LES REMERCIEMENTS DE L'ASSOCIATION VENUS !

LES REMERCIEMENTS DE L'ASSOCIATION VENUS !
  • 15138
  • 217

Voici les remerciements de Laurent

de l'association Vénus :


« Quand on comprend la valeur de toute vie, on s'attarde moins sur le passé, et on se concentre plus sur la sauvegarde de l'avenir. »


Dian Fossey
 

Voilà ce que Dian Fossey a écrit sur son mur peu de temps avant de mourir, assassinée pour la sauvegarde des Gorilles au Rwanda.

Citation qui est devenue mienne.

Je pense souvent à elle, à ses combats.

Je tiens à vous remercier au nom de l'association « Vénus » et de ses petits protégés pour votre générosité et votre empathie.

Merci.

Notre planète n'est pas encore totalement déshumanisée car vous existez !

Les animaux ont besoin de nous tous, il faut vaincre la méchanceté, la médiocrité, et l'indifférence.

L'animal est malade de l'homme, mais pourtant il y a des élans d'amour entre ces derniers.

Ensemble, nous devons garder espoir.

Je termine mes remerciements avec cette phrase de

Michael Jackson : « Heal the world » (Change le monde)

Totalement de son avis, les petits ruisseaux forment les rivières...

Animalement votre.




-------------

 

Un immense MERCI à tous !


L'association Vénus peut maintenant solder sa dette grâce à votre générosité !


Vous êtes formidables !

 

-------------

 

« On ne peut plus continuer comme ça.

Nous n'avons jamais été dans une

situation aussi grave... »

 

 

LE SOS DE LAURENT,

DE L'ASSOCIATION VENUS

 

 

1524 euros sont nécessaires pour solder leur dette,

 

pour que l'association puisse poursuivre son combat

 

en faveur des animaux !


C'est en pleurs que Laurent nous a contactés il y a peu de temps.

Comme à chaque fois qu'il vous demande de l'aide,

il est très gêné.


Il sait à quel point vous êtes déjà sollicités, avec tous ces sauvetages et urgences que nous mettons en ligne tous les jours sur Clic Animaux.

 

 Nous connaissons bien Laurent et Didier, les fondateurs de l’association Vénus. Ils font partie des premières associations à avoir rejoint Clic Animaux, en octobre 2010.

 

Depuis, de nombreux animaux ont pu être sauvés grâce à vous, "clicoeurs".


Vous vous souvenez tous de Rika, Tartine, Yaya, Roxane, Louna, Ukraine, Thao, Oscar, Boule de Neige et Mistinguette, et plus récemment, Idéfix.

 

Nous n'oublions pas Lola et Charly, qui nous ont malheureusement quittés depuis...


 

Aujourd'hui, c'est un véritable appel de détresse qu'il vous lance et que nous relayons ici...


 

Bonjour Laurent, que se passe-t-il ?


Bonjour, et merci beaucoup tout d'abord à Clic Animaux et à tous les clicoeurs de simplement nous écouter. 


On ne peut plus continuer comme ça... Il faut arrêter les dettes avant qu'il ne soit trop tard, pour ne pas mettre en péril l'association. Nous avons à l'heure actuelle accumulé trop de dettes. Nous n'avons jamais été dans une situation aussi grave. Nous ne pouvons pas prendre le risque d'arriver à 10 000 Euros de dettes. Je connais trop d'associations autour de moi sur Bordeaux qui ont dû fermer pour moins que ça.
 

A combien s'élève votre dette ?


Un peu plus de 1500 euros. C'est pour nous une somme énorme.

 

Notre association, c'est notre maison, où nous accueillons nos 15 chiens. Nos fonds propres, à moi et à Didier, sont engagés depuis le début. En ce moment, le sort s'acharne contre nous, tout s'enchaîne. Notre machine à laver est tombée en panne, on a de grosses réparations sur notre voiture, notre ordinateur est cassé, etc. On ne sait vraiment plus comment faire face.

 

Pouvez-nous nous rappeler vos principaux combats, et vos actions ?


Depuis la création de l'association en 2007, ce sont au total environ 150 animaux qui ont pu être stérilisés et 220 qui ont été adoptés.

Didier et moi sommes également très engagés sur plusieurs causes qui nous tiennent à coeur. Chaque année, nous nous mobilisons contre la fourrure, la corrida, les abattages rituels, etc. Nous avons également organisé une soirée pour la diffusion du film A.L.F., et plus régulièrement des ventes et vides-greniers au profit de l'association.

 

 

 

Comment en êtes-vous arrivés à une situation aussi critique aujourd'hui ?

C'est malheureusement très simple : les sollicitations pour des sauvetages et des cas de maltraitance ont augmenté beaucoup plus vite que nos ressources. Et malheureusement, le nombre de placements en famille d'accueil diminue fortement.

En 2007, notre budget était au départ constitué grâce aux dons de certains de nos amis sensibles à la cause animale et grâce au bouche à oreille. Puis l'association a commencé à se faire connaître, notamment grâce aux relais dans la presse.

A Bordeaux, nous sommes aujourd'hui reconnus comme la seule véritable association de protection animale au sens large, avec des actions sur tous les fronts. Nous ne concevons pas la protection animale que dans un sens, car nous faisons aussi des actions très variées, comme nous l'avons dit précédemment.


Pouvez-vous nous donner un ordre d'idée du nombre de placements annuel ?


En 2011 par exemple, nous avons comptabilisé 60 placements ; en 2012, 40. Nous avons de plus en plus de difficultés à trouver des familles. Le phénomène des petites annonces a largement contribué à cette diminution, de nombreuses personnes délaissant ainsi les associations...


Nous venons par exemple tout juste de placer une petite chatte qui attendait depuis 9 mois chez nous, c'est très long !

 

Combien de familles d'accueil vous aident ?


Nous n'avons que 15 familles d'accueil, ce qui est insuffisant. Mais c'est difficile d'en trouver plus... En ce moment, nous recevons environ 3 ou 4 appels par jour pour de l'aide. Chaque année, nous appréhendons l'arrivée de Noël. Imaginez-vous le nombre d'animaux achetés sur un coup de coeur pour être abandonnés peu de temps après... Tous ceux-là sont beaucoup trop nombreux pour qu'on puisse les sauver, c'est terrible.

 

Vous vous occupez également de stériliser les chats errants ?


Tout à fait, nous multiplions ce type d'action. Par exemple, nous avons fait stériliser en urgence un groupe de 60 chats à Saint-Médard-d'Eyrans (33). Les actions de ce type reviennent généralement tous les 3 mois.

 

Et chez vous, comment cela se passe au quotidien ?


Nous devons nous occuper des 15 chiens que nous gardons dans notre association. Ils sont tous vieux, malades, personne ne veut d'eux. Dans l'esprit des gens, la seule alternative serait de les faire piquer ! Nous sommes bien évidemment contre l'euthanasie, sauf si l'animal souffre et qu'il n'y a plus aucune solution.

Vous vous souvenez sûrement de Lola, qui devait suivre un traitement d'insuline à vie pour son diabète.


Lorsque nous l'avons recueillie, tout le monde nous a dit : "Elle a du diabète, il faut la piquer !". J'ai répondu : "Vous savez, Didier, mon ami, a aussi du diabète. On n'a qu'à le piquer aussi !". Vous vous rendez compte ? Mais comment peut-on nous dire des choses pareilles ?

Aujourd'hui, Lola nous a quittés en douceur et entourée d'amour jusqu'à la fin.


Nous ne pourrons pas dire que nous n'avons pas tout fait pour elle, grâce aux clicoeurs notamment. Elle restera dans nos coeurs pour toujours.


Quels sont vos principaux postes de dépenses ?

Notre budget inclut les frais vétérinaires "classiques", comme les identifications, stérilisations et la nourriture, mais aussi les frais médicamenteux à plus long terme dans le cas d'animaux malades. Nous payons tout à nos familles d'accueil.

 

Vous n'obtenez jamais de remises en tant qu'association ?


Si, et heureusement. Grâce à certains fournisseurs de nourriture et de médicaments, nous parvenons à négocier des réductions, même si cela reste un budget toujours très lourd à supporter.

Toutefois, dans le cas d'animaux comme Idéfix ou Louna, nous sommes obligés de les emmener dans une clinique spécialisée où nous n'aurons pas forcément de tarifs avantageux.


Nous faisons aussi des collectes de croquettes dans plusieurs magasins, ça nous aide beaucoup, même si nous ne pouvons pas utiliser ces croquettes pour nos animaux malades. Dans ce cas, nous devons acheter des croquettes spéciales.

 


A combien s'élève votre dette actuelle précisément ?

Nous devons 433,72 Euros à notre pharmacie, pour tous les traitements quotidiens de nos animaux vieux et malades. En plus, nous avons une facture vétérinaire en attente de 870,28 Euros pour la clinique spécialisée et 220 Euros d'alimentation à notre fournisseur. Au total, notre dette s'élève donc à 1524 Euros.


Que risquez-vous concrètement si vous ne réglez pas cette dette ?

Il nous sera d'une part impossible de répondre aux nombreuses sollicitations. D'autre part, nous n'aurons plus assez d'argent pour entretenir 8 animaux en famille d'accueil, ce qui serait catastrophique.

Nous nous donnons jusqu'à la fin du mois de mai pour régler les factures vétérinaires et souhaitons pouvoir régulariser le tout le plus rapidement possible. Grâce à un appel aux dons lancé par nos soins, nous avons déjà pu régler quelques factures. Nous ne les avons bien entendu pas intégrées dans le montant de notre dette. Mais cela n'est malheureusement pas suffisant.


Si notre association ferme, nous n'aurons plus aucun budget pour soigner les animaux. Nous ne pourrions également plus poursuivre nos nombreux combats sur Bordeaux contre la fourrure, la corrida, les abattages rituels, le fait de ne plus pouvoir surtout sauver d'animaux, etc. 6 années de travail acharné stopées ainsi faute de trésorerie, je ne peux même pas le concevoir.

Plus concrètement, une cinquantaine d'animaux par an ne pourraient plus être placés.


En ce qui concerne les 15 chiens de l'association  avec un suivi médical très coûteux, qui s'en occuperait si nous n'étions plus là ?


Je pense par exemple à Thao, qui souffre d'un souffle au coeur. Son traitement à vie nous coûte 50 Euros chaque mois. Je pense aussi à Nicky et son problème occulaire, ou encore Oscar, ses séances régulières chez un comportementaliste et son traitement anti-dépression.

Comment imaginer une seule seconde les abandonner de nouveau, après tant de misères ?

Aidez-nous, s'il-vous-plaît ! Sans vous, nous ne survivrons pas...

Nous tenons à remercier la communauté Clic Animaux pour toute l'aide que vous nous apporterez dans cette épreuve difficile, mais également pour tout ce que vous avez fait pour nous jusqu'à présent. Merci du fond du coeur...
 



Un immense MERCI à tous !


L'association Vénus peut maintenant solder sa dette grâce à votre générosité !


Vous êtes formidables !

Clic Animaux se réserve le droit du supprimer tout commentaire
ne respectant pas les Conditions générales d'utilisation.

>> Réagissez (voir les 217 commentaires)


Chantal a posté le 01/07/2013 à 11h36

Bonjour, Ce n'est pas à l'association Venus à dire merci mais à nous tous à vous dire merci, vous êtes tellement dévoués envers nos amours. Merci

ANNIE 83 a posté le 16/06/2013 à 10h04

http://www.sudouest.fr/2013/06/15/un-chiot-deshydrate-saisi-dans-la-rue-a-bordeaux-1086532-2780.php

Bravo Didier !!!

Lune a posté le 31/05/2013 à 18h03

@Therese pensee feline, des nouvelles de ce petit chat ??? je pense à lui et à vous .. et je suis inquiète..; et sans possibilité de vous aider.. amicalement

@ VENUS Bravo à vous pour tout votre grand coeur

MONTAGNE a posté le 31/05/2013 à 15h51

Merci

Mary31 a posté le 31/05/2013 à 14h07

Thérèse d'Une Pensée Félin si vous voulez je suis en contact avec paradis des chats je peux lui demander si elle peux vous aider

Naevis a posté le 31/05/2013 à 12h08

BRAVO A VOUS ........ on est ravi d avoir pu vous aider à notre facon ( qui n est pas grand chose au vu de ce que vous faites!!! ) bonne continuation dans votre combat , on est de tout coeur avec vous.... sur ce je vais nourrir mes chats sauvages.....

Aline a posté le 30/05/2013 à 09h11

que votre association perdure
Thérèse appelez directement l asso
bon courage
merci pour ce que vous faites

Thérèse d'Une Pensée Félin a posté le 25/05/2013 à 22h42

Bonsoir Justine et Willow, je vous remercie vivement de vos réponses, Potron Minet que je connais m'a conseillé 1 dame qui vit sur floirac et qui m'aide à la trouver en journée, et le soir elle vient avec moi! je désespère depuis nous ne l'avons pas revu, il y a des croquettes et un bol d'eau, il y a d'autres chats et on ne sait toujours pas si elle en profite! voici mon email : THE.DUHAUGA@YAHOO.FR il sera plus simple de communiquer pour d'autres nouvelles et ainsi je vous montrerai l'ampleur de son oeil que j'ai pris en photo! Thérèse

Justine a posté le 23/05/2013 à 17h58

Bonsoir Thérèse, désolée de ne pouvoir vous aider car je suis à l’opposé de votre région, mais je pense que vous allez trouver de l'aide rapidement, dès que vous aurez attrapé ce malheureux chat, tenez-nous au courant svp ok? Merci par avance.

Willow a posté le 23/05/2013 à 17h56

@THERESE D'UNE PENSEE FELINE est il possible de contacter toutes les asso du coin afin d'augmenter les chances ?
parmis les asso qui ont rejoins CA dans le 33 :

POTRON MINET
REVES DE CHATS
PARADIS DES CHATS

Afficher la suite

Vous devez être connecté pour réaliser cette action




S'identifier



Pas encore inscrit ?

Créer un compte