Merci pour lui !

Merci pour lui !
  • Partager
  • 89607
  • 45


Merci pour Rocco !

Rocco avait une maîtresse. Il vivait à ses côtés, dans le secteur d’Espaly-Saint-Marcel, en Haute-Loire. Hélas, cette dame est tombée gravement malade. Elle a dû quitter sa maison… DÉFINITIVEMENT !

Sa famille n’avait ni la capacité, ni l’envie d'accueillir  Rocco. C’est pourquoi, il s’est retrouvé à la rue.
Une dure réalité pour lui, qui avait jusqu’alors, un toit, une maîtresse et tout l’amour du monde.
« Il avait l’habitude d’être dorloté, d’être nourri, d’être en sécurité ! Du jour au lendemain, on l’a privé de tout ! »

Sans aucun repère, il a dû se battre pour survivre. Allant de maison en maison, il cherchait désespérément de quoi remplir son estomac.


Et puis, un beau-jour, Rocco s’est rapproché d’un container à poubelle. Il tournait autour, cherchant quelque chose à se mettre sous la dent. Au même moment, un homme, chaussé de chaussures de sécurité vide ses ordures.

Mais qu’arrive-t-il ? La présence de Rocco le gène ? L’homme est-il de mauvaise humeur ?


L’homme assène un coup au pauvre chat sans défense.
Le choc est violent, à tel point que le chat est blessé… Son humérus est brisé.



Rocco ne comprend pas pourquoi, mais il sait qu’il est en danger. Il s’enfuit, hurlant de douleur.

La douleur est forte, mais l’envie de vivre est plus grande encore. Le chat recherche désespérément un endroit pour se cacher, pour se mettre en sécurité.

Il trouve enfin cet abri dans une cabane pour chevaux. Elle est remplie de foin, où il se blottit, transi de peur et choqué par ce qu’il vient d’arriver.
C’est là qu’il attendra… Espérant qu’on le trouve et qu’on lui vienne en aide.

Un dimanche matin, une dame nommée Séverine le trouve. En rendant visite à ses chevaux, elle tombe sur cette petite boule de poil, apeuré et recroquevillé sur lui-même.

Après avoir mené son enquête et interrogé les habitants du village, Séverine apprend la terrible histoire.

Au milieu du foin, Rocco ne peut pas bouger.
Séverine parvient à l’attraper sans effort. Elle ne perd pas de temps et appelle la clinique vétérinaire. Rocco est amené en urgence, afin d’être pris en charge. L’association Le Jardin Des Chats est contactée.

Dans un premier temps, le chat est placé sous anti-inflammatoire et sous perfusion. A première vue, Rocco semble avoir une dizaine d’années. Il aurait tenté de survivre dans la rue pendant de longs mois…

Son état est alarmant.
Cachectique et complètement déshydraté, Rocco ne pèse qu’1,8 kg.
En plus de ça, le chat est couvert de puces et de tiques.

A cause de la crasse collée à ses poils, le vétérinaire est obligé de lui donner une douche.

« Il était tellement pouilleux… L’eau l’a soulagé des irritations de sa peau. Elles sont apparues à causes des parasites. »

 « Son apparence témoigne d’un passé compliqué. »

Le vétérinaire découvre que Rocco n’est ni castré, ni identifié. Ses oreilles sont déchiquetées, il n’a plus qu’un tiers de sa queue…

Son état de faiblesse ne permet pas une intervention immédiate. Avant de tenter quoi que ce soir, le vétérinaire préfère que Rocco reprenne des forces.

En attendant, il reste à la clinique en observation.
Il devra d’ailleurs y attendre patiemment avant son opération...