Merci pour les chats de Boule de Poils

Merci pour les chats de Boule de Poils
  • Partager
  • 141043
  • 52


Merci !

L’association Boule de Poils risque de fermer ses portes !

« Nous avons tout fait pour nous en sortir, mais aujourd’hui, sans aide, Boule de Poils risque de devoir tout arrêter ! »

Voilà les tristes mots de Martine, la présidente.

Pourtant, cette femme a toujours tout donné pour les animaux. Qu’ils soient chez elle ou dans la rue, Martine se démène jour après jour pour les aider.

Le problème : elle n’a plus les moyens d’aider !

****

Martine Tarda est une personne extraordinaire. Peut-être connaissez-vous déjà son histoire ?

80CHATS180222

Quand elle a fondé l'association, elle faisait la tournée des sites de nourrissage, chaque jour ! Elle nourrissait les chats remis en liberté, aux quatre coins des communes d’Incarville et de Louviers.

Les animaux abandonnés étaient trappés afin d’être soignés : stérilisation, identification et soin. Ensuite, les chats étaient accueillis à l’association en attendant de trouver leurs familles pour la vie…

Seulement, très vite, tout est allé trop vite…

« Il m’est arrivé de rechercher des animaux adoptés détenus dans de mauvaises conditions. Un chat vivait dans les toilettes, par exemple. Nous n’avons pas fait tout ça pour que les chats finissent n’importe où, ou soient tués. J’avoue que nous avons été prises dans un engrenage... »


Avec autant de chats, les services vétérinaires s’intéressent à elle…

Ils sont venus visiter ses installations à plusieurs reprises. Il a fallu faire des travaux, pour avoir les aménagements adéquats, comme le chalet que vous voyez ci-dessous, installé dans son jardin, et qui accueille aujourd’hui ses chats.

80CHATS180222

Pour Kim, une bénévole ponctuelle de l’association :

« Oui, Martine a beaucoup de chats. Mais, pour avoir travaillé ailleurs, toujours dans la protection animale, il n’y a pas photo. Jamais vous n’aurez des odeurs, jamais une litière sale… Chez Martine, c’est plus que propre ! »

Aujourd’hui, l’association compte environ 80 chats. Parmi eux, beaucoup de chats adultes.

80CHATS180222

L’intérieur du chalet, totalement aménagé pour le confort des chats : comme dirait Martine : « Chacun son appartement »

 
80CHATS180222

« Avec studio aménagé »

Pour la plupart, ils ont été accueillis à l’association après des sauvetages. Ils étaient errants, aujourd’hui, grâce à Martine, ils sont hors de danger.

Car c’est le but de l’association Boule de Poils, depuis toujours. Stopper la prolifération de chat. Il faut les stériliser, les soigner et identifier.

Ensuite, quand elle le peut, les chats sont proposés à l’adoption.

Pour les chats libres, Martine veille à ce qu’il soit nourri et en bonne santé.

C’est pour cela qu’en plus de ses journées bien remplies à l’association, Martine se déplaçait sur plus de 9 sites de nourrissage… Tous les jours !

Elle se déplaçait ?

Oui, ça, c’était avant… Avant que les caisses de l’association ne se vident.

Aujourd’hui, elle nous explique :

« Y aller tous les jours ? Je n’ai plus l’argent pour acheter des croquettes, ne peux pas les laisser mourir de faim, mais je n’ai plus d’argent pour me déplacer tous les jours. Je passe sur mes sites une fois par semaine. La nourriture n’est pas forcément de bonne qualité, donc les petits sauvages tombent malades. »


Martine fait tout ce qu’elle peut.

Avec son mari, il y a quelque temps, ils avaient construit des petits abris sur différents sites.

Cela permettait aux petits de s’abriter, de ne pas avoir froid, de ne pas être dehors, en danger.

La situation devient sérieusement préoccupante. Car il n’y a pas que les chats errant qui ont besoin de se nourrir.

80CHATS180222

Les adultes et les juniors de l’association ont également besoin de nourriture, d’attention, de soins…

Seulement, encore une fois, Martine n’en a plus les moyens…

80CHATS180222

Chance est un petit mâle de neuf mois. S’il a perdu son œil, c’est à cause d’un coryza…

La jolie petite chatte blanche que vous voyez là s’appelle Daisy. Elle est positive au sida du chat et a besoin d’un traitement régulier pour le diabète.

80CHATS180222

Filou n’a que 4 mois. Son coryza persiste, car Martine n’a pas les moyens de lui payer un traitement adapté…

80CHATS180222

Câlie est diabétique. Elle a besoin d’un traitement et d’une alimentation spécifique. Seulement les finances de l’association ne permettent pas ces achats.

80CHATS180222

Yoshi est une petite chatte d’un an et demi. Depuis qu’elle est bébé, elle est atteinte de coryza chronique qui nécessite des soins…

80CHATS180222

Moustique est noir, Canaille est tigrée. Ces deux amours ont été adoptés ensemble. Le propriétaire les a ramenés quelques jours plus tard…

Eux aussi, déclenchent des coryzas chroniques. C’est pour cela qu’ils ont été rendus à Martine.

80CHATS180222

Margot a dû subir une greffe de l’œil. A seulement 4 mois, elle a déclaré un problème à la cornée. Dans l’urgence, elle a dû subir une greffe de la cornée pour ne pas qu’elle perde son œil. Il faut éviter l’énucléation…

« Nous avons dû puiser dans nos derniers euros ! »

80CHATS180222

Martine et ses petits

Athéna et Apollon, deux frères et sœurs sont restés plus de 15 jours sous perfusion.

Malheureusement, ils ont perdu leur petite sœur Artémis et leur petit frère Jupiter, malgré tous les soins que les vétérinaires ont tenté de dispenser.

La mère, Martine, a été hospitalisée également plus de 3 semaines.

80CHATS180222
 
80CHATS180222

Cerise a été prise en charge avec ses bébés. Cette petite chatte était positive au calicivirus.

Il y a également Léa, une petite chatte tricolore qui a été trouvée par Martine. Elle était dans un état catastrophique… En plus d'avoir été lâchement abandonnée, cette pauvre petite puce a été prise dans un piège, dans des jardins...

« Une chose HORRIBLE, lorsque l'on sait la douleur que cette pauvre puce a dû endurer... »

Elle doit subir une opération d'amputation de toute urgence suite à une infection et sera ensuite placée en cage pendant 15 jours lors de sa convalescence post opératoire et sera sous antibiotiques pendant 3 semaines...

Il y a également Socrate. Un petit chat qui s'est fait percuté par une voiture… Il a dû être amputé.

80CHATS180222

Il y a également Julie, elle aussi amputée.

80CHATS180222

Il y a également Noiraude à 5 ans. Elle a énormément de mal à manger, car elle est atteinte de calicivirus.

80CHATS180222

Il y a également Friandise, Poopite, Macadamia, Aghate, Lolita, Bianka, Lupin, Pom-pom, Mya, Friandise, Emma.

Ou encore Bounty : ce pauvre petit avait du mal à uriner, car son urètre n’était pas assez grand. Il était de 0.2 mm au lieu de 2. Il souffrait énormément. Avant d’arriver à l’association, le pauvre n’avait pas l’alimentation adéquate… Il a dû subir une opération.

80CHATS180222

Vous ne trouverez ici qu’une infime partie des chats donc Martine s’occupe.

Sur place, c’est seule que Martine s’occupe des chats. Un travail qui lui prend tout son temps.

« C’est 24 heures sur 24 7 jours sur 7. Je n’ai pas de week-end, pas de dimanche de repos. Les chats ont besoin de moi, je ne peux pas les laisser comme ça ! »


80CHATS180222

« Imaginez le temps qu’elle passe à nettoyer les litières, les gamelles, les points d’eau ! Elle y met toute son énergie, seulement aujourd’hui, je comprends qu’elle puisse fatiguer… » nous écrit Kim.

Effectivement, à 66 ans, Martine fatigue. Elle aimerait voir le nombre de minous pris en charge diminuer, mais… C’est tout le contraire.

Victime de sa « notoriété », Martine trouve souvent des chats abandonnés chez elle. « Des cartons devant ma porte, des chats balancés, des chats déposés régulièrement, derrière mes volets… Je le découvre quand je les ouvre. Ça m’arrive régulièrement ! »

Cette année encore, de nombreux chatons sont arrivés à l’association… Certains étaient abandonnés, d’autre trappés puis recueillis.

Un chaton n’a pas les mêmes besoins qu’un chat adulte. Il faut lui apporter une attention toute particulière, car petits, ils sont encore fragiles. Idem pour l’alimentation. Il faut biberonner les petits toutes les deux heures…

Voici quelques familles recueillies…

80CHATS180222
 
80CHATS180222
 
80CHATS180222

Coryzas, calicivirus, opérations… Mais comment faire pour s’en sortir ?

Martine touche une faible retraite, environ 650 euros. C’est aujourd’hui la seule source de revenu de l’association…

Les dons sont rares, trop rares…

« Je n’ai plus rien. Si vous saviez le nombre de chats qu’on a dû laisser partir faute d’argent… Plus d’une dizaine. Ils avaient besoin de traitement que je ne pouvais pas leur offrir… Ça me brise le cœur encore aujourd’hui ! »

Chaque mois, rien qu’en croquettes et en litière, ce sont déjà 650 euros qui sont dépensés.

« Je n’ai plus rien. Non, ce n’est pas une façon de parler. Je n’ai plus de pâtée, je n’ai plus de croquettes, je n’ai plus de litières. Plus rien ! Royal Canin avec qui je travaillais ont cessé les envois, l’argent n’arrivant pas… Ils ont tout stoppé ! »

Et s’ajoutent à cela les frais vétérinaires : les vaccins contre le typhus, les traitements contre les coryzas, les rappels de vaccins, les stérilisations, les identifications, les urgences médicales…

« C’est simple, les vétérinaires me mettent dehors ! »

« Ils n’acceptent plus aucune prise en charge, même pour une consultation simple. Je ne vous parle pas des urgences ! Je ne suis plus la bienvenue… »

A l’heure actuelle, Martine doit régler ses dettes dans deux cliniques différentes.

L’une est à Louviers, la zone d’action de Boule de Poils, et l’autre, dans une ville voisine.

« Les dettes concernent les soins prodigués, les hospitalisations avec perfusion etc.

Nous avons également pris en charge les incinérations des chatons qui n’ont pas survécu…

Ces nombreux frais s’ajoutent aux frais quotidiens de l’association qui sont déjà très élevés durant cette période de l’année ou nous agissons sur le terrain pour stériliser les chats et chattes errantes, sauvetage de chatons et chats malades. Nous avons également des frais pour les chats à l’adoption… »


Mais alors, que faire ?

Aujourd'hui, Martine ne peut tout simplement plus continuer sans aide. Si la dette vétérinaire n'est pas soldée rapidement, l'association n'aura plus aucun autre choix que de fermer ses portes.

Elle laissera derrière elle plus d’une centaine de chats errants, sauvages, sociabilisés… Eux non plus, n’auront plus rien !

La priorité pour Martine, c’est de rembourser les deux vétérinaires. Il faut que les loulous présents à l’association puissent recevoir leurs soins !

Ensuite, l’objectif est de baisser progressivement les prises en charge au sein de l’association… Martine est à bout, Martine est fatiguée…

Elle a besoin d’aide, et vite ! Ses chats ne doivent plus mourir !!

80CHATS180222

Martine, avec le petit Nougat retrouvé dans une poubelle

4 000 euros sont nécessaires pour cela !

Vos dons et appels du cœur aideront Martine et son association à rembourser les grosses factures accumulées dans les différentes cliniques. Cela permettra d’empêcher la fermeture définitive de Boule de Poils.

Merci les Clicoeurs !

 

En soutien à

80CHATS180222

BOULE DE POILS : L'association Boule de Poils a pour objectif de lutter contre la prolifération des chats errants non stérilisés.  ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
BOULE DE POILS

80CHATS180222 80CHATS180222 80CHATS180222 80CHATS180222 80CHATS180222 80CHATS180222

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 52 commentaires)


Emmanuel_3297155 a posté le 12/05/2022 à 18h41

Bonjour à tous, pourrait-on avoir des nouvelles de l'association Boule de Poils et de son travail magnifique. Peut-elle encore continuer ses activités.

HENNY a posté le 12/05/2022 à 17h31

Ce dossier a pris beaucoup trop de temps ! Il est enfin fermé et j'espère qu'il n'est pas trop tard pour tous vos clients !
C'est tellement triste ! !!

Clicoeur_349068826 a posté le 12/05/2022 à 11h16

ON VOUDRAIT AVOIR DES NOUVELLES, SAVOIR SI MARTINE S'EN SORT AVEC LA COLLECTE ET SI CA VA MIEUX, MERCI D'Y PENSER

RICHEZ_69715 a posté le 30/03/2022 à 19h13

A ENFIN
BONNE ROUTE A TOUS

Agathe a posté le 28/03/2022 à 14h21

Très Chère Martine Merci Encore Merci Oui Pour Vos Très Chers Petits :)

Anne_3296176 a posté le 27/03/2022 à 21h29

Formidable, merci à celui ou celle qui a soldé cette collecte

Clicoeur_268226988 a posté le 27/03/2022 à 20h32

pourquoi n'arrive-t-on pas à solder cette fiche, je viens de donner 50€ il en reste autant, je ne peux faire plus


merci à celui ou celle qui va cloturer

Clicoeur_336916931 a posté le 27/03/2022 à 12h25

Un petit appel du coeur, allez on va y arriver aujourd'hui, encore un effort.

Clicoeur_951275782 a fait un don de 20.00 le 27/03/2022 à 08h21

courage on est là !

RAS a posté le 26/03/2022 à 18h08

dernière ligne droite cette cagnotte devrait être cloturée ce week en !

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte