Merci pour Aiko !

Merci pour Aiko !
  • 30150
  • 43

« Bonjour les clicoeurs,

Je m’appelle Aïko

Oh, Aïko, ça n’a pas toujours été mon nom. C’est celui que m’a donné ma nouvelle maman, ma maman miracle quand elle m’a trouvé dans la rue abandonné….et malade.

Elle m’a recueilli dans sa maison, et ça a été son premier cadeau, un nom rien que pour moi !

C’était il y a deux mois, et ce jour-là jamais je ne l’oublierai ! Le premier jour d’une vraie vie.

Je rentrais dans la grande famille de la Caze Toutous, une association rien que pour nous, les loulous abandonnés de la rue, parfois malades, affamés, apeurés…

Avec elle j’ai appris que l’on pouvait être aimé, soigné, manger à sa faim, ne jamais se trouver seul, dormir tranquillement, jouer !

J’ai appris que l’on pouvait être heureux. C’est grâce à elle ma maman Emilie que je n’ai plus eu peur.

Pourtant, je n’étais pas au mieux...

Et j’ai découvert que même très malade, et avec un petit corps fatigué on pouvait être au cœur de toutes les attentions…

Mais mon corps était trop usé… Je ne pouvais plus me nourrir seul, mon corps refusait d’avancer. C’était devenu un combat inégal…

Je me suis envolé doucement samedi 29 juin à 12 h 15, à la Réunion. Dans les bras de celle qui m’a redonné vie, et empli d’amour…..

Merci Emilie de me laisser dormir près de ton cœur, il est si grand, je ne prendrai pas toute la place.

Ces dernières semaines resteront les plus merveilleuses, j’ai découvert l’amour et la bonté, et que l’on pouvait être aimé en retour.

Ce sera mon témoignage d’amour. Emilie, elle n’abandonne pas, elle ne baisse pas les bras, elle veille sans relâche sur ses petits protégés, elle nous garde tout près d’elle ! Elle n’a qu’une parole, elle ne se sert pas de nous.

Alors aujourd’hui, j’ai un dernier vœu….

J’aimerais tant que vous l’aidiez dans son combat.

Elle ne peut pas payer tous les frais qu’elle a engagés pour me sauver.
Elle ne peut pas payer mon incinération de samedi prochain.

Au début, elle avait reçu des dons pour moi.

Mais maintenant que je suis mort, les gens ne veulent plus donner.

Pourtant, je suis toujours là, dans son cœur.

Et puis il y a tous mes copains, bien mal en point, qui méritent une aussi une belle famille pour une nouvelle vie !

Pouvez-vous l’aider pour eux, aussi ?

Merci, les clicoeurs,

Aïko. »


Aïko… C’était un gros loulou, débordant d’amour.

Emilie, de l’association la Caze Toutous, nous raconte cette triste histoire : « Je l’ai sorti de la rue, il y a environ 2 mois, dans un état de maigreur très sévère 34 kg au lieu de 60kg ! »

Commencent pour Emilie alors de longues journées d’hospitalisation, de traitements, d’espoir, d’angoisses…

24/5 : « Il a pris du poids ! 4 kg en 6 jours. Ses tests sont négatifs. Raclage peau : RAS.
Yeux : RAS. Biochimie pas catastrophique au vu de son état. Juste un truc qui nous tracasse.... ces fameux kystes qu’il faudra analyser. Dès que Gros Doudou sera requinqué, il sera castré et notre vétérinaire retirera ces masses afin qu’elles soient analysées »


12/6 : « Mon gros doudou est resté hospitalisé cette nuit... Son corps est fatigué et ses muscles ne suivent pas... Il est sous perfusion pour le soulager le temps qu’il reprenne des forces ! Il a pris 6 kg et son corps meurtri ne suit pas... il manque de musculature pour se déplacer et vivre correctement ! Pleins d’ondes positives pour lui.... Mon gros doudou d’amour tiens bon ! »

14/6 : « Il reste cette nuit sous perfusion et je le récupère demain. Pas grande amélioration mais il va passer le week-end dans sa maison... »

15/6 : « Ce matin douleur abdominale et son ventre est gonflé. Les vétérinaires ont fait une radio afin de voir ce qu’il se passait. Les intestins sont gonflés et il y a un arrêt du transit… ».


15/6 : « C’est les larmes aux yeux et le cœur très lourd que je vous écris ce post.... Le diagnostic est tombé pour gros doudou d’amour : torsion partielle de l’estomac et ça explique son ventre gonflé, ses intestins dilatés, ses douleurs musculaires et son arythmie cardiaque... Il faut opérer semaine prochaine pas le choix on ne peut pas le laisser comme ça ! »

AIKO

16/6 : « Aïko est en bas de la pente. Les vétérinaires le gardent sous perfusion avec des traitements pour le soulager au maximum afin qu’il remonte la pente... Son problème cardiaque sera à gérer dans un deuxième temps. A l’heure d’aujourd’hui son pronostic vital est engagé ! Je vais aller le voir à la clinique cet après-midi pour passer du temps avec lui apporter des petites affaires afin qu’une partie de moi soit avec lui.... courage mon gros doudou.... maman est là… »

17/6 : « Voilà demain c’est le grand jour pour Aïko... Opération prévue demain matin »

18/6 : « Bon gros doudou Aïko. Rien n’est gagné encore mais le plus dure est fait ! L’opération s’est bien passée et Aïko est en cours de réveil... L’estomac était vrillé à 180 degrés mais cela tirait un peu le foie. Ils l’ont repositionné et raccroché à la paroi musculaire pour plus que cela ne se reproduise ! La rate était belle ! Aucune fibrose ! Un miracle... Plus d’arythmie cardiaque !!! Un soulagement ! Aïko est toujours un peu vaseux mais ça a l’air l’aller ! »

20/06 : « Les globules sont trois fois au-dessus de la norme ! Il y a une infection.... Les vétérinaires tentent les antibiotiques injectables sur 3 jours. Si pas d’amélioration, il faudra ré ouvrir… Mais on ne sait pas si son cœur tiendra.... Je suis tellement désolée mon gros doudou... »

« Voilà le résultat de la maltraitance !!!! Voilà contre quoi je me bats quotidiennement sans relâche! A toi l’ordure qui l’a mis dans cet état ! Tout se paie, un jour la route tourne et ton heure arrivera aussi sois en sûr ! »

20/06 : « Ce soir Aïko a un très léger regain d’énergie ! Rien est gagné mais on y croit ! »


21/06 : « Pas grande amélioration pour Aïko ce matin mais on continue de se battre ! La facture augmente un petit peu chaque jour… »

22/6 : « Aïko est rentré à la maison pour le week-end avec sa panoplie de médicaments. »

AIKO

25/6 : « L’état de Aïko s’est dégradé. J’ai passé toute la fin d’après-midi chez le vétérinaire. Les plaquettes sont en chute libre. On tente la dernière carte. J’espère de tout cœur qu’il va y arriver.... je t’aime Aïko ne m’abandonne pas »

26/6 : « Aïko se lève!!!! Il est un peu plus alerte et se lève ! Il ne mange toujours pas seul et quand il boit il a du mal à le garder... Le vétérinaire l’a mis sous anti-vomitif et je continue à le nourrir moi-même. Mais j’ai espoir qu’il s’en sorte et il me montre qu’il veut y arriver ! Et pendant ce temps-là la facture s’est alourdie... »

27/6 : La prise de sang n’est pas si catastrophique que ça. Les globules blancs se st stabilisés et les plaquettes sont remontées ! Mais il est un peu anémié. Prochaine étape : il faut qu’il mange tout seul ! Demain je vais lui chercher de la viande rouge pour remotiver le gros doudou... ça permettra de palier à son anémie et espère que ça va le stimuler. Rien n’est encore gagné mais on y croit !

AIKO

28/6 : « C’est le cœur lourd et les yeux remplis de larmes que je vous écris...

A 12h15, le petit cœur de Aïko s’est arrêté de battre... Depuis hier son état général s’était dégradé. Ce matin je l’ai emmené à la clinique pour faire un point. Résultat : ses reins ont lâché. Il souffrait et s’empoisonnait lentement mais sûrement. Il m’était inconcevable de le laisser souffrir et dépérir à petit feu. Ce que je redoutais le plus est arrivé... J’ai dû prendre la décision de le libérer de ce corps qui le faisait tant souffrir...

Mon chagrin est immense mais je sais que c’était la seule chose à faire pour lui maintenant il est libre et ne souffre plus.

Mon gros doudou Aïko, vole vers un monde meilleur.... tu me manques et jamais je ne t’oublierais »


Le pauvre Aïko était trop mal en point… Emilie a tout tenté, en vain, pour sauver la vie d’Aïko.

Est-ce pour ça qu’il faut l’abandonner ? Non bien sûr… D’autant qu’en ce moment même, elle se bat pour essayer de sauver deux autres vies. Deux pauvres chiens qui comme Aïko ont subi la dure loi de l’abandon et de la maltraitance.

La pauvre Louise a été trouvée il y a quelques jours. Elle attend de l’aide en urgence…

« Elle vivait sous une voiture, afin d’éviter les attaques... Son petit corps a les stigmates d’une vie difficile. Patte infectée, blessures de crocs et de coup sur le corps et la tête et mamelles usées du haut de ses 3 ou 4 ans.... Louise est positive erhlichiose, la maladie des tiques… »

AIKO

Et puis, Wolf, lui aussi trouvé dans un sale état il y a quelques jours.

« Je n’ai pas pu refuser de l’aider car depuis tout ce temps personne ne s’intéressait à lui... Une ficelle attachée autour du cou qui l’a mutilé et mis au sang.... complètement infecté ! Le pauvre était totalement perdu et apeuré, avec une plaie à vif et complètement infectée.... »

AIKO

Aïko serait tellement heureux de savoir que vous aiderez sa maîtresse, à poursuive sa mission, et à sauver ses pauvres malheureux compagnons d’infortune.

1 000 euros au total sont nécessaires !

Vos dons et appels du cœur aideront à financer les soins et l’incinération de Aïko, ainsi qu’un aide pour les futurs sauvetages de l’association.

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 43 commentaires)


CALINE a posté le 17/07/2019 à 09h39

Des larmes et cœur lourd.. Merci pour Aïko, merci pour votre dévotion, respect..

Jotarnaise a posté le 16/07/2019 à 14h38

Le chagrin de sa maman sera un peu apaisé d'avoir au moins de quoi payer l'incinération du doux AIKO et aussi de pouvoir sauver Louise et Wolf de leur misère et de leur douleur.

Merci à tous ceux qui ont contribué, et surtout à MARIE CLAUDE 8042 qui a fait un gros don pour l'association.

Gadynette a posté le 16/07/2019 à 13h35

mille mercis pour avoir exaucé le voeu de ce bel AIKO

Julianne02 a posté le 15/07/2019 à 19h21

Repose en paix pauvre petit coeur
Mille merci a vous petite association de tout faire pour sauver tellement de miseres dans vos rues ...il y en a assez de voir autant de maltraitances sur ces iles ils ne sont pas humains c est pas possible !
Bravo a toutes les associations de ces iles de l enfer qui oeuvrent avec leurs tout petits moyens

Chris 69 a posté le 15/07/2019 à 18h46

moi ce ne sont pas les larmes qui me viennent, c'est la rage ! Que je ne croise jamais la route d'un salopard qui abandonne son animal ou le laisse crever de faim ou sans soins. Je serai capable de lui faire la peau (et pas celle de l'animal) et sans me poser de questions.
Quand je vois tous ce qui s'y passe, je ne mettrai jamais les pieds dans ces îles. A part quelques personnes qui essaient de faire ce qu'elles peuvent, j'ai m'impression que la très grande majorité des habitants n'est qu'un ramassis d'individus sans conscience, pas du tout fréquentables : ils se fichent complètement de la souffrance des animaux. Pour eux, ils n'existent pas. Ils s'en servent ou les exploitent comme des outils tant qu'ils en ont besoin et après ils les balancent, essaient de les tuer, les martyrisent pour s'en débarrasser par tous moyens . Font-ils comme ça avec leurs enfants ? Car un animal est comme un enfant. Nous en sommes responsables. Sans compter la souffrance endurée par la personne au grand coeur qui essaie de réparer comme elle peut les dégâts commis par les autres. On se sent tellement impuissants face à toute cette détresse.
Oui la France est bien la championne toutes catégories des abandons en tous genres.

Marie-claude_8042 a fait un don de 129.00 le 15/07/2019 à 18h35

repose en paix Aïko

LILO81 a posté le 15/07/2019 à 16h08

Très dur à lire et cela nous remet en face de toutes ces maltraitances animales, de tous ces combats pour vous aider et vous sauver vous nos amis les animaux.
RIP petit AIKO et sois à jamais heureux dans le grand paradis des animaux.
Nous allons aider marie et tes amis et puis ceux qu'elle vient de récupérer.
Nous ne t'oublierons pas AIKO comme tous les animaux que nous avons croisés, malheureux ou heureux : un animal ne s'oublie jamais, et l'on l'aime au premier regard quand on est ouvert aux autres et normal.

Babeth21410 a posté le 15/07/2019 à 14h27

Terrible de tt coeur avec vous

Christelle33 a posté le 15/07/2019 à 11h05

que ça doit être dur d'essayer de sauver un animal qui en a tant besoin, de tout tenter et finalement de devoir prendre la décision de le laisser partir
Bravo à toutes ses formidables associations qui ne baissent jamais les bras. A nous de faire pareil pour vous aider à accomplir vos missions.
un petit don pour aider à boucler la fiche

Gadynette a posté le 15/07/2019 à 08h03

PAUVRE AIKO...que de souffrances. C'est insoutenable de lire ta fiche. REPOSE EN PAIX MON TOUT BEAU. En souvenir de toi, nous allons aider ta maman EMILIE pour que LOUISE et WOLF soient soignés.

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte