MERCI A TOUS POUR LES 129 CHATS !

MERCI A TOUS POUR LES 129 CHATS !
  • 12801
  • 199


La prise en charge des 129 chats est financée pour les 3 prochains mois, un grand merci à tous !

35 EUROS, soit 11,90 EUROS après déduction fiscale

= 1 CHAT SAUVE

Lorraine, Présidente de la Vallée des Chats, est au bout du rouleau.

"Je n'en peux plus. Je suis désemparée, fatiguée, abattue, découragée et émotionnellement dévastée. On voit tant de choses horribles et tant d'animaux mourir ou souffrir..."

C'est un véritable cri du coeur que lance Lorraine, la présidente de la Vallée des Chats.

Aujourd'hui, elle ne peut plus soigner et nourrir ses 129 chats.

Elle s'est endettée et ruinée pour subvenir aux besoins de ses protégés.

Et pendant ce temps, chats empoisonnés, écrasés ou mutilés continuent d'être abandonnés devant sa porte.

L'histoire ne doit pas s'arrêter là, aidons l'association à s'en sortir !



Flamme est un petit chat très chanceux. Pourquoi ? Parce que dans son malheur, il a croisé le chemin de Lorraine, cette personne formidable qui consacre son quotidien aux chats dans le besoin.

Flamme traversait une route quand une voiture a littéralement fait un détour pour lui rouler dessus... Lorraine a assisté à cette scène d'horreur. Devant ses cris, le conducteur est parti en faisant un bras d'honneur. Flamme tremblait et avait des convulsions. Quand Lorraine l'a pris dans ses bras, il hurlait, tremblait et ronronnait à la fois : c'était très fort. Il s'est agrippé à Lorraine et son regard ne l'a plus quitté. Ses yeux lui disaient : "sauve-moi, j'ai mal et je ne veux pas mourir !".


Plusieurs opérations et de longs mois de convalescence ont été nécessaires... Si Lorraine n'avait pas été là, que serait devenu Flamme ? Des histoires comme celle-là, Lorraine pourrait en raconter des dizaines tant la misère animale est importante dans sa commune du Maine-et-Loire.

C'est pour sauver et aider des chats comme Flamme qu'elle a fondé en l'association La Vallée des Chats, qui compte à ce jour 129 chats. Lorraine oeuvre pour la protection animale depuis 15 ans dans sa commune. Mais bien avant cela, elle était déjà engagée dans la protection animale. Elle s'est toujours occupée des chats errants.


"A Paris, je faisais partie de l'Ecole du Chat et je m'occupais des chats errants du Cimetière du Père-Lachaise et des stérilisations. Mes grands-parents ont ouvert le premier refuge pour chats en Bretagne. On les traitait déjà d'illuminés. Mon défunt père était à la base de la fondation de l'OABA - Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs. Ma soeur est l'actuelle présidente de l'Ecole du Chat de Libourne. Les animaux, c'est vraiment une passion et une histoire de famille chez nous, sur des générations."


Il y a 15 ans, lors de son emménagement dans sa commune actuelle, ses actions ne sont pas passées inaperçues. Lorraine s'est fait beaucoup "d'ennemis". Elle nous raconte que les chasseurs, qui forment un puissant lobby, la détestent. A plusieurs reprises, elle a retrouvé devant sa porte des cadavres de chats empoisonnés, écrasés ou maltraités, en guise de "bienvenue".

"J'ai vite été contactée, sollicitée, harcelée, envahie... même menacée. Je suis la seule à m'occuper des chats de la région depuis 15 ans."

Lorraine a dû tout de suite faire face à des frais vétérinaires importants pour les soigner, mais aussi pour les stériliser, les identifier, les nourrir et leur donner des médicaments...


Elle est allée voir le maire de sa commune pour lui présenter son dossier de demande de subvention. Elle en est repartie avec des promesses, mais aussi l'obligation de former une association. Après beaucoup d'hésitation, sachant que le statut d'association l'exposerait beaucoup plus aux abandons, Lorraine a décidé de franchir le pas et de fonder La Vallée des Chats.

Comme elle le craignait, la situation a empiré : elle n'a jamais reçu de subvention et le nombre de chats abandonnés devant sa porte a explosé. En parallèle, elle a continué à sauver des chats errants et blessés. Elle en a retrouvé plusieurs, mutilés, dans des poubelles... D'autres gisaient à moitié mort sur le trottoir devant chez elle.


Lorraine sollicite chaque année la mairie pour une subvention, en vain. Elle n'a pratiquement aucun revenu et se bat seule, avec ses fonds propres.

"C'est pour cela que j'ai, hélas, cédé aux organismes de crédit. Je suis étranglée chaque mois par les mensualités."

En plus de ces problèmes financiers, Lorraine souffre d'une fibromyalgie qui s'est aggravée à cause de sa situation. Il s'agit d'un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil.

"Rien que le fait de soulever une litière pour la changer m'arrache des larmes..."


Lorraine a 97 chats chez elle. 32 autres vivent en famille d'accueil. Dans sa maison, on trouve les chats les plus estropiés, borgnes, caractériels ou encore ceux qui ont des séquelles neurologiques. Il y en a partout : dans le salon, dans les chambres, dans la cour... Les autres sont répartis dans deux greniers et un hangar transformé en chatterie, avec pièces grillagées et volière attenante.

Le tout a été construit par Lorraine et un bénévole avec des matériaux de récupération. Tout est isolé, chauffé et nettoyé chaque jour. Lorraine fait de son mieux.


Comment en est-on arrivé là ?

Lorraine en est arrivée à cette situation catastrophique car les gens lui apportent de plus en plus de cartons remplis de chats. Les prétextes sont toujours les mêmes : départ en maison de retraite, décès, déménagement, divorce, etc.

Elle n'a aucune subvention de la mairie, aucun revenu... Les dons sont trop faibles. Elle a donc dû s'endetter auprès de plusieurs organismes de crédit qu'elle n'arrive plus à rembourser chaque mois.

L'année dernière, elle a été à deux doigts de devenir "interdit bancaire", à cause de ses découverts beaucoup trop nombreux. Heureusement, elle a pu "couvrir" son découvert au dernier moment.

Mais aujourd'hui, elle est ruinée.

La pression des créanciers, la pression de la banque, la pression des chats qui chaque jour ont besoin d'être nourris et soignés... Combien de temps pourra-t-elle tenir encore ?.


"Je peux rester des mois entiers sans un centime..."

Pour nourrir et soigner ses chats, c'est désormais un cauchemar... Elle est obligée de les rationner et leurs litières restent vides ou avec du papier journal.

"C'est si dur de les voir souffrir sans pouvoir les soigner, les voir affamés sans y remédier..."

Son vétérinaire ne veut plus la voir tant qu'elle n'aura pas commencé à rembourser sa dette... Lorraine craint même en permanence qu'il la place au contentieux.


Comment aider l'association ?

Lorraine estime avoir sauvé plus de 1000 chats depuis le début... L'histoire ne doit pas s'arrêter là !

Chaque jour, les dépenses s'accumulent. Impossible de continuer dans ces conditions...

Aujourd'hui, les 129 chats que Lorraine prend en charge n'ont plus de quoi se nourrir et se faire soigner. Le plus urgent est donc de subvenir à leurs besoins vitaux en leur achetant à manger et en permettant à Lorraine de commencer à rembourser la dette vétérinaire.


La situation est urgente, car ils peuvent tomber malades n'importe quand étant donné la période et leur nombre très élevé.

"Je suis une passionnée. J'ai tout sacrifié pour les chats, ma santé, ma vie de famille, mon couple, mes finances... Je n'ai plus de vie. Dès que j'ai 5 minutes, c'est pour les chats. Dès que j'ai 50 centimes, c'est pour les chats. Ne laissez pas cette belle histoire s'arrêter là, finir avec moi. J'ai encore tant à faire... Aidez-moi à continuer. Sauvez-nous !"


Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer la nourriture, les frais vétérinaires et les médicaments pour les 3 prochains mois.


Merci à tous pour votre soutien !


Que seraient-ils devenus sans Lorraine ?


Arwen

Arwen est une miraculée. Un jour, une dame, bouleversée, a apporté à Lorraine une cagette recouverte d'un sac poubelle et de tendeurs. Elle a posé son étrange paquet sur la table, qui s'est immédiatement couverte de sang ! Elle a ensuite dit : "Vous seule pouvez vous débrouiller avec ça. Moi, je n'ai même pas le courage de regarder..." Elle expliqua que ce paquet avait été déposé au milieu de la route par des jeunes, qui s'amusaient à chaque passage de voitures dessus. En ouvrant le sac poubelle, Lorraine a découvert une portée de chatons croisés siamois. Arwen était la seule survivante, car elle était sur le bord le plus à l'extérieur de la route. Sa patte était écrasée..

Elle a dû subir plusieurs opérations douloureuses pour échapper à la gangrène. Sa blessure se rouvre régulièrement, saigne et la fait souffrir. Elle a donc besoin d'un traitement permanent d'anti-douleur et d'anti-inflammatoire, mais aussi d'un régime alimentaire spécial, car tous ces traitement rendent sa digestion difficile. Si l'association met la clé sous la porte, qui va s'occuper d'Arwen ?

Flocon

Toute blanche et délicate, elle sera surnommée Flocon. Cette minette vivait au milieu d'un grand désordre et d'une grande tension parmi les cris, la brutalité et l'alcool... Flocon a dû être retirée "discrètement" pour être sauvée. Cette minette a été récupérée in extrémis et a beaucoup souffert : l'oeil crevé pendait au milieu d'une orbite enflammée et infectée.

Le vétérinaire a dû agir rapidement, car cet oeil ne pouvait rester en l'état et occasionnait une souffrance chez cette minette. Flocon est en convalescence à la Vallée des Chats. Les frais pour l'opération sont onéreux dans une période de grande détresse financière. Au cours des examens, une insuffisance rénale lui a été trouvée. Flocon doit suivre aujourd'hui un traitement et aura un régime alimentaire adapté. Qui va lui apporter si l'association ferme ?


 



Soutenez Lorraine et parrainez ses chats !

Un don régulier, quelle que soit sa valeur, est d'une valeur inestimable pour eux. Chaque jour, leur nourriture et leurs soins doivent être pris en charge. Merci !

Paiement 100% sécurisé - Aucun engagement - Modifiez ou suspendez votre parrainage, quand vous le voulez.

Vous bénéficierez de la déduction fiscale : 1 euro par jour,
ne vous coûtera que 34 centimes après déduction.

 


Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 199 commentaires)


Clicoeur_783336994 a posté le 30/04/2018 à 13h15

quelle courage vous avez pour vos petit si vous avez besoin de quois que se soit si on peux le faire mon mari et moi ce sera avec plaisir meme si nous habitant a 700km de chez vous cordialement moi j'ai 4 chats ses les amours de ma vie

Tilou a posté le 01/08/2015 à 09h40

Bonjour,
J'ai voulu regarder les sites des chats errants en détresse car je nourris 100 chats errants dans les rues et 14 chez moi et ce depuis 1988. A force de faire des ménages, double emploi et je suis en invalidité cause épuisement et j'ai comme pension 713 euros. Je m'inquiète pour mes chats et donc je suis tombée sur le site de Lorraine qui a besoin d'aide. J'aimerais l'aider mais me concernant je n'ai pas de budget nourriture pour moi. Tout passe pour les animaux. Si je gagne au loto un jour je penserais a son refuge.
Bon courage et merci pour ces petites betes qui souffrent a cause de l'étre humain. L'animal n'a plus sa lace sur cette planète !

POUICPOUIC a posté le 28/04/2015 à 22h28

Je suis effarée de voir certains commentaires . Je suis outrée de certains propos . Comme toujours l'homme critique , revendique etc.... Ce qui compte c'est l'amour et le dévouement que les gens portent aux animaux qu'ils ont en " garde" . Jamais je ne critiquerai le travail effectue par ces personnes dévouées .il est dit les conseilleurs ne sont pas les payeurs , que ceux qui sont capables de mieux faire et bien fassent donc . Si en effet tout était si simple il n'y aurait plus de misère ni de souffrance sur cette belle planète , alors gardons confiance et aidons au mieux nos ami(e)s aidants qui ,dit au passage ne doivent s'occuper que de ce que leur cœur leur dit .
La terre est peuplée de gens inutiles alors pour une fois que certains se bougent eux ils méritent le respect. Et tout cas la paix .
Merci messieurs et dames pour ce que vous faites .
Vous aurez mon soutiens infaillible tant qu'il ira aux animaux que vous aidez .
N'oublions pas que ces animaux subissent ce que l'homme leur impose alors soyons humbles et aidons ces gens qui l'ont compris .

Bou$bou* a posté le 10/04/2015 à 19h14

BRAVO LORRAINE, continue à aider nos amis les bêtes, je te connais personnellement et beaucoup ne ferait pas ce que tu fais sans aide de personne et honnêtement.

Yolande_1072 a posté le 30/03/2015 à 16h01

Bonjour Lorraine,
Je ne suis pas intervenue sur votre fiche; quand j'ai lu les commentaires de suspicions, je suis partie ailleurs. Nous sommes là pour apporter notre aide mais non pour accabler sans preuves.
Je viens de revenir seulement sur votre fiche et viens de vous écouter avec attention jusqu'aux mille mercis....
Vous avez un courage qui force le respect. Merci mille fois pour vos actions pour secourir nos minets. Continuez sur cette voie et laissez la "tourmente" derrière, vous avez, si j'ai bien compris, s'autres chats à "fouetter". Les blessures vont se cicatriser peu à peu. Je me souviendrai de vous.
Le beau chat roux avec un gilet de bandages....c'est Flamme
Je vous envoie un gros bisou.
Yo

La Vallée des Chats a posté le 29/03/2015 à 21h25

Message de Lorraine (La Vallée des Chats) aux cliqueurs de ClicAnimaux :

https://www.youtube.com/watch?v=6WnD1mBRj0Q

Bou$bou* a posté le 10/04/2015 à 19h07

moi j'adore Lorraine, franche, dévouée et honnête et que je connais et laissez là tranquille. Elle est formidable et tout ce qu'elle fait est honnête. EVELYNE

Bou$bou* a posté le 10/04/2015 à 19h12

Lorraine est une personne honnête, dévouée, qui a besoin d'aide. Je la connais très bien et croyez moi beaucoup ne fera pas celle qu'elle fait tous les jours. Bravo Lorraine.

La Vallée des Chats a posté le 26/03/2015 à 23h54

Bonsoir,

Les minous de La Vallée des Chats remercient de tout coeur "ClicAnimaux" et tous les généreux donateurs...
Merci, merci, merci.

Je tiens à remercier tout particulièrement tous ceux qui m'ont soutenue au milieu de cette tourmente menée par Charles, et qui m'a bien tourmentée.

Je suis heureuse que la paix soit revenue.

Je vous dois une réponse plus longue avec certaines précisions, je vous la promet pour demain.

Merci pour tout...

Lorraine

Marie-France de Suisse a posté le 27/03/2015 à 11h41

Merci à vous Lorraine pour ce que vous faites pour ces Amours, et je me répète si vous avez besoin d'aide à nouveau, n'hésitez pas à demander une fiche a nouveau sur AA ou CA, et en ce qui me concerne vous avez toute ma confiance et mon admiration.
Encore une chose Lorraine comment va petit FLAMME?
Cordialement.

Galaxie85 a posté le 26/03/2015 à 14h00

Et en plus, Lorraine, ces suspicions ne seraient pas arrivées si vous aviez dit cela, si vous aviez fait ceci.....mais bien sûr... et maintenant les bons conseils pour tenir votre refuge, on aura tout lu ! Un budget de 5000€ pour 3 mois et 120 chats me paraît plus qu'honnête et dans 3 mois, Lorraine, si vous avez encore besoin de nous, nous serons là ! Courage, vous faîtes un travail admirable et sans les assos comme vous que deviendraient nos amis !

Monique_23664 a posté le 26/03/2015 à 13h50

Ananta,
Je pense que vous avez mal lu le dernier post de Charles_35722 à 8 h 56
En aucun cas il est médisant. Et je suis entièrement d'accord avec lui lorsqu'il dit que Lorraine aurait dû parler plus clairement des autres aides qu'elle avait reçues et il n'y aurait eu aucune polémique. Il faut être transparent, sinon on met le doute.
Quant au suicide de Lorraine, vous allez un peu loin là. Elle sait qu'elle doit rester en vie pour tous ses protégés.
Et quant à son élevage de chartreux, ce n'en est pas un. Nous savons faire la différence !
Je sais aussi que Clic Animaux a des frais de fonctionnement, mais je trouve que 22 ou 25 % c'est un peu élevé par rapport à d'autres sites. Peut-être qu'en ayant lu tous les commentaires précédents, ils réduiront un peu leur marge.
Sur ce, Basta ! Je me consacre à d'autres causes en espérant que Lorraine pourra redémarrer sur un bon pied et pour un bon moment.

Ananta a posté le 26/03/2015 à 15h02

J entend ce que vous dites pour le suicide Monique .......... A boule de poils c est 160 chats qui s y trouvaient , et cette présidente n a pas tenue ...... + ses 3 enfants qui n ont plus leur mère ............ quand on est a ce point epuisée etc .............. et je le redis ce n est que moi qui en parle , pas Lorraine
Oui quelques chatons issus de loof ont vu le jour ............ pas une ribambelle


Ananta a posté le 26/03/2015 à 10h32

Oui pouvez vous arrêter ?? vous voulez mener Loraine au suicide ?? ce que je dis là sur le suicide n'engage que moi bien sur
SAUF que je sais pour l avoir vécu et le vivre encore un peu , que les "attaques " injustifiées peuvent mener au suicide, si pas de soutien.
Boules de poils en a fait les frais il y a moins d un an ............... Elle s'est suicidée ( pas de votre fait ici ) je dis juste que quand on rst acculée et aussi fatiguée c est le risque
Je ne connais pas les soutiens de cette présidente d'association
OUI les chats sont bien chez elle , dans la maison familiale qui est grande
Quand Loraiine lira cela maps Google , ou sa famille , vous pensez quoi qu ils auront comme sentiments
je vais vous le dire : celui de l'intrusion , donc l intrusion est ressenti comme du viol , à vous de voir l'effet quand on est épuisée et tracassée ET que l'on prend en charge l'irresponsabilité humaine
ET vous cliqueurs et donateurs, face à cette responsabilité , vous participez avec générosité pour les sauver les 4 pattes, à l'aide de clics Animaux , qui a une structure à tenir

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte