Merci pour les 45 animaux du refuge des oubliés !

Merci pour les 45 animaux du refuge des oubliés !
  • 85050
  • 26

 

Merci pour eux !

***** Des nouvelles du refuge des oubliés 07 04 21 *****

"Merci encore pour votre aide, grâce à vous, nous allons pouvoir honorer nos factures vétérinaires pour février et mars, et recommencer un peu plus sereinement la vie de l'association avec de nouveaux sauvetages à venir très prochainement je pense ! 

Le mois de mars a été une nouvelle fois difficile puisque nous avons perdu notre belle Kelly malgré nos efforts  pour la sauver. 


Nous donnons des nouvelles très régulières à nos parrains-marraines ce qui nous permet d'avoir une relation forte avec eux, malgré cela,  tous ont souhaité continuer à parrainer dans notre association.

Leur soutien nous est tellement indispensable.

Côté bonne nouvelle, nous avons eu 4 adoptions ce mois-ci, dont la belle Bianca, c'était inespéré !  Elle qui a passé des années enfermée dans un box sombre dans ses excréments et qui a quasiment perdu la vue. Elle a egalement un mélanome sur la tête..

Connaissant bien le profil habituel des demandes  d'adoptions, je m'étais fait une raison pour elle et je ne l'avais même pas proposée.. Et, pourtant, un couple habitant à quelques km est venu visiter le refuge et a complètement craqué pour elle, et la belle à rejoint un copain et vie désormais en semi-liberté dans 40 hectares !"



*****

45 animaux : 32 équidés, 6 chèvres dont 4 chevreaux, 2 oies et des chats.

C’est le nombre de protégés au Refuge des Oubliés.

40 000 euros, ce sont les frais nécessaires pour prendre soin d’eux chaque année.

Cynthia, sa présidente, nous a lancé un appel de détresse fin 2020, en pleine macabre série de mutilations des équidés, en plein COVID.

2020, une année tellement difficile…

« Je suis fatiguée. Fatiguée des nuits que je passe à la fenêtre, les volets ouverts à l'écoute du moindre bruit qui pourrait être suspect. Nous avons fermé tous les prés en bord de route et nous avons parqué tous nos protégés. Impossible de rentrer tout le monde en box.

Chaque matin, la peur au ventre, je vais compter les équidés, les 32 , un par un...

Cela me terrifie toutes ces vies arrachées avec tant de monstruosité et de lâcheté. Et nous avons tous la même question : pourquoi ? Pour qui ? Des rituels sectaires, un défi, des actes de vengeance ou ceux d'un psychopathe ?

Il y a eu plusieurs cas de mutilations dans un rayon très proche du Refuge, dont une à 7 kilomètres du refuge, c'était la jument d'un club d'attelage. Elle avait 11 ans. Comme pour les autres, ils lui ont coupé une oreille et les parties génitales. Encore une fois, je suis horrifiée par ces actes inqualifiables.

Une chose est sûre personne n'est à l'abri ! Que ce soit les particuliers, propriétaire de chevaux, ou les professionnels.

Je décide alors de ne plus rien publier sur les réseaux, ni sur Internet, je refuse les articles dans les journaux, je ne mets plus un seul dépliant du Refuge, nulle part.

Nous ne savons pas comment ces monstres choisissent leurs victimes, et pour l'instant, en plus de tout ce que nous avons mis en place, c'est la seule façon que nous avons trouvé pour les protéger. »


La crainte, la peur, l’insécurité vient clore l’année 2020.


L’association existe depuis 7 ans. Auparavant située dans le sud-ouest, elle est maintenant implantée en Bretagne, depuis 1 an et demi. Alors comment se faire connaître dans le secteur, sans aucune communication ?

D’autant plus que l’arrivée de Cynthia et de son refuge n’a pas été perçue d’un bon œil, dans la région...

« Nous étions et sommes encore parfois perçus comme la bête noire dans cette région d’élevage, de chasse et qui comptabilise de nombreux abattoirs.
Ici, beaucoup de gens de la région travaillent dans les élevages et les abattoirs. »


Mais ici, comparé au sud-ouest, l’association dispose de 20 hectares de terre supplémentaires pour le même prix.

Aujourd’hui, les 45 animaux s’épanouissent sur 30 hectares de terre.

Et le COVID…

« Cela a stoppé toutes les manifestations et les possibilités de promouvoir notre association. Les retombées sont évidentes, nous n'avons plus aucune demande d'adoption, peu de bénévolat, et les dons se font rares tandis que les factures alimentaires et vétérinaires, elles continuent. »

Fin 2020, le compte de l’association n’avait pas la provision suffisante pour la moitié des factures à régler.

15 000 euros c’est ce que rapporte la dizaine d’événements organisés par l’association pour collecter des fonds.

Habituellement, l’association organise 4 à 5 lotos par an qui réunissent à chaque fois 300 à 400 personnes, 3 à 4 vide-greniers, des brocantes, la vente de muguet le 1er mai et est présente sur des stands lors de salons.

L’association peut compter sur ses fidèles adhérents, ses parrains et marraines, et sur les fonds accordés chaque année par la fondation 30 millions d’Amis.

Mais, en 2020, avec l’annulation des manifestations, les 15 000 euros collectés habituellement ne sont pas rentrés dans les caisses de l’association.

Le seront-ils en 2021 ? Pour l’instant, la tendance n’est pas positive.

Les fonds de la fondation et des adhésions ne suffisent malheureusement pas à financer les 40 000 euros annuels.

« Je ne sais pas comment nous pourrons nous en sortir si vous ne nous venez pas en aide.

Je suis épuisée de sans cesse devoir trouver des solutions dans une année si dure où rien n'est envisageable. »


Cynthia nous parle de ce qui l’a animé et qui l’anime toujours malgré ces difficultés.

« J’ai appris toute petite que le cheval se mangeait… Je me suis dit que, quand je serai grande, je les recueillerai.

Au tout début, je pensais que l’abattoir était la pire chose qu’il pouvait leur arriver.

Mais après, j’ai découvert des situations terribles.

Mon premier sauvetage est un troupeau de 8 chevaux abandonnés dans un champ par un propriétaire parti vivre à l’étranger. En arrivant sur place, 3 d’entre eux sont morts, 3 autres était en train de mourir. »


Cynthia se rend alors compte qu’il y a beaucoup d’équidés, à l’abri des regards, en train de mourir abandonnés ou négligés, faute de nourriture, d’eau et de soins.

« Je reçois un appel chaque jour pour me signaler un équidé abandonné. »

Depuis elle a choisi de mener son combat pour eux. Pour ces oubliés. Elle donnera d’ailleurs ce nom au refuge.

Elle recueille ceux abandonnés, livrés à eux-mêmes. Ceux qui demandent beaucoup de soins et de traitements, parfois à vie, une alimentation spécifique, des opérations...

D’où des frais annuels conséquents.

« De nombreuses personnes idéalisent notre activité. Quand ils viennent nous voir, ils voient des chevaux libres dans les pâtures, l’herbe est verte. Mais derrière c’est une autre réalité. C’est difficile, humainement et financièrement. »

Comme elle tient à le rappeler, l’association n’est pas un loisir pour elle.

« C’est notre combat à nous, notre cause même si ce n’est qu’une petite goutte. Parfois on a l’impression de ne servir à rien tellement il y a d’équidés en détresse, partout. »

Elle mène une vie de sacrifice par conviction. Moins de temps accordé à ses enfants, jamais de vacances, entre autres.

Oui parce qu’à côté de l’association, Cynthia est maman et horticultrice.

Elle gère l’association avec son mari.

45ANIMAUX120321

Cynthia est particulièrement gênée de faire appel à nous pour une collecte.

« Je ne le fais pas pour moi mais pour eux. Je suis leur voix Si j’en viens à faire cela, c’est que je n’ai pas d’autres solutions. »

Son combat pour ces oubliés est admirable.

Ces oubliés, nous vous en présentons quelques-uns.

Horinca

45ANIMAUX120321

« Le regarde vide, résigné. Elle prend place dans son box complètement soumise à l’homme, sans même sembler se poser de questions sur son nouvel environnement.

Son état de santé semble préoccupant, elle est maigre avec un gros ventre, le poil terne mais surtout elle semble être en détresse respiratoire. Sa respiration est plutôt bruyante avec une grosseur au niveau de la paroi nasale.

Au début, j'ai pensé à une tumeur mais, très vite, nous avons pu constater qu'il s'agissait en fait d’une ancienne fracture avec une consolidation osseuse déformée.

Je m'aperçois également qu'elle a du mal à s'alimenter correctement. Elle refuse le foin mis à sa disposition.

Je rappelle le vétérinaire qui revient faire un soin dentaire, et là c'est la stupéfaction : tout le côté droit était un massacre.

Des dents sont restées dans la main du vétérinaire : beaucoup étaient déjà tombées ou cassées.

45ANIMAUX120321

Qu'a-t-elle vécu pour se retrouver dans cet état-là ? Elle seule en a le lourd secret.

Rapidement, je cherche à retracer son histoire et je suis effondrée en ouvrant son carnet de santé et en comptant le nombre de saillies qu'elle a subies. »


Horinca est née d'un crack, le favori d’une écurie de chevaux de course. Elle a eu, elle aussi, une carrière de courses, puis à 5 ans, elle est devenue poulinière.

Elle a eu son premier poulain puis l'année suivante, le deuxième, encore un autre l'année d'après et c'est en tout 19 saillies qu'elle a dû subir pour sa rentabilité.

C'est ainsi qu'elle a donné naissance à 19 poulains pour le plus grand plaisir de ses propriétaires. Horinca appartenait à plusieurs entreprises dont chacun en détenait des parts.

Aujourd'hui, elle a 25 ans, elle est déformée, cachectique, boiteuse et souffre d'arthrose...

« Elle semble apprécier mes caresses, je dirai même les découvrir. Elle est très attachante.

Au quotidien, elle a besoin de traitements, elle découvre les soupes de granulés qui lui permettent de se réalimenter et le bonheur d'une caresse tout simplement. Je suis heureuse qu'elle soit avec nous, elle mérite une belle retraite, sa vie à autant d'importance que toutes les autres vies ! »


Quenoa

45ANIMAUX120321

« Un marchand de la région me contacte et me dit qu'il a un cheval à me donner.

C'est ainsi que nous avons pu prendre en charge Quenoa née en 2004. Il est en mauvaise état, il a une grosse plaie au niveau des jarrets, mais surtout il est en grande détresse respiratoire, il tousse, il mouche, il va chercher sa respiration très loin. J'appelle le vétérinaire en urgence qui le met sous antibiotique et corticoïde car il y avait urgence.

Aujourd'hui, il commence à aller un peu mieux mais il a refait une nouvelle crise récemment et nous avons dû le transférer dans un nouveau pré avec un maximum d'herbe.

Il a besoin d’un traitement et d’une alimentation adaptée quotidiennement. »


Etoile

45ANIMAUX120321

« Son regard vide en dit long sur son histoire... Elle a été abandonnée, elle est maigre, très affaiblie.

45ANIMAUX120321

Infestée de parasites, elle se gratte jusqu’au sang.

45ANIMAUX120321

Après un bilan vétérinaire complet et des soins de dentisterie, elle a également vu l'ostéopathe en urgence, car elle était complètement bloquée au niveau du bassin.

Une analyse sanguine a diagnostiqué le syndrome de cushing.

Étoile est brisée, elle est anorexique, nous n’en sommes qu'au début. Elle réapprend à s'alimenter et à en avoir envie, surtout.

Elle a besoin d'un suivi vétérinaire régulier ainsi que d’un traitement quotidien à vie. »


Ikavale

45ANIMAUX120321

« Nous l’avons pris en charge à la demande de notre vétérinaire très inquiet par son état général.

Ikavale est maigre et a de gros problèmes de locomotion.

Elle est fourbue et rester debout est tout simplement très difficile.

45ANIMAUX120321

Depuis son arrivée, je ne compte plus le nombre de visites vétérinaires et de maréchalerie.

Nous avons mis en place de nombreux protocoles de soins. Nous lui avons fait poser des fers orthopédiques suite aux radiographies et cela semble lui redonner un peu de mobilité.

Nous savions que le chemin sera long, mais à 16 ans, nous comptions bien la remettre sur pieds !

Malheureusement, Ikavale nous a quittés il y a peu de temps… »


Bianca

45ANIMAUX120321

« Nous avons reçu un signalement pour cette petite puce qui vivait enfermée dans un box très sombre, dans ses excréments, envahis de rats, à l'abri des regards depuis très longtemps visiblement, sans pouvoir ne serait-ce que passer la tête dehors et respirer l’air frais.

45ANIMAUX120321

Elle ne connaît rien du monde extérieur. Elle a des mélanomes un peu partout, dont un assez gros sur la tête, c'est plutôt rare à cet endroit. Ce sera à surveiller mais il n’y a malheureusement rien à faire.

Elle est borgne.

Je n’ose imaginer ce que cette jument a pu vivre et combien de temps elle est restée enfermée dans ce box.

Nous l’avons emmenée dans son paddock pour commencer progressivement à lui rendre sa liberté. »


Dartagnan

45ANIMAUX120321

« Il y a quelques jours, les membres du refuge se sont cotisés pour racheter Dartagnan, 28 ans, qui a passé la majorité de sa vie, enchaîné, à tourner en rond dans un manège à poney.

Il est maigre, son bilan sanguin n'est pas très bon, il a beaucoup de carences.

Il est sous traitement. Mardi nous lui avons fait un autre bilan sanguin pour voir l’évolution. Nous attendons les résultats.

Comme je le redoutais, les dents qui lui restent, sont très abîmées, cassées.

Il a besoin de foin en copeau car il est incapable de manger du foin autrement. Je pense qu’à 28 ans il a donné tout ce qu’il a pu, sa gentillesse, sa santé, la privation de liberté.

Encore un de plus qui n’a jamais été considéré, il a été traité comme un simple objet toute sa vie.

Nous ferons tout pour lui offrir les soins, l’attention et l’amour dont il a dû tellement manquer !

L’abolition des manèges à poneys il y a quelques jours, est une victoire. Il était temps ! »


Simba

45ANIMAUX120321

« Petit Simba a été pris en charge le mois dernier avec trois autres chevreaux issus d’un élevage laitier.

Ils sont retirés tout de suite à leur mère et partent pour l’engraissement pour en faire des rillettes notamment.

Mais faute de sevrage et d’absence de biberonnage, beaucoup meurent.

Il n’a pas dû avoir de colostrum ou du moins pas en quantité suffisante.

Pendant trois semaines, nous l’avons alimenté à la seringue et mis sous perfusion avec vitamines. J'ai pensé au pire mais, aujourd'hui, il va un peu mieux. »

45ANIMAUX120321

Tous les autres ont été, eux aussi, des oubliés.

Mais Cynthia les a sortis de l’ombre.

L’attention, l’amour, les soins, la liberté voici ce qu’elle souhaite leur offrir à tous.

Ici, c’est le combat de Cynthia pour ces oubliés que souhaitions mettre en lumière.

Oui nous allons vous aider Cynthia, pour eux, pour que vous puissiez leur donner les soins, les traitements et l’alimentation dont ils ont manqué et dont ils ont tant besoin aujourd’hui.

« La raison de notre combat en cette période difficile, ma motivation à moi, ce sont eux ! »

3 500 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur aideront l’association à financer les soins vétérinaires, les traitements et l’alimentation de ces 45 oubliés.

Leur espoir, c’est vous, les amis des animaux !

 

En soutien à

45ANIMAUX120321

LE REFUGE DES OUBLIES : Le Refuge des Oubliés est situé à Langonnet dans le Morbihan entre Lorient et Morlaix. Association loi 1901 reconnue d'intérêt général, les dons versés à l'association donne droit à réduction fiscale. Créer est présidée en 2014 par Cynthia Jouglas l'association prend en charge uniquement des equides victime de maltraitance ou en état d'abandon. Des Oubliés.. qui meurt à... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de
LE REFUGE DES OUBLIES

45ANIMAUX120321 45ANIMAUX120321 45ANIMAUX120321 45ANIMAUX120321 45ANIMAUX120321 45ANIMAUX120321

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 26 commentaires)


Clicoeur_1237008670 a posté le 09/04/2021 à 13h40

Narine 18060
Moi c'est ninette et ils ne se quittent plus tjrs ensemble

Gadynette a posté le 08/04/2021 à 08h53

merci pour les bonnes nouvelles et les moins bonnes hélas.....

Sylvie_18665 a posté le 07/04/2021 à 20h26

Merci de nous donner des nouvelles, qu'elles soient bonnes ou moins bonnes. Désolée que vous ayez perdu Kelly, c'est très dur de voir un cheval mourir mais heureusement il y a des belles histoires à venir pour les 4 adoptés. bonne continuation à vous, vous faites une action extraordinaire pour chacun de ces oubliés en souffrance.

Lune a posté le 06/04/2021 à 08h08

Un dévouement, un refuge exceptionnel pour tous ces animaux gravement abîmés par la vie...par les humains .
Merci à vous d’exister !

Giusi a posté le 04/04/2021 à 22h56

Ce refuge est dans mon département et aujourd'hui j'y suis allée avec 2 amis. Nous avons pu voir tous les chevaux, ânes et biquettes, tout ce petit monde était au pré, paisible. L'endroit est tranquille, idéal pour un refuge d'équides. Ils ont de la place... Cynthia n'était pas là, dommage. J'y retournerai un jour pour la saluer.

Clicoeur_1237008670 a posté le 30/03/2021 à 16h48

Superbe association je suis 1 marraine et je voudrais tellement faire plus je vous ai ft 1 petit don de 20 euros .
Courage à vous

Nadine_18060 a posté le 31/03/2021 à 10h55

oui je suis d accord avec vous et jesuis marraine aussi chez eux d une petite ninon

Clicoeur_302277656 a posté le 05/04/2021 à 19h51

Savez vous si ils ont un compte teaming svp ?

Nicolaix a posté le 28/03/2021 à 08h20

petit appel du coeur pour tous ces oubliés qui ont souffert et souffrent encore ! merci de si bien vous en occuper

Ship's a posté le 23/03/2021 à 13h29

J'ai rejoint teaming.

Dominique a fait un don de 30.00 le 22/03/2021 à 00h53

Ma contribution pour vous aider dans votre admirable travail courage à vous

Julie_73632 a posté le 19/03/2021 à 21h30

Parce que je les ai connu quand ils étaient dans le sud-ouest et que j’ai vu leur passion et détermination pour venir en aide à tous ces malheureux, j’ai fait un don ce soir. Courage à vous et plein de bisous à toute la famille.
Julie

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte