Merci pour eux !

Merci pour eux !
  • 171120
  • 15



Merci pour Indien, Kinder, Holly, Eglantine, et Vulcain !

Ils auraient dû finir leur vie dans un abattoir, étourdis puis égorgés et découpés sur la chaîne de la mort avant de rejoindre les étals de supermarchés et les stands de charcuterie artisanale.

Audrey de l’association Ecurie SC – Centre d’Epanouissement pour Equidés nous a contactés car la situation est très difficile, pour elle et pour ses protégés rescapés de la mort.

Le terrain et la maison qu’elle louait en tant que particulière dans les Alpes-Maritimes, ont été vendus, Audrey devait alors quitter ce lieu de plénitude avec tous ses équidés en décembre 2020.

Après de longues recherches et beaucoup d’angoisse par peur de se retrouver sans solution pour accueillir ses protégés, Audrey a finalement trouvé des terrains.

« Malheureusement, la tempête Alex a ravagé les terrains pour lesquels nous nous étions positionnés. »

Un sacrifice humain et financier par amour des animaux

C’est alors, par dépit, qu’Audrey et ses protégés sont arrivés sur un nouveau terrain de 1,6 hectare le 1er janvier.

« C’est une structure âgée d'une quarantaine d'années utilisée comme centre équestre et lieu d'élevage durant les vingt dernières années.

Il a fallu s'accommoder de la vétusté et du manque d'entretien évident le temps que les beaux jours reviennent.

5EQUIDES090421

C'est ainsi que les chevaux se sont retrouvés dans des parcs boueux.

5EQUIDES090421

Et moi, dans une petite maison de 30 m2 délabrée, fissurée, à la toiture fortement endommagée, sans isolation ni douche. »

5EQUIDES090421

Alors Audrey a dû louer en parallèle une petite maison. Elle se retrouve donc avec deux loyers à payer chaque mois.

A terme, elle souhaiterait vivre sur le terrain mais, avant cela, ne nombreux travaux devront être effectués.

Sa priorité : le bien-être de ses équidés. Ils sont 5, 4 ânes et 1 poney.

« Les beaux jours sont enfin revenus et les travaux ont pu commencer grâce à un formidable élan de solidarité. Des gens ont été touchés par l’engagement et la situation de l’association dans ce lieu vétuste et se mobilisent pour lui venir en aide, dont des entrepreneurs.

5EQUIDES090421

L'accès dangereux qui m'empêchait de rejoindre la ville lors des jours de pluie a été sécurisé.

5EQUIDES090421

Des restanques ont été terrassées.

5EQUIDES090421

La toiture a été isolée.

Aujourd'hui, la structure n'a plus du tout le même aspect. »

5EQUIDES090421
 
5EQUIDES090421

Il nous reste encore à détruire d'anciens abris, passer la pelle sur certaines restanques, les consolider puis reconstruire de nouveaux abris. Refaire les toitures des boxes qui seront transformés en deux grandes stabulations en libre accès. »

Chaque jour, en plus du nourrissage et des soins à ses protégés qu’elle effectue seule, elle avance ces travaux, du matin jusqu'au soir, pour que cela avance, toujours dans le but de sécuriser le terrain, avec espoir de pouvoir rouvrir ses portes prochainement.

« Mais le temps passé pour la rénovation est du temps que je ne consacre pas à mon activité professionnelle. J'étais en reconversion dans l'agriculture, avant le déménagement, cela faisait un an et demi que je m'y préparais.

Ma situation personnelle est devenue difficile, chaque euro est dédié à mes protégés pour leur foin, leurs compléments et leurs soins. »


En cette période de cessation d’activité, Audrey nous confie qu’elle touche seulement le RSA.

Pour financer l’association, Audrey compte sur les dons ponctuels, qui varient en fonction des périodes et qui sont moins réguliers avec la crise sanitaire, et sur ses fonds personnels.

Quel sacrifice de vie à la fois personnel et financier !

« Peu de personne le comprennent malheureusement. Je suis régulièrement critiqué quand à mon choix et mon mode de vie actuel. »


Audrey sacrifie beaucoup pour eux, par amour.

Elle nous raconte les débuts de son engagement et les prémices de son association.

« Il y a huit ans, ma grand-mère me permettait d'effectuer mon premier sauvetage : Seis, le S du nom de l'association qui donna naissance à Capri VI, le C. »

5EQUIDES090421
 
5EQUIDES090421

C’est ainsi que début l’association Ecurie SC – Centre d’Epanouissement pour Equidés.

« C'était une belle manière de leur rendre hommage. »

Aujourd’hui, elles vivent toujours à l’association.

Malheureusement, des pertes…

Le premier trimestre 2021 a été particulièrement difficile, émotionnellement pour Audrey avec la perte de certains de ses protégés.

D’abord, celle de Winnipeg. Un AVC foudroyant l’a emportée. Winnipeg de Swan dit Winni était une jument oldenbourg de 21 ans. Elle a fait une carrière de cheval de concours de dressage au niveau pro.

Horse, partie de vieillesse il y a quelques semaines. Horse est une double ponette âgée de 24 ans diabétique et emphysémateuse. Elle venait d'un centre équestre qui a fait faillite.

Ruby. C’est une ânesse de 4 ans qui allait partir chez un marchand de viande. « Lors de l'intrusion d'un chien agressif d'un voisin, elle s’est fait une luxation de la hanche en voulant défendre son petit. »

Grâce aux clicoeurs, elle a pu être opérée. « J'ai voulu tenter le tout pour lui permettre de vivre, malgré l'avis de certains vétérinaires qui voulaient l'endormir dès le départ. »

Malheureusement, elle s’est éteinte lors de sa convalescence.

Et il y a aussi Menzo, 20 ans et Feline, 22 ans, partie de manière foudroyante d’un AVC ou d’un arrêt cardiaque. Elle était reformée de polo.

« Notre quotidien est de les sauver et même si on sait que cela peut arriver. Pouvions-nous nous résoudre à les laisser partir vers un funeste destin ? Ne méritaient-ils pas de vivre encore quelques mois heureux ?

Dernièrement, il a fallu aussi se résoudre à laisser partir certains protégés dans d'autres associations, leur protocole de soins étant devenus trop coûteux pour la situation actuelle et/ou des conditions de vie plus adaptées s'étant présentées, notamment de grands prés que nous n'avons pas dans les Alpes-Maritimes. »


Pour les autres : des soins et de l’attention

A ce jour, sous l’aile bienveillante d’Audrey, vivent à l’association :

Kinder, un ânon

5EQUIDES090421

« Kinder est le fils de notre regrettée Ruby et donc le frère d'Holly. Arrivée pleine sans que nous le sachions, elle lui donna naissance un soir alors que je nettoyais leur parc.

Venue ânonner à mes pieds, nous avons partagé cet heureux événement et une relation de confiance se créa dès les premières minutes avec Kinder.

Aujourd'hui, Kinder doit grandir sans sa mère. Il est donc en liberté dans l'écurie, peut rentrer comme bon lui semble dans les parcs et me suit dans mes diverses tâches quotidiennes et travaux de rénovation... »


Depuis peu, il fait de la dermite à la tête. Est-ce psychologique avec l’absence de sa mère ? Il a besoin d’une cure à base de plantes pour booster son système immunitaire.

Indien, un poney pie de 30 ans.

5EQUIDES090421

Il a été un poney de club durant toute sa vie, il se retrouva chez un marchand à l'aube de sa retraite. Sans les clicoeurs, il allait à l’abattoir.
Il souffre également d’une dermite.

Audrey s’est assurée de déparasiter les boxes mais il a aussi besoin d’une cure base de plantes pour le système immunitaire.

Holly, une ânesse pie de 2 ans

5EQUIDES090421

Elle est arrivée chez un marchand en Lozère début 2020 avec sa mère, Ruby, et leur amie de toujours Eglantine.

« Elle fait partie du premier sauvetage de notre association. Nous avions réglé Ruby au marchand lorsque nous avons appris qu'elle était accompagnée de son ânon. Ne pouvant nous résoudre à les séparer, nous avons réussi à réunir les fonds supplémentaires pour qu'elle puisse nous rejoindre aussi. »

Eglantine, une ânesse noire de 4 ans

5EQUIDES090421

« Eglantine n'était pas destinée à nous rejoindre au départ, la troisième ânesse du sauvetage en Lozère devait être une ânesse plus âgée mais, lors de leur arrivée, impossible de séparer Holly et Eglantine. Heureusement, l'autre personne qui s'était jointe au transport accepta de prendre l'ânesse plus âgée et Ruby, Holly et Eglantine restèrent ensemble. »

Elle est arrivée carencée et a besoin de complément alimentaire pour l’aider à avoir une croissance harmonieuse.

Vulcain, un âne gris de 10 ans

5EQUIDES090421

Vulcain est arrivé de chez un marchand.

« Son prix de vente élevé freinait son sauvetage. Grâce à une belle mobilisation, nous avons pu le racheter au marchand et il a rejoint notre petite famille d'ânes.

Il a beaucoup de mal à se laisser toucher la tête. »


Avec cette attitude, Audrey se pose des questions sur ses antécédents et souhaiterait en savoir plus pour mettre en place un protocole de soins, si nécessaire. Pour cela, elle aimerait lui faire des séances de biorésonance qui permettent de détecter des allergies et anomalies électromagnétiques au sein des organes pour pouvoir les rectifier.

Deux fois par an, ses protégés voient l’ostéopathe pour faire un bilan et des séances d’entretien. Plus, si il y a nécessité à corriger des blessures.

Et des séances de shiatsu. Chacun d’entre eux en bénéficie à chaque changement de saison pour préparer l’organisme à la saison suivante. Une pratique qui permet de booster le système immunitaire et de rééquilibrer énergétiquement les organes.

« Cela en fait rire plus d’un mais je préfère la prévention à l’urgence. »

Ces séances ont été bénéfiques, notamment pour Indien. Le vétérinaire voulait l’endormir à ses débuts à l’association mais les séances lui ont fait du bien et, malgré son âge, il est plein d’énergie ! Laissé en liberté, il trotte, galope encore à 30 ans ! »


Pour nourrir ces pensionnaires, 800 kilos par mois sont nécessaires.

« Ici, nous ne pouvons pas nous reposer sur les saisons de printemps et d’été pour les mettre à l’herbe. 50 chevaux vivaient là avant notre arrivée, le terrain est ruiné, il ne reste que très peu d’herbe. »

En pleine période d’interruption de l’activité professionnelle d’Audrey et l’impossibilité, pour le moment, d’effectuer des portes-ouvertes qui permettaient de recueillir des dons, la situation est très compliqué pour maintenir l’association à la normal et pour assurer leur besoin quotidien.

Audrey ne demande que le meilleur pour eux. Leur épanouissement est tout ce qui compte. Elle, passe au second plan.

Elle a besoin d’aide pour assurer les prochains mois de foin, les soins et les compléments alimentaires de ses protégés.

« Ce serait une aide vitale si précieuse pour eux… »

2 300 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur permettront à l’association de financer trois mois de foin, les soins et les compléments alimentaires.

5EQUIDES090421
 

En soutien à

5EQUIDES090421

Écurie SC - Centre d'épanouissement pour équidés : Association de sauvetage et réhabilitation d'équidés basée dans les Alpes Maritimes (06). Son but principal est : - de sauver de l'abattoir des chevaux, poneys et ânes injustement envoyés chez les marchands et négociants - de leur offrir une nouvelle vie 5 étoiles : respect de leurs besoins fondamentaux, soins personnalisés (dentiste, ostéopathe, kinésithérapeute, shiatsu,... ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés de l'Écurie SC - Centre d'épanouissement pour équidés

5EQUIDES090421 5EQUIDES090421 5EQUIDES090421 5EQUIDES090421 5EQUIDES090421 5EQUIDES090421

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 15 commentaires)


EVE a posté le 13/05/2021 à 09h55

MERCI MERCI ! VIVE LES CHEVAUX

Evelyne_66423 a posté le 10/05/2021 à 20h10

Allez zou je clôture la fiche! Je suis folle de Kinder… Encore bravo!

Eurydice_0408 a fait un don de 20.00 le 06/05/2021 à 23h13

Merci pour tout cet amour ! Gros bisous à Églantine de ma part ? Pensées de Nouvelle-Calédonie ?

Patricia_66569 a posté le 29/04/2021 à 17h47

100 € pour cette fiche qui n'avance pas

Clicoeur_734551053 a posté le 03/05/2021 à 12h52

Normal , ils ne sont pas roumains

Yolande_1072 a fait un don de 20.00 le 29/04/2021 à 15h40

un petit don pour les équidés.

Laurence_23390 a posté le 19/04/2021 à 17h32

ET MERCI AUSS UN GRAND MERCI A TOUS CEUX QUI L ONT AIDEE A FAIRE DES TRAVAUX DE TOUTES LES SORTES !!

Denise_55969 a posté le 15/04/2021 à 18h44

Oui ici dans les ardennes des crétins font des chevaux ardennais pour les expédier au Japon uniquement pour la viande.

Boubou a posté le 15/04/2021 à 11h04


http://alerteviandechevaline.fr/
***pétition Welfarm à signer, svp


Boubou a posté le 14/04/2021 à 18h26

https://www.franceinter.fr/emissions/camille-passe-au-vert/camille-passe-au-vert-13-avril-2021

*** chevaux vivants "expédiés" au Japon pour leur viande

Anne_27401 a posté le 14/04/2021 à 18h47

Il y a une pétition à signer sur mes opinions. com ou changé. org

Pascale_18758 a posté le 13/04/2021 à 13h12

Bonjour, ptg fait pour plus de visibilité sur mon groupe militant cause animale https://www.facebook.com/groups/778617969399624 cdt

Association Ecurie SC a posté le 14/04/2021 à 18h20

Merci beaucoup Pascale

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte