KAOVA EST SAUVE !

  • 10058
  • 89

 

MERCI POUR KAOVA !

Jusqu'où peut aller la folie de certains maîtres ?

Kaova a été victime d’un acte ignoble.

Il s'est fait attaquer par un chien de combat, sur ordre de son maître...

Kaova n'est qu'un petit chiot de la rue, âgé de quelques mois...

Aucune chance pour lui de se défendre, ni même de s'échapper.


« Aujourd’hui je pleure... »

« Oui, aujourd’hui je pleure car ses petits cris m’ont fait fondre le cœur… »

Le pauvre provient de la rue en Tunisie. Quotidiennement, il doit chercher de quoi se nourrir, de quoi s’hydrater. Il doit se cacher des milices privés et des particuliers qui ne cherchent qu’une chose, réduire drastiquement le nombre de chiens errants… Par tous les moyens, même les pires…

« Hélas, il est tombé sur la mauvaise personne au mauvais moment…

Kaova a été attaqué, suite à l’ordre donné par son maître, par un chien entrainé au combat ! »

Il n’a eu aucune chance…

« En un instant, Kaova s’est retrouvé allongé sur le sol, inerte, recouvert de blessures et souffrant terriblement ! »

Le maître et son chien sont repartis, laissant pour mort le pauvre Kaova.

Une personne qui a assisté à la scène a tout de suite contacté une bénévole de l’association SOS Animaux Sans Frontières qui est immédiatement intervenue…

Le pauvre est dans un état désastreux…

Mais surtout, il semble tellement souffrir. Ses cris, ses pleurs sont insupportables.

Il est emmené en urgence chez le vétérinaire. Il a de multiples blessures.

KAOVA

Il souffre tellement, que c'est impossible de le toucher. Il hurle dès qu'on approche la main.

« Son état est très inquiétant. Il est extrêmement faible, et fatigué. Il est également recouvert de puces et de tiques. »

Plusieurs heures sont nécessaires pour commencer à soigner ses plaies, et à les nettoyer.

Il est placé en observation. On lui donne des antibiotiques pour lutter contre les infections, ainsi que des antidouleurs puissants pour atténuer sa souffrance, insupportable...


Tout faire pour sauver Kaova

Kaova est toujours à la clinique.

Il est encore faible et a besoin de rester sous la surveillance du vétérinaire.

« Le pauvre est tellement mutilé que nous allons devoir programmer une chirurgie pour suturer ses plaies. Certaines sont trop importantes pour qu’elles se referment par elles-mêmes. »

KAOVA

Kaova devra également suivre un traitement d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires pendant toute sa période de convalescence... au moins 4 mois.

« Kaova n’arrive pas à manger les croquettes pour l’instant. Nous sommes dans l’obligation de lui donner de la nourriture molle en grande quantité. »


Le faire venir en France

Chrystel, la présidente de l’association SOS Animaux Sans Frontières, aimerait beaucoup qu'il trouve une famille aimante en France, une fois sa convalescence terminée.

Mais pour le moment, il faut tout faire soigner et sauver ce petit Kaova.

Nous ne pouvons pas l’abandonner !

Il a besoin de vous, les clicoeurs... L'association ne peut pas financer les soins et l'opération qui le sauvera.

1 500 euros sont nécessaires pour cela.

Vos dons et appels du cœur permettront de financer :
- Les soins déjà effectués, et l’hospitalisation = 400 euros
- La chirurgie de Kaova = 100 euros
- De la nourriture molle pour les 4 prochains mois = 400 euros
- Une aide pour financer les soins à venir : le traitement antibiotique et anti-inflammatoire, l’hospitalisation, les bandages et les contrôles vétérinaires = 600 euros

Merci pour votre participation !

KAOVA
 
KAOVA
 

NOUVEAU : Parrainez KAOVA !

KAOVA KAOVA KAOVA KAOVA KAOVA KAOVA

Un don régulier, c'est l'avenir assuré pour KAOVA
et tous les protégés de SOS ANIMAUX SANS FRONTIERES

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 89 commentaires)


Michèle_21667 a posté le 09/04/2017 à 16h07



Clicoeur_477811667? Kaova est certainement mort de ses profondes blessures, son petit corps et coeur n'ont pas supporté le choc, et la violence de l'attaque !

Clicoeur_477811667 a posté le 07/04/2017 à 23h06

Du coup, à quels animaux vont servir les 1100euros restant? présentez nous leur fiche SVP

Clicoeur_477811667 a posté le 07/04/2017 à 22h41

C'est horrible!!! Pauvre petit cœur mais de quoi est-il mort?

Michèle_21667 a posté le 06/04/2017 à 12h35

RIP Kaova, je pleure de savoir que tu as préféré partir dans les étoiles, que pour toi la vie était si dure, si terrible, que tu ne t'es pas battu , tu as baissé les pattounes, au revoir petit Ange !

Oban0168 a posté le 06/04/2017 à 10h08

Trop triste cette semaine, RIP petit Kaova, plein de caresses là haut.

Geraldine_10885 a posté le 05/04/2017 à 14h55

Pourquoi alors ne pas donner de nouvelles de ce pauvre petit ? Il n'a donc pas survécu ? Pauvre petit bonhomme. C'est tellement triste. Il était si beau, comme une petite boule de neige. C'est tellement odieux ce qu'il a subi.

Clara a posté le 04/04/2017 à 09h20

Petit cœur, que tu sois vengée ainsi que Poulettte.... Tu es près des anges.

Gadynette a posté le 04/04/2017 à 07h36

Repose en paix mon petit cœur. Sois heureux auprès des anges. Tu l'as mérité. Je souhaite le pire à tes bourreaux.

Clicoeur_2096712638 a posté le 03/04/2017 à 13h12

REPOZE EN PAIX PETITS ANGES MOI QUE VOUS SOYER DE FRANCE OU D' AILLEURS JE VOUS AIMENT

Cocoon a posté le 01/04/2017 à 12h40

ci-dessous la suite de mon post passé sur la fiche de Poulette:
4) Comparer le cancer d’ une personne soigné en France et le cas de Poulette agonisante en Tunisie n’ a aucun sens.
Ce qui a du sens c’ est de mesurer l’ énergie ( argent, temps, technicité, mobilisation transports et pensions,... ) considérable mise en œuvre( somme toute, donc ça dépasse ce que vous voyez sur les fiches ) pour des cas désespérés ( vus souvent sur le site) avec les résultats obtenus : beaucoup d’ échecs mais ça on n’ a quasiment jamais le feed-back. Quant aux épreuves que doivent subir les victimes des acharnement et les séquelles qu’ils gardent à vie... quel triste bilan.
Considérer tout cela , donc, et mettre en regard les besoins immenses, rien qu’ en France, pour sauver des animaux entassés ds tous les refuges, les asso, les fourrières...
On se bat tous pour que la Cause des animaux progresse ( on connait les failles, les responsabilités, des solutions plus ou moins faciles à appliquer ), mais ça n’ avance que très lentement et la situation nous dépasse: il y a infiniment plus de besoins que de solutions. D’ où la nécessité absolue de faire des choix judicieux.
Ce qui a également un sens c’ est de comparer le fait qu’ une personne soit soignée en France pour un cancer avec notre sécurité sociale ( et accompagnée à partir doucement si besoin) , pendant que dans les zones en guerre, si un hôpital est bombardé et doit être évacué, les équipes soignantes sauvent en priorité les gens les moins abimés et” sacrifient “ les cas les plus désespérés.
Si on comprend cela, qui est moralement difficile à accepter car tellement injuste mais qui est factuel dans un contexte donné, alors on peut comprendre qu’il est vain de vouloir sauver des cas trop désespérés d’ animaux suppliciés aux 4 coins du Monde.
5) Enfin, et ça rejoints mon point précédent SOS Animaux Sans Frontière exprime très justement le 25/03 la réalité terrain: “La démodécie se soigne lorsqu'il n'y a que ça mais il y a l'usure d'une vie d'errance, de malnutrition , carencé en tout. Jamais aucun vaccin, aucun soin, leur corps sont usés “.
J’ ajoute: en outre s’ils s’ en sortent, ces corps et âmes usés gardent souvent des souffrances et de lourdes séquelles à vie; curieusement on n’ en parle jamais quand on fait les feed-back des sauvetages.
Sans parler des nombreux animaux qui meurent à court-terme une fois le “ il est sauvé” claironné... mais chut.

Ainsi, pendant qu’ une énergie considérable est mobilisée pour Poulette, Kaova et tant d ‘ autres “plaies survivantes” , il y a des milliers d’ animaux partout sur notre territoire ( fourrières, refuges, associations, vétérinaires) qui vont tomber malade, se blesser par bagarre, mourir de désespoir... ou pire: par euthanasie injuste parce qu’il n’ y a pas assez de militants PA pour les sauver.
Donc, que la pauvre Poulette s’ en soit sortie ou pas, le fond de mon raisonnement tient toujours et j’ y reviendrai qd j’ aurai le temps, ici ou ailleurs.

Muriel_21895 a posté le 01/04/2017 à 19h29

cocoon,

j'ai déjà dit que j'aimerais que l'on se parle en direct, car il y a des choses que je ne peux pas dire ici.
En toute quiétude, si vous avez envie je vous donne mon tél 04 71 64 15 28, heure repas bien sûr.

Bien à vous

Cocoon a posté le 02/04/2017 à 11h28

Désolée, je n' avais pas eu l' info ( je ne passe que ponctuellement sur le site).
Je note votre numéro et je vous appellerai un jour de quiétude.
Je précise que j' ai lu ts les comm' le 30, rédigé mon post le 31 et l' ai posté le 1er, apprenant à ce moment pour la fin des martyres de Poulette et Kaova.
J' ai énormément de chagrin pour la double peine qui leur a été infligée.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte