Merci pour ces 11 équidés !

Merci pour ces 11 équidés !
  • 93080
  • 11


Merci pour eux !

Manège de forains, centre équestre, marchand…Un passé d’exploitation, une destination finale commune : l’abattoir !

Cela aurait été leur destin si l’association Des Chevaux et des Ailes ne les avait pas recueillis.

« Les petits vieux, les handicapés, nous y sommes sensibles. C’est le moteur de l’association !

Ceux qui sont cassés ou usés par la vie. On ne peut pas les laisser après une vie de labeur.

C’est notre ressenti, notre combat, il nous est très personnel. »
nous confie Sandrine de l’association.

En recueillant ce type d’équidés, l’association est consciente des conséquences financières que cela engage.

« Nous n’avons pas choisi la facilité. Si nous avions choisi de recueillir uniquement de jeunes chevaux en bonne santé, cela nous coûterait moins cher. »

Actuellement, ils sont 11 cassés par la vie à vivre sous la bienveillance de l’association.

Ne disposant pas de refuge, ils sont tous placés en famille d’accueil.

Parmi eux, ils sont 7 à être non adoptables. Ainsi, ils resteront à la charge de l’association jusqu’à leur dernier battement de cœur.

Ils sont donc devenus les mascottes de l’association : Quibus Z, Hérisson, Big Bisou, Papyrus, Brunette, Adrénaline et Iris.

« Si nos familles financent l’alimentation, l’association finance les soins et l’équarrissage quand l’un d’entre eux décède malheureusement….

Et les soins sont nombreux et coûteux : traitements, maréchalerie, soins spécifiques, vermifuge… »


Habituellement, l’association peut compter sur ses adhérents, sur des dons ponctuels et sur la vente annuelle de calendriers pour financer les soins et les frais annuels de fonctionnement.

« Avec la crise sanitaire liée au Covi19, la priorité des gens n’est pas de faire des dons ni de sauver un équidé, ce qui se comprend totalement.

D’autant que notre sensibilité va vers des équidés « laissés-pour-compte, c’est-à-dire âgés, maltraités, handicapés, malades voire tout cela à la fois. »


Effectivement, l’association a pu constater une baisse des adhésions et des dons qui, aujourd’hui, déséquilibre ses finances et ne permet plus d’assurer les soins de ces laissés-pour-compte.

« Nous sentons bien que la crise a fait de gros dégâts au niveau des propriétaires d’équidés, des centres équestres, de la filière équine… Cela a énormément d’impact. »

Il y a les pertes d’emploi, de revenus, les séparations…

En conséquence, l’association est sollicitée d’autant plus pour de multiples urgences et pour des appels à l’aide pour des solutions de placement par des personnes qui n’ont plus la capacité d’entretenir ni de garder leur équidé.

C’est une dizaine d’appels qu’elle reçoit chaque jour.
Sur 365 jours, plus de 3 000 appels… Et parfois, ce n’est pas pour un cheval mais pour plusieurs…

« Nous avons dû hélas freiner les sauvetages pour ne pas mettre en péril ni en danger nos protégés déjà présents à l’association. »

Combien de victimes collatérales - ne serait-ce que parmi les équidés - aura fait ce COVID ?

Comme Papyrus Ceda, un cheval de selle de 35 ans.

11EQUIDES150421

Fourbures, léthargie, fonte musculaire, hirsutisme…

Voici les principaux symptômes de la maladie de cushing dont il est atteint. C’est un dysfonctionnement du lobe intermédiaire de l’hypophyse, une glande située dans le cerveau qui secrète des hormones.

Il est un des premiers sauvetages de l’association.

En raison de ses fourbures, il a besoin de visites régulières d’un maréchal-ferrant et d’un suivi vétérinaire.

Récemment, l’association a constaté qu’il mangeait peu et qu’il faisait des boulettes dans la bouche.

« Ils font souvent cela en guise de pansement. »

Il souffrait effectivement. Ses sinus étaient bouchés. Une trépanation des sinus en anesthésie locale a dû être effectuée.

« Ils percent les deux côtés des sinus pour faire sortir le pus. »

Le vétérinaire a profité de l’intervention pour réaliser des analyses pour la maladie de cushing qui s’est malheureusement amplifiée.

Papyrus a donc besoin d’un traitement à vie pour maintenir son bien-être quotidien.

Et Sandrine nous précise que le traitement pour cette maladie est particulièrement cher.

Quibus Z

11EQUIDES150421

Quibus est un cheval de sang Belge de 27 ans, sauvé en mars 2020. Il venait d’un centre équestre et il est arrivé chez un marchand pour l’abattoir. Le marchand l’a laissé trois semaines sans le nourrir !

A de nombreuses reprises, des particuliers l’ont acheté au marchand pour lui éviter ce triste sort. Mais, à chaque fois, c’était un retour à la case départ pour Papyrus.

Ses nouveaux propriétaires le ramenaient à chaque fois au marchand faute de ne pouvoir le monter comme ils le souhaitaient en raison de ses nombreuses pathologies.

L'Association a choisi de lui donner sa chance au regard de son âge, sachant qu'il n'intéresserait que très peu de personnes.

C’est ainsi que Quibus Z est arrivé à l’association, dans un état lamentable.

Il souffre de problèmes de peau, de problèmes cardiaques et d’un cancer de la peau.

11EQUIDES150421
 
11EQUIDES150421

« Sa remise en état est difficile car il faut y aller doucement et ce papynou a de lourdes pathologies et nous a fait quelques frayeurs. »

Il a besoin de gros soins vétérinaires pour le remettre en état.

« Au vu de son âge et de son problème cardiaque, l’opérer est bien trop risqué. Ce serait le tuer. »

Brunette

11EQUIDES150421

C’est une ponette de 15 ans. Elle tournait dans les manèges de forains. Ce qui lui reste de sa vie d’exploitation ? De l'arthrose…

Brunette est en plus malvoyante.

« Le vétérinaire ne se prononce pas sur l'évolution possible de ses yeux.

Par ailleurs, ses sabots poussent en pince probablement à cause d’anciennes fourbures. »


Brunette a besoin de soins de maréchalerie réguliers.

Linette, l’ânesse, Kalipette et Karma, les poneys

11EQUIDES150421

Karma

11EQUIDES150421

Kalipette

11EQUIDES150421

Vous souvenez-vous d’elles ? Les clicoeurs les ont sauvées de l’abattoir l’année dernière, avec Cookie !

Sans votre aide, Karma n’aurait jamais pu naître ! Car Cookie était pleine quand elle allait partir à l’abattoir.

Ce sont également les clicoeurs qui ont choisi son prénom ! Depuis Karma a bien grandi !

Les trois copines ont besoin de soins réguliers de maréchalerie et d’un suivi sanitaire.

Princus

11EQUIDES150421

Princus est un petit âne de 5 ans qui allait partir à l’abattoir.

Il a besoin d’être castré afin de pouvoir rejoindre une famille adoptante.

ADRENALINE ET IRIS :

11EQUIDES150421

Adrénaline à gauche, à droite Iris et Adrénaline

Adrénaline est une superbe comtoise de 11 ans sauvée par l’association. Elle est totalement aveugle du fait d’une uvéite plus jeune. Les vétérinaires n’ont pas pu sauver sa vue. Elle vit avec Iris, qui est un peu « ses yeux ».

Iris est un magnifique trait comtoise de 25 ans qui a été sauvée de la boucherie par notre association.

Elle est atteinte de la maladie du motoneurone qui nécessite un traitement quotidien et à base de vitamine E.

La maladie du neurone moteur est une affection neurologique dégénérative. Elle peut être la cause d’une perte de poids, de faiblesse, de tremblements et d’amyotrophie. Elle entraîne une atrophie des muscles.

Big Bisous

11EQUIDES150421

Big Bisou est un adorable trait boulonnais né en 1993.

« Nous ne savons que très peu de choses de son histoire, à parti qu’il avait été acheté sur une foire par un marchand afin d'être engraissé. L’association l’a alors racheté pour lui donner la chance de finir sa vie tranquillement.

Il était aveugle de l’œil gauche et voyait également très mal de son œil droit. Il était sociable avec tout le monde, humain comme animaux. Il était en famille d’accueil chez Audrey et sa famille près de Macon depuis plusieurs années et était l’une de nos mascottes.

Il est décédé le mois dernier d’une colique… »


Echo

11EQUIDES150421

La maman d’Echo est arrivée en France suitée de son poulain. Destinée à être utilisée comme "Nurse" pour élever un "champion", elle a été séparée de son bébé afin de nourrir un autre poulain.

Sa 1ére propriétaire, palefrenier du Haras où ils se trouvaient tous les deux, a adopté Echo, menacé alors de mort, et lui a sauvé la vie en l'élevant au seau de lait maternisé.

Suite à des problèmes personnels et familiaux, celle-ci n’a finalement pas pu le garder. Il a donc rejoint le troupeau de l’association.

« Malheureusement, Echo a développé des troubles du comportement lié au « poulain orphelin élevé par la main humaine » : absence de code équin, stress, crainte, peur de son environnement…

Un long travail avec un professionnel pour retrouver ses marques et ses codes équins était donc nécessaire.

11EQUIDES150421

Echo en pleine séance pour réapprendre les codes équins

« Il devait comprendre qu’il n’est pas un humain, qu’il l’accepte et que sa place est auprès d’autres équidés. Cela a porté ses fruits mais la facture de sa prise en charge professionnelle est malheureusement toujours en suspens. »

« Avec cette situation sanitaire et les difficultés financières que cela engendrent, nous sommes épuisés. L’impact économique, humain…et animal est terrible. »

Personne ne pouvait anticiper une telle situation.

La misère animale est déjà si présente… Mais ce COVID n’aura fait que renforcer et accroître cette misère et cette précarité animale.

« Si nous avons pu adapter en conséquence notre organisation, notre seule solution financière à très court terme était de puiser dans nos fonds personnels.

Si nous voulons continuer à pouvoir entretenir, soigner et protéger ce petit monde et continuer nos actions, nous avons besoin d’aide, de votre aide… »


La vie de ces 11 équidés en dépend ! Et celle des autres en attente de sauvetage également !

Ils ont frôlé la mort, ne les laissons pas être de nouvelles victimes !

2 900 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur aideront l’association à financer les soins vétérinaires, les traitements, les soins de maréchalerie, les vermifuges, l’intervention chirurgicale de papyrus ainsi que la remise en état psychologique et comportementale d’Echo.

 

En soutien à

11EQUIDES150421

DES CHEVAUX ET DES AILES : Voici une présentation de l'association Des Chevaux et des Ailes : "Nous sommes une association de type loi 1901, inscrite en sous-préfecture de Brignoles dans le Var, depuis maintenant plus de 3 ans. Cette association a pour but le sauvetage d'équidés destinés à l'abattoir. Nous sommes en constante relation avec des négociants de bestiaux et des éleveurs qui ont pour... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de DES CHEVAUX ET DES AILES

11EQUIDES150421 11EQUIDES150421 11EQUIDES150421 11EQUIDES150421 11EQUIDES150421 11EQUIDES150421

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 11 commentaires)


EVE a posté le 10/05/2021 à 08h44

BELLES VIES LES AMOURS !

Mireille_15995 a posté le 08/05/2021 à 08h50

Il faudrait finir cette fiche qui traine

Gigi a posté le 03/05/2021 à 14h04

Quelle cruauté, d'envoyer à l'abattoir tous ces chevaux qui ont servi l'homme pendant des années!

Lune a posté le 02/05/2021 à 22h58

Bonsoir à tous,
Quelques uns d'entre vous connaissent peut être l'histoire de Gibbs, ce magnifique malinois aveugle de bientôt 9 ans qu'on a pris en charge le 11 août 2019... Pour ceux qui ne le connaissent pas encore Gibbs nous à été transféré par une association après un an de travail infructueux.
Gibbs est un ancien chien de sécurité aveugle, à son arrivé il était toute la journée à tourner avec la gamelle dans sa gueule, n'acceptait pas le contact humain et il était impossible de ne serait-ce que songer à le sortir sans tout un attirail. Ça fait bientôt 21 mois qu'il est parmis nous et aujourd'hui même si il n'accepte pas du tout les étrangers, nous pouvons le toucher, que ce soit en le caressant ou en le manipulant, on peut également le brosser et aujourd'hui nous avons pu l'emmener au vétérinaire.
Suite à l'observation de l'œil gauche modifié de Gibbs ces derniers jour, il a vu un véto spécialisé en ophtalmologie aujourd'hui à 18h.
Le couperet est tombé, Gibbs a un glaucome consécutif à sa cataracte. Deux options nous sont proposées:
- traitement a vie avec des collyres, plusieurs fois par jour et à heures fixes, dans l'espoir que ça n'empire pas. Non seulement c'est hyper contraignant niveau horaires (malheureusement Gibbs n'est pas notre seul protégé et nous avons un planning de ministre) mais en plus cela nécessite une manipulation poussée sans garantie que ça se stabilise suffisamment.
- la chirurgie: enucléer les deux yeux du loulou ne nécessiterait qu'un post op de 12 jours, sachant que le glaucome touchera son second œil aussi à cause de la cataracte, contraignant pour lui pendant ce temps là (collerette et médicaments) mais il serait libre après.
En réfléchissant nous préférons la seconde option pour son confort, il est déjà aveugle et il n'y aura aucune différence pour lui !
Nous avons grand besoin d'aide pour financer la chirurgie, en effet la consultation spé nous coûte 51.20€ ce jour, le bilan pré opératoire (Gibbs a bientôt 9 ans et n'a pas vu un vétérinaire depuis bien longtemps) et les médicaments sont à 135.16 euros, la chirurgie coûte 555.60, soit un total de 741,96 !
Le glaucome étant une pathologie à évolution rapide, son opération est programmée mardi !
Le covid a complètement fragilisé le refuge, nous avons déjà perdu 3000 euros de pension ces 4 premiers mois de l'année et les caisses sont vides, actuellement le compte asso à 116 euros de disponibles.
Qui est partant pour nous aider ?
Paypal: lerefugedegrimlock@gmail.com
Chèques: le refuge de Grimlock, 20 la terre les fers, 88240 la Vôge les Bains
Cagnotte hello asso sécurisée: https://www.helloasso.com/.../colle.../gibbs-doit-etre-opere

Lune a posté le 02/05/2021 à 23h00

Pardonnez moi ce partage pour ce pauvre Loulou que je suis depuis longtemps....

ISABELLE_53021 a posté le 07/05/2021 à 07h03

Bonjour Lune.
J'ai participé à la cagnotte de Gibbs.
Où en est ce loulou, il a pu être opéré, vous avez pu obtenir la somme pour le soigner. Merci.

Lune a posté le 07/05/2021 à 09h45

Bonjour Isabelle,
Oui Gibbs a été opéré. Et normalement tout va bien...
Ce Loulou m’a beaucoup touchée...je l’ai suivi depuis que Philippe Toutenelle de GIAPA l’a sorti de fourrière..lui aussi un homme formidable !
merci au refuge de Grimlock qui a pris le relai et prend soin de lui . Il découvre la douceur la confiance grâce aux personnes exceptionnelles de ce refuge.
Merci Isabelle....souhaitons plein de bonheur à Gibbs.

Eurydice_0408 a fait un don de 10.00 le 29/04/2021 à 02h06

Merci pour eux ! Tendres pensées du Pacifique !

GLORIA204 a posté le 28/04/2021 à 17h06

Fait don pour ces loulous, je craque toujours pour eux.

Clicoeur_780791521 a fait un don de 5.00 le 28/04/2021 à 12h50

un don pour ses merveilles, espoir pour eux et l'association merci, corinne taroni

Gadynette a posté le 19/04/2021 à 08h21

mille mercis pour tout le travail formidable que vous faites pour tous ces animaux.

Anne_27401 a posté le 18/04/2021 à 11h27

Bonjour. Depuis le 2 janvier les associations de protection animale protection animale peuvent faire une demande d aide spéciale covid auprès de la DDPP. N hésitez pas à le faire. Courage et merci pour tout ce que vous faites

Sylviane_14831 a fait un don de 50.00 le 18/04/2021 à 10h57

Merci d aider ces pauvres animaux qui ont donné leur vie pour engraisser ldes humains trop égoîstes

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte