Merci pour les 10 protégés de l'association Alma !

Merci pour les 10 protégés de l'association Alma !
  • 60180
  • 50

 

Merci pour eux !

Dans cet appel à l’aide, vous ne verrez pas de photos difficiles, mais vous lirez des histoires éprouvantes.

Carole de l’association Almas Ras œuvre depuis plus de 25 ans pour défendre les molosses et toute race assimilable, victimes du « délit de sale gueule » et de leur mauvaise réputation…
Personne n’en sort indemne

La place de cette association n’est pas simple car, d’un côté, en raison de leur race, ces chiens tombent trop souvent entre les mains de personnes malfaisantes qui  s’en servent pour les pires exploitations et maltraitances.

Ce sont de très grands meurtris, qu’ils soient exploités à des fins pécuniaires ou qu’ils servent exclusivement comme outil d’assouvissement en tout genre.

« ALMA RAS est la symbolique de la mère nourricière.  J’ai recueilli de nombreux chiens servant au combat, servant d’appât, des victimes de zoophilie et de maltraitances innommables. 

De l’autre côté, ces chiens ne suscitent malheureusement que peu d’intérêt, parfois même de la part des amis des animaux, à cause de leur mauvaise réputation.

Malheureusement, leur mauvaise réputation leur tient à la patte alors bon nombre de personnes détournent leur regard d’eux. Pourtant, ils ont tant besoin d’aide. ..

Quand cela changera-t-il ?

« J’ai, à mon actif, plus de 300 sauvetages personnels et 200 autres via l’entraide avec d’autres associations notamment avec Dehlia, de l’association Silence Animal, pour rééduquer leur protégés chez moi.

J'ai multiplié les stages chez des professionnels aux quatre coins de le France pour apprendre le langage canin et les techniques de réhabilitation
.

Je dispose d’une structure d’accueil  adaptée selon l’évolution de mes chiens.

Il se compose de boxes intérieurs chauffés et climatisés de 8m2.

SOSALMA110221

Et de chambres privatives.  

SOSALMA110221
 
SOSALMA110221

Tous les soirs, Carole va les border. C’est une habitude et un moment de complicité.

« Les chiens pleurent même quand je tarde à venir. »

SOSALMA110221

Tous les boxes et toutes les chambres sont placés sous caméras de surveillance. Ainsi, Carole peut avoir un œil sur eux à chaque instant.

SOSALMA110221

Où dort Carole vous demanderez-vous ?

Sur le canapé !

« Le refuge dispose aussi d’une infirmerie et d’un terrain de 40 ares avec différents parcs. »

SOSALMA110221

Carole vit sur place et chacun des chiens est testé en maison afin de voir leur comportement au sein d’un foyer en vue de leur futur placement.

Actuellement, l’association a une dizaine de chiens à charge.

Nous ne pourrons pas tous vous les présenter pour ne pas les mettre en danger.
Car Carole craint que leur bourreau ne les retrouve.

Au fil des années, elle a mené un autre combat : celui de démontrer que tout chien a le droit de vivre, peu importe les préjugés et leurs traumatismes.
Elle recueille également  les chiens qui sont catégorisés 4 à l’évaluation comportementale.

« 1 est un chien qui n’est pas considéré comme dangereux.
Les chiens étant catégorisés 4  sont considérés très dangereux et euthanasiés sans leur laisser aucune chance. »


Cette femme de l’ombre, lumière de tous ces chiens, prend d’importants risques pour sa vie pour  les protéger et pour continuer son combat.

A la fois du côté des chiens. Elle ne compte plus le nombre de points de suture qu’elle a eu sur tout le corps.

Mais aussi lors des sauvetages.

Elle agit suite à des signalements qu’elle reçoit de particuliers, d’associations, de refuge ou de forces de l’ordre pour des cas extrêmes dans toute la France.

Comme pour le sauvetage de 9 chiens d’un refuge dans le sud de la France dans lequel les chiens étaient si affamés qu’ils mangeaient leur gamelle, le contenant.  Un refuge de l’horreur où les chiens servaient à des tournantes, et où les sols n’étaient jamais nettoyés. A tel point qu’un chien était atteint de bactéries tellement l’acidité de l’urine de la paille au sol rongeait et brûlait ses pattes.

Ces chiens, grands meurtris par les humains, elle va les chercher elle-même, accompagnée par une personne de son entourage.

Rares sont les fois où elle intervient avec les forces de l’ordre.

« Je passe outre les procédures. C’est beaucoup trop long. Nous avons déposé une plainte il y a trois ans, rien n’est encore fait. Et les punitions sont trop faibles.
Les auteurs de ces terribles actes ne sont jamais assez punis.

 Alors les procédures, je n’y crois plus. »


Lors d’un sauvetage, sur place, elle ne sait jamais sur qui ni sur quoi elle va tomber.

Parfois, elle a dû négocier pour recueillir les chiens, parfois, il a fallu faire vite pour les retirer des griffes de leur bourreau et les mettre en sécurité, parfois, elle a échoué face à certaines situations.

« Il arrive que, sur place, on se rende compte que le trafic de chiens n’est pas le seul business, mais qu’il y a aussi de la prostitution, des armes… »

Carole n’en est pas toujours sortie indemne. ..

Une fois qu’ils sont mis en sécurité, elle les emmène chez le vétérinaire.
Parfois, il y arrive à temps, parfois, il est trop tard.

« Une fois nous avions emmené une chienne qui avait une bouteille en verre brisée  mise à l’intérieur de son vagin. Mais c’était trop tard, elle a succombé à ses blessures… 

Jusqu’à présent, j’ai toujours réussi à subvenir aux besoins de mon association par le biais d’une vingtaine d’événements que j’organise chaque année : formations de chiens de catégorie, belottes, marchés de Noël, vente de calendrier, cours d’éducation canine collectifs, fête des animaux…

Mais, avec le COVID, tout a été annulé et je me retrouve dans le désarroi le plus complet.

Par ailleurs, la détention de ces chiens de catégorie demande la souscription à des assurances complémentaires qui représentent un coût de plus pour le budget de l’association.

J’ai dû arrêter les sauvetages et, pour ne rien arranger,  c’est la loi des séries qui me tombe dessus.

Tous les chiens ont déclenché des pathologies en même temps.

Et l’association n’a aucun adhérent.


Aujourd’hui, c’est la première fois que je demande de l’aide. »
Voici quelques-uns des chiens que nous pouvons vous présenter sans risque.

Elko, exploité pour les combats et dépendant aux drogues dures

SOSALMA110221

Elko est un American Staffordshire Terrier de 11 ans.

Il a été malmené, exploité et drogué dans le seul but d'être performant pour des combats. A chaque victoire, son « propriétaire » ou plutôt son bourreau remportait de l’argent !

Carole nous raconte l’atroce processus de ces bourreaux.

«  Elko, comme de nombreux chiens de combat, a été rendu dépendant à plusieurs substances illicites. Puis son bourreau créé un manque en lui supprimant sa dose quelques jours jusqu’à l’heure de  l’ultime combat à mort.

Ils poudrent chiens et singes de cocaïne ou autres. En pleine crise de manque, ils se massacrent avec une telle sauvagerie pour assouvir ce besoin. Une cruauté sans nom…
 »

Elko en est sorti meurtri de tout son corps, supportant la douleur due à sa prise de drogue.

« Les vétérinaires  ne pouvaient quasiment plus l’endormir sans mettre sa vie en danger. »


Il a eu besoin d’une convalescence avec de nombreuses opérations et a rencontré des complications par la cicatrisation.  Un scanner avait révélé la présence d’un caillot de sang lattant près du lobe frontal, malheureusement inopérable.

« Le plus difficile à gérer pour moi a été le sevrage sans méthadone pour animaux. Pendant plus de 6 mois, j’ai dû gérer ses crises de manque. Il alternait les  périodes de dépression et d’agressivité.

Depuis, il vit avec moi au refuge, il est cette belle histoire, cette fusion. Il est devenu cet être doux, attendrissant rempli de reconnaissance. »


Malheureusement, depuis, son caillot s’est déplacé et entraîne des lésions ou tumeurs avec une pression sur le cerveau qui le mène à des pertes d'équilibre, des absences et des malaises répétitifs.

Il a besoin d'urgence d’une lecture plus poussée de son scanner par des spécialistes.
Juvamine, abandonnée et très malade

SOSALMA110221

Juvamine, à droite sur la photo, est un bouledogue français de 6 ans.

Elle a perdu récemment son frère Jupiter avec qui elle était fusionnelle et inséparable. Depuis, elle souffre de l’absence de son frère.

D’après les premiers examens, elle est atteinte du même mal que lui... un lymphome, un cancer du système lymphatique. Son frère a succombé en seulement 3 mois de cette maladie.

SOSALMA110221

Fira, maltraitée et affamée

SOSALMA110221

Fira a 10 ans. Elle vient d'une banlieue. Son maître a été incarcéré.
« Un couple d'éducateur canin l’avait en pension le temps qu'il sorte de prison. Mais ces derniers l’ont cloisonnée dans le noir et l’ont affamée, ainsi que d'autres pensionnaires de longue durée…

Là-bas, il y avait un charnier de chiens. Ils ne les nourrissaient pas.
Les autres chiens ont tous été saisis et replacés. »


Elle paie aujourd'hui les stigmates de son passé. Quand Carole l’a recueillie, elle pesait 8 à 9 kilos de moins.

Fira est atteinte d’infections urinaires à répétition qui, d'après les derniers examens, seraient annonciateurs d'un  cancer de l'utérus lié, entre autres, à une mauvaise stérilisation.  Elle doit subir une opération  mais Carole n’en a plus les moyens.

« Le vétérinaire m’a informé que c’est en l’ouvrant qu’ils verront si elle aura besoin de chimiothérapie ou de radiothérapie par la suite. »

 Athos, un chien de sécurité roué de coups

SOSALMA110221

Athos est un ancien chien de sécurité. Son propriétaire le rouait de coups et l’enfermait dans une cage, hors du temps de travail.

Athos a été ensuite placé dans une association refuge qui a fermé ses portes pour cause de mauvais traitements infligés par le gérant.

Il mange tout ce qu’il trouve tant il a manqué de nourriture. Il n’est jamais rassasié et peut manger du goudron, des tuyaux.

Il s’est mis à avoir des vomissements noirs et ses gencives blanches.

Une échographie abdominale  a montré une masse dans le pancréas.
Le vétérinaire suspecte un cancer. Il a maintenant besoin d’une biopsie pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

Athena, chien d’appât et reproductrice massive

SOSALMA110221

Athena est un American Staffordshire de 6 ans. Elle a vécu enfermé dans une cave pour la reproduction massive afin qu’elle donne naissance à des chiots élevés exclusivement pour le combat mais aussi comme chien d’appât.

En plus d’être une machine à chiots, Athena est également un appât.

Carole nous explique ce qu’est un chien d’appât.

« Cela consiste à ce que d'autres chiens s’entrainent au combat, sur eux, en les attaquant. »

Son corps est meurtri. Elle a de nombreuses cicatrices ainsi qu’une fracture conséquente au museau. 

« Peureuse et phobique des personnes car ils sont le reflet de souffrances, Athéna a su au premier instant où je l’ai délivrée de cette sordide vie qu’elle pouvait s'en remettre totalement à moi.

Elle ne connaissait pas les pavés des rues, elle avait peur de fouler le sol et de la lumière du jour qui lui faisait affreusement mal.

Elle s’est laissée porter jusqu’au train qui l’a mené loin de ses bourreaux. »


Aujourd'hui, elle souffre des stigmates de son passé. Elle est carencée. Sa dentition et ses os mal soudés ont provoqué des kystes et des abcès à répétition.

Sa mâchoire est déformée et décalée. Des dents ont dû être retirées mais maintenant c’est l’os de la mâchoire qui est touché.

Le vétérinaire suspecte un cancer de la mâchoire.

Caramel, enchaînée sur un balcon

SOSALMA110221

Caramel est un croisé staff de 6 ans qui a mené une vie d'esclavage enchaînée par sur un balcon par tout temps,  sans jamais sortir, et baignant dans ses excréments.

Elle a été utilisée comme une simple  reproductrice sur qui on ne jette aucune attention, seulement des coups.

A son arrivée, elle a été opérée pour une fracture des métacarpes,  une arthrodèse qui consiste à poser des plaques.

« Depuis 3 mois, ma dondon vit un enfer avec une telle combativité face aux traces du passé. Une portée qui se serait mal déroulée laissant des filaments dans son utérus qui, au fil des années, ont entraîné une infection avec un diabète avoisinant le coma diabétique.

L’opération s’est très bien déroulée malheureusement, après 48 h après sa sortie d'hospitalisation, elle fait au refuge une éventration de la cicatrice car son taux,  encore instable, a rongé les fils de suture par deux fois en moins une semaine.

Puis elle a fait une mammite gangreneuse ayant pour conséquence l’ablation de 2 mamelles.

Aujourd'hui, elle est stabilisée mais des adhérences se forment et la mèneront encore une fois sur la table d'opération.


Trois semaines d'hospitalisation pendant lesquelles je lui rendais visite 3 fois par jour pour veiller à ce qu'elle ne cesse de se battre comme elle a toujours su faire.

SOSALMA110221

Ma dondon est passée plusieurs fois à la frontière d’où on ne revient plus. Sa hargne de vivre a été plus forte que tout ! »

Des années pour se reconstruire et de lourds sacrifices

Le travail, de confiance, d’écoute, de patience, d’amour met parfois des années pour certains d’entre eux afin qu’ils retrouvent confiance en l’humain.

En effet, un défi lourd financièrement mais aussi sur le plan de l'investissement personnel car ses animaux demandent beaucoup de temps, de patience, de compréhension et d'amour. Tout ce dont ils ont été privés.

Carole est seule pour s’occuper d’eux. Elle conjugue vie professionnelle et son investissement auprès d’eux. C’est une vie de privation personnelle et familiale pour leur bien-être. C’est un dévouement total à eux.

Ses journées commencent à 5h du matin et se terminent à 1h du matin.

Elle les sort  8 à 9 fois par jour et leur donne à chacun une alimentation et une gamelle fournie adaptée à leur pathologie, à leur besoins et à leur fragilité.

SOSALMA110221

Comment fait-elle pour tenir bon depuis tant d’années ?

Grâce à elle et au travail de confiance instauré, ces chiens repassent les tests d’évaluation comportementale avec succès. Ils deviennent des chiens non dangereux.

Quand c’est le cas, Carole place ses protégés dans des familles uniquement dans un périmètre de 120 km pour pouvoir agir rapidement en cas de problèmes.

«  Je reste propriétaire de l’animal une à deux années pour suivre le nouveau binôme avec l’adoptant.

Ils ont l’obligation de me présenter le chien une fois par mois à l’association.

Tout au long de cette période probatoire, j’assure tous les frais vétérinaires.

A mon contrat, je joins un certificat de bonne santé mais aussi toutes les recommandations concernant le loulou ainsi que 10 séances d’éducation pour le passage de main au nouveau maitre. 

Je n’ai jamais fait payer des frais d’adoption sur mes bébés car j’estime qu’on ne peut pas fixer un prix sur un être vivant. 

Avec ce protocole strict mis en place avec les familles d’accueil et les adoptants, j’ai 100% de réussite. »


Pour les chiens non adoptables, ils mènent une vie de famille sous l’aile protectrice de Carole. Elle a développé avec certains d’entre eux un lien fusionnel qui s’est installé progressivement.

Elle a un profond respect pour eux même une fois qu’ils ont rejoint le paradis des chiens. Quand ils meurent, chacun est dans une urne.

Carole souhaite acheter un are supplémentaire de terre dédié au souvenir des chiens partis. Car chez Carole, ces chiens ne meurent jamais de vieillesse mais finissent par mourir de pathologie, de maladies déclenchées par leurs conditions de vie terribles avant de rejoindre l’association.  

« Après tant d’années, on ne s’habitue jamais à leur douleur ni à la douleur de leur départ pour toujours. 

L’empathie, le pardon et la reconnaissance voilà tout ce qu’ils m’ont appris pendant toutes ces années. Ils n’ont rien à apprendre de nous mais nous avons tout à apprendre d’eux.

C’est un combat du cœur, une victoire de l’âme. »

Aujourd’hui, c’est très difficile, physiquement, moralement et physiquement.
Pourra-t-elle se relever grâce aux clicoeurs ?  

C’est, avec beaucoup d’émotions, que nous terminons la rédaction de cette collecte, et avec une profonde admiration pour l’investissement et le combat de Carole.

3 500 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur aideront l’association à financer les soins vétérinaires de tous ses protégés.

SOSALMA110221
 

En soutien à

SOSALMA110221

ALMA RAS : Notre association se consacre essentiellement aux sauvetages de molosses en délai d'euthanasie souffrant de lourds traumatismes et pathologies liés à leur passé. Un combat mené par dévotion pour leur réhabilitation. Nos pensionnaires vivent dans une structure type familiale pour leur apprendre les règles essentielles pour une éventuelle adoption...  ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés d'ALMA RAS

SOSALMA110221 SOSALMA110221 SOSALMA110221 SOSALMA110221 SOSALMA110221 SOSALMA110221

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 50 commentaires)


Gadynette a posté le 02/03/2021 à 09h41

MILLE MERCIS POUR CE QUE VOUS FAITES POUR EUX (pensée à CARAMEL car j'espère que vous aurez plus de chance que moi...j'ai perdu mon braque allemand en deux mois de cette saleté de maladie)

Lune a posté le 02/03/2021 à 07h50

www.teaming.net/protect

Les loulous traumatisés vous remercient.

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 14h40

J ai pas de mots assez forts pour vous remercier toutes et tous pour tant de soutien pour mes bb
Grâce à vous de.par vos dons, partages et générosité de cœur... cette cagnotte va leur permettre d etre rapidement pris en charge
Malheuresement caramel multiplie les hospitalisations depuis une semaine liées à son diabète. Elle passe d hyper en hypo en quelques heures... cela est d ordre alimentaire.. je parcours avec elle de nombreux nutritionnistes pour trouver le régime qui lui conviendra
Elko a subi récemment l abblation d'une tumeur anale en plus de sa dégénérescence cérébrale je suis en attente du résultat de la biopsie qui s'annonce confirmée le premier prélèvement cancer sarcome type agressif
Opium à fait un choc anaphylactique du a la prise du galastop pour cesser ses grossesses nerveuses à répétition pour pour enfin la stériliser
Malcolm rott de 7 ans est condamné récemment par un cancer de la moelle épinière
Ma petite juvamine atteinte d'un lymphome se voit en plus accablé d un cancer de la peau
Les mots me manquent face à cette loi de série à me les prendre avec tant de violence
Impuissante à ne pouvoir les protéger du mal qui les ronge
Ils sont ma raison d etre sans eux je perds le contrôle de ma propre vie
Un combat qui me ronge car je suis faite pour prendre soin pas pour qu'on me les prenne ainsi

Lune a posté le 28/02/2021 à 09h52

Un coucou pour une bonne cause..
une agréable façon de lutter contre la corrida, en visionnant un court métrage..et si il vous plait, en votant pour lui.
Merci....bon dimanche avec notre ami FADGEN .



https://www.festivalnikon.fr/video/2020/1162?fbclid=IwAR3dCs1EhEf7rWsnUS6lIyyP9pHos2XQxUS9-zW-cfPHf9VE2zp4nuTyVRAame

Sylvie_16427 a posté le 27/02/2021 à 23h20

On y est arrivé : super !
J'espère que vous allez pouvoir proposer d'adhérer à votre association.

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 14h46

tres prochainement mille merci

Clicoeur_1814455003 a posté le 27/02/2021 à 16h43

Je me suis inscrite sur Teaming pour votre association. J'en ai parlé à une amie qui , je l'espère, va s'inscrire ce week-end. Moi, je suis déjà dans les 19. Je fais un petit don. Je ne peux pas plus. Mais heureusement on y est presque ! Courage Carole et toute mon admiration.

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 14h53

merci du fond du coeur pour toute votre aide merciiiiiiii

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 14h57

je vous remercie de m aider en tout plan j ai pas de mots assez forts pour tout cela

Lune a posté le 27/02/2021 à 09h09

merci @Olivia et Joëlle et toutes qui adhérez au TEAMING..
Je souhaitais atteindre au moins les 24 Teamers pour ce week end ..on y est presque..nous sommes 19 ..
Allez......les pauvres loulous et leur courageuse protectrice vous attendent tous et toutes !
C’est facile pour s’inscrire... n’ est ce pas Olivia ? Vous y êtes arrivée.. Bravo.
Lien ci dessous,

www.teaming.net/protect

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 14h59

du fond du coeur pour tant de generosite merci pour tout

Louise_19475 a posté le 26/02/2021 à 04h15

tres triste de voir que les malheurs continues pour vous Carol, j'espère que vous pourrez aider vos 3 chiens malades mais quand il y a un cancer les chances sont minces, encore un petit don pour faire avancer votre cause, vous etes l'ange des molosses , merci pour eux , louise

Carole Alma Ras a posté le 26/02/2021 à 14h17

Merci du fond du cœur pour mes protégés

Clicoeur_212560243 a posté le 25/02/2021 à 17h26

Bonjour, je suis très triste d'apprendre que vous avez 3 chiens gravement malades, Vous savez, il y a le laboratoire Jade Recherche qui vend des compléments alimentaires dont 1 qui a sauvé ma petite chatte atteinte de calicivirus et sida du chat, depuis que je lui donne de la phytococyanine, elle ne bave plus du tout alors que nous étions désespéré et pensions l'endormir, ce produit est le système de défense de la spiruline et associé à d'autres compléments alimentaires de ce laboratoire : immunocance, nonijade, il est possible de soigner de soigner les cancer des chiens , chats , vaches, chevaux...Vous pouvez demander davantage de renseignements en écrivant à jade.recherche@orange.fr.
Je vous remercie pour tout ce que vous faites pour adoucir la vie de ces chiens qui ont vécu tant d'atrocités. Annie association Au rendez-vous des animaux

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 15h01

bonjour je n arrive pas a trouver le produit si vous avez un lien
merci pour tout du fond du coeur

Clicoeur_988624959 a posté le 25/02/2021 à 16h30

Merci Évelyne pour les renseignements pour le groupe teaming je vais faire cela

Carole Alma Ras a posté le 01/03/2021 à 15h03

merci pour cette noblesse de coeur

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte