Merci pour les 50 chats de Guadeloupe !

Merci pour les 50 chats de Guadeloupe !
  • 84201
  • 23

 

Merci pour eux ! 

Véronique, la présidente de l’association l’Ile aux 4 pattes est très inquiète et nous appelle à l’aide.

« La situation en Guadeloupe est de plus en plus préoccupante, l'année 2020 a été très éprouvante. Les femelles se reproduisent 3 à 4 fois par an.

Rien que sur les communes de Basse-Terre et de Pointe-A-Pitre, elles sont plus de 300 chattes sur les bords de mer, dans les rochers ou dans des maisons abandonnées dans lesquelles elles se réfugient. »

50CHATS020221
 
50CHATS020221

« Ils en ont marre d’eux et font tout pour s’en débarrasser ! »

En Guadeloupe, de nombreuses associations se mobilisent pour sauver les chiens de la rue mais peu prennent en charge des chats. Là-bas, bien qu’ils soient plus discrets que les chiens, ils ne sont pas épargnés par la faim, les abandons, la maladie, l’errance, la maltraitance. Et pourtant, ils ne cessent de proliférer à une vitesse fulgurante, faute de stérilisation.

« Certaines personnes malveillantes en ont marre de les voir errer et les empoisonnent régulièrement ou leur font subir de mauvais traitements.

Quand ce ne sont pas les riverains qui les empoisonnent ou la fourrière qui passe régulièrement pour les exterminer, ce sont les communes qui disséminent du poison pour s’en débarrasser.

Les chattes et leurs chatons sont dans des états de misère physiologique. Ils sont rachitiques, malnutris, blessés, malades, atteints de coryza, les yeux infectés, les pattes arrachées ou atteints de malformations. »


Actuellement, plusieurs chatons ont besoin de soins importants. Des chatons blessés et malades que l’association doit soigner et parfois faire opérer pour les sauver.

Comme Téo.

« Il a été trouvé dans la rue avec les yeux infectés de coryza, il a perdu l'usage d'un œil. Le vétérinaire a procédé à une énucléation.

50CHATS020221

Quelques jours après il a fait une hémorragie. Nous l'avons amené aux urgences, il a dû subir une deuxième intervention. Malheureusement il n’a pas survécu. C'était un chaton plein de vie… »

50CHATS020221

Je suis très affectée par le décès de Téo. J'essaye d'avoir la force de continuer pour les autres mais c'est très dur. »

Il y a aussi Fiona.

« Nous avons trouvé ce chaton dans un chantier abandonné, avec un œil Infecté. Il a dû être opéré en urgence pour enlever le globe oculaire.

Il n’a que 6 semaines et il aura encore besoin de beaucoup de soins. »

50CHATS020221
 
50CHATS020221

Il y a Malo.

« C’est un jeune chat trouvé déshydraté dans la rue. Nous avons dû le perfuser à domicile avec beaucoup de soins. »

50CHATS020221

Il y a Erwan.

« C’est un chaton de la rue, malnutri, déshydraté, en diarrhée, trouvé presque mourant. Il est en famille d’accueil et il va demander beaucoup de soins vétérinaires. »

50CHATS020221

Il y a Joy.

« Un chaton de la rue, handicapé sur 3 pattes. »

50CHATS020221

Voilà dans quel état sont les chatons sur l’île ! Et ils sont encore nombreux ainsi…

Des chatons comme eux, Véronique en recueille chaque jour.

Cela ne s’arrête jamais et encore elle doit maintenant stopper les prises en charge.

Naitre pour souffrir. Est-ce vraiment une vie ?

L’association nourrit des chats libres et des chats errants sur une vingtaine de sites à Basse-Terre, en Guadeloupe, dans des zones industrielles, sur des plages, sur des sites touristiques. Ils étaient 80 maintenant ils sont environ 200 à bénéficier de la bienveillance de l’association et à compter sur elle pour se nourrir.

50CHATS020221

L’association a également pour but de stériliser et d’identifier les chats errants. Les moins sauvages sont placés en famille d’accueil en vue d’une adoption en métropole. Les autres, s’ils sont en bonne santé, sont relâchés sur des sites. Ils sont actuellement 80 à être à la charge de l’association.

Véronique se bat pour pouvoir les stériliser.

« Les laisser encore proliférer, c’est laisser la souffrance et les malheureux se multiplier.

J’essaie de taper à toutes les portes.

Je suis une association trop petite par rapport aux autres. Les aides sont accordées principalement aux grosses associations et fondations.

J’ai pourtant envoyé des demandes à ces structures mais elles en reçoivent tellement que les miennes n’aboutissent pas.

Je sollicite également les mairies mais là aucun retour non plus. »


Véronique a pu signer récemment une convention de stérilisation avec une commune mais c’est à l’association de financer les stérilisations.

« Il est facile d’obtenir une convention de stérilisation mais quand il s’agit de financer les campagnes, les communes de déboursent rien ou peu.

J’ai l’impression de personne ne comprend la situation sur l’ile. Personne n’arrive à percevoir l’enjeu. Plutôt que laisser pourrir une situation en ramassant des chatons dans cet état, il serait bien plus utile et pertinent de les stériliser.

Je ne sais plus qui contacter… J’écris partout mais je n’ai rien.

Sans aide, je ne peux plus rien faire d’autre que de ramasser des chatons mutilés ou parfois des cadavres.

Je reçois chaque jour des appels de particuliers pour me demander de l’aide pour stériliser des chattes mais je ne peux pas. Je ne peux plus répondre aux appels à l’aide et je sais très bien que dans quelques mois ces mêmes personnes me rappelleront pour me demander de prendre en charge les chatons.

Avec la crise sanitaire les dons sont rares, nous n’avons plus d’argent. Nous avons tellement de soins sur des chatons malades que nous n'avons pas assez de dons pour stériliser les femelles qui continuent à se reproduire.

Nous n'arrivons plus à régler les factures vétérinaires.

Nous ne pouvons que les nourrir, les laisser se reproduire et ramasser les quelques chatons en vie lorsque nous pouvons les prendre en charge.

S’ils prolifèrent encore nous ne pourrons plus intervenir et l'année 2021 sera terrible pour ces pauvres chats.

Je serais si heureuse de dire aux gens : « oui je peux stériliser les chattes errantes de votre résidence, de votre quartier. »

…au lieu qu’elles soient empoisonnées. »


Comme l’association ne trouve pas d’aide et n’est pas entendue, elle se tourne vers les clicoeurs car elle sait que vous comprendrez l’enjeu et la détresse de ces chatons. Elle sait que, ici, elle serra écoutée et entendue !

L’association a besoin d’aide pour payer les frais vétérinaires pour sauver ces pauvres chatons.

« Tout coûte plus cher ici avec l’importation : médicaments, croquettes... »

Mais surtout pour stériliser les chattes gestantes sur les sites dangereux. « Nous devrons également les vacciner et identifier.

Nous devons agir vite !

Tous ces chatons mutilés, souffrant de malnutrition, agonisent…

Combien de temps cela va-t-il encore durer si on ne fait rien ?

2 800 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur permettront à l’association de financer les soins et les opérations de ces chatons et une aide pour la stérilisation de 50 chats.

 

En soutien à

50CHATS020221

L'ILE DES 4 PATTES : L’association L’ILE AUX 4 PATTES a pour objet et pour but d'améliorer, par tous les moyens qui sont en son pouvoir, le sort de tous les animaux errants (stérilisations, soins, adoptions) , de lutter contre la maltraitance , de veiller à ce que soient respectées les dispositions législatives et réglementaires qui les protègent et de leur accorder assistance et de participer...  ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
L'ILE DES 4 PATTES

50CHATS020221 50CHATS020221 50CHATS020221 50CHATS020221 50CHATS020221 50CHATS020221

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 23 commentaires)


Agathe a posté le 23/02/2021 à 10h26

Très Chers Petits Vous Allez Être Heureux Maintenant :)

Valerie_15214 a posté le 22/02/2021 à 18h56

je viens de solder la fiche

bon courage à l'association et à tous les petits qui souffrent.

BlackOrchid a posté le 22/02/2021 à 17h58

Inscription faite sur le groupe teaming de l'Ile des 4 pattes :
www.teaming.net/l-iledes4pattes

BlackOrchid a posté le 22/02/2021 à 19h52

Et un don de 100€ un petit plus pour la collecte.

Clicoeur_1217513118 a posté le 22/02/2021 à 17h11

Un don de 40 euros pour ces pauvres minous qui souffrent tant sur cette ïle et bien du courage pour Véronique, merci d'être là pour ces pauvres loulous! mais le problème c'est la stérilisation qu'il faudrait faire effectuer par les maires,cela réduirait ces naissances qui donnent que de pauvres chatons malheureux et maltraités! Et que de souffrances pour les femelles qui n'ont déjà pas une bonne santé! Elvire

Evelyne_66423 a posté le 12/02/2021 à 01h17

C'est insupportable! Il faut que les maires se bougent et fassent de l'éducation dans les écoles, ça ne peut plus durer, faut secouer avec les grosses assos. En attendant, un don bien sûr pour tous ces titounets et un immense merci à vous. Heureusement que vous êtes là...

Clicoeur_988624959 a posté le 09/02/2021 à 16h17

Pauvre amour sa fait très mal aide clic pour ces pauvres trésors

Clicoeur_304483209 a posté le 09/02/2021 à 00h49

Honteux de laisser pareille horreur continuer

Janine_19673 a fait un don de 10.00 le 08/02/2021 à 16h46

merci pour votre dévouement. Bon courage.
Cordialement.
Jeanine

Lethien marie-line a posté le 08/02/2021 à 13h36

Bonjour je les dejas partage je ne peut pas faire grand chose je suis tellement démunie de ses petit coeur qui ont tellement besoin d'aide

Chantal_17988 a posté le 06/02/2021 à 16h40

https://www.aladom.fr/organisme/ddpp ........ voici le lien Anne27401

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte