Un grand merci pour eux

Un grand merci pour eux
  • 8834
  • 69


MERCI À TOUS POUR VOTRE SOUTIEN

87 chats sont menacés.

Les factures sont lourdes, les vétérinaires s'impatientent.

Sans notre aide, l'association devra renoncer à sa mission.

Non, 2017 ne sera pas la fin pour eux !


NOUS LES SAUVERONS !

Les factures sont lourdes, les vétérinaires s'impatientent.
Sans notre aide, l'association devra renoncer à sa mission.

Jusqu'au 31 décembre 2017, vous bénéficiez, si vous êtes imposable, de la déductibilité fiscale des dons effectués pour LES CHABADAS. 66% de vos dons effectués en 2017 sont alors déductibles de vos impôts, à concurrence de 20% de votre revenu imposable.

Cette année, l’équipe de l’association Les Chabadas a été littéralement submergée par les appels à l’aide.

Des SOS pour des chats trouvés blessés dans la rue ou des cas de maltraitance de plus en plus nombreux.

Comment renoncer ? Comment dire non, quand vous trouvez un petit chat comme Milka, battu et empoisonné avec du… Viagra !


Milka, battu et empoisonné au Viagra

SOS87CHATSCHABADAS

Ce pauvre chat s'est fait battre sans raison.

Et pour finir, son bourreau l’a empoisonné avec du Viagra…

Les conséquences sur son organisme ont été terribles.

Milka, encore traumatisé par ce qu’il a vécu, nous raconte sa terrible histoire :

« J'ai été frappé à grands coups de pied, jusqu'à me faire lever du sol, pour me tuer.

Des personnes qui ont vu ce que j'endurais ont essayé de s'interposer, mais l'homme ne s'est pas arrêté là.

Pour me "calmer", il m'a fait avaler une pastille bleue, ce fameux comprimé n'était d'autre que du Viagra.

Vous pouvez imaginer les dégâts que cette chose peut faire sur un petit chat comme moi...

Il m'a fichu dehors, je me suis caché sous une voiture, j'étais terrorisé.

Je ne comprends pas... L'aurais-je mérité ?

Bien sûr que non. Pourquoi me faire tant de mal ? J'aime tellement les humains pourtant.

Mes sauveurs m'ont récupéré et ont appelé l'association Les Chabadas pour avoir de l'aide.

J'ai été amené chez le vétérinaire en urgence, j'ai eu des radios et ai été perfusé.

J'ai gardé les effets de la pastille bleue durant 2 semaines, une lourde opération a été envisagée si ça n'allait pas mieux car mon pénis risquait de se nécroser...

Mais surtout, je souffrais terriblement.

Je suis resté hospitalisé durant un mois. »


Une prise en charge d'urgence et une hospitalisation d'un mois ont été nécessaires pour sauver le pauvre Milka.

Hélas, il n’a pas été le seul à avoir besoin de soins.

Conséquence de tout ça, l’association est au bord du gouffre.

Et c'est en désespoir de cause qu'Anne, la présidente de l'association Les Chabadas, nous a contactés.

Son association a grandement été sollicitée ces derniers mois et elle craint fortement pour le devenir des 87 chats dont elle a actuellement la charge.

« Cette année a été terrible pour les chats et pour nous, et ce encore plus depuis cet été où nous avons été submergés par les appels à l'aide entraînant des frais plus que conséquents.

SOS87CHATSCHABADAS

Tao recueilli récemment par l’association et qui a dû avoir des soins importants à l’œil.

« Aujourd'hui je suis incapable de payer mes vétérinaires. 

Ils ne peuvent plus attendre.

Nous devons impérativement les rembourser avant le 31 décembre 2017.

Nous essayons de faire tout ce que nous pouvons pour récolter de l'argent pour honorer nos factures, mais ce n'est pas suffisant.

Sans vous, je ne sais pas comment nous allons pouvoir y arriver ! »


2017 aura été une année noire pour les Chabadas.

Les sauvetages urgents se sont multipliés : abandons, cas de maltraitance, accidents, fractures, maladies.

Les chats de l'association ont été touchés les uns après les autres.

Les frais pour les sauver sont très élevés, et les factures toujours en attente.


Une terrible épidémie de typhus

SOS87CHATSCHABADAS

Nikita, Noisette, et Noa

En novembre 2017, l'association recueille trois chatons prénommée Noa, Nikita et Noisette.

Anne raconte leur triste histoire :

« Un petit bilan de ces derniers jours, qui ont été très sombres pour l'association.

Nous n'avions pas eu le courage de faire un post plus tôt, mais il le faut. Il y a 8 jours nous avons perdu Nikita puis sa sœur Noisette et pour finir son frère Noa.

En seulement 3 jours, ces 3 petits cœurs sont partis. Ils avaient le typhus.

Nous n'avons rien pu faire...

Ils avaient tout juste 1 mois, trouvés dans la forêt, tellement affamés qu'ils mangeaient leurs selles, ils n'auront franchement pas eu de chance.

Par mesure de sécurité nous avons fait vacciner les 8 autres chatons samedi, malheureusement l'un d'eux a déclaré le typhus. Timon est hospitalisé depuis ce matin.

Le vétérinaire nous a annoncé une faible chance de survie, environ 10%. Mais nous voulons tenter le tout pour le tout. Lui qui ronronnait tellement fort dans les bras de sa famille d'accueil...

Nous avons été incapables de prendre LA décision malgré le fait que les soins vont être onéreux. Il va être mis sous perfusion et anti diarrhéique. S’il vous plait  envoyez toutes vos plus belles ondes positives à Timon. »


Malheureusement, Timon a succombé au typhus chez le vétérinaire. Maya a dû être hospitalisée. Et pour éviter d'être contaminés à leur tour, 8 chatons ont dû être vaccinés avec rappel.


Spirou a perdu un œil

SOS87CHATSCHABADAS

Ce chat découvert sur un site de nourrissage s'est présenté un jour avec une grave blessure à l'oeil.

Son oeil n'a pas pu être sauvé et Spirou a été énucléé. Il est depuis ce jour-là, à la charge de l'association.


Pirate… un demi-litre de pus entre les omoplates

SOS87CHATSCHABADAS

« Pirate est un chat des rues que nous avons placé en famille d'accueil. Fin juillet 2017, nous avons amené Pirate chez le vétérinaire, car il avait une masse importante et molle entre les omoplates. Le vétérinaire qui l’a examiné a prélevé le liquide entre ses omoplates et a vu du pus. Il a été décidé de l’opérer au plus vite.

Le vétérinaire a ponctionné un demi-litre de pus au niveau des omoplates, et qui avait aussi migré au niveau du thorax. On a nettoyé la blessure et à l'occasion de cette opération, nous l'avons fait tester. Pirate s’est révélé être positif au sida du chat...

Cette maladie complique la cicatrisation. Pirate reste sous surveillance dans sa famille d'accueil. Nous espérons le faire adopter un jour. »



Chouquette, une terrible fracture ouverte

SOS87CHATSCHABADAS

« Chouquette a été aperçue dans un village par Cécile, une amie des chats.

La chatte a de graves blessures aux pattes. Cécile nous a contactés pour savoir ce que nous pouvions faire pour cette petite puce. Nous l'avons fait hospitaliser dans la foulée.

Pour sa patte arrière droite, pas de mystère, une fracture ouverte qui datait d’au moins 15 jours et certainement due à un piège. Pour la patte avant gauche, pour une chatonne de 3 mois elle avait la taille d’une patte d’adulte. Impossible de savoir à quoi c’était dû, car la radio ne révélait aucune fracture, juste un énorme œdème. La minette a été mise sous antibiotiques et anti-inflammatoires.

Dans un premier temps il était décidé de d’abord s’occuper de la patte avant et d’enlever ce qui semblait être du pus, et quelques jours après d’amputer la patte arrière. Mais les vétérinaires ont finalement décidé de réaliser les deux opérations en même temps.

Chouquette a appris à marcher et vivre sur trois pattes. »



Clara piétinée par un individu sans pitié

SOS87CHATSCHABADAS

« Son passé se reflète sur elle... Mais pas en elle !

Alors qu'elle n'avait que 2 mois, un homme lui a marché dessus causant des dommages qu'il n'a pas voulu faire soigner!

Patte arrière très cassée et séquelles au niveau des cervicales. Et ce qu'on pourrait croire être une petite coquetterie dans l’œil, est le résultat de la pression exercée sur elle. Il aurait fallu l'amener chez le vétérinaire, faire une radio et la soigner... mais non, rien n'a été fait !

Elle a dû souffrir le martyre...

Pendant leur sommeil, les autres chats bougent les moustaches, le bout des pattes... Clara, elle, fait des gestes désordonnés et peut même dans son sommeil se retourner comme un élastique. Quand elle dort en hauteur, elle tombe.

Si sa vessie contient de l'urine eh bien elle ne se contrôle pas. »


Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, Clara est sujette à de violents spasmes, qui font penser à des crises d'épilepsie.

« On a pensé à des crises de tétanie, mais malgré les médicaments rien n'y fait.

Afin d'améliorer son quotidien, Clara a déjà eu deux séances d'ostéopathie. Aujourd'hui il faudrait que Clara ait une autre séance d'ostéopathie et qu'on essaie une culotte pour aider sa famille d'accueil à mieux gérer ces pipis désordonnés. »



L'ultime combat de Lili

Cette petite mamie de 13 ou 14 ans vient de la rue et a été trouvée début octobre 2017. Elle est maigre, pleine de puces et de tiques ce qui lui a provoqué des allergies au niveau des pattes arrières.

Sa gueule sent mauvais et elle éternue avec des sécrétions. Il lui manque une dent et une autre bouge.

Par manque de place en famille d'accueil, Lili a été mise en pension par l'association Les Chabadas. Anne avait bon espoir de la faire adopter.

Malheureusement, Lili avait un cancer du foie et s'est éteinte début décembre.


Pénélope et 3 chatons rongés par le coryza

SOS87CHATSCHABADAS

« Elle nous a été signalée avec 3 autres chatons près d’une route, lamentablement abandonnés et voués à une mort certaine.

Sur les 4 chatons, un avait les yeux dans un état lamentable et les 3 autres un coryza moins sévère. Ils ont été conduits chez le vétérinaire.

Pénélope a dû être hospitalisée pendant 1 semaine et les autres pendant 24 heures. »


Les yeux de Pénélope sont dans un état critique, elle risque d'être aveugle. Il lui faut un traitement lourd : deux collyres et de la pommade 7 à 8 fois par jour pendant 3 semaines. La pauvre cumule plusieurs pathologies graves au niveau des yeux, à savoir une kératite, une uvéite et un ulcère sur son œil gauche.

Elle a subi à 2 reprises et sous anesthésie générale des injections sous conjonctivales.

Il lui faut une troisième intervention en janvier 2018.


Bigoudi, victime d'un prolapsus rectal

SOS87CHATSCHABADAS

Bigoudi est un jeune chaton en grande souffrance. Il a eu un prolapsus rectal, c'est-à-dire qu'un bout de l'intestin ressort de son anus.

Il a fallu l'opérer en urgence, sous anesthésie, pour apaiser ses souffrances.


Le sauvetage de Noël des 13 chatons

SOS87CHATSCHABADAS

Il y a quelques jours, Les Chabadas ont pris en charge 13 chatons chez une dame qui a laissé ses chattes se reproduire.

Les bébés sont dans un bien triste état.

SOS87CHATSCHABADAS

Les deux chatons de 6 mois ci-dessus souffrent d’un retard de croissance sévère (1,250 kilo et 900 grammes) et d’une détresse respiratoire importante.

Névé a des ulcères buccaux, une anémie, et une déshydratation, Nouchka une diarrhée profuse. Ils sont hospitalisés.

Les deux chatons de 7-8 mois ont des otites très importantes et profondes, purulentes et inflammatoires. Ils penchent donc la tête de douleur... Au vu de la sévérité de l’infection, le traitement va être long.

Huit autres chatons présentent un coryza sévère, respiratoire et oculaire, avec ulcères buccaux. L’atteinte oculaire est tellement sévère chez un des chatons que le pronostic est très incertain pour son œil.

Parmi eux 4 ont été hospitalisés et sont suivis par un vétérinaire ophtalmo.

Les chatons touchés par le coryza ont les voies respiratoires bouchées, ils peinent à respirer, comme on peut l'entendre sur la vidéo.

Quatre ont une hernie ombilicale à surveiller qui nécessitera peut-être une intervention chirurgicale.

Sur les 13 chatons, seul un n'a pas de problème de santé grave.

Les cas que nous vous présentons ne sont que des exemples parmi tant d'autres. Car en dehors des gros sauvetages, l'association nourrit, soigne, recueille, place en famille d'accueil, stérilise et fait adopter des chats en détresse 365 jours par an.


Pourquoi toujours plus de frais ?

Parce que les cas d'abandon, de maltraitance et d'errance animale sont très nombreux et ont considérablement augmenté depuis cet été. Les Chabadas n'ont plus les fonds nécessaires pour agir.

En novembre, Anne fait une annonce terrible.

« C'est la mort dans l'âme que nous vous annonçons que nous allons devoir stopper les prises en charge.

Nous n'allons pas tenter de faire pleurer dans les chaumières.

Jusqu'à maintenant nous n'arrivions pas à dire NON et cela va sans doute être très difficile pour nous de le faire à présent.

Au risque de passer pour une mauvaise association, mais là, nos finances ne nous permettent pas de continuer ainsi. »

Les Chababas ont malgré tout pris en charge des urgences comme les bébés atteints de coryza ce mois-ci. Car au final, Anne ne renonce quasiment jamais à sauver un chat en détresse.

Quel qu'en soit le coût, elle ne peut pas rester sourde à la souffrance de chats sans défense.

« Nous ne pouvons pas, tout en étant au courant de la situation des chats, dire que nous sommes complets ou que nous n'avons pas les fonds pour aider. »


Les chats recueillis par Anne restent longtemps à sa charge. Tant qu'elle ne leur trouve pas d'adoptants sérieux, ils restent à l'association, avec les dépenses que cela implique.

Anne ne reçoit pratiquement aucune aide. Les dons que l'association reçoit ne suffisent pas à couvrir les dépenses.

A ce jour, Les Chabadas a des dettes chez plusieurs vétérinaires. Anne ne peut plus faire soigner ses chats chez eux...

Elle doit absolument les rembourser avant la fin de l'année.

Cette situation angoisse Anne qui nous a dit : « Je suis démoralisée et proche de la dépression, car je suis personnellement responsable en tant que présidente et je ne pourrai pas rembourser tout moi-même. »

Surtout, Anne a peur pour les chats de l'association. Que deviendront-ils si elle arrête de s'occuper d'eux ?

Cette éventualité, Anne ne veut pas y penser.

Elle consacre tout son temps et toute son énergie à ses petits protégés.

Anne fait identifier et soigner plus de 50 chats par an. Cette année, elle en a pris en charge près de 90. Les convalescents sont placés dans des familles d'accueil fiables jusqu'à l'adoption qu'elle supervise du début à la fin.

Les Chabadas a encore tant à faire, tant de chats en détresse à sauver. Sa mission ne peut pas s'arrêter maintenant, pas comme ça...

C'est pourquoi Anne a fait appel à nous, afin de vous faire part de son désarroi.

Il faut l'aider à régler ses factures.

Sans notre aide, Anne n'y arrivera pas.

NOUS SAUVERONS CES 87 CHATS !

Pour cela, 6 500 euros sont nécessaires.

Vos dons et appels du coeur permettront :
- de rembourser les dettes vétérinaires de l’année 2017 : 4 109 euros
- de venir aide pour les frais vétérinaires à venir : 2 391 euros

SOS87CHATSCHABADAS

MERCI LES CLICOEURS !

 

En soutien à

SOS87CHATSCHABADAS

LES CHABADAS : L'association Les Chabadas, fondée en 2012, oeuvre pour limiter la prolifération des chats errants par la stérilisation. ➤ En savoir plus

Parrainez les protégés
de l'association LES CHABADAS

SOS87CHATSCHABADAS SOS87CHATSCHABADAS SOS87CHATSCHABADAS SOS87CHATSCHABADAS SOS87CHATSCHABADAS SOS87CHATSCHABADAS

Vous bénéficiez du cumul des déductions fiscales :
un don de 15 euros par mois vous permet d'économiser 118,80 euros d'impôts par an.

Un don régulier,
c'est l'avenir assuré pour les protégés de l'association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 69 commentaires)


LES CHABADAS a posté le 05/01/2018 à 15h17

Un énorme immense merci à vous tous qui avez permis que ce petit miracle d'après Noël se réalise! Grâce à vous tous nous allons pouvoir payer nos dettes et continuer à nous occuper de nos moustachus qui sont en famille d'accueil .
Merci encore, et je parle en tant que présidente, de votre aide si précieuse qui a rendu cette fin d'année moins lourde à porter, m'a donné une lueur d'espoir.... ainsi qu'aux bénévoles.
La tâche est grande. Les abandons trop nombreux. Les raisons pour lesquelles les gens prennent des chats des fois déraisonnables. Quant aux personnes qui laissent/font reproduire leurs chats sans être conscients de ce que cela peut potentiellement représenter pour ces bébés devenant adultes très /trop vite....
Il y a encore du pain sur la planche. Les petites gouttes d'eau font des océans.
Espérons que des prises de conscience concernant les félins vont grandir.... et surtout que nos gouvernants vont légiférer et faire respecter ces lois. .... encore et toujours de l'espoir!

Merci encore mille fois pour votre aide pour cette fin d'année.

N'hésitez pas à nous soutenir dans nos actions tout au long de l'année (vous pouvez nous suivre sur le blog de l'association et sur facebook).

Anne

Pascale_30937 a posté le 03/01/2018 à 11h16

bonne année les Chabadas!

Mounette24 a posté le 03/01/2018 à 10h20

@TOUS : DES NOUVELLES et pour continuer à AIDER cette petite asso méritante


https://fr-fr.facebook.com/Association.les.Chabadas/

@MERCI LES CLICOEURS

Gadynette a posté le 03/01/2018 à 08h20

mille caresses à tous ces petits anges. Bonne année et bonne santé à vous tous

Christine_38302 a posté le 02/01/2018 à 20h19

une aide toute l annee un euro par mois , soyons nombreux , cette petite association le merite !

www.teaming.net/associationleschabadas


merci a l 'avance , plus nombreux nous serons plus nous pourrons les aider , dans la duree

Mitiga a posté le 02/01/2018 à 19h07

Voilà Les Chabadas, les Clicoeurs ont rempli leur mission, et vous allez commencer cette nouvelle année le coeur moins lourd, même si nous savons qu'elle ne sera sans doute pas moins chargée en abandons et maltraitances en tout genre. Mais grâce à des associations comme la vôtre, vous offrez à ces malheureux une seconde chance. C'est une noble cause que la protection animale, et ceux qui la défendent sont admirables.
Bon courage à vous, faites au mieux pour vos adorables minous.

LAURIE_905540106 a posté le 02/01/2018 à 16h55

HEUREUSE la collecte est finie

COURAGE LES CHABADAS

Plein de tendresse et caresses à vos protégés

Michelle_14354 a posté le 02/01/2018 à 07h33

Verser direct a l'association.

LES CHABADAS a posté le 01/01/2018 à 17h03

Merci infiniment à tous ceux qui ont déjà participé.... nous sommes très proches du but.
MERCI POUR VOTRE MOBILISATION POUR NOS PROTEGES

Cigale30 a posté le 02/01/2018 à 00h12

Nous n'en sommes pas loin, vous allez pouvoir continuer avec l'esprit plus tranquille. La catastrophe va être évitée.
Bon courage pour la suite bien que je sache que vous n'en manquez pas.

Michelle_14354 a posté le 02/01/2018 à 07h36

n'attendez plus d'avoir les larmes qui coulent, et d'être au fond du trou, demandez et on cliquera à nouveau. . SVP...n'attendez pas aussi longtemps. Courage.

LAURIE_905540106 a posté le 01/01/2018 à 16h05

A LES CHABADAS

On y arrive.....

Courage à vous et tous vos protégés.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte