauver des animaux.
Catherine des Lévriers

Francine_69255 a posté le 13/02/2021 à 20h47

je ne comprends pas, je peux cliquer plusieurs fois sur d'autres fiches, mais pas la vôtre et ce depuis plusieurs jours. j'ai systématiquement "je n'aime plus"

Catherine des Lévriers a posté le 23/01/2021 à 15h58

Bonjour,
Nos lévriers vous remercient de votre aide.
Quand je lis la misère que subissent tant d'animaux présentés par Clic, je ne peux m'empêcher de pleurer. Je me demande comment je fais pour encore avoir des larmes. C'est terrible toute cette cruauté.
Heureusement que vous là à soutenir ces pauvres bêtes.
Sans votre soutien aucune des personnes qui s'investit dans un sauvetage ne tiendrait longtemps. C'est tellement d'énergie qu'il faut déployer !
Et l'argent est le nerf de la guerre, comme on dit. Beaucoup de vétérinaires font de leur mieux mais ils ne peuvent pas tout faire gratuitement. Il y a bcp de charges à payer quant on ouvre une clinique.
Encore merci de tout coeur,
Catherine des Lévriers

Gadynette a posté le 04/02/2021 à 08h16

c'est nous qui vous remercions tellement pour TOUT ce que vous faites

Clicoeur_1540300357 a posté le 19/01/2021 à 14h17

Bonjour a tous

un petit don pour faire redémarrer la cagnotte qui est au point mort .... allez si nous nous mettons tous juste 5 euros on peut y arriver .... on sauve ces loulous

Catherine des Lévriers a posté le 20/01/2021 à 15h14

Merci infiniment.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte