JEAN-PIERRE : 15 ANNEES DE COMBAT POUR LES CHIENS

JEAN-PIERRE : 15 ANNEES DE COMBAT POUR LES CHIENS
  • 35153
  • 181

BON ANNIVERSAIRE UNE NOUVELLE CHANCE !

15 années.

15 années d’actions, de joies, de peines, d’émotions. Des chiens sauvés, des chiens disparus, aussi. Malgré un travail acharné et une énergie absolument incroyable.

***** Dernière minute *****

Mardi 11 novembre : 3024 euros collectés pour Jean-Pierre et ses chiens, merci à tous !

Lundi 3 novembre : 2988 euros collectés pour Jean-Pierre et ses chiens, merci à tous !

Mercredi 22 octobre : nous en sommes à 2894 euros collectés pour Jean-Pierre, un grand merci à tous !

Mardi 14 octobre : 1975 euros ont déjà été collectés pour Jean-Pierre, merci du fond du cœur pour lui !

Vous pouvez encore continuer à l’aider, il a tant besoin de vous !

**********

 

Il y a ALF, DAYAN, SANDY, SHEILA, BENSON, ELVIS, MIGNONNE, KURT, SAPHIR, TARZAN et bien d'autres. Ils sont 32 chiens et 2 chats. Personne ne veut d’eux à part Jean-Pierre. Chaque jour, il se bat pour trouver les ressources pour les nourrir et les soigner.

 Faites leur un cadeau d’anniversaire ! Chaque geste compte : en leur apportant un soutien régulier, même petit, c’est un avenir que vous leur offrez.


Vous bénéficierez de la déduction fiscale : 1 euro par jour, ne vous coûtera que 34 centimes après déduction.

 

« C'est de l'amour à revendre envers les chiens.

C'est deux visites minimum par semaine chez le vétérinaire.

C'est de l'angoisse, du stress, des larmes, du chagrin, de l'espoir.

C'est la solitude dans un combat sans fin contre la cruauté et la bêtise humaine.

C'est l'espoir d'être secondé et épaulé pour continuer à laisser en vie tous les chiens malheureux qui m'attendent, qui espèrent, qui comptent sur vous et votre soutien. »

Dans ce monde où il se trouve en première ligne face à toute la misère animale, c’est grâce à des gens comme vous que Jean-Pierre tient.

A l’occasion de cet anniversaire, Jean-Pierre a pris sa plus belle plume. Nous avons été très touchés par son témoignage. Nous avons souhaité vous le faire partager.

Merci du fond du cœur pour l’affection et le soutien que vous saurez lui apporter, à lui et à ses chiens !


« Mes très chers amis,

15 ans d'amour, de partage, de joie, de chagrin, m'ont accompagnés depuis la création de mon bébé Une Nouvelle Chance, le 2 septembre 1999.

Je vivais avec cinq chiens en appartement, Internet balbutiait. Je me suis lancé seul, sans argent. Un combat de titan, m'a permis d'avoir cette maison empoisonnée par les câbles haute-tension, qui ont assassiné plusieurs de mes chiens, par le cancer. Et qui commencent à me faire tomber malade !

Ces pertes me laissent à chaque fois sur le carreau. Leur départ est un calvaire, au point de hurler ma douleur dans la nuit noire, roulé sur le sol. Quitter ce lieu est impossible sans argent.

Je n'ai jamais goûté à un jour de détente. Ni bénévole, ni employé ne sont présents pour me soutenir, me seconder. Il est difficile de gérer une meute, et pourtant, avec patience et amour, on y arrive.

Mais il faut être motivé, et venir très souvent pour connaître les chenapans, tous adorables.

En cet anniversaire, triste, car cette année est une hécatombe, j'aspire à de l'aide, car ma santé commence à défaillir, tant je suis fatigué.

Je suis rongé par les abandons, la cruauté envers les animaux qui sévit, et que rien n'arrête. L'abomination envers les animaux sur la planète me déchire le cœur, et me fait oublier de vivre.

La maladie des chiens me prend mon temps, comme infirmier.

Je ne sors de la maison que pour les visites vétérinaires, faire les courses ou voir mes parents malades.

Le reste du temps, je le passe seul avec la meute, à soutenir et à faire vivre une association qui a une bonne réputation.

Je ne prends ici plus que des vieux chiens, afin de moins souffrir lors de leur départ, comme si c'était possible.

En fait, Une Nouvelle Chance c'est mon bébé. Il ne me rend heureux qu'à moitié. Je dois assurer mes arrières et surtout celui des chiens. Alors quitte à me restreindre un peu plus, je vais devoir embaucher une personne qui me secondera, me remplacera de temps à autre.

Après 15 ans, il est temps de reprendre des forces, pour aller de l'avant, et continuer le combat, contre les idiots qui jettent leur animal.

Les demandes d'abandons de vieux animaux n'arrêtent pas. La cruauté perdure. Le gouvernement d'incapable se fout de la condition animale. Et ma sœur de cœur, mon drapeau, Brigitte Bardot vient d'avoir 80 ans.

JE VOUS AIME TOUS SI FORT. »

Jean-Pierre




ADOPTIONS HEUREUSES


« SHERKAN : quatre ans derrière des barreaux. Son mauvais caractère envers ses congénères ne pouvait faciliter son adoption. Malgré les SOS, Une Nouvelle Chance lui a offert des cours d'éducation, ce qui l'a adoucie, ou presque. La chance de sa vie est venue de Laurence, une adhérente qui l'a prise sous son aile. Il a fallu organiser un co-voiturage. SHERKAN vit une retraite heureuse, pour toujours.

MIRZA : 12 ans de vie dans un enclos de chasseur. A sa mort, elle devait se retrouver derrière les barreaux. Elle ne connaissait ni caresses, ni amour. Traumatisée et effrayée, ce fut un défi à mon association. Il fut relevé en la personne de Ineke, femme adorable du Nord de la France. Elle a offert à MIRZA l'amour qu'elle n'a jamais connu.

AJAX : 8 ans de cage dans un refuge mouroir. Aucune âme ne s'intéresse à lui. Il tomba malade, une leucémie qui aurait pu l'emporter. Une Nouvelle Chance a pris les devants en payant les soins. Il est en très longue rémission. Et pour arroser sa guérison, un couple d'adhérents lui a ouvert son cœur et sa maison. AJAX va aussi à la mer. Il n'avait jamais connu le bonheur, il en profite et le mérite, mon AJAX.


LES DRAMES


SULTANE : elle m'a quitté 3 ans après l'avoir récupérée chez son maître décédé. Gentille chienne, qui a fait des années de refuge avant d'être adoptée. Elle a fini sa vie ici. Elle s'est envolée à 18 ans.

KELLY : après une vie de misère, elle a atterri en cage derrière des barreaux pendant 4 ans. Personne n'a pensé à l'adopter, jusqu'au jour où une main s'est tendue vers elle. Mais il était trop tard. Un cancer de l'os l'a empêchée de vivre une vie heureuse. Jean-Luc, un bénévole l'a recueillie pour l'accompagner vers son dernier voyage. KELLY nous a fait beaucoup pleurer.

RUBIS : mon amour, frère des mes autres sharpei, est décédé par la faute d'une erreur médicale. Il avait 5 ans. En état de choc, il n'était pas en état d'être opéré de suite. Malgré mes recommandations, la véto en a fait à sa tête. Il a quitté ma vie, me laissant écroulé de douleur.

LUNA : ma fille, que j'ai sortie d'un mouroir de l'Isère avant son euthanasie, à couler des jours d'amour. Elle a été frappée d'un cancer foudroyant du colon et des intestins. Malgré l'optimisme des spécialistes et notre combat à tous les deux contre ce malheur, elle s'est éteinte dans mes bras, le jour de l'été. Elle a ébranlé mon âme. Son départ à réduit mes forces et ma confiance en l'avenir.


Les lignes haute-tension ne sont pas innocentes.

Et je ne comprendrai jamais comment des gens peuvent avoir l'envie de déposer leur animal, leur compagnon, depuis des années, derrière les barreaux, sans un regard.

Moi qui côtoie cette misère chaque jour, qui m'effondre dès que l'un d'eux me quitte, jamais je ne pourrais abandonner un animal. Geste blasphème pour moi...

Ces gens n'ont-ils pas de cœur ? L'animal ne leur fait-il pas de peine, ne leur manque-t-il pas ? Je n'ai jamais vu un maître revenir sur sa décision. Le pire c'est que l'abandon de très vieux animaux augmente, et ça c'est un crime.


L'année écoulée a grevé dangereusement le budget vétérinaire.

BENSON, mon braque allemand de dix ans, a été frappé d'une dilatation d'estomac et d'un megasoephage. Un mois de clinique, 10 kilos de perdus. J'ai dû le nourrir debout dans me bras pendant des semaines. Payer, ou le tuer. J'ai choisi de le laisser vivre pour 4 000 euros.

La dépense totale niveau véto approche les 18 000 euros.

La dépense de nourriture est stable. Les chiens sont tous gros comme des cochons. Ils ingurgitent 8 kilos de nourriture quand je cuisine. Je vais acheter un congélateur afin d'avoir de la viande aux halles et pouvoir plus les nourrir sainement.

Les travaux d'E.D.F. devant la maison ont défoncé la route, m'ont détruit les triangles et lignes d'échappement de la voiture par deux fois. Les frais se sont montés à 750 euros.

L'association a été frappée par une tempête. L'un des chalets en a subi les conséquences : le toit a été détruit. L'assurance n'a pris en charge que 20%. La différence de 900 euros a été réglée par Une Nouvelle Chance. Quelques amis que j'aime ont remis le chalet en état, avant l'hiver. Sans eux, je ne pourrais faire ce que je ne peux faire seul. Le temps me manque.

J'ai fini de payer le crédit de la maison. Si je pouvais, j'achèterais le terrain attenant pour 5000 euros, ce qui me permettrait de déplacer les chalets des chiens plus loin des pilonnes de la mort.

Je me dis, chaque jour, qu'Une Nouvelle Chance existe depuis 15 ans que grâce à vous.

Ce n'est pas avec mes 400 euros par mois, que j'aurais pu nourrir et soigner les chiens.

Vous êtes indispensables à l'œuvre de ma vie. La conjoncture de la France devient dure. Pas de subvention pour les animaux.

On vit presque tous au jour le jour, mais votre bonté, votre générosité, quelle qu'elle soit, est une aide immense aux animaux malheureux.

J'avais organisé une petite fête d'anniversaire qui a été annulée suite à une urgence vétérinaire.

Ma gratitude pour votre fidélité sans faille, pour certains depuis le début.

Merci pour votre générosité, votre soutien moral, vos petits mots.

La fin de l'année approche. Que ces fêtes ne soient pas tournées vers l'ingurgitation de l'agonie animale.

Mangez moins de viande, vous contribuerez au bien-être des animaux.

Faire la fête en acceptant le supplice des animaux d'abattoir n'est pas compatible avec la protection animale.

MERCI D'EXISTER MES AMIS. »

Jean-Pierre


QUELQUES CHIFFRES

Une Nouvelle Chance, c'est :

  • Plus de 670 chiens placés en 15 ans.
  • 200 euros de subventions annuelles de la mairie.
  • 15 chiens trouvés attachés au portail le matin.
  • 22 chiens trouvés sur la route, et qui ont retrouvé leur maître.
  • 15 heures de travail journalier bénévolement.

 

 

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 181 commentaires)


Nasie a posté le 20/08/2017 à 19h23

Comme " BLEUET " l'a si bien dit : "Vous aimez certes profondément vos chiens, cher Monsieur mais cela s'arrête là, contrairement à d'autres envers lesquels vous tenez des propos acerbes, qui se dévouent et prennent des risques sans cesse dès qu'un SOS est lancé.
Je note bien qu'il est inutile de vous demander quel qu'aide que ce soit. Continuez donc à prendre bien soin de vos chiens et surtout ne les abandonnez pas car on serait obligé de demander aux associations que vous n'aimez pas de les secourir.. et elles répondraient " Présentes " "

On me rapporte également , que vous ne lisez pas vos mp ou si vous les lisez, vous ne donnez pas suite ...

De surcroit , quand on est pas d'accord avec vos décisions ( souvent aberrantes ) vous devenez agressif, grossier et vulgaire !

Ce n'est pas avec un tel comportement que vous trouverez de l'aide ... Vu votre attitude , les bénévoles auraient plus tendance à vous fuir que à venir vers vous !

Toutes les associations que je connais, ne se " payent " pas des employés ! Toutes, fonctionnent avec des BENEVOLES !!!

Nasie a posté le 20/08/2017 à 18h38

M. Halimi, vous devriez être plus modeste - cela fait des années que je vous vois pleurer, vous plaindre, demander et obtenir des aides alors que d'autres associations, autant sinon plus méritantes que vous ne demandent jamais rien - vous ne serez plus crédible si vous continuez à vous comporter de la sorte - et si vous êtes seul comme vous dites, posez vous la question : pourquoi? peut-être es ce dû à votre intolérance et au mépris que vous ressentez envers ceux qui font de la PA en silence

Votre attitude depuis longtemps vous porte préjudice - on n' attrape pas les mouches avec du vinaigre et vous allez vous en apercevoir à l'avenir au détriment, malheureusement, de ces animaux que vous dites tant aimer !!!

Hiba1966 a posté le 10/12/2016 à 22h37

Bonjour Monsieur Ange, vous l’êtes vraiment, les mots de votre lettre m'ont fait écoulé les larmes, votre association reste un rêve pour moi sur le territoire de mon pays "Algérie". Bonne continuation et bon courage. Votre amie, et l'amie des animaux Wahiba Saidi

Jacqueline_38266 a posté le 27/06/2016 à 13h25

bonjour
je suis très déçue du comportement de Jean Pierre...quand il s'agit de lui faire des dons il sait comment faire mais quand il s'agit de sauver un pauvre chien il ne répond pas aux personnes qui lui donnent des renseignements pour qu'il téléphone afin de le sauver ...
il se sert de son association pour récolter des dons mais il n'aide en aucune façon les animaux en détresse alors que c'est le but premier de toute association

Ange a posté le 18/03/2017 à 13h20

???????????????????????????????

Elliott a posté le 08/03/2016 à 17h41

Svp, tout comme anne68 et tout les autres qui ne laissent pas forcément de commentaires mais qui y pensent, j'aimerais beaucoup avoir des nouvelles de Jean-pierre et ses toutous. Comment vont-ils, ont-ils déménagé ?

Merci à l'avance

Anne68 a posté le 23/02/2016 à 21h29

Pourrait-on avoir des nouvelles de JEAN PIERRE ? comment se passe l'hiver,? a t-il du nouveau pour un autre logement ? L'argent reçu ne va certainement pas suffire bien longtemps si aucun changement dans sa vie n'intervient.
Merci de nous donner des nouvelles

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte